La langue française

Rouleur, rouleuse

Sommaire

  • Définitions du mot rouleur, rouleuse
  • Étymologie de « rouleur »
  • Phonétique de « rouleur »
  • Citations contenant le mot « rouleur »
  • Images d'illustration du mot « rouleur »
  • Traductions du mot « rouleur »
  • Synonymes de « rouleur »

Définitions du mot « rouleur, rouleuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

ROULEUR, -EUSE, subst. et adj.

A. − [Corresp. à rouler II A 1]
1. Littér., en appos. ou en attribut. (Ce) qui roule, emporte quelque chose. Torrent rouleur d'or. Plus léger qu'un bouchon j'ai dansé sur les flots Qu'on appelle rouleurs éternels de victimes (Rimbaud,Poés., 1871, p. 128).Des troncs entrechoqués monte un puissant murmure Pareil au bruit des mers, rouleuses de galets (Samain,Chariot, 1900, p. 125).
2. Subst. masc. Manœuvre chargé de déplacer, de pousser des charges. Rouleur de brouettes. Harry Pimple (...) coula un regard luisant vers les colis de champagne que les rouleurs sortaient des wagons (Hamp,Champagne, 1909, p. 195).En appos. Ils se morfondaient dans l'attente du bateau de Douvres en retard. − Est-ce qu'il vient? demanda un brigadier rouleur au manœuvrier de la grue (Hamp,Champagne, 1909, p. 193).
[Dans les mines] Manœuvre employé au roulage. Synon. hercheur.L'oncle Gaspard était piqueur [dans une mine] (...) Alexis était son rouleur, c'est-à-dire qu'il poussait, qu'il roulait sur des rails (...) un wagon nommé benne (Malot,Sans fam., 1878, p. 50).
B. − [Corresp. à rouler II D]
1. Subst. Ouvrier, ouvrière qui donne à quelque chose la forme d'un cylindre, d'un rouleau. Rouleur de papiers peints, de tuyaux, de gouttières. On compte environ quarante mille employés en France, déduction faite des salariés, car un cantonnier, un balayeur des rues, une rouleuse de cigares ne sont pas des employés (Balzac,Employés, 1837, p. 275).
2. Subst. fém.
a) TECHNOLOGIE
α) ,,Machine de chaudronnerie utilisée pour le cintrage et le roulage des tôles`` (Boissier 1975).
β) ,,Machine constituée de deux cônes rotatifs, servant à modeler la masse plastique de sucre cuit en un cylindre de faible diamètre à partir duquel seront moulés les bonbons`` (GDEL).
b) ,,Appareil servant à rouler à la main des cigarettes`` (GDEL).
c) Région. (Canada). Cigarette faite à la main. − Cigarette? − Ce n'est pas de refus. Je n'avais plus que des rouleuses (H. Bernard,Les Jours sont longs, 1951, p. 87 ds Richesses Québec, 1982, p. 2043).
3. (Insecte) qui roule les feuilles des plantes pour y pondre et dont les larves roulent celles-ci pour s'y loger (d'apr. Séguy 1967). (Insecte) rouleur; (chenille) rouleuse.
C. − [Corresp. à rouler I A 2 et II A 2]
1. MAR. (Bateau) qui roule beaucoup. Les voiliers sont moins rouleurs que les vapeurs car leur voilure et leur quille les appuient (Merrien1958).C'est un grand rouleur (Merrien1958).
2. Subst. masc.
Rouleur de mécanique. V. mécanique II C 3.
Rouleur d'yeux, de prunelles. Le Van Dyck des salons, l'Ernest des boudoirs, le rouleur d'yeux, la coqueluche assermentée des dames Anglo-Franco-Belges (Desaymard,Chabrier, 1934, p. 123).Je m'attendais à chaque instant à voir surgir ces rouleurs de prunelles, ces grinceurs de dents, ces Piémontais moustachus qui avaient été les compagnons de ce forban révolutionnaire (Giono,Voy. Ital., 1953, p. 20).
D. − [Corresp. à rouler I A 3 et II A 3]
1. Subst. le plus souvent au masc.
a) Personne qui se déplace sans cesse, qui voyage beaucoup. La retraite!... Toujours ce rêve que les matelots commencent à faire en pleine jeunesse (...); devenir quelqu'un de posé dans son hameau, dans sa paroisse, − marguillier après avoir été rouleur de mer (Loti,Mon frère Yves, 1883, p. 272).La méfiance villageoise, toujours en éveil, se laisse cependant souvent « affronter » par les maquignons rouleurs de foires (Menon, Lecotté,Vill. Fr., 2, 1954, p. 67).
b) Ouvrier qui change sans cesse d'employeur, de service. Ce vieux valet, je le comprends, maintenant. Ce valet à l'ancienne mode, peut être un rouleur comme moi, qui avait, à la fin, trouvé sa place, il était de la famille (Giono,Baumugnes, 1929, p. 88).Dans tous les métiers, il y a des rouleurs, des ouvriers qui vont d'atelier en atelier (Chautard1937, p. 112).
c) Celui, celle qui erre sans but, passe son temps à traîner; vagabond, vagabonde. Rouleur, rouleuse de routes. L'oncle, avec son obligeance de rouleur de trottoirs, offrit à son jeune ami de l'accompagner (Zola,Pot-Bouille, 1882, p. 304).Ivre, hideux, squameux, toute la boue du grand chemin sur ses loques, dans sa barbe, le vieux rouleur (...) avait laissé tomber sa trique (A. Daudet,Pte paroisse, 1895, p. 121).V. maraude A ex. de Zola.
2. Subst. fém., pop. Prostituée. Synon. fam. roulure, traînée.Une de ces liaisons étranges mais assez fréquentes, par lesquelles certaines rouleuses, sorties du faubourg, une fois riches et lancées, reviennent au ruisseau natal (A. Daudet,Jack, t. 2, 1876, p. 227).La pensée que cette petite rouleuse se refusait à moi, (...) cette pensée m'exaspéra (Lorrain,Phocas, 1901, p. 364).
E. − Arg., subst. masc.
1. [Corresp. à rouler I C 2 b] Bavard, vantard (d'apr. Cellard-Rey 1980). Avec un rouleur comme la Ventouse, valait mieux se tracer, sinon y en avait pour la noïe [nuit] à clocher ses conneries (Le Breton1960).
2. CYCL. ,,Coureur de fond, capable d'assurer longtemps un train régulier et rapide, mais auquel manque la pointe de vitesse à l'arrivée`` (Petiot 1982). Le profil de l'étape (...) culmine... à 40 mètres. Ce cadeau offert aux routiers-sprinters n'est pas illogique en soi. Puisqu'on fait la part belle aux grimpeurs, puisque les rouleurs disposent de plusieurs courses contre la montre pour s'exprimer, il est bien normal que les « lévriers de la route » bénéficient d'une petite compensation (Le Monde, 10 juill. 1981, p. 29).
3. IMPR. [Corresp. à rouler I A 2 a] Un abatteur, en terme d'imprimerie, est un homme qui fait beaucoup d'ouvrage, un grand rouleur, un compositeur habile (Momoro,Impr., 1793, p. 34).
F. − Rare. [Corresp. à rouler I B 1, II B 1]
1. Adj. Qui a des vibrations, roule les r. L'autre bourrique il est revenu au baratin, (...) il nous a traités en pourris, avec son accent si rouleur (Céline,Mort à crédit, 1936, p. 638).
2. (Oiseau) qui fait des roulades. Le canari, le rouleur en particulier, offre, en plus d'une agréable compagnie, un beau chant mélodieux (R. M. Martin,Le Multiguide des oiseaux de cage et de volière, adapt. par Chr. Bougerol, Paris, Bordas, 1982, p. 21).
G. − Subst. masc. [Corresp. à rôle] Chez les compagnons du Tour de France, ouvrier affecté à certaines fonctions d'organisation. Dans toutes les sociétés, chaque Compagnon, à tour de rôle, consacre une semaine à embaucher et à lever les acquits; de plus, il convoque les assemblées, il accueille les arrivants, il accompagne les partants (...): telles sont les fonctions du Rouleur (Perdiguier,Livre compagn., 1840, p. 51).Les fonctions de rouleur (ou rôleur) consistent à présenter les ouvriers aux maîtres qui veulent les embaucher et à consacrer leur engagement au moyen de certaines formalités (Sand,Compagn. Tour de Fr., 1840, p. 98).
Prononc. et Orth.: [ʀulœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. a) 1284 subst. fém. roleresse « femme qui fait rouler » (Juin, Test. de Jehan Bahoe, Arch. Tournai ds Gdf.), attest. isolée; b) 1582 subst. masc. rolleurs de vins « ouvrier qui roule les tonneaux » (G. du Buys, Elég. à M. de Loquelan ds Gdf. Compl., s.v. roleur); 1715 rouleurs et chargeurs de tonneaux (Déclarat. 22 oct., Tarif. ds Littré); c) 1765 id. « ouvrier qui roule des chariots de minerai » (Encyclop. t. 17, p. 145a); d) 1837 subst. fém. une rouleuse de cigares « femme qui roule les cigares » (Balzac, loc. cit.); e) av. 1877 subst. masc. rouleur de cartouches (Encyclopédie Roret, Manuel de l'artificier, p. 413 ds Littré Suppl.); 2. a) 1358 adj. « qui roule » civieres rouleresses (Compt. mun. de Tours, p. 51, Deleville ds Gdf., s.v. roleresse); b) 1734 id. chenilles rouleuses (Réaumur, Les Mémoires sur les insectes ds Brunot t. 6, p. 572); 3. a) 1725 subst. masc. mar. (Feuillée, Journal des observations physiques, mathématiques et botaniques, Paris, 37 ds Fr. mod. t. 26, p. 57: notre Vaisseau étoit grand rouleur); b) 1926 cycl. (d'apr. Esn. 1966); 4. a) 1771 subst. masc. « marchand forain » (Trév.); b) 1799 id. « personne qui erre dans de mauvais lieux, vagabond » (Tém. Dufour, mercière de Pezy, 11-3 ds Disc. et rés. affaire Orgères, 1801, I, 59, p. 172, r o2: il est venu à la maison deux particuliers qui avaient l'air de rouleurs); en partic. 1856 subst. fém. « femme de mauvaise vie » (E. Furpille et Max Gérard, Un Million de Drôleries parisiennes, Paris, Passard, p. 143 ds Fr. mod., t. 22, p. 143); c) 1832 « ouvrier qui travaille tantôt dans un atelier, tantôt dans un autre, qui ne conserve pas longtemps la même place » (Raymond); 5. 1840 « ouvrier qui présente au patron les ouvriers qui veulent être embauchés » (Sand, loc. cit.). Dér. de rouler*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 47.

