Rongement : définition de rongement

chevron_left
chevron_right

Rongement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RONGEMENT, subst. masc.

A. −
1. Action de mordiller quelque chose avec les dents; résultat de cette action (v. ronger II A 2 c). Synon. onychophagie (v. onych(o)-).Rongement des ongles. Et vos nuits sans sommeil vos rongements de poings vos cris de bête à qui croyez-vous qu'on les vende (Aragon, Rom. inach., 1956, p. 29).
2. Action de recouvrir la surface de quelque chose; résultat de cette action (v. ronger II B 3). Les autres combattants laissaient faire les herbes, les thyms, les lavandes, les lichens, ce rongement des petits, plus destructeur que les coups de massue des forts (Zola, Faute Abbé Mouret, 1875, p. 1489).D'informes croix sans âge, posées sur de très vieux piédestaux en basalte. De vagues lettres y marquaient encore, dans le rongement des lichens (Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 223).
B. − Au fig. Action de miner de façon progressive et sournoise; douleur morale qui en résulte (v. ronger II C 2). Rongement intérieur. Il y avait, dans ce solitaire assailli depuis un mois par la tourmente morale, un tel besoin physique d'échapper au rongement inefficace et stérile de sa pensée par une volonté positive, qu'il éprouva comme une détente lorsqu'il se fut enfin fixé à un parti (Bourget, Disciple, 1889, p. 223).Donatello, parce qu'il sentait en lui-même le rongement de l'analyse et se tenait à mi-chemin entre l'équilibre perdu et l'équilibre pressenti, revécut l'humanité ardente, fanatique et désabusée de ce temps-là (Faure, Hist. art, 1914, p. 370).
Prononc.: [ʀ ɔ ̃ ʒmɑ ̃]. Étymol. et Hist. Fin xiiies. rungement de soris (Richier, Vie de St Remi, éd. W. N. Bolderston, 340); 1538 rongement (Est., s.v. rodo, rosio); av. 1614 fig. rongement de teste « souci rongeur » (Brantôme, Dames, part. II [IX, 709] ds Hug.). Dér. de ronger*; suff. -(e)ment1*. Cf. rungement « rot » (xives. ds Gdf.), dér. de l'a. fr. rungier « ruminer ». Fréq. abs. littér.: 12.

Rongement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

rongement \Prononciation ?\ masculin

  1. Fait de ronger, ce bruit.
    • Il perçut le vol soyeux d’un hibou, le glissement du vison dans les fougères, une infinité de frôlements, de courses minuscules, d’agressions et de fuites, de rongements et de petits cris aigus. — (Paul Guimard, L’Âge de Pierre, Grasset, page 153)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rongement : définition du Littré (1872-1877)

RONGEMENT (ron-je-man) s. m.
  • Action de ronger ; état de ce qui est rongé. Le café fort, et beaucoup, me ressuscite ; il me cause une cuisson, un rongement singulier qui n'est pas sans plaisir, Lettre de Napoléon au docteur Arnott.

    Fig. Un rongement d'esprit. Ce souvenir était pour lui un rongement perpétuel. Oh ! n'est-ce pas assez de la pâle vieillesse, De tous les rongements de la vie en faiblesse ?…, Barbier, ïambes, l'Amour de la mort.

HISTORIQUE

XVIe s. Les malades sentent un rongement d'intestins, avec grande pesanteur et ardeur d'estomach, Paré, XXIII, 44.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rongement »

Étymologie de rongement - Wiktionnaire

Mot dérivé de ronger avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rongement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rongement rɔ̃ʒœmɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « rongement »

  • Après le visionnement des trois premiers épisodes, nous sommes épuisés tellement nous restons toujours sur le qui-vive. Votre manucure ne tiendra pas le coup! La nôtre, du moins, n’a pas résisté à notre intense rongement d’ongles. Radio-Canada.ca, Faits divers , une série policière très prenante avec Isabelle Blais | ICI.Radio-Canada.ca
  • Parce que les souris et les rats sont des animaux sociaux très intelligents, ils peuvent rapidement s’ennuyer si l’activité et la stimulation ne sont pas suffisantes. Cela peut entraîner des activités indésirables telles que la mastication ou le rongement excessif, le déplacement ou le réarrangement constant des accessoires, ou des tentatives régulières d’évasion. The Inquirer, Prendre soin de son rat ou de sa souris domestique - The Inquirer
  • VRAI. Les manucures agressives (vernis, dissolvants, faux ongles), les mouvements répétés pour repousser les cuticules ou les petites peaux, ou encore le rongement des ongles peuvent entraîner l’apparition de taches blanches. Ra Santé, Taches blanches sur les ongles : stop aux idées reçues ! - Ra Santé
  • Il peut s'agir d'une minuscule blessure, provoquée par une manucure un peu trop poussée, par l'arrachage d'une petite peau qui levait ou le rongement d'un ongle, par une piqûre d'écharde ou d'épine. Nul besoin d'une plaie ouverte pour que les germes passent à l'attaque... Cosmopolitan.fr, Un panaris, c'est quoi ? - Cosmopolitan.fr
  • Cela dit, cette preuve n’est pas grande. Mis à part les coprolites humains supposés, les seules autres preuves à Paisley Caves de cette période ont tendance à être des flocons de la fabrication d’outils en pierre (qui ne peuvent pas être datés de manière fiable) et des marques de boucherie trouvées sur les os de proies potentielles (qui pourraient en fait être des marques de rongement faites par des animaux non humains). C’est là que le caca ancien peut aider – lorsque le squelette ou d’autres éléments de preuve sont rares ou inexistants. Laminute.info, laminute.info, toute l'actualité en France et dans le monde

Traductions du mot « rongement »

Langue Traduction
Corse gnawing
Basque gnawing
Japonais かじる
Russe грызть
Portugais roer
Arabe نخر
Chinois
Allemand nagen
Italien rodente
Espagnol roer
Anglais gnawing
Source : Google Translate API

Synonymes de « rongement »

Source : synonymes de rongement sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires