Pirouetter : définition de pirouetter


Pirouetter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PIROUETTER, verbe intrans.

A. −
1. Exécuter un tour complet sur soi-même dans l'axe vertical. Pirouetter sur les talons. Il a osé aborder (...) les éclats des rampes devant lesquelles (...) s'ébattent, en pirouettant, des danseuses vêtues de gaze (Huysmans,Art mod., 1883, p.12).Des couples graves, en habits changeants, paradent, pirouettent et saluent (Colette,Cl. s'en va, 1903, p.81).Il fait penser, tandis qu'il tourne sur lui-même, à ces clowns qui, tout en pirouettant, dépouillent l'un après l'autre tous leurs vêtements (Sarraute,Ère soupçon, 1956, p.25).
Constr. factitive. Et il la faisait pirouetter dans la valse, comme si elle n'avait pas pesé plus lourd qu'une plume (Moselly,Terres lorr., 1907, p.84).Vidame se leva et fit pirouetter sa chaise (Duhamel,Suzanne, 1941, p.37).
Au part. passé. Pirouetté dans (rare).Projeté comme une pirouette. Une foudre écrase, broye la chaussée... Ah! Il était temps !... éparpille tout la panique, les personnes, les arches, les voitures, le fleuve tout bouillant vaporise... L'enfer est là!... Les flammes nous enveloppent, nous sommes pirouettées dans l'espace! (Céline,Guignol's band, Paris, Denoël, 1944, p.23).
2. DANSE. Exécuter une ou des pirouettes. Il s'élance de plus belle, progressant en diagonale par doubles tours en l'air, entrecoupés de chassés, puis termine en pirouettant (six pirouettes et double tour en l'air) (Lifar,Traité chorégr., 1952, p.114).
B. − Au fig. Changer de sujet et/ou se tirer d'embarras de manière plaisante et légère. Malgré tout ce poids imposant, De Maistre est parfois léger. Plume en main, il pirouette, il a des talons rouges sur la cime de ses hautes idées, dans les intervalles de ses in-folio (Sainte-Beuve,Port-Royal, t.3, 1848, p.184).Il chicane, pirouette, insinue, cligne de l'oeil vers les «dames» avec lesquelles il ne veut surtout pas se brouiller (Guéhenno,Jean-Jacques, 1948, p.164):
. Il appelle une conversation avec papa: la danse des oeufs, parce qu'il faut pirouetter habilement parmi les sujets délicats en tâchant de ne pas les frôler. Gide,École femmes, 1929, p.1264.
REM.
Pirouettant, -ante, part. prés. adj.Qui pirouette. Légère, pirouettante, presque envolée, par sauts fougeux (...) par voltes rapides (Richepin,Miarka, 1883, p.343).Ils formaient un groupe de curieux nains, remuants, saccadés, pirouettants (La Varende,Saint-Simon, 1955, p.203).Au fig. Comme Max [Jacob] c'était un être instable, bavard, affable, pirouettant, qui dissimulait son immense orgueil de race et sa vanité (...) sous beaucoup de politesses et une bienveillance amusée de grand seigneur (Cendrars,Main coupée, 1946, p.205).
Prononc. et Orth.: [piʀwεte], [-ete], (il) pirouette [piʀwεt]. Ac. 1694: -oüetter; dep. 1718: -ouetter. Étymol. et Hist.1. 1530 «faire tourner (une toupie)» (Palsgr., p.760); 2. a) 1546 (R. Estienne, Dict. Latinogallicum, 580 d'apr. Vaganay ds Rom. Forsch. t.32, p.128: Gyros agere. Tournoyer en rond, voltiger, virevouster, pirouetter, toupier); b) 1725 spéc. danse piroüetté subst. masc. (Rameau, Le Maître à danser, p.198); 3. 1775 fig. (Beaumarchais, Mém., I, p.184: C'est ainsi que, pirouettant sur une absurdité, il trouvait l'acte faux ou véritable, selon qu'il convenait à ses intérêts). Dér. de pirouette*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 111.
DÉR.
Pirouettement, subst. masc.Action de pivoter sur soi-même. Ainsi, quand les bâtiments en coque subissent des pirouettements ignobles et plus ou moins menaçants, le navire seul cède au pur soulèvement (Maizière,Nouv. archit. nav., 1853, p.26).Au fig. J'essaie en idée toutes les perspectives, je change dix fois d'allée en une heure pour me demander: Est-ce que celle-là n'est pas le chemin? Je me retrouve après tout ce pirouettement sur moi-même, plus désorienté que jamais (Sainte-Beuve,Corresp., t.3, 1839, p.41).Les semaines, les mois se succèdent et je me retrouve exactement au même point, quant aux projets et à l'action. Ce pirouettement sur place, cette immobilité remuante, cette agitation stérile, me font peur pour l'avenir et pitié pour le présent (Amiel,Journal, 1866, p.199).[piʀwεtmɑ ̃]. 1reattest. 1585 (Dampmartin, Merv. du monde, fo10 vods Gdf. Compl.); de pirouetter, suff. -ment1*.
BBG.Gohin 1903, p.239 (s.v. pirouettement).

