La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « ramifier »

Ramifier

Définitions de « ramifier »

Trésor de la Langue Française informatisé

RAMIFIER, verbe trans.

A. − Empl. pronom.
1. [Le suj. désigne qqc. de concr.] Se diviser en ramifications. Synon. se partager, se subdiviser.
a) [Le suj. désigne une plante, une partie de plante] [Les branches] se multipliaient toujours, chaque branche se ramifiant à l'infini (Zola,Faute Abbé Mouret, 1875, p. 1489).V. panicule ex. de Pesquidoux.
Part. passé en empl. adj. Arbre ramifié; tige ramifiée. Sur les mimosas, grande abondance d'un gui assez voisin du nôtre; très robuste; très ramifié (Gide,Voy. Congo, 1927, p. 836).
Se ramifier en + subst. (indiquant la nature des subdivisions).[La racine] se ramifie en racines secondaires de plus en plus petites (Cochet,Bois, 1963, p. 15).
b) [Le suj. désigne un organe, un élément d'organe, un ensemble d'organes] Le filet nerveux pénètre dans la fibre musculaire (...) en se ramifiant (Camefort, Gama,Sc. nat., 1960, p. 181).
Part. passé en empl. adj. Les organes sécrétoires ont (...) une cavité simple ou plus ou moins ramifiée (Cuvier,Anat. comp., t. 5, 1805, p. 210).Si compliqué, si ramifié, si bien anastomosé que soit le système des vaisseaux (Gracq,Beau tén., 1945, p. 134).
Se ramifier dans + subst. (de localisation).Les veines vitellines se ramifient dans le foie (G. Gérard,Anat. hum., 1912, p. 252).
c) [Le suj. désigne toute autre chose concr.] Ces nombreuses vallées qui se ramifiaient à la base du mont Franklin (Verne,Île myst., 1874, p. 535).Mais bientôt la forêt s'épaissit, la route s'efface, se ramifie en sentiers qui vont se perdre dans des marécages (Druon,Lis et lion, 1960, p. 111).
Part. passé en empl. adj. Animal à cornes ramifiées (Bern. de St-P.,Harm. nat., 1814, p. 73).Les cristaux ramifiés d'une poignée de neige (Colette,Sido, 1929, p. 25).
CHIM. Chaîne ramifiée. ,,Chaîne principale de laquelle se détachent des chaînes secondaires ou latérales`` (Duval 1959). La paraffine colloïdale serait constituée par des carbures en chaîne ramifiée (Chartrou,Pétroles natur. et artif., 1931, p. 9).
2. Au fig. [Le suj. désigne un ensemble, une activité hum., intellectuelle, un sentiment, une notion abstr.] Se diviser en plusieurs éléments ayant des liens entre eux; avoir des ramifications, des prolongements. Les sociétés parisiennes se ramifiaient dans les principales villes (Hugo,Misér., t. 2, 1862, p. 39).Ses idées se ramifiaient, s'embrouillaient. Il prit le parti de s'allonger sur la bruyère et de faire un somme (Pourrat,Gaspard, 1930, p. 248).
Part. passé en empl. adj. Système ramifié. Les Vertébrés (...) forment une série ramifiée (E. Perrier,Zool., t. 3, 1925, p. 2727).Les cabinets se succédaient, sans pouvoir étouffer un scandale aussi ramifié, où pataugeaient des Gardes des Sceaux, de hauts magistrats (L. Daudet,Brév. journ., 1936, p. 75).
Se ramifier à + subst.Se diviser et se relier à quelque chose. L'amour romain (...) qui s'en va à partir de César, se ramifiant à toutes les folies (Flaub.,1reÉduc. sent., 1845, p. 154).
Part. passé en empl. adj. [Tom] finit par découvrir une ancienne, très ancienne famille, ramifiée aux plus célèbres (A. Daudet,Rois en exil, 1879, p. 335).
B. − Empl. trans., plus rare. Diviser (quelque chose) en plusieurs branches ou rameaux. [Les serruriers] trouvèrent qu'en ramifiant les pentures, ils multipliaient les points de fixation (Fillon,Serrurier, 1942, p. 12).Ramifier le tronc [d'un arbre fruitier] à une hauteur définie (Boulay,Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 88).
P. anal. L'arbre [généalogique] montait, ramifiait ses branches, épanouissait ses feuilles (Zola,Dr Pascal, 1893, p. 339).
P. métaph. L'œuvre [d'art] entière sort d'une racine principale; une sensation dominante et primitive pousse et ramifie à l'infini la végétation compliquée des effets (Taine,Philos. art, t. 2, 1865, p. 342).
Prononc. et Orth.: [ʀamifje], (il) ramifie [-fi]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. a) 1314 pronom. anat. se remefier « se diviser » (Henri de Mondeville, Chir., éd. A. Bos, § 398, t. 1, p. 107); b) 1728 (Fontenelle ds Desfontaines cité par Littré: Ces vérités se divisent, se subdivisent et se ramifient presque à l'infini). Empr. au lat. médiév.ramificare « se diviser en rameaux » (v. Du Cange, cf. ramificari 1250 ds Latham), formé de ramus « rameau, branche » et facere « faire », francisé d'apr. les verbes en -fier. Fréq. abs. littér.: 90. Bbg. Gohin 1903, p. 346.

Wiktionnaire

Verbe - français

ramifier \ʁa.mi.fje\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se ramifier)

  1. Se partager, se diviser, en plusieurs branches, en plusieurs rameaux.
    • [Les branches] se multipliaient toujours, chaque branche se ramifiant à l'infini. — (Émile Zola, La Faute de l’Abbé Mouret, 1875)
  2. (Figuré) Se partager en plusieurs branches, en parlant des sciences ou des sectes.
    • Cette science, cette secte se ramifie à l’infini.
    • Les sectes protestantes ont une grande tendance à se ramifier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAMIFIER (SE). v. pron.
Se partager, se diviser en plusieurs branches, en plusieurs rameaux. Il se dit des Arbres, des artères, des veines, des nerfs, des mines, etc. Il se dit, figurément, des Sciences, des sectes qui se partagent en plusieurs branches. Cette science, cette secte se ramifie à l'infini.

Littré (1872-1877)

RAMIFIER (ra-mi-fi-é), je ramifiais, nous ramifiions, vous ramifiiez ; que je ramifie, que nous ramifiions, que vous ramifiiez v. réfl.
  • 1Être divisé en plusieurs rameaux. Le bois du cerf se ramifie comme le bois des arbres. Les filons de cette mine se ramifient beaucoup. Ces canaux se ramifient à l'infini et portent l'air dans tout le corps de l'animal, Bernardin de Saint-Pierre, Harmon. liv. II.
  • 2 Fig. Il se dit des notions, des sciences. Ces vérités se divisent, se subdivisent et se ramifient presque à l'infini, Fontenelle, dans DESFONTAINES.

    Il se dit aussi d'une secte, d'un complot. Les sectes protestantes ont une grande tendance à se ramifier. Ce complot s'était ramifié très loin.

HISTORIQUE

XIVe s. Lequel tronc [veineux] s'estent ou [au] foie, et là se remefie, et se depart en plusieurs branches, H. de Mondeville, f° 27, verso.

XVIe s. Tel lieu, tant par le moyen des petites arteres qui se ramifient par iceluy, que…, Paré, VI, 23.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RAMIFIER, v. act. en Anatomie, se dit de la division des vaisseaux. Telle artere se ramifie en un nombre infini de petits rameaux, & se distribue, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ramifier »

Lat. ramus, branche (voy. RAME 1), et facere, faire ; provenç. ramificar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIIIe siècle) Du latin ramus (« rameau ») et -fier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ramifier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ramifier ramifje

Évolution historique de l’usage du mot « ramifier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ramifier »

  • Le script se terminait par la phrase: «Vous devez abandonner la branche de la médiocrité et vous ramifier pour réussir. News 24, Les vendeurs de diamants qui étaient liés à Dan Edgar de TOWIE pour 415 000 £ sont condamnés à rembourser 173 000 £ - News 24
  • Petit à petit, la fibre optique tisse sa toile sur le territoire. Jusqu’à Orthez ! Dernièrement, le conseil municipal a en effet donné son feu vert à l’installation d’un nœud de raccordement optique (NRO) dans la rue du Pesqué. Sur le petit parking situé en face des bâtiments de la communauté de communes, environ 20m² ont été réservés pour accueillir ce local technique indispensable dans le déploiement du réseau. Et pour cause : le matériel qu’il abritera joue en effet le rôle d’une tête de réseau, appelé à se ramifier avec l’installation de sous répartiteurs (SRO) puis l’installation des points de raccordement… La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Orthez : au Pesqué, un pas de plus vers l’arrivée de la fibre - La République des Pyrénées.fr
  • Que cela prenne un, cinq ou 20 siècles pour y arriver, un avant-poste autour d’une autre étoile pourrait éventuellement devenir sa propre culture de star-faring. Maintenant, le délai s’élargit. Donnez à chaque colonie 1000 ans pour atteindre le point où elle peut commencer à construire ses propres vaisseaux. L’espèce survit non seulement, mais commence à se ramifier à partir des colonies autour des étoiles proches, un saut à la fois, une propagation lente à travers la Voie lactée qui est réalisable dans les lois connues de la physique. Vivez l'actualité avec Repha.fr, La colonisation de notre système solaire rendra notre espèce très difficile à éliminer - Vivez l'actualité avec Repha.fr

Images d'illustration du mot « ramifier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ramifier »

Langue Traduction
Anglais branch out
Espagnol diversificarse
Italien diramarsi
Allemand verzweigen
Chinois 另辟蹊径
Arabe وسع نشاطاته
Portugais ramificar
Russe разветвляться
Japonais 手を広げる
Basque adarra
Corse ramu fora
Source : Google Translate API

Synonymes de « ramifier »

Source : synonymes de ramifier sur lebonsynonyme.fr

Ramifier

Retour au sommaire ➦

Partager