Wiktionnaire

Nom commun 1

rouleur \ʁu.lœʁ\ masculin

  1. (Viticulture) (Familier) Charançon de la vigne.
    • Le rouleur s’est mis dans nos vignes.
  2. Celui qui fait rouler.
    • La tempête a béni mes éveils maritimes.
      Plus léger qu’un bouchon j’ai dansé sur les flots
      Qu’on appelle rouleurs éternels de victimes,
      Dix nuits, sans regretter l’œil niais des falots !
      — (Arthur Rimbaud, Le Bateau ivre, 1871)
  3. Celui qui avance en véhicule.
    • Jean-Louis, 70 ans, un ancien rouleur (qui transportait le minerai en camion), est né en Nouvelle-Calédonie mais fait partie de ces vieilles familles caldoches arrivées sur le territoire depuis des générations. — (Patrick Roger, Référendum en Nouvelle-Calédonie : jour de vote à Thio, fief kanak, Le Monde. Mis en ligne le 4 novembre 2018)
  4. Ouvrier qui déplace des tonneaux en les faisant rouler. Ouvrier qui déplace des charges avec une brouette, un chariot à main, etc.
    • Un tonneau échappé à son rouleur faillit fracasser les pattes de leur cheval et déclencher une rixe. — (Brigitte Aubert, Le miroir des ombres, 2013)
  5. (Marine) Navire sujet au roulis.
    • D'autre part, l'absence de quille et l'étroitesse de la coque rendent ce bateau rouleur et le destinent donc plutôt au cabotage. — (Article dans Wikipédia : Bateau de Hjortspring)
  6. (Cyclisme) Cycliste très performant sur les grandes distances.
  7. (Musique) Gros tambour de l'on place entre les genoux et que l'on frappe avec les deux mains, typique de l'île de La Réunion.
  8. Appareil de manutention, consistant en une plaque ou un cadre monté sur des roulettes, destiné à déplacer des charges lourdes.
    • Un rouleur de fût. Un cric rouleur. Rouleur pour palettes bois et caisses grillagées. Vente de rouleurs de manutention. Garantis 10 ans. Livraison offerte dès 150€.

Nom commun 2

rouleur \ʁu.lœʁ\ masculin (pour une femme on dit : rouleuse)

  1. (Touraine) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Saint-Joseph (La) — Les Compagnons charpentiers fêtent la Saint-Joseph en mars, c’est la fête des Compagnons « reçus ». Précédés du « rouleur » en chapeau haut de forme à large ruban, habit noir, canne rubannée, les Compagnons charpentiers des devoirs défilent chaque année dans les rues de Tours en l’honneur de leur saint patron, saint Joseph. Ils présentent au public les chefs-d’œuvre réalisés dans l’année. Tous portent le « largeot », pantalon de velours noir resserré aux chevilles, et le « coletin », veste pour… coletiner le bois, à laquelle est accroché un ruban de couleur et ils ont la canne du voyageur du Tour de France à la main. — (Jacques Feneant, ‎Maryse Leveel, Le Folklore de Touraine : dictionnaire des rites et coutumes, C. L. D., 1989)

Nom commun 1

rouleuse \ʁu.løz\ féminin

  1. Chenille qui roule des feuilles, dans lesquelles elle subit sa métamorphose.
  2. (Familier) (Vieilli) Prostituée.
    • La femme, une ancienne rouleuse, l'homme, un misérable maquereau légal, ce n'était pas dans ce ménage que pouvait retourner Céline au sortir de pension,[...]. — (Jules Destrée, Raymond Trousson, Journal, 1882-1887, Éd.Académie royale de langue et de littérature françaises, 1995)
    • Berthe la rouleuse, qui roulait parmi les vices, s’asseyait dans un coin, les coudes sur la table, et il lui montait du fond de sa conscience une petite flamme triste et tranquille. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 156)
  3. Appareil de chaudronnerie utilisé pour le roulage des tôles.
    • La rouleuse-croqueuse : une rouleuse courbe la tôle entre ses cylindres, mais elle ne peut pas le faire en bout de tôle, à cause de la distance entre lesdits cylindres. — (Les Cahiers de Chantilly: n°9, 2016/2017)
  4. Appareil de poche destiné à rouler les cigarettes.
    • [...] les fit glisser l'un sur l'autre avant de rouvrir la rouleuse et d'en extirper sa cigarette. — (James Barnaby, À fleur de peau, 2018)
  5. Machine industrielle destinée à rouler les cigarettes et les cigares.
    • Une partie des cigares BC est faite avec une petite machine déjà ancienne, la rouleuse Beiniger. — (F. Bère, Les tabacs, Éd. Ancienne maison Quantin, Paris 1895)
  6. Ouvrière qui roule les cigares.
    • [...] l'attaché de sécurité intérieure lui avait dit qu'il fallait vingt ans d'expérience à une super rouleuse pour former les plus longs cigares. — (Ingrid Astier, Haute voltige, Éd. Gallimard, Paris 2018)

Nom commun 2

rouleuse \ʁu.løz\ féminin (pour un homme on dit : rouleur)

  1. (Touraine) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)

Nom commun 1

rouleuse \ʁu.løz\ féminin

  1. Chenille qui roule des feuilles, dans lesquelles elle subit sa métamorphose.
  2. (Familier) (Vieilli) Prostituée.
    • La femme, une ancienne rouleuse, l'homme, un misérable maquereau légal, ce n'était pas dans ce ménage que pouvait retourner Céline au sortir de pension,[...]. — (Jules Destrée, Raymond Trousson, Journal, 1882-1887, Éd.Académie royale de langue et de littérature françaises, 1995)
    • Berthe la rouleuse, qui roulait parmi les vices, s’asseyait dans un coin, les coudes sur la table, et il lui montait du fond de sa conscience une petite flamme triste et tranquille. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 156)
  3. Appareil de chaudronnerie utilisé pour le roulage des tôles.
    • La rouleuse-croqueuse : une rouleuse courbe la tôle entre ses cylindres, mais elle ne peut pas le faire en bout de tôle, à cause de la distance entre lesdits cylindres. — (Les Cahiers de Chantilly: n°9, 2016/2017)
  4. Appareil de poche destiné à rouler les cigarettes.
    • [...] les fit glisser l'un sur l'autre avant de rouvrir la rouleuse et d'en extirper sa cigarette. — (James Barnaby, À fleur de peau, 2018)
  5. Machine industrielle destinée à rouler les cigarettes et les cigares.
    • Une partie des cigares BC est faite avec une petite machine déjà ancienne, la rouleuse Beiniger. — (F. Bère, Les tabacs, Éd. Ancienne maison Quantin, Paris 1895)
  6. Ouvrière qui roule les cigares.
    • [...] l'attaché de sécurité intérieure lui avait dit qu'il fallait vingt ans d'expérience à une super rouleuse pour former les plus longs cigares. — (Ingrid Astier, Haute voltige, Éd. Gallimard, Paris 2018)

Nom commun 2

rouleuse \ʁu.løz\ féminin (pour un homme on dit : rouleur)

  1. (Touraine) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)

Nom commun 1

rouleuse \ʁu.løz\ féminin

  1. Chenille qui roule des feuilles, dans lesquelles elle subit sa métamorphose.
  2. (Familier) (Vieilli) Prostituée.
    • La femme, une ancienne rouleuse, l'homme, un misérable maquereau légal, ce n'était pas dans ce ménage que pouvait retourner Céline au sortir de pension,[...]. — (Jules Destrée, Raymond Trousson, Journal, 1882-1887, Éd.Académie royale de langue et de littérature françaises, 1995)
    • Berthe la rouleuse, qui roulait parmi les vices, s’asseyait dans un coin, les coudes sur la table, et il lui montait du fond de sa conscience une petite flamme triste et tranquille. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 156)
  3. Appareil de chaudronnerie utilisé pour le roulage des tôles.
    • La rouleuse-croqueuse : une rouleuse courbe la tôle entre ses cylindres, mais elle ne peut pas le faire en bout de tôle, à cause de la distance entre lesdits cylindres. — (Les Cahiers de Chantilly: n°9, 2016/2017)
  4. Appareil de poche destiné à rouler les cigarettes.
    • [...] les fit glisser l'un sur l'autre avant de rouvrir la rouleuse et d'en extirper sa cigarette. — (James Barnaby, À fleur de peau, 2018)
  5. Machine industrielle destinée à rouler les cigarettes et les cigares.
    • Une partie des cigares BC est faite avec une petite machine déjà ancienne, la rouleuse Beiniger. — (F. Bère, Les tabacs, Éd. Ancienne maison Quantin, Paris 1895)
  6. Ouvrière qui roule les cigares.
    • [...] l'attaché de sécurité intérieure lui avait dit qu'il fallait vingt ans d'expérience à une super rouleuse pour former les plus longs cigares. — (Ingrid Astier, Haute voltige, Éd. Gallimard, Paris 2018)

Nom commun 2

rouleuse \ʁu.løz\ féminin (pour un homme on dit : rouleur)

  1. (Touraine) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)

