La langue française

Psalmodier

Définitions du mot « psalmodier »

Trésor de la Langue Française informatisé

PSALMODIER, verbe

A.−
1. Chanter, réciter sur un ton de psalmodie dans les églises juives ou chrétiennes.
Empl. trans. Psalmodier l'office. Les répons étaient psalmodiés par les moines présents et les novices (Huysmans, Oblat,t. 1, 1903, p. 126).La manière de réciter, de chanter ou psalmodier le pentateuque varie. La section à lire est plus ou moins étendue (Weill, Judaïsme,1931, p. 85).
Empl. intrans. Psalmodier recto tono. On chantait le Te Deum tout haut, et le reste à voix basse en psalmodiant (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 1, 1840, p. 437).[La cathédrale] était sourdement remplie par le murmure des chanoines qui psalmodiaient à mi-voix (Tharaud, Cruelle Esp.,1937, p. 157).
2. P. anal. Chanter, réciter d'une manière qui ressemble à la psalmodie juive ou chrétienne.
Empl. trans. Psalmodier une phrase du Coran. Cette incantation des Ardennes que l'on psalmodiait, la veille du jour des Rois, en allumant des « brandons » et en parcourant les champs : Taupes et mulots, Sortez de l'enclos (Dévigne, Légend. de Fr.,1942, p. 17):
1. ... le marchand d'habits, portant un fouet, psalmodiait : « Habits, marchand d'habits, ha... bits » avec la même pause entre les deux dernières syllabes d'habits que s'il eût entonné en plain-chant : « Per omnia saecula saeculo... rum » ou : « Requiesca in pa... ce » ... Proust, Prisonn.,1922, p. 118.
Empl. intrans. Environ deux cents bonzes du Cambodge et du Siam (...) vivant là dans les continuelles prières, psalmodiant nuit et jour (Loti, Pèl. Angkor,1912, p. 61).
Part. passé et/ou adj. Pour Meurtre dans la Cathédrale, Vilar remplaça au T.N.P. le chœur parlé du Vieux Colombier par un chœur psalmodié et chanté (Serrière, T.N.P.,1959, p. 131).
B.− P. anal. [Avec une valeur dépréc. plus ou moins marquée selon les cont.] Parler, réciter sur un ton monotone, un rythme égal et lent, en ne montrant aucun intérêt pour ce que l'on dit ou répète.
Empl. trans. Synon. de débiter.Psalmodier les tables de multiplication. Quelques rares gardiens (...) récitent aux voyageurs d'aujourd'hui la leçon qu'ils ont psalmodiée aux voyageurs d'hier (Du Camp, Hollande,1859, p. 111).Et voici Paule, la forte Paule, qui s'écroule, qui psalmodie d'interminables jérémiades (H. Bazin, Mort pt cheval,1949, p. 177):
2. J'ai vu des actrices célèbres s'exprimer par l'entremise du rôle de Phèdre. D'autres le psalmodiaient et le rugissaient. MmeMarie Bell le joue. Elle en découvre toute la naïveté royale. Cocteau, Foyer artistes,1947, p. 171.
Empl. abs. Le président se penchait, les juges faisaient un signe de tête, le président psalmodiait : c'était le jugement (Goncourt, Journal,1853, p. 97).
REM.
Psalmodiement, subst. masc.,hapax. Tout autour, des sortes de psalmodiements qui montent et des saouleries qui s'attendrissent et se lamentent (Goncourt, Journal,1856, p. 288).
Prononc. et Orth. : [psalmɔdje], (il) psalmodie [-di]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1406 (Internele consolacion, éd. A. Pereire, p. 357). Dér. de psalmodie*; dés. -er; cf. le lat. eccl. psalmodiare « id. » déb. ves. ds Blaise Lat. chrét. Fréq. abs. littér. : 174. Bbg. Laurent (P.). Contribution à l'hist. du lex. fr. Romania. 1925, t. 51, p. 43.

