La langue française

Ravauderie

Définitions du mot « ravauderie »

Trésor de la Langue Française informatisé

Ravauderie, subst. fém.,rare. Bavardage futile, ouvrage fait de pièces et de morceaux. Mon ami, je suis l'incorrigible, celui qui vous chargera éternellement du mécontentement (...) qu'il a de lui-même, de toutes choses et quibusdam aliis. N'êtes-vous point excédé de ces ravauderies d'une humeur que rien n'apaise? (M. de Guérin,Corresp., 1838, p. 355).

Wiktionnaire

Nom commun

ravauderie \ʁa.vo.dʁi\ féminin

  1. Discours, ouvrage futile, considérés surtout comme ravaudés de morceaux de toute sorte.
    • Ce sont des gens qui reviennent de Versailles, et qui recueillent toutes ces ravauderies pour me les mander. — (Sévigné, 24 novembre 1675)
    • On a grand soin de mettre de temps en temps sous mon nom des Dictionnaires philosophiques et autres ravauderies. — (Voltaire, Lett. Richelieu, 23 août 1765)
  2. Bagatelle, mot d’amour.
    • Il [Ch. de Sévigné] m’assure fort qu’il n’épousera pas la petite personne dont je vous ai parlé ; tout le monde me mande pourtant qu’il y a de la ravauderie entre eux ; il veut aller chez Tonquedec, qui n’est qu’à deux lieues de la belle. — (Sévigné, 1er novembre 1679)
    • Il se trouva si heureux de ce que Madame lui pardonnait sa ravauderie avec Mlle de Grancey, qu’il ne se plaignit pas. — (La Fayette, Hist. Henr. d’Angl.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

RAVAUDERIE (ra-vô-de-rie) s. f.
  • 1 Terme familier. Discours, ouvrage futile, considérés surtout comme faits ou ravaudés de morceaux de toute sorte. Ce sont des gens qui reviennent de Versailles, et qui recueillent toutes ces ravauderies pour me les mander, Sévigné, 24 nov. 1675. On a grand soin de mettre de temps en temps sous mon nom des Dictionnaires philosophiques et autres ravauderies, Voltaire, Lett. Richelieu, 23 août 1765.
  • 2Paroles d'amour. Il [Ch. de Sévigné] m'assure fort qu'il n'épousera pas la petite personne dont je vous ai parlé ; tout le monde me mande pourtant qu'il y a de la ravauderie entre eux ; il veut aller chez Tonquedec, qui n'est qu'à deux lieues de la belle, Sévigné, 1er nov. 1679. Il se trouva si heureux de ce que Madame lui pardonnait sa ravauderie avec Mlle de Grancey, qu'il ne se plaignit pas, La Fayette, Hist. Henr. d'Angl.

HISTORIQUE

XVIe s. Ravauderie, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ravauderie »

(Siècle à préciser) Dérivé de ravaudeur avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ravauder ; génev. ravauderie, bagatelle, brimborion.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ravauderie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ravauderie ravodœri

Images d'illustration du mot « ravauderie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Vidéos relatives au mot « ravauderie »

Traductions du mot « ravauderie »

Langue Traduction
Anglais mending
Espagnol ropa de repaso
Italien rammendo
Allemand flicken
Chinois 修补
Arabe إصلاح
Portugais consertar
Russe починка
Japonais 補修
Basque konpontzaileak
Corse riparazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « ravauderie »

Source : synonymes de ravauderie sur lebonsynonyme.fr

Ravauderie

Retour au sommaire ➦

Partager