Nom commun 1

rouleuse \ʁu.løz\ féminin

  1. Chenille qui roule des feuilles, dans lesquelles elle subit sa métamorphose.
  2. (Familier) (Vieilli) Prostituée.
    • La femme, une ancienne rouleuse, l'homme, un misérable maquereau légal, ce n'était pas dans ce ménage que pouvait retourner Céline au sortir de pension,[...]. — (Jules Destrée, Raymond Trousson, Journal, 1882-1887, Éd.Académie royale de langue et de littérature françaises, 1995)
    • Berthe la rouleuse, qui roulait parmi les vices, s’asseyait dans un coin, les coudes sur la table, et il lui montait du fond de sa conscience une petite flamme triste et tranquille. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 156)
  3. Appareil de chaudronnerie utilisé pour le roulage des tôles.
    • La rouleuse-croqueuse : une rouleuse courbe la tôle entre ses cylindres, mais elle ne peut pas le faire en bout de tôle, à cause de la distance entre lesdits cylindres. — (Les Cahiers de Chantilly: n°9, 2016/2017)
  4. Appareil de poche destiné à rouler les cigarettes.
    • [...] les fit glisser l'un sur l'autre avant de rouvrir la rouleuse et d'en extirper sa cigarette. — (James Barnaby, À fleur de peau, 2018)
  5. Machine industrielle destinée à rouler les cigarettes et les cigares.
    • Une partie des cigares BC est faite avec une petite machine déjà ancienne, la rouleuse Beiniger. — (F. Bère, Les tabacs, Éd. Ancienne maison Quantin, Paris 1895)
  6. Ouvrière qui roule les cigares.
    • [...] l'attaché de sécurité intérieure lui avait dit qu'il fallait vingt ans d'expérience à une super rouleuse pour former les plus longs cigares. — (Ingrid Astier, Haute voltige, Éd. Gallimard, Paris 2018)

Nom commun 2

rouleuse \ʁu.løz\ féminin (pour un homme on dit : rouleur)

  1. (Touraine) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)

Nom commun 1

rouleuse \ʁu.løz\ féminin

  1. Chenille qui roule des feuilles, dans lesquelles elle subit sa métamorphose.
  2. (Familier) (Vieilli) Prostituée.
    • La femme, une ancienne rouleuse, l'homme, un misérable maquereau légal, ce n'était pas dans ce ménage que pouvait retourner Céline au sortir de pension,[...]. — (Jules Destrée, Raymond Trousson, Journal, 1882-1887, Éd.Académie royale de langue et de littérature françaises, 1995)
    • Berthe la rouleuse, qui roulait parmi les vices, s’asseyait dans un coin, les coudes sur la table, et il lui montait du fond de sa conscience une petite flamme triste et tranquille. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 156)
  3. Appareil de chaudronnerie utilisé pour le roulage des tôles.
    • La rouleuse-croqueuse : une rouleuse courbe la tôle entre ses cylindres, mais elle ne peut pas le faire en bout de tôle, à cause de la distance entre lesdits cylindres. — (Les Cahiers de Chantilly: n°9, 2016/2017)
  4. Appareil de poche destiné à rouler les cigarettes.
    • [...] les fit glisser l'un sur l'autre avant de rouvrir la rouleuse et d'en extirper sa cigarette. — (James Barnaby, À fleur de peau, 2018)
  5. Machine industrielle destinée à rouler les cigarettes et les cigares.
    • Une partie des cigares BC est faite avec une petite machine déjà ancienne, la rouleuse Beiniger. — (F. Bère, Les tabacs, Éd. Ancienne maison Quantin, Paris 1895)
  6. Ouvrière qui roule les cigares.
    • [...] l'attaché de sécurité intérieure lui avait dit qu'il fallait vingt ans d'expérience à une super rouleuse pour former les plus longs cigares. — (Ingrid Astier, Haute voltige, Éd. Gallimard, Paris 2018)

Nom commun 2

rouleuse \ʁu.løz\ féminin (pour un homme on dit : rouleur)

  1. (Touraine) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROULEUR. n. m.
Charançon de la vigne. Le rouleur s'est mis dans nos vignes.

Littré (1872-1877)

ROULEUR (rou-leur) s. m.
  • 1Celui qui roule les tonneaux. Déchargeurs, rouleurs et chargeurs de tonneaux, pour leurs droits sur les vins d'étape, Déclarat. 22 oct. 1715, Tarif. On inventa la dignité des conseillers du roi rouleurs de vin, Voltaire, Louis XIV, 30.
  • 2Ouvrier qui transporte dans une brouette la terre préparée pour faire des briques.

    Ouvrier employé au transport du minerai. On parviendrait, avec 200 piqueurs et 100 rouleurs, à extraire 12 000 tonnes de minerai brut, Monit. univ. 22 et 23 avril 1867, p. 487, 6e col.

  • 3 Terme de marine. Vaisseau qui a du roulis plus qu'un autre. Un gros rouleur, un vaisseau qui a beaucoup de roulis.

    Grand rouleur, grand marcheur, un navire qui, avec beaucoup de roulis, a une marche rapide.

  • 4Celui dont la fonction consiste à présenter les ouvriers aux maîtres qui veulent les embaucher et à consacrer leur engagement.

    Adj. Ouvrier rouleur, ouvrier qui travaille tantôt dans un atelier, tantôt dans un autre.

  • 5Nom de plusieurs insectes qui roulent les feuilles de la vigne, du peuplier, etc. Le rouleur s'est mis dans nos vignes.
  • 6 S. m. pl. Famille de lépidoptères nocturnes, ceux dont les ailes sont roulées autour du corps, ou très inclinées dans l'état d'inaction de l'animal.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ROULEUR. Ajoutez :
7Rouleur, ouvrier qui, dans les ateliers de pyrotechnie, roule les étuis et les cartouches. Chaque rouleur de cartouches doit avoir devant lui un certain nombre de grands trapèzes…, des étuis roulés, des balles…, Encyclopédie Roret, Manuel de l'artificier, p. 413.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rouleur »

(Date à préciser) Mot dérivé de rouler avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rouleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rouleur rulœr

Citations contenant le mot « rouleur »

  • Qui plus est, pour bénéficier de la prime maximum, il faut à la fois ne pas dépasser ce plafond et être un « gros rouleur », concrètement parcourir plus de 30 km par jour (aller) pour se rendre à son travail ou plus de 12000 km par an. FranceSoir, Quelle prime à la conversion à partir du 3 août ?
  • Le phénomène belge, aux qualités de rouleur (médaillé d'argent aux Mondiaux-2019), a montré l'étendue de son registre dans l'ultime ascension, limitée à 7,8 kilomètres mais très pentue (9,3 % de moyenne). TV5MONDE, Tour de Burgos: solo d'Evenepoel dans la 3e étape
  • Pourtant, renseignements pris, le gaillard n’est toujours pas revenu en Déodatie. Le signe que ses plans ont singulièrement changé. Alors, on l’a appelé en respectant, par précaution, le décalage horaire propre à l’Océanie et le rouleur-puncheur de 23 ans a rapidement dissipé les doutes le concernant. , Sport lorrain | Bloqué en Nouvelle-Zélande par le Covid, ce Déodatien a finalement décidé d’y rester !
  • eval(ez_write_tag([[580,400],'wesportfr_com-medrectangle-3','ezslot_2',149,'0','0']));Née le 18 avril 1988 à Amos (Canada) – 1,63 m / 51 kg – Professionnelle depuis 2010 – 6 victoires – Boels – Dolmans Cycling Team. De style grimpeuse rouleuse, elle est un maillon essentiel de la réussite de ses leaders et aussi de ses équipes. À l’âge de 11 ans, elle débute dans le club de sa ville natale avant de débuter au niveau mondial avec Vienne Futuroscope dès 2010. En parallèle, elle effectue des études pour devenir infirmière à l’université du Québec en Outaouais. , Les coureuses de l’ombre, épisode 4 : Karol Ann Canuel
  • Mondial Injector rouleuse de cigarettes marché 2020: le nouveau rapport de recherche ajoute dans la base de données Rapports de précision. Ce rapport de recherche répartis sur les pages, de résumer les entreprises et les supports Top avec des tables et des chiffres. Rapport final ajoutera lanalyse de limpact des Covid-19 sur cette industrie. , Injector rouleuse de cigarettes Taille du marché 2020 | Top fabricants, régions, distribution du marché, la demande dapprovisionnement Scénario, type et application et prévisions pour 2025 – JustFamous

Images d'illustration du mot « rouleur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rouleur »

Langue Traduction
Anglais wheeler
Espagnol rodador
Italien wheeler
Allemand wheeler
Chinois 惠勒
Arabe ويلر
Portugais veículo com rodas
Russe уилер
Japonais ウィーラー
Basque wheeler
Corse rota
Source : Google Translate API

Synonymes de « rouleur »

Source : synonymes de rouleur sur lebonsynonyme.fr
Partager