Romancier : définition de romancier


Romancier : définition du Wiktionnaire

Nom commun

romancier \ʁɔ.mɑ̃.sje\ masculin (pour une femme on dit : romancière)

  1. (Sens étymologique) (Histoire) Auteur d’ouvrages en français, au Moyen Âge.
    • Une invention de romancier, (…) qui fut lui-même un jongleur et qui (…) resta des années, vers le début du XIIIe siècle, au service d’un haut baron. — (Faral, Vie temps St Louis, 1942)
  2. Auteur qui écrit des romans.
    • Aujourd’hui plus que jamais, les romanciers disposent de ces effets, et ils sont dans leur droit ; car la nature s’est, de tout temps, permis d’être plus forte qu’eux. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • L'historien n'a pas à délivrer des prix de vertu, […] ; les questions qui intéressent les chroniqueurs et passionnent les romanciers sont celles qu'il laisse le plus volontiers de côté. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence - Avant-propos de la première publication (1906), 1908)
    • Un éditeur […] lui proposa de rafistoler les manuscrits d'un grand faiseur feuilletonnesque. […]. Henri se mit à la besogne, remania l'infâme et crasseuse foutaise du romancier célèbre, pimenta cette ratatouille sans goût. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 32)
    • Alors que le romancier, riche de son don d'ubiquité, peut se dédoubler en autant de personnages que son humeur daigne susciter au fil des pages, le poète reste fixé à la finitude de son expérience, à la racine de son cri. — (Jean-Pol Madou, Édouard Glissant: de mémoire d'arbres, 1996, page 16)

Adjectif

romancier

  1. Relatif à Acy-Romance, commune française située dans le département des Ardennes.

Verbe

romancier \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Écrire, parler, exposer, lire en langue romane.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Romancier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROMANCIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui écrit des romans. Balzac est notre grand romancier. Il s'est dit aussi des Auteurs français qui ont écrit au moyen âge.

Romancier : définition du Littré (1872-1877)

ROMANCIER (ro-man-sié ; l'r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des romanciers habiles) s. m.
  • 1Nom donné aux auteurs des anciens romans en vieux langage. Villon sut le premier… Débrouiller l'art confus de nos vieux romanciers, Boileau, Art p. I.
  • 2Auteur de romans modernes. Le divertissement du lecteur, que le romancier habile semble se proposer pour but, n'est qu'une fin subordonnée à la principale, qui est l'instruction de l'esprit et la correction des mœurs, Huet, De l'origine des romans, p. 4.

    Romancière, femme qui compose des romans. Mlle de Scudéri était la grande romancière du temps, et jouissait d'une réputation fabuleuse, Chateaubriand, dans le Dict. de DOCHEZ.

  • 3 Fig. Il se dit de celui dont les idées, les théories sont chimériques comme un roman. Ces physiciens romanciers, qui, prenant leur imagination pour le livre de la nature, érigent leurs visions en découvertes et leurs songes en systèmes suivis, Marmontel, Œuv. t. VI, p. 234.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Romancier : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ROMANCIER, s. m. (Gram. & Litt.) auteur qui a composé des romans. On donnoit le même nom aux poëtes du dixieme siecle.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Romancier : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « romancier » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « romancier »

Étymologie de romancier - Littré

Romance, dans le sens de récit ; ital. romanziere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de romancier - Wiktionnaire

De romans (« [écrit] en français ») avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de romancier - Wiktionnaire

De l’ancien français romans (« ouvrage en français ») avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « romancier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
romancier rɔmɑ̃sje play_arrow

Citations contenant le mot « romancier »

