La langue française

Raidillon

Définitions du mot « raidillon »

Trésor de la Langue Française informatisé

RAIDILLON, subst. masc.

Petit chemin en pente raide; partie en pente raide d'une route, d'un chemin, d'une rue. Passé la rue Montholon (...) la pente de la rue Rochechouart se relevait vivement. Les deux raidillons les plus traîtres se trouvaient de part et d'autre du carrefour Condorcet. Et chaque raidillon était précédé d'une halte, qui coupait l'élan de la voiture (Romains, Hommes bonne vol.,1932, p. 260).Ils n'avaient pas encore entamé le raidillon abrupt qui menait à l'école, bâtie au flanc d'une colline (Camus, Exil et roy.,1957, p. 1609).
Prononc. et Orth.: [ʀ εdijɔ ̃]. Ac. 1762-1878: roi-; dep. 1878: rai- (id. ds Lar. Lang. fr., Rob. 1985); Littré: roi-, rai-. V. raide. Étymol. et Hist. 1762 (Ac.). Dér. de raide*; suff. -illon (v. -ille et -on). Fréq. abs. littér.: 49.

Wiktionnaire

Nom commun

raidillon \ʁɛ.di.jɔ̃\ masculin

  1. Petite pente raide.
    • Le sentier montait toujours, puis, après avoir grimpé trois raidillons particulièrement escarpés, le décor changea brusquement. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. Sentier de traverse qui escalade une pente raide.
    • Nous reprenons le raidillon ; il n’est guère plus drôle à descendre qu’à monter : tantôt nous étions courbés en avant, maintenant il faut, pour la descente, se rejeter en arrière… — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895, éd. 1923)
    • Les Bucolin habitaient près du quartier des affaires ; un raidillon menait assez rapidement de l’une à l’autre maison ; je le dégringolais et le regravissais plusieurs fois par jour. — (André Gide, La porte étroite, 1909, Le Livre de Poche, page 17)
    • Après m’avoir cherché partout, ma mère me trouva en larmes dans le petit raidillon, contigu à Tansonville, en train de dire adieu aux aubépines. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio n°1924, 1987, page 143)
    • C’est alors qu’un moellon de belle taille tomba du haut du mur, me frôla l’épaule, roula à mes pieds et me précéda sur le raidillon. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 109.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAIDILLON. n. m.
Petite pente raide. Nos chevaux eurent de la peine à monter ce raidillon. Il se dit aussi d'un Sentier de traverse qui escalade une pente raide. Cette route fait trop de lacets, prenons par les raidillons.

Étymologie de « raidillon »

(Siècle à préciser) Composé de raide#fr, raide, -illon#fr et -illon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « raidillon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raidillon rɛdijɔ̃

Citations contenant le mot « raidillon »

  • 3) À l’avant-dernière maison de la rue, bifurquer à gauche vers le cimetière militaire. Le chemin grimpe et devient encaissé. Environ 50 m avant le sommet du raidillon, s’enfoncer sous les arbres par un petit layon et commencer une longue ascension de 1 km. Croiser deux chemins plus importants et continuer à monter. En haut, contourner une mare par la gauche et franchir l’escarpement. Journal L'Union, Randonnée: Balade à la boucle de la Paramelle

Images d'illustration du mot « raidillon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « raidillon »

Langue Traduction
Anglais steep slope
Espagnol pendiente pronunciada
Italien ripido pendio
Allemand steilhang
Chinois 陡坡
Arabe منحدر حاد
Portugais declive íngreme
Russe крутой склон
Japonais 急斜面
Basque malda gogorra
Corse pendenza ripida
Source : Google Translate API

Synonymes de « raidillon »

Source : synonymes de raidillon sur lebonsynonyme.fr

Raidillon

Retour au sommaire ➦

Partager