Wiktionnaire

Verbe

psalmodier \psal.mɔ.dje\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Christianisme) Réciter des psaumes, à l’église, toujours sur la même note.
    • Je les entendais psalmodier leurs prières des morts, ne pensant guère qu’elles fussent chantées pour le salut de mon âme par ceux qui affamaient ainsi mon corps. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Monsieur l’aumônier, hâtez-vous ! les orgues grondent, les chanoines psalmodient, hâtez-vous, les fidèles sont assemblés et vous êtes encore à table ! — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • […] mais ces chanoines ! — ils ont l’air si fatigué, il est vrai… quand je les regarde psalmodier l’office dans leurs stalles, je me demande s’ils savent où ils sont et ce qu’ils font […] — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Les heures comprennent surtout des psaumes et elles sont chantées au chœur dans le texte latin. Les choristes de l'Hôtel-Dieu de Québec se rendaient donc plusieurs fois par jour au chœur pour psalmodier, […]. — (Jean Simard, Le Québec pour terrain: itinéraire d'un missionnaire du patrimoine religieux, Presses de l'Université Laval, 2004, p. 134)
  2. (Figuré) Déclamer des vers ou de la prose d’une manière monotone.
    • Il endort son auditoire à force de psalmodier.
    • Il se mit aussitôt à psalmodier une chanson bizarre, aux notes suraiguës. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Trois cercles de l'épouvante, 1932)
    • Le speaker psalmodiait les nouvelles de la nuit avec cette distinction flegmatique qui entretiendrait encore longtemps l’illusion de la grandeur britannique. — (Antoine Bello, Les Producteurs, 2015 ; édition Blanche, 2015, p. 16)


psalmodier transitif

  1. Réciter un psaume particulier.
    • Psalmodier une prière.
  2. (Figuré) Dire en continu des mots incompréhensibles
    • […], elle plongea une première fois la main dans son sac et commença à filmer nos ébats avec son iPhone 6 ! Comme en transe, elle psalmodiait des je-ne-sais-quoi dans son sabir magyar, entrecoupés de petits halètements saccadés de chienne mettant bas sa portée. — (Bruno Pochesci, « Cadenas d'amour », dans Réalités, volume 1, éd. Realities Incorporated, 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PSALMODIER. v. intr.
Réciter des psaumes, à l'église, toujours sur la même note. Dans tel ordre, les religieux ne chantent point, ils ne font que psalmodier. Il s'emploie figurément et signifie Déclamer des vers ou de la prose d'une manière monotone. Il endort son auditoire à force de psalmodier. Il s'emploie quelquefois transitivement. Psalmodier une prière. Fig., Psalmodier un discours.

Littré (1872-1877)

PSALMODIER (psal-mo-di-é) v. n.

Je psalmodiais, nous psalmodiions, vous psalmodiiez ; que je psalmodie, que nous psalmodiions, que vous psalmodiiez.

  • 1Réciter des psaumes, dans l'église. sans inflexion de voix et toujours sur la même note. Dans tel ordre, les religieux ne chantent pas, ils ne font que psalmodier.

    Activement. Pour tout plaisir Genève psalmodie Du bon David les antiques concerts, Voltaire, Guerre de Gen. I.

  • 2 Fig. Réciter, chanter d'une manière monotone. On lit peu ces auteurs nés pour nous ennuyer, Qui toujours sur un ton semblent psalmodier, Boileau, Art p. I.

    Activement. Et sur des tons d'un sublime ennuyeux Psalmodier la cause infortunée D'un perroquet non moins brillant qu'Énée, Non moins dévot, plus malheureux que lui, Gresset, Ver-vert, I.

HISTORIQUE

XIIe s. [Il] Veille de nuiz, lit et saumeie, Que Deus le mette à bone veie, Benoit de Sainte-Maure, II, 8096.

XIIIe s. Ainz ai mis mon entendement En geu et en esbatement, Qu'ainz ne daignai nes [même] saumoier, Rutebeuf, 35.