  • Le romancier qui pond mécaniquement un best-seller tous les deux ans, en vend à chaque fois un million, traduit en soixante langues (y compris le tagalog). L'Obs, Condition de l’écrivain, par Pierre Jourde
  • Bernard Lagarrigue, journaliste-romancier France 3 Occitanie, Montpellier : le journaliste romancier Bernard Lagarrigue signe un très beau roman sur l'exil
  • Julien Moes et Régine Kerzmann accueillent le romancier Philippe Marcewski, auteur d'un premier roman " Blues pour trois tombes et un fantôme ", Ed. Incultes et reportage au sein de la librairie de voyage Toutes Directions d'Emmanuel Pecqueux, à Liège. , Philippe Marcewski, romancier
  • En tant que romancier, il a été finaliste du prix Rossel pour Le fils du soir, paru aux Éperonniers en 1998. , Mort de Denys-Louis Colaux, poète et romancier
  • Le romancier espagnol Juan Marsé, décédé samedi à 87 ans, avait été consacré de son vivant comme un magnifique narrateur de sa ville de Barcelone, théâtre d’une enfance au temps du franquisme, sans cesse réinventée dans ses livres. Le Figaro.fr, Mort du romancier espagnol Juan Marsé
  • Le droit intangible du romancier, c'est de pouvoir retravailler son roman. De Milan Kundera / Le livre du rire et de l’oubli
  • Le romancier doit montrer le monde tel qu'il est : une énigme et un paradoxe. De Milan Kundera / Entretien avec Antoine de Gaudemar - Février 1984
  • le romancier est une sorte de voyant et même de visionnaire. De Patrick Modiano / Discours de réception de son prix Nobel de littérature
  • Le romancier appartient au monde, il est là pour porter un regard critique. De Philippe Besson / Evene.fr - Février 2007
  • Le romancier est celui qui célèbre la vie humaine et sa complexité. De Eric-Emmanuel Schmitt / Evene.fr - Octobre 2005
  • La vraie vie pour un romancier, c'est d'en fabriquer de fausses. De Christine Orban / Libération - 15 Septembre 2001
  • Le romancier apprend à ses lecteurs à comprendre le monde comme une question. De Milan Kundera / Entretien avec Antoine de Gaudemar - Février 1984
  • Le romancier n'est ni historien ni prophète : il est explorateur de l'existence. De Milan Kundera / L’Art du roman
  • Le romancier a beaucoup de droits, dont celui de mentir pour mieux dire la vérité. De Claude Roy
  • Tout romancier, tout cinéaste, a au fond de lui un nombril du monde à exhiber. De Michel Audiard
  • Le romancier est l'historien de ce qui ne se voit pas. De Charles Plisnier
  • Le malade est au médecin ce qu'est l'homme au romancier : un cas. Plus l'homme est touché, plus le romancier s'intéresse. De Georges Perros / Papiers collés
  • Le romancier est indispensable à l'historien et, inversement, il n'y a jamais eu de grand romancier qui n'ait été un peu historien. De Norman Mailer
  • Un romancier ne peut jamais être son lecteur. De Patrick Modiano / Discours de réception de son prix Nobel de littérature
  • Le romancier est fait d'un observateur et d'un expérimentateur. Émile Zola, Le Roman expérimental, Charpentier
  • Le romancier est, de tous les hommes, celui qui ressemble le plus à Dieu : il est le singe de Dieu. François Mauriac, Le Roman, L'Artisan du livre
  • Le romancier est l'historien du présent, alors que l'historien est le romancier du passé. Georges Duhamel, Le Notaire du Havre, Mercure de France
  • Le hasard est le plus grand romancier du monde ; pour être fécond, il n'y a qu'à l'étudier. Honoré de Balzac, La Comédie humaine, Avant-propos
  • Jusqu'ici, les romanciers se sont contentés de parodier le monde. Il s'agit maintenant de l'inventer. Louis Aragon, Blanche ou l'Oubli, Gallimard

Images d'illustration du mot « romancier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Our copywriter Mads is writing his own book, so when we asked everyone to bring in something that represents them, he cracked out this epic old typewriter. Mads is a legend, be like Mads. Photo de REVOLT via Unsplash

Traductions du mot « romancier »

Langue Traduction
Corse novelle
Basque nobelagile
Japonais 小説家
Russe романист
Portugais romancista
Arabe الروائي
Chinois 小说家
Allemand romanschriftsteller
Italien romanziere
Espagnol novelista
Anglais novelist
Source : Google Translate API

Synonymes de « romancier »

Source : synonymes de romancier sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires