La langue française

Prame

Sommaire

  • Définitions du mot prame
  • Étymologie de « prame »
  • Phonétique de « prame »
  • Citations contenant le mot « prame »
  • Traductions du mot « prame »
  • Synonymes de « prame »

Définitions du mot prame

Trésor de la Langue Française informatisé

PRAME, subst. fém.

MARINE
A. − Ancien bâtiment de guerre à fond plat, à voiles et à rames, susceptible de porter une forte artillerie. Une tempête dispersa la flottille; Murat fut jeté le 8 octobre dans le golfe de Sainte-Euphémie, presque au moment où Bonaparte abordait le rocher de Sainte-Hélène. De ses sept prames, il ne lui en restait plus que deux (Chateaubr.,Mém., t.3, 1848, p.373).Vers Livourne nous rencontrâmes Les vingt voiles de Spinola. Quel beau combat! Quatorze prames Et six galères étaient là (Hugo,Légende, t.2, 1859, p.670).
B. − Petite embarcation à fond plat. La canalisation peut être assemblée sur terre et immergée d'un bloc ou rassemblée sur une prame et immergée au fur et à mesure tandis que la prame va d'une rive à l'autre (Quéret,Industr. gaz, 1923, p.201).
Prononc. et Orth.: [pʀam]. Att. ds Ac. 1762-1878. Étymol. et Hist. 1702 (Aubin, Dict. de marine ds Boulan, p.150). Empr. au néerl. praam, de même sens (Valkh.). Bbg. Behrens D. 1923, p.67. _Kemna 1901, p.163.

Wiktionnaire

Nom commun

prame \pʁam\ féminin

  1. Barge à fond plat, embarcation légère et polyvalente d'origine scandinave fonctionnant à la voile, à l'aviron ou à la godille.
    • La construction d’une prame norvégienne.
  2. Ancien navire à fond plat, pouvant porter de l’artillerie et utilisé pour défendre les côtes.
    • Une tempête dispersa la flottille ; Murat fut jeté le 8 octobre dans le golfe de Sainte-Euphémie, presque au moment où Bonaparte abordait le rocher de Sainte-Hélène. De ses sept prames, il ne lui en restait plus que deux. — (François-René de Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, tome 3, 1848, page 373)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRAME (pra-m') s. f.
  • Vaisseau à un seul pont, qui tire peu d'eau, et qui va à rames et à voiles. Le commencement de cette fête [entrée triomphale de Pierre Ier après une victoire navale] fut d'amener dans le port de Cronstadt neuf galères suédoises, sept prames remplies de prisonniers…, Voltaire, Russ. II, 5. En 1802, Napoléon fit construire un grand nombre de prames pour porter sur la côte d'Angleterre, où il voulait aller descendre, une partie de l'armée qu'il avait réunie au camp de Boulogne, Jal
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRAME, s. f. (Marine.) c’est un bâtiment plat & tirant peu d’eau, dont on se sert en Hollande pour naviguer dans les endroits ou il y a peu de fonds, & dans les canaux. On en a fait construire en France portant 20 pieces de canon de 36 livres de balle, & deux mortiers de 12 pouces. Une pareille prame qu’on peut nommer aussi galiote à bombe plate, à 132 piés de longueur, 36 piés 6 pouces de largeur, & 9 piés de creux, étant en charge, cette prame tire de l’arriere 7 piés 6 pouces, & de l’avant 7 piés.

Il n’a que trois mâts, un beaupré, un grand mât, & un mât d’artimon. Les mortiers sont placés à l’avent du grand mât.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « prame »

(Siècle à préciser) Du néerlandais praam (sens identique).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Angl. prame ; holl. praam ; all. Prahm.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « prame »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prame pram

Citations contenant le mot « prame »

  • Mais Pierre-Marie qui a longtemps été importateur du Multi 23, avait toujours mille idées en tête. Il y a deux ans, il avait imaginé avec l’architecte Olivier Petit une étonnante annexe en deux parties, la Billie Twins que l’on pouvait utiliser comme une longue prame ou bien en n’utilisant que la moitié de l’embarcation. Ses démonstrations de montage de démontage de l’engin au Nautic parisien étaient un vrai spectacle. Car le chef d’entreprise était aussi un bon vivant, parlant haut et fort et soucieux de faire rire la compagnie. voilesetvoiliers.ouest-france.fr, Disparition de Pierre-Marie Bernard, emblématique patron du chantier Billie Marine
  • En effet, avec une longueur de 4,60 m, la Caravelle — qui se mène à l'aviron ou à la godille — est une prame de servitude pour les pêcheurs. (NDLR : une prame est une embarcation utilitaire à fond plat et non pontée). On reconnait le petit dériveur grâce à son étrave coupée - appelée marotte – que l'on retrouve également sur l'Optimist et son bouchain vif. Bateaux.com, La Caravelle, une prame idéale pour apprendre la voile
  • La Caravelle est un plan de Jean-Jacques Herbulot, à qui l'on doit la plupart des conceptions nautiques des années 50. Conçu à la base comme une prame de servitude pour les pêcheurs, ce petit voilier de 4,60 m qui a vu le jour en 1953 deviendra pourtant la star des écoles de voile. Bateaux.com, L'AS Caravelle, des régates et des rassemblements de propriétaires toujours festifs
  • Combien de voileux ont tiré leurs premiers bords sur cette drôle de prame au nez camus ? Dessinée par Jean-Jacques Herbulot en 1952 pour les Glénans, la Caravelle a connu bien des frasques héroïques. Aujourd’hui, la voile s’apprend en solo, et dans les centres nautiques, le « cata » a supplanté la « Cara ». Pourtant la série est toujours appréciée par les amateurs de balade côtière, et elle connaît un regain inattendu auprès d’une bande de régatiers du plus haut niveau. voilesetvoiliers.ouest-france.fr, Le petit monde de la caravelle
  • C’était effectivement en baie de Morlaix. Les tout premiers bords, je les ai découverts sur des photos de croisière avec mes parents. Et le bateau de mes parents qui étaient au mouillage dans la Penzé sous le pont de la Corde. Les premiers souvenirs réels, ma sœur était là. Je devais avoir 6-7 ans. On ralliait le bateau au mouillage sur la prame à la godille. Avec toutes les histoires qu’il peut y avoir avec des prames surchargées (rires). On partait en vacances : il y avait le chien, le chat… la totale. Je m’éclatais. Il y a plein d’enfants qui partent en camping avec leurs parents. Là, c’était pareil : petite cuisine, pêche… Les escales, mouillages sur les plages. Le Telegramme, Jérémie Beyou. « Le soir, j’allais naviguer 3-4 heures après le lycée... » - La Solitaire en Bretagne - Le Télégramme

Traductions du mot « prame »

Langue Traduction
Anglais prame
Espagnol prame
Italien prame
Allemand prame
Chinois 普拉姆
Arabe prame
Portugais prame
Russe prame
Japonais 称賛
Basque prame
Corse prame
Source : Google Translate API

Synonymes de « prame »

Source : synonymes de prame sur lebonsynonyme.fr
Partager