Roselier : définition de roselier, roselière


Roselier, roselière : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ROSELIER, -IÈRE, adj. et subst. fém.

I. − Adj. Qui produit des roseaux, où les roseaux poussent en abondance. Marais roselier (Littré).
II. − Subst. fém. Lieu où poussent des roseaux en abondance. Des sifflements très bas, très doux animaient la roselière. Des tiges frôlées s'inclinaient souplement (Genevoix, Avent. en nous, 1952, p. 223).
Prononc.: [ʀozəlje], fém. [-jε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. 1802 subst. fém. (Laveaux, Dict. de l'Académie fr., nouv. éd. ds Robert G. Mots et dict.); 2. 1868 adj. (G. Heuzé, La France agric., Région du sud, Paris, p. 81). Dér. de rosel, forme anc. de roseau*; suff. -ier*. Bbg. Quem. DDL t. 13.

Roselier, roselière : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

roselier \ʁo.zə.lje\ masculin

  1. Substance qui se trouve dans le minerai d’argent.
    • Du roselier incarnat […] le roselier est un indice certain d’abondance d’argent. — (Fonderie de métaux précieux, Quinquandon fils, Paris, 1872, page 7 et 8)

Nom commun 2

roselier \ʁo.zə.lje\ masculin

  1. Relatif aux roseaux.
    • Marais roselier.

Nom commun

roselière \ʁɔ.zə.ljɛʁ\ féminin

  1. (Biogéographie) (Écologie) (Hydrobiologie) (Phytosociologie) Peuplement de roseaux.
    • Citons les roselières de Canne de Provence si fréquentes le long des fossés, des ruisseaux, des rivières. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.176)
    • Sept espèces végétales dominent dans les roselières hautes : le roseau commun (Phragmites australis), la baldingère faux-roseau (Phalaris arundinacea), les massettes (Typha latifolia et T. angustifolia), le scirpe lacustre (Scirpus lacustris, renommé jonc des chaisiers Schoenoplectus tabernaemontani), le scirpe maritime (Bolboschoenus maritimus) et la grande glycérie (Glyceria maxima) – (Barbe, 1984 ; Montégut, 1987a, b ; Anonyme, 1997). — (Céline Le Barz, Marc Michas & Carol Fouque, Les roselières en France métropolitaine : premier inventaire (1998-2008), Faune sauvage n° 283/janvier 2009)
    • Le chemin d’exploitation légèrement en descente donne une image en plongée du site : deux grands plans d’eau entourés de terrains de sable, d’une grande roselière et d’une friche armée.— (5.01 Forêts et bocage bourbonnais dans L'Atlas des paysages, 2013)
    • À l’interface entre terre et mer, vasières, dunes, prés-salés, roselières et prairies humides d’eau saumâtre et d’eau douce se succèdent sous l’influence décroissante des marées et des crues de la Seine.— (L’Estuaire de la Seine, un territoire à découvrir, paris-normandie.fr/, 11 mars 2016)

Forme d’adjectif

roselière \ʁɔ.zə.ljɛʁ\

  1. Féminin singulier de roselier.

Nom commun

roselière \ʁɔ.zə.ljɛʁ\ féminin

  1. (Biogéographie) (Écologie) (Hydrobiologie) (Phytosociologie) Peuplement de roseaux.
    • Citons les roselières de Canne de Provence si fréquentes le long des fossés, des ruisseaux, des rivières. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.176)
    • Sept espèces végétales dominent dans les roselières hautes : le roseau commun (Phragmites australis), la baldingère faux-roseau (Phalaris arundinacea), les massettes (Typha latifolia et T. angustifolia), le scirpe lacustre (Scirpus lacustris, renommé jonc des chaisiers Schoenoplectus tabernaemontani), le scirpe maritime (Bolboschoenus maritimus) et la grande glycérie (Glyceria maxima) – (Barbe, 1984 ; Montégut, 1987a, b ; Anonyme, 1997). — (Céline Le Barz, Marc Michas & Carol Fouque, Les roselières en France métropolitaine : premier inventaire (1998-2008), Faune sauvage n° 283/janvier 2009)
    • Le chemin d’exploitation légèrement en descente donne une image en plongée du site : deux grands plans d’eau entourés de terrains de sable, d’une grande roselière et d’une friche armée.— (5.01 Forêts et bocage bourbonnais dans L'Atlas des paysages, 2013)
    • À l’interface entre terre et mer, vasières, dunes, prés-salés, roselières et prairies humides d’eau saumâtre et d’eau douce se succèdent sous l’influence décroissante des marées et des crues de la Seine.— (L’Estuaire de la Seine, un territoire à découvrir, paris-normandie.fr/, 11 mars 2016)

Forme d’adjectif

roselière \ʁɔ.zə.ljɛʁ\

  1. Féminin singulier de roselier.

Nom commun

roselière \ʁɔ.zə.ljɛʁ\ féminin

  1. (Biogéographie) (Écologie) (Hydrobiologie) (Phytosociologie) Peuplement de roseaux.
    • Citons les roselières de Canne de Provence si fréquentes le long des fossés, des ruisseaux, des rivières. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.176)
    • Sept espèces végétales dominent dans les roselières hautes : le roseau commun (Phragmites australis), la baldingère faux-roseau (Phalaris arundinacea), les massettes (Typha latifolia et T. angustifolia), le scirpe lacustre (Scirpus lacustris, renommé jonc des chaisiers Schoenoplectus tabernaemontani), le scirpe maritime (Bolboschoenus maritimus) et la grande glycérie (Glyceria maxima) – (Barbe, 1984 ; Montégut, 1987a, b ; Anonyme, 1997). — (Céline Le Barz, Marc Michas & Carol Fouque, Les roselières en France métropolitaine : premier inventaire (1998-2008), Faune sauvage n° 283/janvier 2009)
    • Le chemin d’exploitation légèrement en descente donne une image en plongée du site : deux grands plans d’eau entourés de terrains de sable, d’une grande roselière et d’une friche armée.— (5.01 Forêts et bocage bourbonnais dans L'Atlas des paysages, 2013)
    • À l’interface entre terre et mer, vasières, dunes, prés-salés, roselières et prairies humides d’eau saumâtre et d’eau douce se succèdent sous l’influence décroissante des marées et des crues de la Seine.— (L’Estuaire de la Seine, un territoire à découvrir, paris-normandie.fr/, 11 mars 2016)

Forme d’adjectif

roselière \ʁɔ.zə.ljɛʁ\

  1. Féminin singulier de roselier.

Nom commun

roselière \ʁɔ.zə.ljɛʁ\ féminin

  1. (Biogéographie) (Écologie) (Hydrobiologie) (Phytosociologie) Peuplement de roseaux.
    • Citons les roselières de Canne de Provence si fréquentes le long des fossés, des ruisseaux, des rivières. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.176)
    • Sept espèces végétales dominent dans les roselières hautes : le roseau commun (Phragmites australis), la baldingère faux-roseau (Phalaris arundinacea), les massettes (Typha latifolia et T. angustifolia), le scirpe lacustre (Scirpus lacustris, renommé jonc des chaisiers Schoenoplectus tabernaemontani), le scirpe maritime (Bolboschoenus maritimus) et la grande glycérie (Glyceria maxima) – (Barbe, 1984 ; Montégut, 1987a, b ; Anonyme, 1997). — (Céline Le Barz, Marc Michas & Carol Fouque, Les roselières en France métropolitaine : premier inventaire (1998-2008), Faune sauvage n° 283/janvier 2009)
    • Le chemin d’exploitation légèrement en descente donne une image en plongée du site : deux grands plans d’eau entourés de terrains de sable, d’une grande roselière et d’une friche armée.— (5.01 Forêts et bocage bourbonnais dans L'Atlas des paysages, 2013)
    • À l’interface entre terre et mer, vasières, dunes, prés-salés, roselières et prairies humides d’eau saumâtre et d’eau douce se succèdent sous l’influence décroissante des marées et des crues de la Seine.— (L’Estuaire de la Seine, un territoire à découvrir, paris-normandie.fr/, 11 mars 2016)

Forme d’adjectif

roselière \ʁɔ.zə.ljɛʁ\

  1. Féminin singulier de roselier.

Nom commun

roselière \ʁɔ.zə.ljɛʁ\ féminin

  1. (Biogéographie) (Écologie) (Hydrobiologie) (Phytosociologie) Peuplement de roseaux.
    • Citons les roselières de Canne de Provence si fréquentes le long des fossés, des ruisseaux, des rivières. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.176)
    • Sept espèces végétales dominent dans les roselières hautes : le roseau commun (Phragmites australis), la baldingère faux-roseau (Phalaris arundinacea), les massettes (Typha latifolia et T. angustifolia), le scirpe lacustre (Scirpus lacustris, renommé jonc des chaisiers Schoenoplectus tabernaemontani), le scirpe maritime (Bolboschoenus maritimus) et la grande glycérie (Glyceria maxima) – (Barbe, 1984 ; Montégut, 1987a, b ; Anonyme, 1997). — (Céline Le Barz, Marc Michas & Carol Fouque, Les roselières en France métropolitaine : premier inventaire (1998-2008), Faune sauvage n° 283/janvier 2009)
    • Le chemin d’exploitation légèrement en descente donne une image en plongée du site : deux grands plans d’eau entourés de terrains de sable, d’une grande roselière et d’une friche armée.— (5.01 Forêts et bocage bourbonnais dans L'Atlas des paysages, 2013)
    • À l’interface entre terre et mer, vasières, dunes, prés-salés, roselières et prairies humides d’eau saumâtre et d’eau douce se succèdent sous l’influence décroissante des marées et des crues de la Seine.— (L’Estuaire de la Seine, un territoire à découvrir, paris-normandie.fr/, 11 mars 2016)

Forme d’adjectif

roselière \ʁɔ.zə.ljɛʁ\

  1. Féminin singulier de roselier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Roselier, roselière : définition du Littré (1872-1877)

ROSELIER (ro-ze-lié) adj. m.
  • Marais roselier, marais qui produit des roseaux. Ces plantes [roseaux] aquatiques sont fauchées vers la fin de l'été, lorsqu'elles sont encore vertes, dans les marais roseliers ou roselières, Heuzé, la France agricole, carte n° 8.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « roselier »

Étymologie de roselier - Littré

Rosel, ancienne forme de roseau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de roselier - Wiktionnaire

(Nom 1) Dérivé de rose.
(Nom 2) Dérivé de roseau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « roselier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
roselier rozœlje play_arrow

Citations contenant le mot « roselier »

  • 8) Ce sentier remonte sur le chemin de halage. Dans le virage formé par le canal, prenez quelques marches de bois qui descendent à gauche dans la roselière. Journal L'Union, Randonnée: balade autour du marais d’Isle à Saint-Quentin
  • On peut y apercevoir des dizaines d’oiseaux, une roselière d’un hectare, des libellules, entendre le chant des grenouilles, et marcher au milieu des hautes herbes. La végétation y est si dense qu’on se croirait presque en pleine campagne, voire dans la forêt. Et pourtant, le Sentier Oublié se situe en plein Toulouse au cœur du quartier Borderouge, l’un des quartiers qui s’est le plus urbanisé au cours des deux derniers décennies, où vivent aujourd’hui quelque 25000 habitants.   , Plongée dans le "Sentier Oublié", un espace de biodiversité inédit situé en plein cœur de Toulouse | Actu Toulouse
  • Un chalutier de 12 m, le Vaelhu, est entré en collision, ce mercredi 16 octobre, vers 10 h 30, avec le Joskouec, un bateau de pêche de 9 m, au large de la pointe du roselier, à cinq kilomètres (2,5 nautiques) du port du Légué de Saint-Brieuc. Ce dernier a coulé à 18 m de fond avec 250 litres de gazole. Il y avait une seule personne à son bord, recueillie par les deux occupants du Vaelhu. Le Telegramme, Baie de Saint-Brieuc. Un chalutier coule après être entré en collision avec un autre - Saint-Brieuc - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « roselier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « roselier »

Langue Traduction
Corse canna
Basque reed
Japonais
Russe тростник
Portugais cana
Arabe قصب
Chinois 芦苇
Allemand schilf
Italien canna
Espagnol junco
Anglais reed
Source : Google Translate API

Synonymes de « roselier »

Source : synonymes de roselier sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires