La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « ratiocination »

Ratiocination

Variantes Singulier Pluriel
Féminin ratiocination ratiocinations

Définitions de « ratiocination »

Trésor de la Langue Française informatisé

RATIOCINATION, subst. fém.

A. − Vieilli. Action de ratiociner. Synon. usuel raisonnement.Nous devons estimer injuste tout ce qui répugne à cette même droite raison (c'est-à-dire tout ce qui contredit quelque vérité que nous avons découverte par une bonne et forte ratiocination sur des principes véritables) (Cousin, Hist. philos. mod., t. 3, 1847, p. 268).La structure de la société grecque est la base matérielle du goût des Grecs pour l'abstraction, pour la ratiocination (Gds cour. pensée math., 1948, p. 514).
B. − Souvent péj. Raisonnement abusif, hors de propos; argument subtil et vain. Aux deux bouts de l'Europe, même tendance à la ratiocination, au bavardage infini (Tharaud, Cruelle Esp., 1937, p. 21).Des sujets introvertis, ayant tendance aux rationalisations et aux ratiocinations, plus ou moins désinsérés du réel concret (Delay, Psychol. méd., 1953, p. 204).
Prononc. et Orth.: [ʀasjɔsinasjɔ ̃]. Martinet-Walter 1973: [-sjɔ ̃], [-tjɔ ̃]. Att. ds Ac. 1694 puis 1935. Étymol. et Hist. 1495 raciocination (Jehan de Vignay, Miroir historial, XXVI, chap. 25 [éd. 1531: ratiocination]). Empr. au lat.ratiocinatio, -onis « id. », formé sur ratiocinari, v. ratiociner. Fréq. abs. littér.: 36.

Wiktionnaire

Nom commun - français

ratiocination \ʁa.sjɔ.si.na.sjɔ̃\ féminin

  1. (Littéraire) Action de ratiociner, de raisonner d’une façon subtile et pédantesque.
    • Marie-Jeanne écoutait distraitement, en brodant ses jours. Elle ne relevait pas les incongruités. Elle savait qu’il ne faisait que répéter les ratiocinations qui lui permettaient de surmonter l’ennui du service de la presse à injecter. Toutes les femmes de Bionnas connaissent ce délire rationnel, caractéristique de l’état intermédiaire entre la veille et le sommeil provoqué par le travail prolongé aux presses. — (Roger Vailland, 325.000 francs, 1954, réédition Le Livre de Poche, page 149)
    • Si la vieillesse est un naufrage, c’est que tous les destins, même chez les plus intelligents, les plus brillants, même chez ceux qui, reçus dans la « société », donnent encore l'illusion d'une éternelle jeunesse, ces destins mènent tôt ou tard, avec une invalidité plus ou moins grande, aux mêmes ratiocinations, aux mêmes oublis, à la même susceptibilité dont on accuse les hommes, la famille, la société d’être responsables. — (Claude Olievenstein, L’Homme parano, Odile Jacob, 1992, page 198)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RATIOCINATION. n. f.
Action de ratiociner.

Littré (1872-1877)

RATIOCINATION (ra-sio-si-na-sion) s. f.
  • Terme de philosophie. Action de ratiociner, d'user de la raison. Pour les philosophes qui en ont écrit [de la science civile], leur ratiocination est d'ordinaire si sèche et si décharnée que…, Guez de Balzac, liv. VII, lett. 49.

HISTORIQUE

XVIe s. Tout cela se peult il comprendre sans ratiocination ? Montaigne, II, 173.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ratiocination »

Provenç. raciocinacio ; esp. raciocinacionem ; du lat. ratiocinationem, de ratiocinari, ratiociner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin ratiocinatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ratiocination »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ratiocination rasjɔsinasjɔ̃

Fréquence d'apparition du mot « ratiocination » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « ratiocination »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ratiocination »

  • D’autres candidats de circonscriptions du Centre et du Nord, moins hardis ou en tout cas jouant à fond la carte de la pusillanimité sont dans l’expectative. Pour eux, la campagne est plus que jamais aléatoire. Voilà qui remet au goût du jour la question du timing pour organiser des élections dans un contexte sécuritaire explosif. La ratiocination, à cet égard, est irréfragable.
    La corona caponnade sécuritaire des législatives – Malijet
  • De ces étranges jeux de mains volantes comme des insectes dans le soir vert, se dégage une sorte d’horrible obsession, d’inépuisable ratiocination mentale, comme d’un esprit occupé sans cesse à faire le point dans le dédale de son inconscient.
    Antonin Artaud — Le théâtre et son double

Traductions du mot « ratiocination »

Langue Traduction
Anglais ratiocination
Espagnol raciocinacación
Italien raziocinio
Allemand ratiozination
Chinois 合理化
Arabe التطعيم
Portugais raciocinação
Russe логическое рассуждение с использованием силлогизмов
Japonais 比率
Basque arrazoiketa
Corse ratiocinazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « ratiocination »

Source : synonymes de ratiocination sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot ratiocination au Scrabble ?

Nombre de points du mot ratiocination au scrabble : 15 points

Ratiocination

Retour au sommaire ➦