La langue française

Roc

Sommaire

  • Définitions du mot roc
  • Étymologie de « roc »
  • Phonétique de « roc »
  • Citations contenant le mot « roc »
  • Images d'illustration du mot « roc »
  • Traductions du mot « roc »
  • Synonymes de « roc »

Définitions du mot roc

Trésor de la Langue Française informatisé

ROC1, subst. masc.

A. −
1. Bloc de pierre très dure dressé au-dessus du sol. Les horizons pleins d'ombre et de rocs chevelus, Et d'arbres effrayants que l'homme ne voit plus (Hugo, Légende, t. 1, 1859, p. 29).Ruskin décrit quelque part une petite clairière qu'il vit dans le Jura, près du fort de Joux: des sapins noirs, un roc altier, abrupt, pathétique, un aigle solitaire dans le grand ciel muet (Mille, Barnavaux, 1908, p. 166).
Rare, littér. Pierre qui affleure ou émerge, récif. Ce n'est ni la colère des vents, ni celle des flots (...) qui font sombrer un vaisseau (...). C'est le roc caché sous la mer (Dumas père, C. Howard, 1834, I, 4, p. 221).
SYNT. Roc aigu, escarpé, nu, sauvage, stérile, suspendu, vif; aspérités, flanc du roc; du haut, au pied, sur la pointe du roc; creusé dans le roc.
2. P. méton., au sing. Matière minérale caractérisée par sa grande cohérence et son extrême dureté. Vitellius (...) exigea qu'on lui ouvrît les chambres souterraines de la forteresse. Elles étaient taillées dans le roc en hautes voûtes (Flaub., Hérodias, 1877, p. 164).Les hommes qui ont vécu sur cette terre où le roc est à fleur de peau, ou plutôt même la peau est partout percée par le roc, n'ont pu subsister qu'en déplaçant et replaçant les pierres (Brunhes, Géogr. hum., 1942, p. 260).
3. [Dans des compar., pour souligner la fermeté ou la dureté de qqn] Dur, solide comme un roc. Pauvre petite femme! pensa-t-il avec attendrissement. Elle va me croire plus insensible qu'un roc; il eût fallu quelques larmes là-dessus; mais, moi, je ne peux pas pleurer; ce n'est pas ma faute (Flaub., MmeBovary, t. 2, 1857, p. 44).Nous avons vu la Grande-Bretagne, sous l'impulsion d'un Wilson Churchill, tenir ferme comme un roc sous les avalanches de bombes de l'invasion aérienne (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 674).
B. − P. anal. ou au fig.
1. Personne forte et résistante; personne qui ne manifeste pas de sensibilité. Vous êtes un roc! me dit-elle; vous n'êtes pas capable de la plus petite concession pour rester près de moi et me donner du courage! (Sand, Mllede La Quintinie, 1863, p. 145).Le docteur a le droit de parler: il n'a pas manqué sa vie; il a su se rendre utile. Il se dresse, calme et puissant, au-dessus de cette petite épave; c'est un roc (Sartre, Nausée, 1938, p. 94).
Cœur de roc. Cœur insensible. Synon. cœur de roche*. − (...).Elle a un cœur de roc, avec son air de tout donner aux autres (...). − Mademoiselle Pauline, un cœur de roc! oh! Madame peut-elle dire ça! (Zola, Joie de vivre, 1884, p. 929).
2. Bâtir sur le roc. Faire une œuvre sur des bases solides. Anton. bâtir sur le sable (v. bâtir2I B 2).Certaines personnes, jugeant impertinemment des choses de l'Église, ont parlé d'un « glissement à gauche »: comme si ce qui est bâti sur le roc pouvait glisser à droite ou à gauche (Maritain, Primauté spirit., 1927, p. 126).
3. Roc de/des + subst.[Souligne ce qu'il y a de solide, d'inébranlable dans le subst.] Il y avait une distance que ces messieurs avaient tort d'oublier, entre l'extrême portée de leurs sondages et le roc des faits (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 27).En 1788, Kant réédifia effectivement la métaphysique sur le roc de la conscience morale (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p. 72).
P. métaph. Il faut créer une opposition sur le roc des idées et non sur la poussière des intérêts et des personnalités (Lamart., Corresp., 1836, p. 235).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɔk]. Homon. rock1 et 2, roque. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1470 « rocher » (George Chastellain, Chronique, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 1, p. 278); 2. fig. 1626 « se dit d'une personne insensible » (Hardy, Triomphe d'amour, 180 ds IGLF). Forme masc. de roche1*. Fréq. abs. littér.: 1 422. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2 815, b) 2 643; xxes.: a) 1 675, b) 1 220. Bbg. Blochw.-Runk. 1971, p. 482. − Germain (J.). Les Carrières... Cah. Inst. Ling. Louvain. 1981, t. 7, p. 233.

ROC2, subst. masc.

HÉRALD. Meuble figurant la tour du jeu d'échecs. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc.: [ʀ ɔk]. Homon. rock1 et 2, roque. Étymol. et Hist. 1. Ca 1150 « nom de la tour au jeu des échecs » (Conte de Floire et Blancheflor, éd. J.-L. Leclanche, 2217); 2. 1581 hérald. (De Bara, Blason des armoiries, 29). Empr. à l'ar.ruḫḫ « tour (aux échecs) » et également « char, chariot » (dans un gloss. lat. ar. du xiies. ds Dozy t. 1, p. 518a), lui-même empr. par l'intermédiaire du persan ruḫ à une lang. de l'Inde (bengali roth « char », skr. ratha- « char, char de guerre »). Cf. Dozy, loc. cit.: « ce jeu [les échecs] est modelé sur l'armée indienne, qui était composée d'éléphants (fι ̄l, le fou), de chevaux, de piétons et de chars » (cf. également FEW t. 19, p. 147; Lok. n o1727). Vers la fin du xviies., roc a été évincé par tour* comme en attestent Fur. 1694 (,,roc... qu'on appelle autrement tour``) et Ac. 1740 (,,roc... qu'on appelle plus communément tour``). Bbg. Kidman (J.). Les Empr. lexicol. du fr. à l'esp. des orig. jusqu'à la fin du 15 es. Paris, 1969, pp. 225-227.

Wiktionnaire

Nom commun 1

roc \ʁɔk\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Masse de pierre très dure, qui tient au sol.
    • Forer des carottes dans le roc, en analyser les teneurs, placer des bâtons de cheddite au fond de la galerie, les faire sauter, faire sauter toute la montagne ... — (Michel Goeldlin, Panne de cerveau, Éditions Alban, 2004, p.220)
    • Où, ô Hugo, cherchera-t-on ton nom ?
      Justice enfin faite que ne t'a-t-on ?
      Quand donc au corps qu’Académie on nomme
      Grimperas-tu, de roc en roc, rare homme ?
      — (Quatrain railleur que dédia l’écrivain et académicien François-Auguste Parseval-Grandmaison au jeune Victor Hugo, qui se veut une parodie du vers hugolien)

Nom commun 2

roc \ʁɔk\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Jeu d’échecs) (Héraldique) Tour du jeu d’échecs.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROC. n. m.
Masse de pierre très dure, qui tient au sol. Des fossés taillés dans le roc. Percer le roc. Cette forteresse est sur un roc. Dur comme le roc, comme un roc. Aussi ferme que le roc, qu'un roc. On a fouillé jusqu'au roc. Fig., Bâtir sur le roc, Faire une œuvre solide, durable.

