Rameuter : définition de rameuter


Rameuter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RAMEUTER, verbe trans.

A. − VÉN. Rallier, rassembler, regrouper les chiens d'une meute en sonnant, en criant, pour arrêter ceux qui vont trop en avant et les obliger à attendre ceux qui suivent afin de les faire chasser tous ensemble. Synon. ameuter.Dans la crainte que vos chiens ne partent sur ce lièvre, vous leur criez alors taïaut sur le lièvre de meute pour les y rameuter (Le Couteulx de Canteleu, Manuel de vén. fr., 1890, p. 251).
[Le suj. désigne un chien courant] Rejoindre la meute, chasser en meute.
Empl. intrans. [Le chien courant] doit (...) ne pas aimer à chasser seul, mais au contraire bien rameuter, c'est-à-dire, au moment où un bon chien relève la voie, après un défaut, (...) il doit promptement le rejoindre pour reprendre la voie (Le Couteulx de Canteleu, Manuel de vén. fr., 1890, p. 11).
Empl. pronom. Des chiens, derrière lui s'étaient rameutés d'eux-mêmes (Genevoix, Dern. harde, 1938, p. 72).
B. − P. anal.
1. Rameuter qqn.Rallier, regrouper, réunir à (nouveau) en vue d'une action. Rameuter la foule, les partisans, les professeurs, les troupes. Luis court à son logis chercher sa hallebarde, rameute les gens de Saint-Gervais, et se dirigeant vers le Mollard comme en un lieu ordinaire de combat, il frappe à la poitrine de la pointe de sa hallebarde le gardien de la porte (Tharaud, Chron. frères enn., 1929, p. 226).Ne valait-il pas mieux se taire que de rameuter pour une mauvaise cause, la Vierge et les saints (H. Bazin, Barbe, 1957, p. 47).
Empl. pronom. Qqn se rameute.Rallier, rejoindre les autres, se regrouper. [Charge de dragon. − Le colonel:] Rameutez-vous tous! Lancez-vous en tas[!] (D'Esparbès, Guerre sabots, 1914, p. 118).
2. Littér., rare. Rameuter qqc.Rassembler (des idées, des sentiments) pour une mobilisation affective ou intellectuelle. En hâte, pris de panique, Yankel rameuta tous les motifs de haine qu'il avait contre son pays (R. Ikor, Les Eaux mêlées, Paris, Albin Michel, 1955, p. 96).
Prononc. et Orth.: [ʀamøte], (il) rameute [-mø:t]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1583 verbe pronom. « se rassembler en meute (des chiens de chasse) » (Gauchet, Chasse du cerf, p. 335 ds Hug.); 2. 1740-55 « regrouper ses amis, ses partisans, en vue d'une action » (Saint-Simon, Mémoires, éd. A. de Boislisle, VI, 459); 3. 1955 fig. « rassembler ses idées, ses sentiments » (R. Ikor, loc. cit.). Dér. de ameuter*; préf. re-*.

Rameuter : définition du Wiktionnaire

Verbe

rameuter \ʁa.mø.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se rameuter)

  1. (Chasse) Ramener les chiens en meute, en arrêtant ceux qui vont trop en avant.
  2. (Figuré) (Familier) (Péjoratif) Rappeler ses comparses pour faire un mauvais coup.
    • Couvert de sang et d'hématomes dans la rue, il a refusé de suivre les fonctionnaires de la brigade anticriminalité et a rameuté le voisinage (LeMonde.fr, 14 août 2012).
  3. (Pronominal) (Figuré) (Familier) (Péjoratif) Venir en meute, en groupe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rameuter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAMEUTER. v. tr.
T. de Chasse. Ramener les chiens en meute, en arrêtant ceux qui vont trop en avant.

Rameuter : définition du Littré (1872-1877)

RAMEUTER (ra-meu-té) v. a.
  • 1Ameuter de nouveau.

    Fig. Le premier écuyer, vieilli dans les intrigues… qui les rameutait tous [la cabale attachée à Mme de Maintenon], Saint-Simon, 238, 161.

  • 2 Terme de chasse. Arrêter les chiens qui donnent trop en avant, et les obliger d'attendre ceux qui suivent de loin pour les faire chasser tous ensemble.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rameuter »

Étymologie de rameuter - Littré

Re…, et ameuter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de rameuter - Wiktionnaire

 Dérivé de ameuter avec le préfixe re-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rameuter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rameuter ramøte play_arrow

Conjugaison du verbe « rameuter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe rameuter

Citations contenant le mot « rameuter »

  • Un revers unique avait suffi à détrôner le nouveau roi constitutionnel Fayçal Ier. Ce dernier, au lieu de rameuter ses partisans et de poursuivre le combat à partir de la Ghouta ou de Jabal el-Arab, se retira en zone sécurisée sous mandat britannique. Les Anglais, qui, depuis un moment, lui avaient accordé la protection, allaient renflouer ce « Jean sans Terre » en le couronnant roi d’Irak, un an après son départ précipité de la capitale des Omeyyades. Mais pour ce qui était de Bilad el-Cham, il s’en était retiré sur la pointe des pieds sans prendre congé des Syriens qui l’avaient accueilli à bras ouverts. L'Orient-Le Jour, Fayçal Ier, un roi plus éphémère que son royaume de Syrie - L'Orient-Le Jour
  • La députée LREM Aurore Bergé a été surnommée " la Bergé ", en raison de sa capacité à rameuter, au besoin mordre, les brebis macronistes égarées de l'Assemblée. Ce qui est vu comme une qualité par l'exécutif et pourrait lui valoir un ministère. On parle de la Culture. Challenges, Les indiscrets: le report des Régionales n'est pas gagné - Challenges

Images d'illustration du mot « rameuter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rameuter »

Langue Traduction
Corse rouse
Basque rouse
Japonais シラミ
Russe будить
Portugais despertar
Arabe روز
Chinois 唤醒
Allemand wecken
Italien svegliare
Espagnol despertar
Anglais rouse
Source : Google Translate API

Synonymes de « rameuter »

Source : synonymes de rameuter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rameuter »


Mots similaires