La langue française

Poque

Sommaire

  • Définitions du mot poque
  • Étymologie de « poque »
  • Phonétique de « poque »
  • Citations contenant le mot « poque »
  • Images d'illustration du mot « poque »
  • Traductions du mot « poque »
  • Synonymes de « poque »

Définitions du mot « poque »

Trésor de la Langue Française informatisé

POQUER, verbe

A. − Empl. trans. [Surtout au Canada] Poquer (dans qqn/qqc.).Heurter, se heurter. [MmePipelet:] mais fais donc attention, [marchant ainsi, le menton sur la poitrine,] tu vas poquer dans mon roi des locataires (...) qui te crève les yeux (Sue,Myst. Paris, t.5, 1843, p.334).
En partic. Marquer (de coups). La Jeanne d'Arc allait partir à cause du coup de poing qui lui avait poqué l'oeil (V.-L. Beaulieu, Un Rêve québécois, 1970, p.26 ds Richesses Québec 1982, p.1866).
Empl. pronom. réciproque. [Labeur:] Elles viennent un soir l'une, un soir l'autre. Ce qui m'épate, c'est comment il [leur amant] fait pour qu'elles se poquent pas le nez avant de se le bouffer (L. Daudet,Ariane, 1936, p.79).
B. −
1. BOULES, vieilli. Pointer en lançant la boule assez haut de manière qu'elle ne roule pas une fois qu'elle a touché le sol. (Dict. xixeet xxes.). Synon. plomber.
2. Arg., pop. Sentir mauvais. Vous puez (...) Et pour que je m'en rende compte, moi, il faut que vous poquiez drôlement! (P. Accoce,Le Polonais, 1965, p.183 ds Rob. 1985).
REM.
Poqué, -ée, part. passé en empl. adj.,région. (Canada). Qui porte des traces de coups ou de fatigue. J'me disais: «Dors, dors, y faut que tu dormes. Tu vas être poquée, encore!» Mais... pas moyen de dormir (M. Tremblay,Hosanna, 1973, p.62 ds Richesses Québec 1982, p.1866).
Prononc.: [pɔke]. Étymol. et Hist. 1. xvies. «frapper» (A. Morin, Siège de Boulogne en 1544, 99 ds Gdf. Compl., s.v. pochier); 2. 1731 boules (Dict. des Arts ds Trév. 1752). Empr. au flam. pokken «frapper» (FEW t.16, pp.642-643).

Poqué, -ée, part. passé en empl. adj.,région. (Canada). Qui porte des traces de coups ou de fatigue. J'me disais: «Dors, dors, y faut que tu dormes. Tu vas être poquée, encore!» Mais... pas moyen de dormir (M. Tremblay,Hosanna, 1973, p.62 ds Richesses Québec 1982, p.1866).

Wiktionnaire

Nom commun 1

poque masculin

  1. Ancien jeu de cartes  [1]  [2]
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 2

poque féminin selon les dictionnaires, on trouve aussi des usages au masculin

  1. (Familier) (Belgique) (Québec) (régions de France) Coup, blessure, marque sur un fruit ou un objet [3]  [4]
    • J’étais en stage à Paris et que je suis revenu reprendre ma titine (sur un stationnement) => gros poque sur le capot à coter du signe mitsu... —message sur le forum Colt Addiction

Nom commun 3

poque féminin ou masculin

  1. (Familier) (Québec) Variante orthographique de puck
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Forme de verbe

poque \pɔk\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de poquer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de poquer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de poquer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de poquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de poquer.

Nom commun

poque \Prononciation ?\ féminin

  1. Objet sans valeur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POQUE (po-k') s. m.
  • Sorte de jeu de cartes qui a de l'analogie avec le hoc.

    Se dit de six petits casiers dont on se sert pour jouer au poque. Le poque de l'as, le poque du roi, etc.

    Réunion, dans une même main, de trois ou quatre cartes de même valeur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

POQUE, s. m. (Le jeu du) ce jeu a beaucoup de rapport à celui du hoc, on y joue depuis trois jusqu’à six. Lorsque l’on est six, les cartes sont au nombre de trente-six ; mais si l’on n’étoit que trois ou quatre on ôteroit les six, & le jeu ne seroit que de trente-deux.