Pirouetter : définition du Wiktionnaire

Verbe

pirouetter \pi.ʁwe.te\ ou \pi.ʁwɛ.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire une ou plusieurs pirouettes.
    • (Figuré)Quand plus tard on interrogera Clemenceau, il répondra en pirouettant : « Bah! j'ai toujours renversé le même ministère. » — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. (Plus généralement) Faire rapidement un mouvement circulaire, en parlant des choses comme des personnes.
    • Que de fois je l’ai vu descendre du plancher, pirouetter sur un pied et rouler par la chambre comme le fuseau tombé de la quenouille d’une sorcière. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Des prostituées pirouettaient à des coins de rue, avec de pauvres jupes et des yeux questionneurs : il ne les regardait même pas. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 60)
    • […] au pied des cornouillers étoilés d’or pirouettaient les premiers lapins, et le vent plus mou depuis quelques jours seulement, sentait les pollens volés aux coudriers. — (Jean Rogissart, Mervale, Éditions Denoël, Paris, 1937, page 15)
    • Le vent fit pirouetter le bateau. Il saisit son adversaire et le fit pirouetter.
  3. (Figuré) (Familier) Courir çà et là pour échapper à ses poursuivants.
    • On l’a fait pirouetter d’une rude manière.
  4. (Agriculture) Faner le foin de manière rotative pour le sécher.
    • Les bêtes de somme servent à labourer, semer, herser les prés et pâturages, pirouetter le foin et former des andains, sortir le fumier, transporter le lait et débarder. — (Alain Portner, Le retour du cheval?', migrosmagazine.ch, 15 août 2018.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pirouetter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PIROUETTER. v. intr.
Faire une ou plusieurs pirouettes. Pirouetter sur un pied. Il signifie, d'une manière plus générale, Faire rapidement un mouvement circulaire, et dans ce sens il se dit des Choses comme des personnes. Le vent fit pirouetter le bateau. Il saisit son adversaire et le fit pirouetter. Fig. et fam., On l'a fait pirouetter d'une rude manière, se dit en parlant d'un Homme qu'on a poursuivi et obligé à courir çà et là pour s'échapper.

Pirouetter : définition du Littré (1872-1877)

PIROUETTER (pi-rou-è-té) v. n.
  • 1Faire une ou plusieurs pirouettes. Et ainsi sautant, dansant, voltigeant, pirouettant, cabriolant, nous arrivâmes au logis, où nous trouvâmes une table qui semblait avoir été servie par les fées, Voiture, Lett. 10. Vous avez entendu parler de ces dévots orientaux dont la pratique religieuse se réduit à pirouetter sur un pied, jusqu'à ce qu'ils tombent par terre sans connaissance, Diderot, Mém. t. I, p. 202, dans POUGENS. [Danseurs] Qui se déploient sans goût, qui pirouettent sans aplomb, sans fermeté, Noverre, Lett. sur la danse, p. 172, dans POUGENS.

    Fig. Il n'a fait que pirouetter pendant deux heures, c'est-à-dire il a battu la campagne, il n'a fait que répèter les mêmes choses, et, pour ainsi dire, tourner dans le même cercle.

