Ruffian : définition de ruffian


Ruffian : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RUF(F)IAN,(RUFIAN, RUFFIAN) subst. masc.

Vieilli ou littér. Homme débauché, vivant avec des femmes de mauvaise vie, souteneur; p. ext., voyou. Par une laide nuit, advinrent des filous et des ruffians qui tentèrent d'enlever le magot (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 120).Les jeunes [hommes] ont (...) des figures de ruffians sous des boucles gommées: je les soupçonne fort de trafiquer de leurs sœurs (T'Serstevens, Itinér. esp., 1933, p. 181).
REM. 1.
Rufien, subst. masc.,vx, synon. de ruf(f)ian.Cette femme est avec son rufien (Ac.1835, 1878).Des fils de rufiens, nés dans les mauvais lieux. Enrichis, se voyaient choyés comme des dieux (Pommier, Colères, 1844, p. 5).
2.
Ruffianesque, adj.,hapax. [Cenci] (...) entre dans (...) le monde du Directoire, avec son charme d'étranger (...), son patois gazouillant, ses façons chattes et ruffianesques (Goncourt, Journal, 1861, p. 949).
Prononc. et Orth.: [ʀyfjɑ ̃]. Ac. 1694-1878: rufien, 1878: ,,on dit aussi rufian``, 1935: rufian, ruffian. Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 295: rufian. Étymol. et Hist. a) Déb. xives. rufïen, rufïanne « entremetteur, entremetteuse » (Jeu d'amour, éd. E. v. Kraemer, 857); fin xives. rufïen « débauché » (E. Deschamps, Balade ds Œuvres, éd. Queux de Saint-Hilaire, t. 5, p. 142, 9); 1399 ruffien (lettre de rémission ds Du Cange, s.v. ruffiani); b) 1449 ruffian nom péj. donné par dérision aux gardes (A.N. JJ 179, pièce 121 ds Gdf. Compl.); 1512 rufian « entremetteur » (Le Contreblason des faulses amours ds G. Alexis, Œuvres, éd. A. Piaget et E. Picot, t. 1, p. 302, 588). Empr. à l'ital.ruffiano « entremetteur » (dep. le xiiies. d'apr. DEI), aussi rofian, rofiano en Italie du Nord (d'où l'a. prov. rofian, rofien, dep. 1213), dér. de roffia « saleté », de l'a. h. all. hrŭf « escarre, croûte ». Voir FEW t. 16, pp. 251b-252; Hope, p. 49; G. Holtus ds Z. rom. Philol. t. 93, p. 531. Fréq. abs. littér.: 48.

Ruffian : définition du Wiktionnaire

Nom commun

ruffian \ʁy.fjɑ̃\ masculin

  1. (Péjoratif) Débauché, homme qui vit avec des femmes de mauvaise vie.
  2. Maquereau, entremetteur, proxénète.
    • Les jeunes [hommes] ont […] des figures de ruffians sous des boucles gommées : je les soupçonne fort de trafiquer de leurs sœurs. — (Albert t’Serstevens, L’Itinéraire espagnol, éditions Plon, 1933)
  3. Voyou.
    • Oui, mais voilà ! par une laide nuit, advinrent des filous & des ruffians qui tentèrent d’enlever le magot. — (Léon Cladel, Ompdrailles, le Tombeau des lutteurs, 1879, page 120)
    • Ainsi alerté, j’observe. Des ruffians surgissent de l’ombre, poussent des portes entre-baillées, disparaissent. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Il n’y a que la fortune pour faire d’un ruffian un honnête homme, soumis aux lois humaines. — (Jean Ray, Malpertuis, éd. 1978, p. 8)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ruffian : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RUFIAN ou RUFFIAN. n. m.
Entremetteur, débauché.

Étymologie de « ruffian »

Étymologie de ruffian - Wiktionnaire

De l’italien ruffiano dérivé[1] de roffia (« saleté »), du vieux haut allemand hrŭf (« escarre, croûte »), voir hrufla (« gratter ») en islandais, ruffle en anglais. Comparer avec l’étymologie de maquereau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ruffian »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ruffian ryfjɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « ruffian »

  • Elle est édifiante, irrécusable la leçon d’économie qu’un ruffian donne à des enfants: «Ce truc (une pépite d’or) permet d’acheter ce truc (un billet de 20 dollars) qui permet d’acheter tous les autres trucs (par exemple: bagnoles, billets d’avion, junk food, jacuzzi, vacances au bout du monde, etc.). Détruire des cultures, la nature et finalement la planète, c’est aussi simple que ça. L’irrésistible drôlerie de Terrible Jungle s’accompagne d’une morale irréprochable. Le Temps, «Terrible Jungle» ou tristes tropiques pour rire - Le Temps

Traductions du mot « ruffian »

Langue Traduction
Corse ruffianu
Basque ruffian
Japonais 悪党
Russe хулиганский
Portugais rufião
Arabe روفيان
Chinois 痞子
Allemand grobian
Italien facinoroso
Espagnol rufián
Anglais ruffian
Source : Google Translate API

Synonymes de « ruffian »

Source : synonymes de ruffian sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires