La langue française

Protuteur, protutrice

Définitions du mot « protuteur, protutrice »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROTUTEUR, -TRICE, subst.

DR. Personne qui, sans avoir été nommée tuteur ou tutrice, est néanmoins fondée à gérer les affaires d'un mineur. Celui qui épouse une tutrice devient protuteur (Ac.).
HIST. DU DR. Tuteur ou tutrice chargée d'administrer les biens situés aux colonies ou, p. ext., à l'étranger, d'un mineur domicilié en France ou réciproquement (d'apr. Cap. 1936). La loi du 14 décembre 1964 a fait disparaître tous les organes exceptionnels de la tutelle qui (...) répondaient à des préoccupations d'un autre âge : protuteur chargé de gérer les biens qu'un mineur domicilié en France possédait dans les colonies, ou qu'un mineur domicilié dans les colonies possédait en France (Nouv. répert. de dr., Paris, Dalloz, 1965, p. 900, s.v. tutelle).
Prononc. et Orth. : [pʀotytœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Att. ds Ac. dep. 1762, au masc. Étymol. et Hist. 1667 (Ordonnance ds Fur. 1701). Empr. au b. lat.protutor (cf. protutela att. ds Du Cange).

Wiktionnaire

Nom commun

protuteur \Prononciation ?\ masculin (pour une femme on dit : protutrice)

  1. Celui ou celle, qui, sans avoir été nommé tuteur, est néanmoins fondé à gérer et administrer les affaires d’un mineur.
    • Celui qui épouse une tutrice devient protuteur.
  2. Celui ou celle, qui est nommé pour gérer les affaires d’un mineur domicilié en France et ayant des biens dans les colonies, ou domicilié dans les colonies et ayant des biens en France.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROTUTEUR. n. m.
Celui qui, sans avoir été nommé tuteur, est néanmoins fondé à gérer et administrer les affaires d'un mineur. Celui qui épouse une tutrice devient protuteur. Il désigne aussi Celui qui est nommé pour gérer les affaires d'un mineur domicilié en France et ayant des biens dans les colonies, ou domicilié dans les colonies et ayant des biens en France.

Littré (1872-1877)

PROTUTEUR (pro-tu-teur) s. m.
  • Celui qui, sans avoir été nommé tuteur, est néanmoins fondé à gérer les affaires d'un mineur. Celui qui épouse une tutrice devient protuteur.

    Celui qui est nommé pour gérer les affaires d'un mineur domicilié en France et ayant des biens dans les colonies. Quand le mineur, domicilié en France, possédera des biens dans les colonies, ou réciproquement, l'administration spéciale de ses biens sera donnée à un protuteur ; en ce cas, le tuteur et le protuteur seront indépendants, Code Nap. art. 417.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROTUTEUR, s. m. (Jurisprud.) est celui qui n’étant pas tuteur d’un pupille ou mineur, a geré & administré ses affaires en qualité de tuteur, soit qu’il crût être chargé de tutelle, ou qu’il sût ne l’être pas.

Celui qui épouse une veuve tutrice de ses enfans devient leur protuteur.

Cette question produit les mêmes actions respectives que la tutelle. Voyez au digeste, l. XXVII. tit. 5. & l’ordonnance de 1667, tit. 29. art. 1. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « protuteur »

Mot dérivé de tuteur avec le préfixe pro-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. protutorem, de pro, pour, et tutor, tuteur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « protuteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
protuteur prɔtytœr

Citations contenant le mot « protuteur »

  • Agréée par la Fédération Wallonie-Bruxelles depuis 1987, l’ASBL Le Renouveau couvre les arrondissements judiciaires de Tournai-Mons. L’association est chargée de trouver des protuteurs pour les jeunes après que le tribunal de la famille et de la jeunesse a prononcé une mesure de déchéance de l’autorité parentale, d’un ou des deux parents, pour des motifs relativement graves. DH Les Sports +, Le Renouveau recherche des tuteurs - DH Les Sports+

Images d'illustration du mot « protuteur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « protuteur »

Langue Traduction
Anglais protector
Espagnol protector
Italien protettore
Allemand schutz
Chinois 保护者
Arabe حامية
Portugais protetor
Russe протектор
Japonais プロテクター
Basque babesle
Corse prutettore
Source : Google Translate API

Synonymes de « protuteur »

Source : synonymes de protuteur sur lebonsynonyme.fr

Protuteur

Retour au sommaire ➦

Partager