La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « roupillon »

Roupillon

Variantes Singulier Pluriel
Masculin roupillon roupillons

Définitions de « roupillon »

Trésor de la Langue Française informatisé

ROUPILLON, subst. masc.

Pop., fam. Petit somme. Faire, piquer un roupillon. Fallait la voir après ces séances de roupillon, toute gonflée encore et sous sa peau rose les organes qui n'en finissaient pas de s'extasier (Céline,Voyage, 1932, p. 585).
REM.
Roupillonner, roupionner, verbe intrans.,pop., fam. Synon. de roupiller.Eux qu'étaient pâlots d'habitude ils tournaient au cramoisi... avant d'aller roupionner, ils se passaient des devis mirifiques, tout des mémoires imaginaires! (Céline,Mort à crédit, 1936, p. 342).J'ai réfléchi (...) pendant que tu roupillonnais (Arnoux,Zulma, 1960, p. 193).
Prononc.: [ʀupijɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1. 1881 « homme endormi » (Grison ds Le Figaro, 23 nov., p. 3, col. 5: chatouiller un roupillon, chatouiller, c'est fouiller, parce que souvent on fait ainsi tressaillir l'homme qui dort, qui roupille); 2. 1894 « petit somme » (Virmaitre, Dict. arg. fin-de-s.), 1916 piquer un roupillon (Barbusse, Feu, p. 238). Dér. de roupiller*; suff. -on1*. Bbg. Schmidt 1914, § 89.

Wiktionnaire

Nom commun - français

roupillon \ʁu.pi.jɔ̃\ masculin

  1. (Populaire) Somme, sieste. Ne s’emploie le plus souvent qu’à la suite du verbe piquer.
    • Kovaliov entra chez lui au moment où il s’étendait, grognait et disait : “Ah, un petit roupillon de deux heures !” — (Nikolaï Gogol, Les nouvelles de Petersbourg – Le nez, 1835 (traduction d’André Markowicz, réédition Éditions Acte Sud, 2007, page 88))
    • Si Billy avait été capable d’un tel choix, il est probable qu’il aurait élu comme exemple de félicité suprême son petit roupillon inondé de soleil au fond de la voiture à cheval. — (Kurt Vonnegut, Abattoir 5, 1969 ; traduit de l’anglais américain par Lucienne Lotringer, 1971, page 172)
    • « J’ai fait un gros roupillon » vous apprenait-elle au téléphone en milieu d’après-midi, alors que la veille elle était dans tous ses états, ayant « rien dormi » de toute la nuit. — (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, page 464).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « roupillon »

(Siècle à préciser) Déverbal de roupiller avec le suffixe substantivant -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « roupillon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
roupillon rupijɔ̃

Fréquence d'apparition du mot « roupillon » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « roupillon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « roupillon »

Langue Traduction
Anglais snooze
Espagnol dormitar
Italien sonnellino
Allemand dösen
Chinois 打盹
Arabe غفوة
Portugais soneca
Russe вздремнуть
Japonais スヌーズ
Basque errepikapen
Corse snooze
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot roupillon au Scrabble ?

Nombre de points du mot roupillon au scrabble : 11 points

Roupillon

Retour au sommaire ➦