La langue française

Racinage

Sommaire

  • Définitions du mot racinage
  • Étymologie de « racinage »
  • Phonétique de « racinage »
  • Citations contenant le mot « racinage »
  • Traductions du mot « racinage »
  • Synonymes de « racinage »

Définitions du mot « racinage »

Trésor de la Langue Française informatisé

Racinage, subst. masc.a) Reliure. Action de marbrer la reliure d'un livre à l'imitation des racines d'arbre; résultat de cette action (d'apr. Comte-Pern. 1963). Vous avez bouquiné sûrement sur les quais et il vous est passé entre les mains des vieux livres à la couverture rousse qui contenaient des dessins bizarres, des coulées de tons, des nœuds d'arbres, des tiges mouvementées; c'est ce qu'on appelle racinage (Closset, Trav. artist. cuir, 1930, p. 47).b) Teint. Action de donner aux peaux et aux tissus la couleur fauve avec une décoction de racines, écorces et feuilles de noyer; résultat de cette action (d'apr. Havard 1890). Dans la teinture en noir des draps, le racinage est l'action de plonger l'étoffe dans un bain, soit de brou de noix, soit de racine de noyer pied-de-bleu (Doin, Dict. teint., 1828, p. I). [ʀasina:ʒ]. 1resattest. a) 1674 teint. (Instr. gén. pour la teinture, art. 214 ds Littré), b) 1827 reliure ([L. S. Lenormand], Manuel du relieur, p. 153, ibid.); de raciner*, suff. -age*.

racinage « teinture servant à raciner »

Racinage, subst. masc.a) Bot. , rare. [En parlant d'un végétal] Fait de produire des racines et de se fixer au sol. Synon. enracinement.La vérification de la soudure [des greffes-boutures] et du bon racinage est faite [au printemps] (Brunet, Matér. vitic., 1909, p. 15).b) Agron. alim. Ensemble des racines alimentaires (carottes, salsifis, navets, betteraves, etc.) (d'apr. Fén. 1970). [ʀasina:ʒ]. 1reattest. 1869 « ensemble des racines alimentaires » (Littré); de racine, suff. -age*.

Wiktionnaire

Nom commun

racinage \ʁa.si.naʒ\ masculin

  1. (Collectivement) (Vieilli) Ensemble des racines alimentaires (raves, carottes, salsifis, navets, betteraves, panais, etc.)
  2. Décoction de feuilles de noyer et de brou de noix pour la teinture.
    • Ce racinage se fait comme celui du bois de noyer (…), la différence consiste à laisser un peu plus foncer le noir; […]. — (Louis-Sébastien Le Normand, Nouveau manuel complet du relieur, 1840, p. 122)
  3. (Reliure) Ornementation en camaïeu ou en couleurs rappelant l'aspect de racines.
  4. (Familier) (Populaire) Formation des racines sur une bouture ou une plantule.
    • La bouture était mise à raciner dans une "pépinière" de pleine terre, de plein air, d'un état sanitaire souvent très douteux […]. Aujourd'hui il est impératif de faire le racinage en châssis hors-sol, sur substrat rigoureusement sain. — (Guy Gilly, Les plantes à parfum et huiles essentielles à Grasse, L'Harmattan, 1997, p.121)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

RACINAGE (ra-si-na-j') s. m.
  • 1Terme collectif par lequel on désigne les racines alimentaires, raves, carottes, salsifis, navets, betteraves.
  • 2 Terme de teinture. Nom qu'on donne à la décoction de la racine, de l'écorce et des feuilles du noyer, et de la coque des noix. Dans les gris et racinage des laines,… la petite rousseur que leur donnera la garance servira d'un commencement de racines, Instr. gén. pour la teinture, 18 mars 1674, art. 214. L'arrêt… concernant la teinture en noir des étoffes de la fabrique de Reims, après un bain de racine de noyer, sera exécuté selon la forme et teneur ; en conséquence, enjoignons aux teinturiers d'envoyer au bureau de visite toutes les étoffes qui seront destinées à être teintes en noir, après le racinage qu'ils en auront fait, pour ledit racinage être vu et examiné, et lesdites étoffes revêtues, dans le cas où la bonté du racinage aura été reconnue, d'un plomb portant ces mots, bon pour noir, Lett. pat. 22 juill. 1790, Champagne, art. 14.
  • 3Dessin imitant des racines, qu'on forme sur les couvertures des livres et quelquefois sur le dos. Bois d'acajou : le racinage se fait comme celui du bois de noyer, Manuel du relieur, p. 153, Roret, 1827.

REMARQUE

Racine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RACINAGE, s. m. c’est, en terme de Teinture, le bouillon ou la décoction de la racine, écorce, feuille de noyer & coque de noix.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « racinage »

Mot composé de raciner et -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « racinage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
racinage rasɛ̃aʒ

Citations contenant le mot « racinage »

  • L'étymologie du mot racine qui a donné enraciner, déraciner, racinage ... Tant de mots qui témoignent de notre lien nécessaire à la terre , Racine

Traductions du mot « racinage »

Langue Traduction
Anglais rooting
Espagnol enraizamiento
Italien radicamento
Allemand verwurzelung
Chinois 生根
Arabe تأصيل
Portugais enraizamento
Russe укоренение
Japonais 応援
Basque rooting
Corse rooting
Source : Google Translate API

Synonymes de « racinage »

Source : synonymes de racinage sur lebonsynonyme.fr
Partager