La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « reconversion »

Reconversion

Définitions de « reconversion »

Trésor de la Langue Française informatisé

RECONVERSION, subst. fém.

A. − Rare. Action de convertir à nouveau, de faire retrouver la foi perdue; ,,décision par laquelle un converti, après un abandon de la foi à laquelle il avait d'abord adhéré, y revient`` (Foulq. Sc. soc. 1978). La reconversion des relaps. Quand ce dernier [Rodolphe II], l'élève et l'esclave des Jésuites, fut arrivé au pouvoir, (...) les efforts de la papauté furent concentrés pendant plus d'un demi-siècle sur la reconversion de ce pays (Revue critique, 5 déc. 1874, p. 356 ds Littré Suppl. 1877).
B. − ÉCON., SOCIOL.
1. Transformation d'une industrie, d'une production, d'une installation, d'une technique, retour à une activité antérieure, et en partic., transformation de l'économie de guerre en économie de paix. Les trois stades du désarmement nucléaire devaient être l'arrêt des fabrications et enfin la reconversion pour des buts pacifiques des stocks militaires de matières fissiles concentrées (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 187).
P. ext. Adaptation aux conditions nouvelles de l'économie, de la technique, de la politique; recherche d'une autre voie. Synon. transformation, mutation; conversion (moins usuel).Reconversion économique, industrielle, technique, politique; reconversion du matériel, de la production. Tous les chantiers [navals] ne peuvent pas être reconvertis, et la reconversion signifie quelquefois pour eux, déplacement (Perpillou, Industr. constr. nav., 1967, p. 7).
2. Changement d'activité, de profession, supposant une formation différente et une adaptation à ces changements. Reconversion professionnelle; reconversion des employés, des fontionnaires, des ouvriers. Comment ne pas comprendre cette motivation [le choix d'un nouveau métier] dans la mesure où, en effet la reconversion devient une menace constante?: en vingt ans, l'ensemble de la population française se reconvertit, c'est ce qu'a montré un rapport de l'INSEE en 1967. Dès lors, la reconversion touchera même chaque Français au moins une fois, probablement deux, au cours de sa vie de travail (B. Schwartz, Pour éduc. perman., 1969, p. 73).
C. − P. ext.
1. Rare. Transformation d'une chose, retour à l'état initial. Note sur la télépathie. Toute communication de consciences paraît impliquer en général: 1. Une pensée qui se formule pour soi, j'entends qui prend conscience d'elle-même (...) 2. La conversion de cette pensée en un système matériel qui fait fonction de signe et obéit aux lois générales de la matière. 3. Un milieu, un agent de transmission quelconque. 4. La reconversion ou la retranscription du système initial (ou d'un système qui le reproduit) en une pensée (G. Marcel, Journal, 1917, p. 133).
2. Adaptation d'un état d'esprit, d'une mentalité individuelle ou collective à une situation nouvelle. Tant de savoir, tant d'années d'études, pour arriver à çà, avec un salaire de début de 1 200 Francs (...) La reconversion est dure (L'Express, 19 sept. 1966, p. 69).Hassan II peut bien évoquer l'hypothèse d'une complète reconversion culturelle: elle est impraticable (Le Monde, 29 oct. 1966, p. 5, col. 2).
Prononc.: [ʀ əkɔ ̃vε ʀsjɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1. 1874 « action de reconvertir à une religion » (Reuss, Rev. critique, 5 déc. ds Littré Suppl.); 2. 1877 « seconde conversion d'une rente » (J.O., 15 mars, p. 1916, 1recol., ibid.); 3. a) 1944 « action d'adapter (une industrie de guerre) à une production de temps de paix » (P. Mendès-France, Œuvres compl., II, p. 57 ds Quem. DDL t. 30); b) 1945 « action d'adapter aux nouvelles conditions de l'économie (une usine, etc.) » (Sc. et Vie, n o339, déc., p. 238, ibid.); c) 1963 « action, pour une personne, de se reconvertir dans une nouvelle profession » (Vie Lang., p. 469). Dér. de reconvertir*, d'apr. conversion*. Bbg. Hamon (Ph.). Analyse du récit. Fr. mod. 1974, t. 42, p. 151. − Quem. DDL t. 28.

Wiktionnaire

Nom commun - français

reconversion féminin

  1. Fait de se reconvertir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

RECONVERSION (re-kon-vèr-sion) s. f.
  • 1Action de convertir de nouveau, de convertir à une religion qui avait été abandonnée. Quand ce dernier [Rodolphe II], l'élève et l'esclave des jésuites, fut arrivé au pouvoir, la réaction catholique s'empara immédiatement de l'Allemagne, et les efforts de la papauté furent concentrés pendant plus d'un demi-siècle sur la reconversion de ce pays, Reuss, Rev. critique, 5 déc. 1874, p. 356.
  • 2 Terme de finance. Seconde conversion d'une rente. Les opérations concernant les transferts d'ordre auxquels donnent lieu les reconversions, réunions, divisions et renouvellements des rentes au porteur qui s'effectuent actuellement dans l'enceinte du palais de la Bourse, Journ. offic. 15 mars 1877, p. 1916, 1re col. Rente primitive et nominative ; la rente au porteur est déjà le produit d'une première conversion, et ainsi le changement de porteur en nominatif est bien une seconde conversion, une reconversion, ib. 30 mars 1877.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « reconversion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
reconversion rœkɔ̃vɛrsjɔ̃

Citations contenant le mot « reconversion »

  • Financer un projet dans le cadre d'une reconversion professionnelle Toute la Franchise, Reconversion professionnelle : comment financer son projet ?
  • Le cabinet d'expertise chargé d'étudier la reconversion de la Fonderie fonte a rendu ses conclusions la semaine dernière. Les salariés sont invités à se positionner sur les trois activités suggérées pour sauver les emplois. France Bleu, Fonderies du Poitou : trois activités de reconversion en discussion à la Fonderie Fonte
  • Aujourd’hui membre du CHP, il est l’un des rares à avoir contesté la reconversion de Sainte-Sophie en mosquée devant la Grande assemblée nationale de Turquie. « Il a défendu le statut de musée de l’édifice, avec sa mémoire multiconfessionnelle, dans le respect de la laïcité, relate Jean Marcou. Il y a ensuite eu un tollé dans l’assemblée, parce que les islamo-conservateurs reprochaient aux kémalistes de vouloir changer la Mosquée bleue d’Istanbul en musée, et d’autres lieux de culte symboliques pour les Turcs musulmans. » La Croix, En Turquie, des voix s’élèvent contre la reconversion de Sainte-Sophie en mosquée
  • Après avoir passé vingt-cinq ans dans le secteur de l’automobile, Jean-Pierre a décidé de reprendre le café Au palais des sports de Wattrelos. Accompagné de sa femme, Céline, qui travaillait dans l’industrie textile, il s’est lancé dans cette folle aventure, symbole d’une reconversion professionnelle réussie. La Voix du Nord, Wattrelos: Au palais des sports, le café d’une reconversion réussie
  • L’Apec, c’est l’organisme qui accompagne les cadres d’entreprises. C’est important ce que dit Isabelle Derôme sur les valeurs. Cela confirme le sondage mené par l’institut BVA. La quête de sens, c’est le principal moteur de reconversion de l’ensemble des actifs, cadres ou non. Bien avant la crainte des licenciements et des restructurations, ou la recherche d’un meilleur salaire. Mais attention, si vous envisagez de changer d’horizon, la précipitation est votre pire ennemie. Il faut prendre le temps de bien préparer son projet. Franceinfo, Ma vie d'après. La reconversion professionnelle
  • Face au déclin des ventes de journaux, la métropole Aix Marseille Provence accompagne la reconversion de ces petites boutiques urbaines. La Croix, À Marseille, la reconversion d’anciens kiosques de presse

Traductions du mot « reconversion »

Langue Traduction
Anglais reconversion
Espagnol reconversión
Italien riconversione
Allemand umstellung
Chinois 重新转换
Arabe إعادة التحويل
Portugais reconversão
Russe реконверсия
Japonais 再変換
Basque birmoldaketa
Corse cunversione
Source : Google Translate API

Synonymes de « reconversion »

Source : synonymes de reconversion sur lebonsynonyme.fr

Reconversion

Retour au sommaire ➦

Partager