La langue française

Pommeler

Sommaire

  • Définitions du mot pommeler
  • Étymologie de « pommeler »
  • Phonétique de « pommeler »
  • Citations contenant le mot « pommeler »
  • Images d'illustration du mot « pommeler »
  • Traductions du mot « pommeler »
  • Synonymes de « pommeler »

Définitions du mot pommeler

Trésor de la Langue Française informatisé

POMMELER (SE), verbe pronom.

A. −
1. [Le suj. désigne la robe d'un cheval] Se couvrir de taches rondes grises et blanches. Ce cheval commence à se pommeler (Ac.).
2. [Le suj. désigne le ciel] Se couvrir de petits nuages arrondis. Synon. moutonner.Le ciel se pommelait d'ouates éclatantes, se tendait, comme dans les vieilles soieries, de bleus tendres (Châteaubriant, Lourdines, 1911, p.49).
Empl. trans. Des nuages s'étirent contre le ciel qu'ils pommellent (Maran, Batouala, 1921, p.49).
P. anal. Prendre l'aspect de petits nuages ronds:
. On discerne mieux maintenant la forme des «arrivées»: à chaque coup, un flocon blanc soufré, souligné de noir, se forme, en l'air, à une soixantaine de mètres de hauteur, se dédouble, se pommelle, et, dans l'éclatement, l'oreille perçoit le sifflement du paquet de balles que le flocon jaune envoie furieusement sur le sol. Barbusse, Feu, 1916, p.229.
B. − [Le suj. désigne certains légumes] Prendre une forme de pomme. Synon. pommer.À l'exception d'un carré où se pommelaient quelques choux aux feuilles veinées et vert-de-grisées (Gautier, Fracasse, 1863, p.3).
REM.
Pommelure, subst. masc.a) [Corresp. à supra A 1] Taches de chevaux pommelés (d'apr. Guérin Suppl. 1895). b) [Corresp. à supra A 2] Formation nuageuse prenant un aspect de pomme. Les nuages sont épars, il y a des balayures, les nuages se rassemblent en troupeaux; puis vous voyez des pommelures, des vapeurs, enfin des cumulus (Champfl., Bourgeois Molinch., 1855, p.18).P. anal. Les silhouettes gesticulantes des hommes, les pommelures de fumée qui jaillissaient de leurs fusils (...) tout cela n'était plus pour elles [les bêtes] qu'une fantasmagorie barbare (Genevoix, Dern. harde, 1938, p.23).
Prononc. et Orth.: [pɔmle], (il se) pommelle: [pɔmεl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Conjug. V. jeter. Étymol. et Hist. V. pommelé.

Wiktionnaire

Verbe

pommeler \pɔ.mə.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se pommeler)

  1. Marquer de petites taches rondes.
  2. (Pronominal) (En particulier) Se marquer de certains petits nuages blancs et grisâtres, ordinairement arrondis, qui paraissent quelquefois, en parlant du ciel.
    • Le ciel s’est pommelé en un instant.
  3. (Pronominal) (En particulier) Se marquer de taches mêlées de gris et de blanc qui se forment parfois par rouelles sur la robe, en parlant des chevaux.
    • Ce cheval commence à se pommeler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POMMELER (po-me-lé. La syllabe mel double l'l quand la syllabe qui suit est muette : se pommelle ; se pommellera) v. réfl.
  • En parlant du ciel, se couvrir de petits nuages blancs et grisâtres arrondis.

    En parlant des chevaux, se marquer de taches rondes, grises et blanches.

HISTORIQUE

XIIe s. Les chevax [il] prist, qui furent pomelé, Bat. d'Aleschans, v. 5847.

XIIIe s. Une autre maniere de loups sont, qu'on apele cerviers, qui sont pomelé de noires taches, Latini, Trésor, p. 248.

XIVe s. Uns moult biax cevaus pumellés, Jean de Condé, t. II, p. 184.

XVIe s. Deux unicornes femelles, de poil griz pommelé, Rabelais, Pant.IV, 2. Vous avez les tetins comme deux monts de lait, Qui pommelent ainsi qu'au printemps nouvelet Pommelent deux boutons que leur chasse [châsse] environne, Ronsard, 129.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pommeler »

 Dérivé de pommer avec le suffixe -eler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pomme : se couvrir de nuages, de taches en forme de boules, de pommes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pommeler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pommeler pɔmœle

Citations contenant le mot « pommeler »

  • D’autres critères, moins esthétiques, doivent être pris en compte comme la prise au vent et les intempéries. Les pièces ne doivent pas se plier à la première brise ni se pommeler de rouille au moindre crachin. « Le bronze tient mieux le coup en extérieur, détaille Edward Mitterrand. On peut le nettoyer avec une éponge et de l’eau. Le cuivre se noircit vite et il faut cirer et recirer. » Et il faut aussi compter avec l’entretien. « De la même manière qu’on lave une voiture ou qu’on tond une pelouse, il faut tous les ans nettoyer les sculptures. Et savoir qu’il est difficile de les garder exactement dans le même état qu’au premier jour », indique Alexandre Devals, directeur de la Fondation Venet qui compte un beau parc de sculptures près du domaine du Muy. Le Monde.fr, Au domaine du Muy dans le Var, une galerie dans un parc

Images d'illustration du mot « pommeler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pommeler »

Langue Traduction
Anglais dapple
Espagnol tordillo
Italien macchiarsi
Allemand sprenkeln
Chinois 斑纹
Arabe مرقط
Portugais manchar
Russe пятнистый
Japonais まだら
Basque astoa
Corse dapple
Source : Google Translate API

Synonymes de « pommeler »

Source : synonymes de pommeler sur lebonsynonyme.fr
Partager