Littré (1872-1877)

ROC (rok) s. m.
  • Masse de pierre très dure qui tient à la terre. La source du fleuve Marsyas est au sommet d'une montagne, d'où il tombe sur un roc, Vaugelas, Q. C. III, 1. Menez-la sur un roc, au haut d'une montagne, En des lieux où l'attend le monstre son époux, La Fontaine, Psyché, I, p. 30. Besançon fume encor sur son roc foudroyé, Boileau, Art p. IV. J'ai souvent compris sous la dénomination de roc vif, non-seulement le quartz pur, mais aussi le quartz mêlé de mica, Buffon, Min. t. I, p. 55. Tel qu'un roc suspendu menace, au haut d'un mont, La terre de sa chute et le ciel de son front, Masson, Helvét. III. Un roc, séjour chéri des oiseaux de carnage, Delille, Én. VIII. Là des rocs décharnés, vieux ossements du monde…, Delille, Hom. des ch. III.

    Le roc vif, voy. VIF.

    Fig. La pierre, la colique et les gouttes cruelles… Sur le duvet d'un lit, théâtre de ses gênes, Lui font scier des rocs, lui font fendre des chênes, Boileau, Ep. X.

    Fig. C'est un roc, c'est une personne que rien ne peut faire céder. Caliste était un roc, rien n'émouvait la belle, La Fontaine, Coupe. Elle [une dame] tint bon ; Frédéric échoua Contre ce roc, et le nez s'y cassa, La Fontaine, Faucon.

    Un cœur de roc (on dit plutôt de roche), un cœur dur. Il faut t'armer de fer, avoir un cœur de roc, Destouches, Dissip. V, 11.

    Fig. Bâtir sur le roc, faire quelque chose de solide, de durable.

SYNONYME

ROC, ROCHE, ROCHER. Le roc est une masse de pierre très dure, enracinée dans la terre, et ordinairement élevée au-dessus de sa surface ; c'est un bloc isolé. Le rocher se distingue du roc en ce que dans roc c'est l'idée de dureté qui prédomine, tandis que, dans rocher, ce qui prédomine, c'est l'idée de masse. La roche se distingue du roc et du rocher, en ce que, pouvant être un bloc isolé, elle peut aussi être en masse continue.

HISTORIQUE

XVIe s. Et cestui-là plus antique qu'un roc, Marot, I, 251. Ils portent les deux eschelles sur le roc, D'Aubigné, Hist. II, 264.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ROC, s. m. grande masse ou bloc de pierre dure enracinée profondément en terre. Voyez . Ce mot est formé du mot grec ῥὼξ, rima, fente, crevasse, & ῥὼξ est formé de ρηγνυμαι, je romps ; d’où vient saxa, rivage pierreux.

Il y a différentes manieres de rompre & de briser le roc, avec le bois, la poudre à canon, &c. Voyez Carriere, Bois, &c.

Nous avons des chemins, des grottes, des labyrinthes taillés dans le roc. Voyez Route, Grotte, Labyrinthe, &c.

Alun de roc, ou de roche, voyez Alun.

Crystal de roche, est une sorte de crystal qu’on suppose formé par la congélation du suc pierreux qui dégoutte des rocs & des cavernes. Voyez Crystal & Stalactite.

Sel de roche, voyez Sel.

Roc d’issas, ou Bloc d’issas, (Marine.) voyez Sep de drisse.

Roc, s. m. (terme de Blason.) ce mot se dit d’un meuble dont on charge les écus, & qui représente un roc ou la tour du jeu d’échecs, à la reserve que la partie d’en haut est figurée avec deux crocs en forme de crampons, qui ont leurs pointes tendantes vers le bas. Le pere Menestrier dit que le roc est de fer morné d’une lance de tournois, ou recourbé à la maniere des extrémités des croix ancrées. La maison de Roquelaure porte d’azur à trois rocs d’argent. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « roc »

Bourg. rô ; Berry, ro. C'est la forme masculine du féminin roche (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) Variante de roche.
(Nom 2) De l’arabe رخ, ruḫ (« tour, char »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « roc »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
roc rɔk

Citations contenant le mot « roc »

  • « Si quelqu’un a vu quelque chose, on aimerait qu’il se rapproche de nous. » , Au Boishue, à Mesnil-Roc'h, les boîtes aux lettres disparaissent mystérieusement | Le Pays Malouin
  • Pour les questions de style, nage avec le courant ; sur les questions de principe, sois solide comme un roc. De Thomas Jefferson
  • Les bénévoles s’attellent déjà à la préparation du festival Roc Castel de l’année prochaine. Plus de la moitié des voyageurs invités ont déjà confirmé leur présence. midilibre.fr, Lodévois : le festival Roc Castel du Caylar annulé, les bénévoles préparent déjà le prochain - midilibre.fr
  • L'eau, goutte à goutte, creuse le roc. De Théocrite
  • L’eau qui tombe lentement perce un roc mieux qu’une cascade. De Proverbe grec
  • L'homme est plus dur que le fer, plus solide que le roc et plus fragile qu'une rose. De Proverbe turc
  • C'est en effet la Turquie moderne, ce roc battu des embruns, sur lequel se brisera définitivement la vague islamiste. De Alexandre Adler / Rendez-vous avec l’Islam
  • Je crois qu’il est dans ma destinée de tailler mon chemin dans le roc ; car je ne pourrais suivre celui pratiqué par les autres. De Eugène Viollet-le-Duc / son journal du 2 janvier 1832
  • De même qu'un roc massif n'est pas ébranlé par la tempête, ainsi le sage n'est pas agité par le blâme ou la louange. De Dhammapada
  • La plupart des gens ne font pas attention. Ils voient les mots comme des rocs, de grands objets impossibles à déplacer et sans vie, des nomades qui ne changent jamais. De Paul Auster / Cité de verre
  • On a beau connaître le fromage roquefort, être déjà venus visiter les fameuses caves éponymes, Roquefort surprend. La surprise vient bien sûr de ce fromage né d’un roc, le Combalou. Là, pour le coup, la montagne n’a pas accouché d’une souris, mais d’un savoir-faire typiquement aveyronnais et exporté dans le monde entier. C’est « le roi du fromage », comme le vantent si bien ses producteurs et ses fabricants. Le plus célèbre d’entre eux étant la marque Société, mais d’autres marques existent et font voyager les papilles. Ce fromage, né d’une légende, est aussi un produit qui a marqué son paysage travaillé par les hommes. A Roquefort-sur-Soulzon, les éleveurs de brebis sont les ferments de ce travail, sans lequel le fromage persillé n’existerait pas. La brebis lacaune étant bien sûr la star. Et pour tout connaître de ce produit, qui a le privilège d’avoir obtenu la première appellation d’origine contrôlée (AOC), en 1925, direction la cave Société. Une jeune guide vous amènera goûter l’air frais, provenant des fleurines, véritable climatisation souterraine naturelle. La cave Société a mis en place un parcours sans faute où les visiteurs ressortent calés à la fois sur la fabrication du roquefort et sur son histoire. Une visite à ne pas manquer dans la région centrepresseaveyron.fr, Suivez le guide : le roquefort né du roc de Combalou - centrepresseaveyron.fr
  • Lorsque l'Idris explose, l'équipe VFX s'informe sur tous les systèmes présents à bord afin d'orienter le processus. D'abord le cœur du réacteur explose, puis le réservoir de carburant ce qui provoque une réaction en chaîne. Ils doivent ensuite rendre visuellement l'onde de choc, l'évolution de la luminosité, les débris, etc. Ils travaillent de manière rapprochée avec l'équipe l'équipe en charge des système pour garder une cohérence tout au long de la création. Par exemple, si un réacteur ou une aile sont touchés, le rendu visuel sera totalement différent. Millenium, Inside Star Citizen : ROC and Roll - Millenium

Images d'illustration du mot « roc »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « roc »

Langue Traduction
Anglais rock
Espagnol rock
Italien roccia
Allemand felsen
Chinois
Arabe صخرة
Portugais rocha
Russe рок
Japonais
Basque rock
Corse scogliu
Source : Google Translate API

Synonymes de « roc »

Source : synonymes de roc sur lebonsynonyme.fr
Partager