XVIe s. Il le faisoit psalmodier à l'eglise, chanter des leçons de matines et de vigiles, Despériers, Contes, XLVII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PSALMODIER, v. n. (Musiq.) C’est chanter ou reciter les pseaumes & l’office d’une maniere particuliere, qui tient le milieu entre le chant & la parole. C’est du chant, parce que la voix est soutenue ; c’est de la parole, parce qu’on garde toujours le même ton. (S)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « psalmodier »

De psaume.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Psalmodie ; provenç. salmeiar ; espagn. salmear, salmodiar ; ital. salmeggiare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « psalmodier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
psalmodier psalmɔdje

Citations contenant le mot « psalmodier »

  • Si les fidèles peuvent aujourd'hui psalmodier dans ce haut lieu de pèlerinage, c'est en grande partie grâce aux efforts de l'imam chypriote Shakir Alemdar. L'homme qui fait revivre les sites historiques musulmans de l'île méditerranéenne divisée entre le Nord occupé par la Turquie et le Sud peuplé essentiellement de Chypriotes-grecs de confession chrétienne. VOA, A Chypre, le combat d'un imam pour redonner vie aux mosquées du sud de l'île
  • Les moines qui viennent de loin sont ceux qui savent le mieux psalmodier. De Proverbe chinois
  • C'était alors l'occasion pour les musulmans et autres fidèles de l'Islam de psalmodier et réciter des prières coraniques afin que l'âme d'Amadou Gon puisse avoir de la faveur auprès de Allah. El Hadj Abdallah Mabri Toikeusse a donc été de ce rendez-vous hautement spirituel pour prendre part aux prières en faveur du défunt candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir). , Mabri Toikeusse psalmodie en faveur de Gon à la mosquée du Golf
  • Après l’hommage de la nation au Premier ministre Amadou Gon mardi, au Palais présidentiel d’Abidjan-Plateau, c’est au tour du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), de rendre un vibrant hommage à celui qui aurait pu être président de la République de la Côte d’Ivoire pour le compte du Rhdp. Rendez-vous est donc pris ce mercredi 15 juillet 2020 au Parc des sports de Treichville pour psalmodier celui qu’on appelle affectueusement, ‘’Le lion’’. , Hommage du Rhdp à Amadou Gon : Le Parc des sports de Treichville pris d’assaut par les militants, environ 30.000 personnes déjà présentes sur les lieux - Linfodrome
  • La mystique musulmane, le soufisme, ne tournent point le dos au bleu natal. Le poète ne recule pas à évoquer les enfants de Sabra et Chatila à quelques encablures des « signes mystiques où le derviche des mots/ tète la foudre ». Il n’hésite pas à inviter le lecteur à « psalmodier/ la sourate al-Kahf/ pour veiller l’âme/ des Sept Dormants » et quelques textes plus loin, s’infliger « la puanteur de la mort/ des cadavres enchevêtrés où s’écrit le cri ». Et ce, dans une langue moderne à l’apport surréaliste fertile « la goutte d’eau/ peuplée d’ancêtres. (…) partager la poésie/ avec la vache bleue/ qui soupçonne son ombre », une langue aux images audacieuses dont les arcanes d’el-Attar, d’el-Rumi ou d’al-Hallaj s’accommodent finalement bien. Un peu à l’image de l’homme lui-même qui cumule des modes d’expressions diverses. Ahmad Dhiab est également peintre, musicien, chanteur et réalisateur de films. L'Orient-Le Jour, Le buveur de braises - L'Orient-Le Jour
  • Khoulali a été personnellement reçue, à cette occasion, par le Sultan de Brunei et le ministre des Affaires religieuses de ce pays, a rapporté le site Hespress, ajoutant qu’elle a été chargée d’encadrer les participants au concours et de leur donner des cours dans l’art de psalmodier le Coran. Article19.ma, Distinction - Une Marocaine lauréate du 1er prix international de récitation du Coran reçue par le Sultan de Brunei - Article19.ma

Images d'illustration du mot « psalmodier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « psalmodier »

Langue Traduction
Anglais chanting
Espagnol cantando
Italien canto
Allemand singen
Chinois 念诵
Arabe يرددون
Portugais cantando
Russe скандировать
Japonais 詠唱
Basque kantatuz
Corse cantà
Source : Google Translate API

Synonymes de « psalmodier »

Source : synonymes de psalmodier sur lebonsynonyme.fr

Psalmodier

Retour au sommaire ➦

Partager