Après avoir vû à qui fera, celui qui doit mêler ayant fait couper à sa gauche, donne à chacun des joueurs cinq cartes, par deux & trois ; il y a de l’avantage d’avoir la main. Pour la commodité des joueurs, ils doivent prendre chacun un enjeu qui est ordinairement de vingt jettons & de quatre fiches, qui valent cinq jetons chacune, & dont on met la valeur si haut & si bas qu’on veut.

On a ensuite six poques, voyez Poques, dans lesquels on met d’abord un jeton chacun, puis celui qui a mêlé ayant distribué, comme nous avons dit plus haut, en tourne une sur le talon, & si c’est une de celles qui sont marquées sur les poques ; par exemple, s’il tourne un as, un roi, une dame, &c. il tirera les jetons qui sont dans le poque marqué de la carte tournée.

Après cela chacun voit son jeu, & examine s’il n’a point poque, voyez Poque ; & si celui qui est à parler l’a, il doit dire je poque d’un jeton, de deux, ou davantage, s’il veut ; & si ceux qui le suivent l’ont aussi, ils peuvent tenir au prix où est porté le poque, ou bien renvier de ce qu’ils veulent, ou l’abandonner, sans s’exposer au risque de payer le renvi, s’ils le perdoient après que les renvis ont été faits ; chacun dit quel est son poque, & le met bas ; & celui qui a le plus haut gagne, non-seulement tout ce qui est dans le poque, mais encore tous les renvis qui ont été faits ; quand quelqu’un des joueurs dit je poque de tant, & que personne ne répond rien là-dessus, soit qu’on n’ait pas poque, ou qu’on l’ait trop bas, le joueur qui a parlé le premier leve le poque, sans être obligé de montrer son jeu. Le poque de trois cartes emporte celui de deux ; celui de quatre, celui de trois, &c. encore que le poque de moins de cartes fût beaucoup supérieur par sa valeur.

Lorsque le poque est levé, on voit dans son jeu, si l’on n’a point l’as, le roi ou la dame de la couleur de la carte qui tourne, & celui des joueurs qui a l’une ou l’autre, ou plusieurs à la fois, leve les poques marqués aux cartes qu’il en a, & ceux qui ne sont pas levés restent pour les coups suivans.

Il faut observer que pour bien jouer les cartes au poque, on doit toujours s’en aller de ses plus basses, parce qu’il arrive souvent que ne pouvant rentrer en jeu, elles resteroient en main & feroient payer à celui qui les auroit, autant de jetons à chaque joueur, qu’elles marqueroient de points.

Il est prudent de se défaire aussi des as d’abord qu’on le peut ; on doit les jouer avant toute autre, parce qu’on ne risque pas pour cela de perdre la primauté à cause qu’on ne peut en mettre de plus hautes, & jouer ensuite ses cartes autant de suite qu’on le peut, comme par exemple, sept, huit, neuf, &c.

Supposez donc qu’on commence à jouer par un sept, on dira sept, huit, si on a le huit de la même couleur ; autrement il faudra dire, sept sans huit. Et celui qui a le huit de cette même couleur continue de jouer le neuf de la même couleur, s’il l’a, & autrement, il dit sans neuf, & ainsi des autres ; si tous les joueurs se trouvent n’avoir point la carte appellée, celui qui a joué le premier joue la carte de son jeu qu’il veut, & la nomme de la même maniere ; ce qui se fait de la sorte jusqu’à ce qu’un des joueurs se soit défait de toutes ses cartes ; & celui qui l’a fait le premier tire un jeton de chaque carte que les joueurs ont en main, lorsqu’il a fini ; ce qui n’empêche pas que celui qui en a davantage ne paye encore à chaque joueur, autant de jetons qu’il a de cartes en main.

Poque, au jeu qui porte ce nom, est le sixieme & le dernier des cassetins qui est marqué poque.

Poque se dit encore à ce jeu, c’est deux, trois, quatre cartes, de même espece & de même valeur, comme trois as, trois rois, & ainsi des autres cartes jusque aux plus basses ; l’as étant la premiere & la plus haute de toutes à ce jeu.

Poque de retour, au jeu de poque, se dit de trois cartes de même espece & de même valeur, dont on n’a que deux en main, & la troisieme en retourne ; celui qui auroit, par exemple, deux sept en main & un de retourne, gagneroit deux as en main, & ainsi des autres cartes, d’où l’on voit que poque de retour vaut mieux que poque d’as même.

Poques au jeu de ce nom, ce sont des especes de petits coffrets ou cassetins de la grandeur d’une carte, & fort bas de bord, que l’on marque selon l’ordre dans lequel ils sont arrangés, par as, roi ou dame, &c. dans ces petits coffrets qui sont sur la table au nombre de six, on met chacun un jeton.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « poque »

De poquer "frapper" Référence nécessaire
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « poque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poque pɔk

Citations contenant le mot « poque »

  • Un palmarès à en faire jalouser plus d’un. Au total, l’Olympique Lyonnais, c’est 7 titres de champions de France, 5 coupes de France ou encore une coupe de la Ligue. Des trophées remportés en partie au milieu des années 2000. A l’époque, Lyon est au sommet du football français. Un enchaînement de victoires bien loin du marasme ambiant des années 80 où la menace d’un dépôt de bilan côtoyait celle d’une relégation en deuxième division. CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU, 1983-1988, les années noires de l'Olympique Lyonnais - Archives vidéo et radio Ina.fr - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
  • Les trois repas, poursuit Mediapart, remontent à 2016 et au mois de février 2019. La mairie en aurait pris connaissance le jour de la démission de l’adjoint. Elle aurait décidé de transmettre ces éléments au parquet de Paris, afin de les inclure dans l’enquête préliminaire ouverte contre Gabriel Matzneff, dans laquelle Christophe Girard a été entendu comme témoin. Ce dernier connait l’écrivain depuis les années 1980, une époque où il collaborait avec le couturier Yves Saint Laurent. CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU, Christophe Girard aurait partagé plusieurs repas avec Gabriel Matzneff aux frais de la mairie de Paris - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
  • Revenu au sein de son club formateur, le Paris Saint-Germain, en 2000, Nicolas Anelka ne sera rest qu’un an et demi pour son deuxime passage dans la capitale, avant de rejoindre Liverpool en prt puis Manchester City titre dfinitif. La faute selon l’ancien attaquant l’entraneur parisien de l’poque, Luis Fernandez, avec qui le courant ne passait vraiment pas. afriqueactudaily, PSG : pourquoi Anelka est parti en 2002 - Football - afriqueactudaily
  • Et son fils de reprendre: « Ma famille est issue de l’immigration. Mon grand-père a quitté l’Italie pour fuir le fascisme de Mussolini. À cette époque, les Italiens étaient traités de toute sorte de noms: ritals, macaronis, etc. D’ailleurs, personne n’a jamais débaptisé les pâtes du même nom. Mes oncles, mon père, ont acquis au prix de beaucoup de courage et de travail cet établissement qui proposait déjà cette même carte de glaces. Naïvement, nous avons gardé ces coupes telles quelles sans jamais, une seule seconde, penser à mal. Nous avons toujours respecté tout le monde. Nous n’avons jamais été racistes! » CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU, Accusé de vendre des "desserts racistes", le glacier varois dénonce une "haine gratuite" et se défend - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
  • Les incendies qui frappent les communes de Vienne-en-Val et Cléry-Saint-André, depuis le lundi 27 juillet, à 15 heures, sont d’une ampleur exceptionnelle pour le Loiret. 350 hectares (*) (soit la superficie de 350 terrains de football environ) de forêt, de broussailles et de cultures ont été détruits par les flammes, ainsi qu’une dépendance. « L’année dernière, à la même époque, six cents hectares avaient brûlé en une journée, rappelle Pierre Gamel, directeur des services opérationnels chez les sapeurs  pompiers du Loiret, présent sur place. C’était historique mais il y avait une multitude de foyers dans le département. Là, c’est sur deux sites voisins. 250 hectares pour un seul site, c’est exceptionnel. En France, hier, il y avait deux feux importants : en Gironde et chez nous ». CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU, Faits divers - Incendies à Vienne-en-Val et Cléry-Saint-André : "350 hectares détruits, sur cette végétation, c’est exceptionnel dans le Loiret" - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Images d'illustration du mot « poque »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « poque »

Langue Traduction
Anglais time
Espagnol hora
Italien tempo
Allemand zeit
Chinois 时间
Arabe زمن
Portugais tempo
Russe время
Japonais 時間
Basque denbora
Corse tempu
Source : Google Translate API

Synonymes de « poque »

Source : synonymes de poque sur lebonsynonyme.fr
Partager