La langue française

Radicule

Définitions du mot « radicule »

Trésor de la Langue Française informatisé

RADICULE, subst. fém.

BOT. Partie inférieure de l'axe d'un embryon qui en se développant, deviendra la racine de la plante. Un bon malt doit être débarrassé, au moyen du crible, après la dessiccation, des radicules et des germes (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t. 2, 1821, p. 511).La graine qui germe pousse la vie en deux sens contraires; la plumule gagne en haut et la radicule en bas. Je voudrais être l'insecte qui se loge et vit dans la radicule. Je me placerais à la dernière pointe des racines et je contemplerais l'action puissante des pores qui aspirent la vie (M. de Guérin, Journal, 1834, p. 220).Dans certains cas, bien que l'embryon isolé de la graine mûre soit immédiatement apte à germer, la graine demeure incapable d'évoluer: il s'agit alors d'une inhibition (...) due aux téguments, ceux-ci s'opposant mécaniquement à la sortie de la radicule et de la tigelle (Boulay, Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 54).
Prononc. et Orth.: [ʀadikyl]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1676 (L'anatomie des plantes [trad. de l'ouvrage angl. de Grew] ds Journal des savants, 6 janv., Paris, P. Vitte, 1717, p. 4). Empr. au lat.radicula « petite racine », dimin. de radix, radicis « racine ». Fréq. abs. littér.: 19. Bbg. Hasselrot 20es. 1972, p. 84.

Wiktionnaire

Nom commun

radicule \ʁa.di.kyl\ féminin

  1. (Botanique) Rudiment de la racine, dans un germe qui se développe.
    • Des carottes bio, avec des radicules comme des poils. — (Franz-Olivier Giesbert, L’abatteur)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RADICULE. n. f.
T. de Botanique. Rudiment de la racine, dans un germe qui se développe.

Littré (1872-1877)

RADICULE (ra-di-ku-l') s. f.
  • 1Dans le langage ordinaire, petite racine. En recouvrant la tige de terre, on donne lieu au développement d'une multitude de radicules qui naissent de différents points de cette même tige, Saussure, Voy. Alpes, t. IV, p. 251, dans POUGENS. Ces radicules sont autant de bouches toujours ouvertes, pour recevoir les sucs alimentaires et les transmettre aux maîtresses racines, Bonnet, Us. feuill. plant. 5e mém.
  • 2Dans le langage de la botanique, partie de l'embryon qui la première perce l'enveloppe de la graine pour s'enfoncer en terre. La radicule et la plumule composent la plantule. On a beaucoup admiré le retournement de la radicule dans les graines semées à contre-sens, Bonnet, ib. 2e mém.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RADICULE, s. f. (Botan.) c’est la partie inférieure du germe d’une graine qui commence à se développer sensiblement, & qui contient en raccourci la véritable racine. La partie supérieure qui renferme le reste de la plante, s’appelle plume.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « radicule »

Du latin radicula, diminutif de radix (« racine »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « radicule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
radicule radikyl

Citations contenant le mot « radicule »

  • Dans toute graine, on trouve un embryon. C’est une plante miniature : un bébé plante. Avec une petite racine (la radicule) une petite tige (la gemmule) et une ou plusieurs petites feuilles embryonnaires (les cotylédons). Cet embryon a été nourri dans les premiers temps de son développement par la plante qui a produit les graines, qu’on appelle d’ailleurs la plante-mère. Dans la graine, on trouve aussi des réserves. Du sucre, des protéines, ou des graisses, qui permettront à l’embryon de se développer en plantule, hors de la graine, au cours de sa germination. À la surface de la graine, une enveloppe protectrice nommée tégument protège, comme une peau, une coquille souple, du milieu extérieur. The Conversation, Kamil, 10 ans : « À partir d’une graine, comment on obtient une plante ? »
  • Dans la graine, le centre de décision est en place à l'extrémité de la radicule. À la périphérie, l'acide abscissique (en rouge) incite au sommeil, tandis qu'au centre la gibbérelline (en vert) pousse au réveil. Science-et-vie.com, Une plante a-t-elle la capacité de prendre des décisions ? - Science & Vie
  • Et sur le latin on a dérivé des mots comme radicule, radicelle, et en partant de la racine, voici enraciner, déraciner, racinage. On ne repère pas forcément que arracher, est une déformation du latin exradicare avec à un moment donné un changement de préfixe, passant de ex à ce a privatif, et aboutissant donc à arracher. C’est très tôt qu’en français, dès 1155 qu’on a évoqué les racines d’une personne. , Racine

Traductions du mot « radicule »

Langue Traduction
Anglais radicle
Espagnol radícula
Italien radichetta
Allemand radikel
Chinois 胚根
Arabe الجذر
Portugais radícula
Russe корешок
Japonais 幼根
Basque radicle
Corse radica
Source : Google Translate API

Synonymes de « radicule »

Source : synonymes de radicule sur lebonsynonyme.fr

Radicule

Retour au sommaire ➦

Partager