La langue française

Ros

Définitions du mot « ros »

Trésor de la Langue Française informatisé

ROS, subst. masc.

TISS., vieilli. Peigne placé sur le battant du métier à tisser et entre les dents duquel on place un ou plusieurs fils de chaîne. Le ros était fabriqué autrefois avec des lamelles de roseau. Le mot tend à disparaître; on emploie plus souvent le mot peigne (Araud, Ch. Thomas, Fabric. drap, 1921, p. 60).
Prononc. et Orth.: [ʀo]. Homon. rhô, rot, rôt. DG: ,,ros et, moins bien rot``; Lar. Lang. fr., Rob. 1985: ,,on écrit aussi rot``. Étymol. et Hist. 1. 1245 « dent du peigne d'un métier à tisser; interstice entre deux dents » (doc. ap. Tailliar, Rec. d'actes des XIIeet XIIIesiècles..., p. 127); ca 1250 (doc., Douai ds De Poerck t. 2, p. 178); 2. 1245 « peigne d'un métier à tisser » (doc. ds Tailliar, op. cit., p. 128); 1250 (doc., Douai ds De Poerck t. 2, p. 179). Empl. spécialisé de ros « roseau » (v. roseau), le peigne des métiers à tisser se composant d'abord de deux lattes réunies par des lamelles de roseaux appelées ensuite dents (FEW t. 16, p. 682a; De Poerck t. 1, p. 78).

Wiktionnaire

Nom commun

ros \ʁo\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Textile) (Vieilli) Peigne placé sur le battant du métier à tisser et entre les dents duquel on place un ou plusieurs fils de chaîne.
    • Le ros était fabriqué autrefois avec des lamelles de roseau. Le mot tend à disparaître; on emploie plus souvent le mot peigne. — (Charles Thomas et Pierre Araud, La fabrication du drap : montage et échantillonnage, Librairie de l'Enseignement Technique, 1921, p. 60)

Nom commun

ros \Prononciation ?\ masculin

  1. (Botanique) Roseau.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ROS (rô) s. m.
  • Terme de tisserand. Espèce d'échelle couchée dans le battant du métier à tisser, entre les échelons de laquelle passent, de deux en deux, tous les fils d'une chaîne, conservant ainsi leur position respective.

    On l'a écrit aussi rot. Les lames et rots servant à la fabrique desdites serges seront réformés et mis en état de contenir ledit nombre de fils, Arrêt du conseil, 28 août 1701. Les serges impériales seront de 19 portées de 96 fils chacune, et passées dans des peignes ou rots de quatre pans moins un doigt, ib. 3 oct 1716.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nus toisserans, quelque drap qu'il tisse, ne doit laissier que vingt ros wis [vides] que d'une part que d'autre, Liv. des mét. 119.

XIVe s. Toutes les tiretaines et les sarges que l'on fait doivent avoir trois quartiers en ros ou plus, Du Cange, ros. Comme Hennequin de Tournay eus achaté deux roz de draps, Du Cange, ib.

XVe s. Les dits jurez auront pour leur peine d'aller visiter ledit mestier de dix rox…, Ordonn. sept. 1485.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ROS, (Géog. mod.) riviere de Pologne, dans l’Ukranie. Elle a sa source au palatinat de Braclaw, arrose celui de Kiovie, & se jette dans le Borystene, près de Kaniow. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ros »

C'est l'ancien radical ros, qui signifiait roseau (voy. ROSEAU) ; les dents ou échelons de cet instrument ayant été faits en roseau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français ros (« roseau »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Nom commun) Apparenté à rause, rouse (« glaïeul »), du gotique 𐍂𐌰𐌿𐍃, raus.
(Adjectif) Du latin russus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ros »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ros

Citations contenant le mot « ros »

  • De l’épine pousse la rose et de la rose pousse de nouveau l’épine. De Proverbe grec
  • Si les roses ont des épines, sous les épines se cachent les roses. De Proverbe québécois
  • Une couronne d'épines, ce n'est qu'une couronne de roses d'où les roses sont tombées. De Robert de Flers
  • Même dans une poubelle, une rose reste une rose. De Jean Chalon / Journal d'Espagne
  • Et rose elle a vécu ce que vivent les roses, l’espace d’un matin. De François de Malherbe / Consolation à Du Périer
  • Les crocodiles vivent cent ans ; les roses trois jours. Et pourtant, on offre des roses. De Michel Chrestien
  • Les filles sont des roses, les garçons des papillons et les parents les épines qui empêchent les papillons de se poser sur les roses. De Anonyme
  • Dans la vie j'aime deux choses, la rose et toi. La rose pour un jour et toi pour la vie. De Anonyme
  • L'immortalité de la rose consiste dans le fait qu'elle est la soeur jumelle des roses futures. De Ramon Gomez de la Serna
  • Les filles sont les roses de la couronne de la vie. Les roses et les filles font resplendir le printemps. De Heinrich Heine
  • Au lieu de me plaindre de ce que la rose a des épines, je me félicite de ce que l'épine est surmonté de roses. De Joseph Joubert
  • Je puis me plaindre que les buissons de rose aient des épines ou me réjouir que les buissons d’épines portent des roses. Cela dépend comment vous regarder. De Kenfield Morley
  • Rien de plus froid qu'un sérail ; c'est un amour de chenille qui traîne de rose en rose, gâtant le bord de la feuille sans atteindre le calice. De Jules Michelet / L'Amour
  • Si les roses, qui ne durent qu'un jour faisaient des histoires... elles diraient : "Nous avons toujours vu le même jardinier ; de mémoire de rose on n'a vu que lui... Assurément il ne meurt point comme nous, il ne change seulement pas. De Bernard Fontenelle / Entretiens sur la pluralité des mondes
  • Déjà, il faut essayer de stabiliser l’équipe au niveau R1. On est dans une phase de transition et à ce moment-là, il y a énormément de travail pour réussir de belles choses. On a fait un bon recrutement, mais on a beaucoup de travail. Je veux essayer de faire la saison la plus cohérente possible. Surtout que le championnat va être très relevée avec 16 équipes, dont certaines, qui ont fait de gros recrutement. L’essentiel, c’est de savoir d’où l’on vient, pour aller quelque part. Et nous on sait d’où l’on vient. Voilà, on aura beaucoup d’humilité, mais aussi beaucoup d’ambitions ! C’est ça, le Rapid Menton ! Actufoot, Stéphane Collet (ROS Menton) "C'est le nouveau challenge que j'attendais"

Images d'illustration du mot « ros »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ros »

Langue Traduction
Anglais ros
Espagnol ros
Italien ros
Allemand ros
Chinois 罗斯
Arabe روس
Portugais ros
Russe ros
Japonais ロス
Basque ros
Corse ros
Source : Google Translate API

Synonymes de « ros »

Source : synonymes de ros sur lebonsynonyme.fr

Ros

Retour au sommaire ➦

Partager