  • 2 Terme de manége. Faire faire des tours, des pirouettes à son cheval.
  • 3Il se dit de mouvements en rond comparés à ceux d'une pirouette. Si elle [la boule] ne roule plus sur son axe, mais qu'elle tournoie et qu'elle pirouette, La Bruyère, XVI. En été, on voit s'élever de semblables tourbillons qui bouleversent les flots de la mer et font pirouetter les bateaux, Buffon, Add. et corr. théor. terr. Œuv. t. XIII, p. 32. On parut craindre d'abord que la forme de ce projectile ne le rendît sujet à pirouetter, et à éprouver par conséquent une très grande résistance de l'air, Guyton, Instit. Mém. scienc. 1807, 2e sem. p. 126.

    Faire pirouetter, faire tourner comme on fait tourner une fronde. Hercule le fit pirouetter comme un frondeur fait tourner la pierre avec sa fronde, Fénelon, Tél. X.

  • 4 Fig. et familièrement. Errer çà et là. Ce fut à pirouetter et à subsister aux dépens de la Basse-Alsace, que Catinat passa la campagne, Saint-Simon, 109, 173.

    On l'a fait pirouetter d'une rude manière, se dit d'un homme qui, poursuivi, a été obligé de courir çà et là pour s'échapper.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XVIe s. Nous leur prestons de quoy nous traisner à gauche et à dextre, et nous pirouetter à leur volonté, Montaigne, II, 285. La mere au soir à la chandelle, Pirouettant les fuseaux pleins, Ronsard, 524.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PIROUETTER. - HIST. XVIe s. Ajoutez : Là haut pourtant [sur le sommet des Alpes] la sublime alouette Se guinde en l'air, y crie et pirouette, J. Pelletier du Mans, la Savoye (1572), p. 273, Chambéry, 1856.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pirouetter »

Étymologie de pirouetter - Wiktionnaire

Dériver de pirouette avec la désinence -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de pirouetter - Littré

Pirouette.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pirouetter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pirouetter pirwɛte play_arrow

Conjugaison du verbe « pirouetter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe pirouetter

Citations contenant le mot « pirouetter »

  • Le lac Baïkal, surnommé la perle de Sibérie, et ses rives forment un formidable terrain de jeu glacé de quelque 800 kilomètres. Lorsque Teddy, chef de projet multimédia parisien, choisit de s’y installer, dans une modeste cabane à l’orée de la forêt, son premier réflexe est de conquérir le territoire à la manière d’un enfant aux premiers jours de l’hiver. À regarder Raphaël Personnaz courir, pirouetter et glisser sur le lac devant la caméra de Safy Nebbou (Le cou de la girafe, L’empreinte de l’ange), on devine que l’acteur a redécouvert le plaisir du jeu au premier degré. Le Devoir, Communion avec la nature | Le Devoir
  • Le film se termine au cimetière à Washington pendant une manifestation pacifiste où tout le monde chante "Let the Sunshine in" pendant que Milos Forman fait pirouetter sa caméra et ses acteurs avec virtuosité. rts.ch, "Hair", comédie musicale d'une génération - rts.ch - Cinéma
  • Les bêtes de somme servent à labourer, semer, herser les prés et pâturages, pirouetter le foin et former des andains, sortir le fumier, transporter le lait et débarder. «On effectue presque la moitié des travaux avec les chevaux. Le reste avec un tracteur, car ce n’est pas possible de tout faire avec les animaux sur notre exploitation. Avec les chevaux, tout va plus lentement. Ce sont des êtres vivants, pas des machines activées sans arrêt du matin au soir. Migros Medien, Le retour du cheval? | Migros Magazine
  • La patinoire des Mélèzes affichait complet samedi soir dès 20h15 pour l’Ice Silent Party. «C’est important de faire découvrir le patinage à nos jeunes», soulignait Christian Pham Thai, animateur socioculturel au Service de la jeunesse de la Chaux-de-Fonds avant de retourner pirouetter dans la foule. , La Chaux de Fonds : 300 patineurs aux Mélèzes pour la...

Images d'illustration du mot « pirouetter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pirouetter »

Langue Traduction
Corse torcia
Basque twirl
Japonais クルクル回す
Russe вертеть
Portugais rodopio
Arabe دورة
Chinois
Allemand drehen
Italien volteggiare
Espagnol giro
Anglais twirl
Source : Google Translate API

Synonymes de « pirouetter »

Source : synonymes de pirouetter sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires