La langue française

Ronronner

Sommaire

Définitions du mot ronronner

Trésor de la Langue Française informatisé

RONRONNER, verbe intrans.

A. − [Le suj. désigne un chat] Faire des ronrons. Ronronner d'un air béat, en paix. Elle grattait le menton du chat qui ronronnait de plus belle, ouvrant les yeux, faisant scintiller ses topazes à peine barrées d'une ligne noire (Huysmans,Sœurs Vatard, 1879, p. 75).
P. métaph. [Le suj. désigne une pers.] Ronronner de contentement, de satisfaction. Renan sur le tard se laissait aller à pontifier. Des jeunes gens l'entouraient, il fermait les yeux, ronronnait (Barrès,Cahiers, t. 6, 1908, p. 237).
Empl. trans. [Le suj. désigne une pers.] La jeune mère ouvrit l'écrin (...) et toute l'assistance, ronronnant des compliments et des remerciements, se pencha sur les diamants (L. de Vilmorin,Mmede ***, 1951, p. 71).
B. − P. anal. [Le suj. désigne une chose ou un autre animal] Ronfler sourdement et régulièrement. Synon. vrombir.La bouillotte, le feu, la machine, le moteur ronronne. Le cri d'un coq éclate et les colombes ronronnent. La ruche tournoie et ronronne (Jammes,Rom. du lièvre, 1903, p. 351).L'avion ronronne. Certains passagers bavardent à mi-voix. Les autres dorment (Cocteau,Maalesh, 1949, p. 28).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɔ ̃ ʀ ɔne], (il) ronronne [-ʀ ɔn]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1853 (Baudelaire, trad. E. Poe, Nouvelles Histoires extraordinaires, éd. 1961, Le Chat noir, p. 33). Dér. de ronron*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 125.

Wiktionnaire

Verbe

ronronner \ʁɔ̃.ʁɔ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire entendre les ronrons, émettre un ronflement sourd et continu, en parlant d'un chat ou d'un félin, qui exprime en général son contentement.
    • Soudain, d’un seul élan, cela se précipita sur lui, avec un miaulement plaintif et la queue droite. C’était un jeune chat, menu et décharné, qui frottait sa tête contre les jambes de Bert, en ronronnant. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 335 de l’éd. de 1921)
  2. (Figuré) Émettre un ronflement sourd et continu.
    • Je sens mes intestins qui ronronnent légèrement. La digestion sans heurts est le plus grand facteur d'activité. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 191)
    • Tous ces courtisans, profiteurs et forniqueurs dans les bureaux où les climatiseurs ne s'arrêtaient jamais de ronronner, trouvèrent au Président Bagabaga Daba des qualités telles que ses ancêtres durent se retourner dans leur tombe. — (Massa Makan Diabaté, Le Boucher de Kouta, Paris : Éditions Hatier, 1982, chap. 2)
  3. (Figuré) Montrer son contentement, en parlant d'une personne.
    • Elle ronronne de plaisir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RONRONNER. v. intr.
Faire ronron. Il s'emploie aussi figurément, dans le langage familier, en parlant d'une Personne. Ronronner de satisfaction.

Littré (1872-1877)

RONRONNER (ron-ro-né) v. n.
  • Faire le ronron. Je me levais le matin à la cloche du beffroi ; je descendais à la cuisine… où Jaunisson [nom d'un chat] ronronnait près de l'âtre flambant, Theuriet, dans Revue des Deux-Mondes, 15 oct. 1869, p. 873.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ronronner »

(1853) Dénominal de ronron.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ronronner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ronronner rɔ̃rɔne

Citations contenant le mot « ronronner »

  • Aussi infailliblement que le chat se met à ronronner quand on lui caresse le dos, aussi sûrement on voit une douce extase se peindre sur la figure de l'homme qu'on loue. De Arthur Schopenhauer / Aphorismes sur la sagesse dans la vie
  • Votre Chat mène une vie paisible, fait de siestes, d'un peu de chasse et de nombreuses caresses. Il est vrai que lorsqu'il est boule sur le lit qu'il accepte de partager avec vous et que vous le caressez, il se met facilement à ronronner. Généralement, ses yeux sont à moitié ouverts, il vous témoigne sa confiance et son bien être. Si vous faites attention à son comportement autant que lui analyse le votre, vous vous êtes déjà aperçu qu'il ne ronronnait pas quand il était seul mais seulement en présence d'autres chats ou d'humains. Qu'est-ce que le ronronnement du chat? Qu'est-ce que cela signifie? Blasting News, Chat : Son ronronnement n'est pas un 'ronflement' anodin
  • Tu le sais sans doute mais le chat a cette faculté étonnante de ronronner. S'il ronronne lorsqu'il est heureux, il peut aussi le faire lorsqu'il est stressé ou encore malade. Dans ces moments-là, il s'agit d'une technique d'auto-défense qui lui permet de se rassurer lui-même. Et d'après un vétérinaire basé à Toulouse, il existerait une ronron thérapie : "Après des lésions ou des fractures, les chats ont cinq fois moins de séquelles que les chiens, et retrouvent la forme trois fois plus vite. D’où l’hypothèse d’une authentique action réparatrice du ronronnement : en émettant ce son, les chats résistent mieux aux situations dangereuses." , Psycho : Voici pourquoi avoir un chat permet d'apaiser le stress - L'Etudiant Trendy
  • Les Lakers paraissaient alors gérer l'histoire sans trop de frayeur, mais à force de ronronner, ils se faisaient griffer par Kawhi Leonard (28 pts) et surtout Paul George (30 pts) qui rentrait deux tirs primés coup sur coup dans les deux dernières minutes et relançait les dés ! Mais James est en lutte sur tous les terrains cet été. Contre l'injustice sociale et en quête d'une quatrième bague sous trois jerseys différents. « Aujourd'hui, ça dépassait le basket. Nous comprenons ce qui se passe dans la société en ce moment et nous utilisons cette plateforme qu'est la NBA pour répandre beaucoup d'amour, de choses positives, faire passer les messages et rester forts sur ce point », déclarait James, dans l'ordre de ses priorités. L'Équipe, NBA : les Lakers dominent les Clippers grâce à un LeBron James patron en fin de match - Basket - NBA - L'Équipe
  • S'il est vrai qu'il peut ronronner pour plusieurs raisons, il en existe bien une en particulier qu'il vous réserve pour exprimer tout son amour. Comment la reconnaitre ? Blasting News, Chat : Il n'utilise pas seulement ses ronronnements pour montrer qu'il vous aime
  • Le décor se découpe dans des halos de lumières, tout le monde est à son poste et Françoiz Breut donne doucement de la voix. Stéphane Daubersy n’est pas loin. Pour la scène en cours, Paul Schirck teste différentes postures propices au sommeil. Joana Nicioli, elle, s’essaye à diverses acrobaties. Tout semble ronronner, mais le débriefing suit, Emilie Capliez s’avance et les idées, les propositions s’échangent, la modification de ce qui semble être des détails change la donne et les protagonistes s’encouragent mutuellement à tenter diverses approches d’un même moment. , Culture - Loisirs | Little Nemo en route
  • Vous avez peut-être déjà entendu votre chat ronronner, mais vous ne saviez peut-être pas que c’était un ronronnement d’amour.Selon l’expert Amy Shojai, «Les chats adorent ronronner. Ils peuvent signifier une grande variété de choses, de la satisfaction aux expressions de préoccupation. 45 Secondes.fr, 10 façons étonnantes qu'on les chats pour dire "Je t'aime"

Images d'illustration du mot « ronronner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ronronner »

Langue Traduction
Anglais purr
Espagnol ronroneo
Italien fusa
Allemand schnurren
Chinois r
Arabe خرخرة
Portugais ronronar
Russe мурлыкать
Japonais ゴロゴロ
Basque purra
Corse purr
Source : Google Translate API

Synonymes de « ronronner »

Source : synonymes de ronronner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ronronner »

Partager