La langue française

Roulier

Sommaire

  • Définitions du mot roulier
  • Étymologie de « roulier »
  • Phonétique de « roulier »
  • Citations contenant le mot « roulier »
  • Images d'illustration du mot « roulier »
  • Traductions du mot « roulier »
  • Synonymes de « roulier »

Définitions du mot roulier

Trésor de la Langue Française informatisé

ROULIER, subst. masc.

A. − TRANSP. Autrefois, voiturier qui assurait le transport public des marchandises. Envoyer un colis par les rouliers; attelage, charrette, voiture de roulier; grand fouet, blouse, manteau de roulier; auberge de rouliers. Les rouliers sont tenus de céder la moitié du pavé aux voitures des voyageurs (...). Il leur est défendu de quitter leurs chevaux et de marcher derrière leur voiture (Blanche1857,s.v. roulage).Un roulier (...) descendait à vide faire un chargement de vins dans le Var (Arène,Contes Paris, 1887, p. 110).
[P. réf. aux mœurs des rouliers] Elle était grossière dans son langage, car elle avait servi les rouliers (Balzac,Cous. Bette, 1846, p. 418).Grossier comme un roulier. V. grossier C ex. de Zola.Loc. adj. De roulier. Digne des rouliers, grossier. Il se retint, se crispa la face pour ne pas laisser échapper les injures de roulier qui se pressaient sur ses lèvres (Huysmans,En route, t. 2, 1895, p. 169).Chopin aimait l'élégance jusqu'au snobisme: George Sand avait des manières et des vêtements de roulier (Vuillermoz,Vie amour. Chopin, 1927, p. 76).Façons de roulier. V. garçailler rem. s.v. garce ex. de Pourrat.
Empl. adj. Qui a rapport aux rouliers, au transport des marchandises par les rouliers. Administration, industrie roulière; chemin roulier. (Dict. xixes.; ds Lar. Lang. fr.).
B. − MARINE
1. [À propos d'un navire qui touche tous les ports où il peut trouver du fret] Roulier des mers. Les armateurs norvégiens pratiquent surtout le tramping. Ce rôle de rouliers des mers fait des navires norvégiens des artisans très actifs du commerce mondial (Albitreccia,Gds moyens transp., 1931, p. 109).
2. ,,Bateau transporteur spécialisé où les véhicules routiers peuvent embarquer et débarquer directement au moyen d'une rampe d'accès`` (George 1984). En appos. Cargo, navire roulier.
P. anal. Marin qui voyage sans cesse. Deux yeux bleus couleur d'infini, des yeux de roulier des mers (Van der Meersch,Empreinte dieu, 1936, p. 149).
Prononc. et Orth.: [ʀulje]. Att. ds Ac. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1292 subst. masc. « voiturier qui transportait des marchandises » Pierre le roullier (Le Livre de la Taille de Paris ds H. Géraud, Paris sous Philippe-le-Bel, 1837, p. 174); b) 1931 mar. roulier des mers (Albitreccia, loc. cit.); d'où 1975 roulier « navire de charge » (Lar. encyclop. Suppl.); 2. a) 1435 adj. civiere ruilliere « brouette » (Compt. de Nevers, CC 37, f o39 v o, Arch. mun. Nevers ds Gdf., s.v. roliere); 1451 civière roliere (ibid., CC 47, f o14 r o, ibid.); b) 1606 id. « qui a trait au transport des marchandises par roulage » cheval roulier (Nicot); 1875 chemin roulier (Lar. 19e); 3. 1829 subst. fém. « blouse de roulier » (Boiste). Dér. de rouler*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér.: 157.

Wiktionnaire

Nom commun

roulier \ʁu.lje\ masculin

  1. (Vieilli) Voiturier par terre, qui transporte des marchandises sur des chariots, charrettes, fourgons et autres voitures roulantes de cette sorte.
    • Qui diantre as-tu pu bien être ? Un roulier sans doute, qui, après avoir fait emplette de trois chevaux et d'une mauvaise patache, dit pour toujours, adieu à son trou et s'en alla voiturer les marchands de foire en foire ? — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • C’est un cabaret mangeant dont la clientèle ordinaire se compose des rouliers de la route d’Orléans, des cantatrices de Montparnasse et des jeunes premiers de Bobino. — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème , 1848)
    • Le roulier lui mit du foin sur le corps, et, pour ne pas s'endormir lui-même, il se prit à siffler à satiété une phrase de chanson lente et monotone ; […]. Cette sifflerie m'impatientait. — (George Sand, « Nanon », chap 15, dans la série des Œuvres complètes, Paris : chez Michel Lévy frères & à la Librairie nouvelle, 1872, p. 189)
    • Il fut réveillé, dès les premières heures du jour, par un roulier, qui faisait claquer fort son grand fouet et conduisait un attelage bruyant. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 124)
    • L’auberge était une maison arabe, bien entendu, mais où la rouerie du seigneur Pedro, métis d’Espagnol et de Maure, avait, vaille que vaille, établi quelques chambres « à l’européenne », taudis dont on n’aurait pas voulu pour des rouliers entre Valdepeñas et Motril. — (Robert Brasillach, La Conquérante, Première partie, ch. ier, Librairie Plon, 1943, p. 3)
    • Un roulier jovial, qui transportait un déménagement, vint prendre sans mot dire les deux valises de ma mère et les accrocha sous sa charrette, où elles se balancèrent en cadence jusqu’à la grille du colonel. — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 308)
  2. (Navigation) Navire conçu pour le chargement et le déchargement par roulage.
    Twin ramps on RoRo ship.JPG

Adjectif

roulier

  1. Relatif au roulage.
    • Un chemin roulier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROULIER. n. m.
Voiturier qui transporte des marchandises. Une charrette de roulier. Une auberge de rouliers.

Littré (1872-1877)

ROULIER (rou-lié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des rou-lié-z attardés) s. m.
  • Voiturier par terre, qui transporte les marchandises sur des chariots.

    Adj. Qui a rapport au roulage, au roulier.

HISTORIQUE

XVIe s. Eumenes estoit filz d'un roulier, qui pour sa pauvreté se mesloit de voitures en la demy-isle de Thrace, Amyot, Eum. 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ROULIER, s. m. (Com.) voiturier par terre, qui transporte les marchandises d’un lieu à un autre sur des chariots, charettes, fourgons & autres pareilles voitures roulantes.

Les rouliers, à moins que ceux pour qui ils ont chargé, ou quelqu’un de leur part ne les accompagne, doivent avoir la lettre de voiture des marchandises qu’ils transportent ; les congés, si ce sont des vins, eaux-de-vie & autres liqueurs ; les acquits des bureaux où ils passent ; des passeports s’il en est besoin, & s’ils passent par pays ennemis.

C’est à eux aussi à acquitter tous les menus droits de péages qui sont dûs sur la route, soit pour les voitures & chevaux, soit pour les marchandises, sauf à se les faire rembourser en cas de besoin.

Enfin les rouliers répondent de tous les dommages qui arrivent aux marchandises par leur fait ; & à l’égard des autres, dont suivant les ordonnances & réglemens, ils ne peuvent être tenus. ils doivent pour leur décharge en faire dresser des procès-verbaux par les Juges des lieux, ou les plus prochains des lieux où ces accidens sont arrivés. Diction. de Com. & de Trév.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « roulier »

(1292)[1] Dérivé de rouler avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « roulier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
roulier rulje

Citations contenant le mot « roulier »

  • Ses deux grues sont souvent comparées aux deux arches du M d'une célèbre chaîne de fast-food américaine. Le VB-10.000, impressionnant navire catamaran heavy-lift de la compagnie Versabar, est arrivé dans le port de Fernandina en Floride. Il va y être préparé pour son intervention sur l'épave du Golden Ray, roulier coréen, qui s'est couché sur son flanc à sa sortie du port de Brunswick, en Géorgie, le 8 septembre 2019. Mer et Marine, Une immense grue pour enlever l'épave du Golden Ray | Mer et Marine
  • Dernier navire construit par le chantier norvégien Nylands Verksted d’Oslo, le roulier Norwegian Crusader, qui naviguait il y a peu encore sous le nom d’Ulfat après une impressionnante transformation, est entré en service en 1978. Premier d’une série de trois sister-ships (dont 2 construits sur un autre site) le navire continue sa carrière entre Ravenne (Italie) et Durres en Albanie depuis quelques mois. Concernant ses jumeaux, l'ancien Norwegian Conqueror a été envoyé à la démolition alors que l'ex-Norwegian Challenger (aujourd'hui nommé Bekaa Dream) est toujours en service. Mer et Marine, Une transformation de roulier pour le moins impressionnante | Mer et Marine
  • Le roulier RCC Passion, de l'armement Ray Car Carriers, a été victime dans la soirée de dimanche d'un incendie dans sa salle des machines. Parti du Havre, le navire devait rejoindre Fort-de-France quand le feu s'est déclaré alors qu'il se trouvait au large d'Ouessant. Il a immédiatement informé le CROSS Corsen qui a dépêché, avec un hélicoptère Caïman et en deux vagues, une équipe d'évaluation et d'intervention de 12 personnes dont 10 marins pompiers. L'Abeille Bourbon a également tout de suite rallié la zone. Dans la nuit, le feu a pu être maîtrisé, sans qu'aucun blessé ne soit à déplorer. En revanche, des fumées importantes nécessitent une ventilation avant tout nettoyage et les réparations.Le roulier a alors fait demi-tour pour se diriger par ses propres moyens vers Brest, escorté par l'Abeille Bourbon. Le RCC Passion rejoint le chantier Damen où il va prendre la place du méthanier LNG Alliance. Mer et Marine, Le roulier incendié RCC Passion en réparation à Brest | Mer et Marine

Images d'illustration du mot « roulier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « roulier »

Langue Traduction
Anglais ro-ro
Espagnol ro-ro
Italien ro-ro
Allemand ro-ro
Chinois 滚装
Arabe رورو
Portugais ro-ro
Russe ро-ро
Japonais ロロ
Basque ro-ro
Corse ro-ro
Source : Google Translate API

Synonymes de « roulier »

Source : synonymes de roulier sur lebonsynonyme.fr
Partager