Pitancher : définition de pitancher

chevron_left
chevron_right

Pitancher : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PITANC(H)ER,(PITANCER, PITANCHER) verbe intrans.

Arg. ou pop. Boire, manger (avec excès). Vous pouvez (...) pitancher tant qu'vous voudrez (Vidocq, Vrais myst. Paris, t.6, 1844, p.247).Dans les ténébreux restaurants où mange la jeunesse pauvre, où pitancent ceux qui seront les hommes de demain (Richepin, Pavé, 1883, p.143).
Empl. trans., vieilli. Viens pitancher un verre (Huysmans, Marthe, 1876, p.74).
REM.
Pitancheur, -euse, subst.,pop. Personne qui aime boire, manger (avec excès). En appos. avec valeur d'adj. Une populace, qui semble vouloir choisir les maîtres de la France parmi ses frères et amis, les compagnons pitancheurs de la brasserie ou du gargot (Goncourt, Journal, 1870, p.659).
Prononc.: [pitɑ ̃se], [-ʃe]. Étymol. et Hist. Fin xiies. pitancier «nourrir» (Moniage Guillaume, II, 212 ds T.-L.); 1690 pitancher «boire» (Le Jargon de l'Arg. d'O. Chéreau, s.v. picter). Dér. de pitance*; dés. -er.

Pitancher : définition du Wiktionnaire

Verbe

pitancher \pi.tɑ̃.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Argot) Boire.
    • Viens-t'en plutôt écraser un grain avec moi, voire même pour une dame qui fréquente les poètes, viens pitancher un verre de cogne. — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d'une fille‎, 2002)
    • Veinards en train de pitancher ! — (Pierre Champion, Marcel Schwob et son temps, 1927)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pitancher »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pitancher pitɑ̃ʃe play_arrow

Citations contenant le mot « pitancher »

  • sans blague. pour le tier du prix d'une biere . quand je vois le jeudi soir nos ecervellés pitancher 10 bibines ( etudiant bien sur) avec leur beau smartphone a 700 balles et qui rales parce qu'ils n'ont pas un rond mais veulent 100go pour mater des videos 4k je me dit que le monde est taré. une ferrari mais l'essence coute trop cher . alors non il y a bien une logique. celle du tout pour rien Frandroid, SFR : sans concurrence quand il s'agit de pourrir la vie de ses clients
  • Enfin, au chapitre des expressions populaires, retenons «Mettre le feu aux étoupes», pour dire exciter, enflammer une ardeur amoureuse ; «Se piquer le nez»: équivalent de s'enivrer ou de pitancher ; «Gober le merlan» qu'il est inutile ici d'expliciter. Et enfin: «Embrasser en godinette», bien évidemment, à l'abri des regards. Le Figaro.fr, Quand la turlurette gobe le merlan

Images d'illustration du mot « pitancher »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pitancher »

Langue Traduction
Corse pitcher
Basque pitcher
Japonais ピッチャー
Russe кувшин
Portugais jarro
Arabe جرة
Chinois 投手
Allemand krug
Italien brocca
Espagnol lanzador
Anglais pitcher
Source : Google Translate API

Synonymes de « pitancher »

Source : synonymes de pitancher sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires