La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rutilance »

Rutilance

Définitions de « rutilance »

Trésor de la Langue Française informatisé

RUTILANCE, subst. fém.

A. −
1. [Corresp. à rutilant II A 1 et 2] Caractère de ce qui est rutilant, d'un rouge éclatant ou de tons lumineux; au plur., coloris très vifs. Synon. chatoiement, diaprure, pourpre, resplendissement, rutilation et rutilement (dér. s.v. rutiler); anton. décoloration, lividité.Ces pages que le temps a jaunies déjà, où l'écriture pâlit, où les corrections à l'encre rouge, seules, ont gardé leur couleur, la rutilance des jours printaniers, des matins étincelants (Pesquidoux, Livre raison, 1925, p. 207).Le mail de Saint-Pierre, dont les platanes perdaient sans hâte leurs feuilles, éclatait de toute la lumière des ors et des roux. (...) entre les collines couvertes de rutilances pareilles, flottait une brume (Daniel-Rops, Mort, 1934, p. 516).
2. [Corresp. à rutilant II A 3] Caractère de ce qui brille vivement; au plur., éclats de lumière, reflets. Synon. brillance, éblouissement, étincellement, flamboiement, fulguration, miroitement, rayonnement, scintillement; anton. matité, obscurité.Oui, pour mon œil épris d'ombre et de rutilance, Ils ont [les reflets] tant de souplesse et tant de nonchalance (...) Qu'après qu'ils ont passé mon regard s'en souvient (Rollinat, Névroses, 1883, p. 11).Dès que se montrait le soleil, paillettes, irisations et rutilances éclataient, jaillissaient sur le sable et sur les pierres, les trous d'eau reflétaient le ciel (Queffélec, Recteur, 1944, p. 95).
B. − P. anal. ou au fig.
1. [Corresp. à rutilant II B 1] Caractère de ce qui est épanoui, florissant. Synon. opulence, prospérité.Ô les farces de ma jeunesse! Ô les danseuses que j'entretins dans la rutilance de mes vingt ans! (Bloy, Lieux communs, 1902, p. 244).
2. [Corresp. à rutilant II B 3] Vivacité, audace, richesse de pensée ou de style. Certains littérateurs modernes veulent que la présentation matérielle de leur œuvre exprime leur état d'âme (...) avec ses espoirs et ses retraits, ses rutilances et ses pâleurs (Benda, Fr. byz., 1945, p. 46).
Prononc. et Orth.: [ʀytilɑ ̃:s]. Rodenbach, Règne sil., 1891, p. 79 et Hourticq, Hist. art, Fr., 1914, p. 333: rutilence. Étymol. et Hist. 1. 1851 « coloris rouge éclatant » (Barbey d'Aurevilly, Vieille maîtresse, I, II ds Rob.); 2. 1883 « vif éclat » (Rollinat, loc. cit.). Dér. de rutilant*; suff. -ance*. Fréq. abs. littér.: 10.

Wiktionnaire

Nom commun - français

rutilance \ʁy.ti.lɑ̃s\ féminin

  1. État de ce qui est rutilant.
    • Vienne surgissant au loin, avec ses clochers et ses dômes, dans la rutilance du couchant. — (Marguerite-Bourcet, Le duc et la duchesse d'Alençon, Elle, chapitre II ; Librairie académique Perrin, Paris, 1939, page 59)
    • L'homme, intimidé par l'éclat des brocs émaillés et les rutilances des poêles à frire pendues au plafond tels des jambons, ôta sa casquette et mit ses deux pieds dans le même sabot. — (René Fallet, Le Triporteur, chapitre 2 ; Éditions Denoël, Paris, 1951)
    • Un chien furieux sortit d’une ferme. Excité par la rutilance de la pompe autour de l’ostensoir, il se jeta sur le curé et planta ses crocs dans le bas de la lourde chape, arrachant déjà la frange d’argent. — (Jean L’Hôte, La Communale, Seuil, 1957, réédition J’ai Lu, pages 77-78)
    • Rien dans ces vicissitudes conjoncturelles ne se prête à un tableau contrasté en ombres et rutilances, afro-pessimiste ou afro-optimiste.— (Stephen Smith, La Ruée vers l’Europe, 278 pages, Grasset, 2018, page 115)
    • Éclatantes blancheurs recherchées, semble-t-il, pour encore plus fortement accentuer la rutilance vermillonne des bérets à pompon et des tailloles rouges, les « zaïelles », c'est tout ce cinabre au cœur qui vous monte à la tête. — (Jean-Baptiste Giovannoli, Le frelon des Chabrands, Éditions Baudelaire, 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

RUTILANCE (ru-ti-lan-s') s. f.
  • État de ce qui est rutilant. La rutilance du sang artériel est due à l'oxygène que ses globules tiennent en dissolution.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rutilance »

Rutilant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir rutilant
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rutilance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rutilance rytilɑ̃s

Citations contenant le mot « rutilance »

  • Les prix, me direz-vous, font que ce n’est pas tout, tout, tout le monde qui peut se permettre de passer une soirée dans ce décor particulièrement soigné et réussi signé Atelier Zébulon Perron, où rutilance et lignes épurées, tout en crème, laiton, noirs doux, se conjuguent pour créer un style un peu brasserie.  La Presse, Marcus, un nouveau carrefour au centre-ville
  • Dans le château, dit des Templiers ou Royal, qui fut le premier camp disciplinaire des Républicains espagnols en exil, une exposition leur est consacrée. Et la tombe de l’un d’eux, Antonio Machado, attire républicains et amateurs de poésie qui y déposent fleurs, drapeaux, galets et courrier dans une boîte aux lettres fixée sur la stèle. C’est émouvant en diable. L’église Notre-Dame-des-Anges, fortifiée elle aussi, englobe comme clocher, l’ancien fanal puis phare du port, et présente un intérieur d’une rare rutilance, avec de somptueux retables baroques dont celui, imposant, du maître-autel, chef-d’œuvre du sculpteur Joseph Sunyer Le Telegramme, Les Fauves sont lâchés à Collioure - Voyage - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « rutilance »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rutilance »

Langue Traduction
Anglais gleam
Espagnol destello
Italien bagliore
Allemand glänzen
Chinois 微光
Arabe بريق
Portugais brilho
Russe отблеск
Japonais きらめく
Basque distira
Corse brilla
Source : Google Translate API

Synonymes de « rutilance »

Source : synonymes de rutilance sur lebonsynonyme.fr

Rutilance

Retour au sommaire ➦

Partager