La langue française

Pseudopode

Sommaire

  • Définitions du mot pseudopode
  • Étymologie de « pseudopode »
  • Phonétique de « pseudopode »
  • Citations contenant le mot « pseudopode »
  • Traductions du mot « pseudopode »

Définitions du mot pseudopode

Trésor de la Langue Française informatisé

PSEUDOPODE, subst. masc.

A.− BIOL. Prolongement cytoplasmique d'une cellule, d'un organisme unicellulaire, servant à la locomotion, à la phagocytose. Les monocytes possèdent des pseudopodes changeant constamment de nombre, de forme et de position (J. Verne, Vie cellul.,1937, p. 61).L'amibe se déforme vers sa minuscule proie (...) puis se hale à son pseudopode aventuré et s'y rassemble (Valéry, Variété V,1944, p. 206).V. amiboïsme ex. :
Chez les animaux inférieurs, tels que les hydres d'eau douce, qui possèdent un sac digestif, les cellules de l'endoderme émettent vers l'intérieur de la cavité des pseudopodes semblables à ceux des amibes et qui englobent les particules solides susceptibles de servir d'aliments. Calmette, Infection bacill. et tubercul.,1920, p. 145.
B.− P. anal. (de forme). Prolongement. Le liquide rampait lentement sur les carreaux en poussant ses pseudopodes vers le pied d'une chaise (Sartre, Âge de raison,1945, p. 277).
[Dans un cont. plais.] Synon. de pied.Trop souvent une grosse dame (...) dérangeait tout un rang d'assistants pour gagner sa place (...) Il fallait entendre (...) les invectives. « A-t-elle fini de pousser ses pseudopodes, celle-là! » (L. Daudet, Dev. douleur,1931, p. 186).
Prononc. : [psødɔpɔd]. Étymol. et Hist. 1. 1801-02 zool. nom d'une famille de crustacés (P.-A. Latreille, Hist. nat. gén. et partic. des crustacés..., t. 4, Paris, an X, p. 256); 2. 1859 biol. (E. Claparède, Ét. sur les infusoires et les rhizopodes ds Mém. de l'Institut national genevois, t. 6, Genève, p. 420). Comp. de pseudo-* et de -pode*. Au sens 2 empr. à l'all. Pseudopodium, att. dep. 1858 (J. Müller, Abhandlung über die Thalassicollen, Berlin, p. 27). Bbg. Quem. DDL t. 25.

Wiktionnaire

Nom commun

pseudopode \psø.dɔ.pɔd\ masculin

  1. (Entomologie) Appendice, non articulé, en forme et pour la fonction, de patte.
    • Les « chenilles arpenteuses » ont 2 paires de pseudopodes fort rapprochés, à l’extrémité de l’abdomen et 3 paires de « vraies pattes » thoraciques (articulées à 5 segments) ; cela les oblige à ramener tout près de ces dernières les pseudopodes ce qui forme une boucle ; ensuite, elles saisissent la branche avec ces pseudopodes, lachent prise avec celles du thorax, redressent le corps, saisissent à nouveau la branche plus loin puis boucle l’abdomen et… ainsi de suite ! (on parle aussi de « pattes anales » ou « pieds pousseurs »). Ces chenilles sont aussi souvent fixées avec leurs seules pseudopodes, corps dressé plus ou moins obliquement.
    • Les larves du « nono » noir des rivières (Simulium) se déplacent sur leurs supports à la manière des chenilles arpenteuses, en ancrant tour à tour dans des gouttes de soies, les crochets postérieurs de l’abdomen et ceux du pseudopode thoracique.
  2. (Microbiologie) Expansion cytoplasmique de la cellule servant à la locomotion, chez l’amibe, ou à la phagocytose, chez certains protistes et chez les globules blancs macrophages.
    • Amoeba proteus (protozoaire) : Leur forme varie à chaque instant. Elles utilisent leurs pseudopodes pour se déplacer, mais aussi pour se nourrir. Lors de la phagocytose, le pseudopode entoure la particule ; lors de la pinocytose, les gouttes de liquide pénètrent dans le cytoplasme sous forme de vésicule. Le fonctionnement du pseudopode est tout à fait original : le cytoplasme de l’amibe durcit à l’extérieur de la protubérance, alors qu’il se liquéfie à l’intérieur, si bien que le pied se forme et se défait au fur et à mesure du déplacement.
  3. Par extension, se dit d’une ramification d’un mouvement ou d’une organisation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PSEUDOPODE (pseu-do-po-d') s. m.
  • Terme d'histoire naturelle. Faux pied, nom donné à des prolongements qui poussent sur des animaux inférieurs, comme les amibes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pseudopode »

De pseudo-, « faux », et de -pode, « patte » : « fausse patte ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ψεῦδος, faux, et ποῦς, pied.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pseudopode »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pseudopode psødɔpɔd

Citations contenant le mot « pseudopode »

  • Le blob apprend par habituation à ignorer la présence de quinine (une substance amère) lors de son trajet vers la nourriture. Un pseudopode (l'excroissance de la cellule utilisée pour rejoindre la nourriture) étroit est synonyme d'un comportement de répulsion, un pseudopode large représente quant à lui un comportement normal. LExpress.fr, Le blob, l'organisme unicellulaire capable d'apprendre... sans cerveau! - L'Express

Traductions du mot « pseudopode »

Langue Traduction
Anglais pseudopod
Espagnol seudópodo
Italien pseudopodo
Allemand pseudopod
Chinois 伪足
Arabe pseudopod
Portugais pseudópode
Russe псевдоподия
Japonais 仮足
Basque pseudopodo
Corse pseudopode
Source : Google Translate API
Partager