La langue française

Pipeur, pipeuse

Définitions du mot « pipeur, pipeuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

PIPEUR, -EUSE, subst. et adj.

A. − Vx, CHASSE. Chasseur à la pipée, qui prend les oiseaux aux pipeaux. Pipeur d'oiseaux. (Dict. xixeet xxes.).
B. − Vx ou littér.
1. Tricheur au jeu. Pour elle il eût les dés faussé, Comm' pipeur détestable (Moréas, Pèlerin pass.,1891, p.20).Le coupeur de bourses et le pipeur de dés l'intéressent infiniment (Faure, Hist. art,1921, p.54).
2. P. anal. (Personne) qui trompe d'une manière ou d'une autre. Synon. dupeur, filou, fourbe, imposteur, mystificateur, tricheur, trompeur, truqueur.Il (...) a été d'autant mieux, dans son portrait, le peintre et le pipeur de la majorité des hommes (Sainte-Beuve, Port-Royal,t.2, 1842, p.415).La sainte pipeuse vole aussi des trognons de plume dans l'encrier de Mmede Chateaubriand (Chateaubr., Mém.,t.4, 1848, p.166).Un des enfants (...), beau comme peu, voleur et pipeur comme aucun, me parut en avoir long à dire (Gide, Immor.,1902, p.427).
[P. méton.] Qui manque de sincérité. Elle relut les poësies de Canalis, vers excessivement pipeurs (Balzac, Modeste Mignon,1844, p.56).
Prononc. et Orth.: [pipoe:ʀ], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694, au masc. Selon Rob. et Lar. Lang. fr., fém. piperesse, rare; selon DG, vieilli. Étymol. et Hist.1. 1455 «trompeur, tricheur» (Procès des Coquillards ds Sain. Arg., p.63); 1456 (ds Rec. gén. des anc. lois fr., éd. Isambert, t.9, p.303); ca 1590 adj. fém. pipeuse (Montaigne, Essais, éd. P. Villey, I, 46, p.280); 2. 1530 subst. «celui qui chasse les oiseaux» (Palsgr., p.197a). Dér. de piper1* B 2; suff. -eur2*. Cf. la forme fém. piperesse 1554 (Tahureau, Prem. Poés. −I, 77 −ds Hug.) −1601, ibid.

Wiktionnaire

Nom commun 1

pipeur \pi.pœʁ\ masculin (pour une femme on dit : pipeuse)

  1. (Vieilli) Celui qui pipe au jeu.
    • C’est un grand pipeur. Un pipeur insigne. Un pipeur fieffé.
  2. (Par analogie) (Vieilli) Celui qui trompe de quelque manière que ce soit.
    • […] ; mais c’est justement ce qui me fait douter de la réalité : Paris est plein de pipeurs, m’a-t-on dit, et l’on pipe avec une enseigne aussi bien qu’avec autre chose. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre IV)

Nom commun 2

pipeur \pi.pœʁ\ masculin ( Le féminin ne semble pas exister.)

  1. (Chasse) (Désuet) Celui qui imitait le cri de l’oiseau, dans la pipée.
    • Il fait la même manœuvre dans les pipées et dans les boqueteaux où l'on prend les grives et les bécasses au lacet ; il devance le pipeur, va de très grand matin, et souvent plus d'une fois par jour, visiter les lacets, les gluaux, emporte successivement les oiseaux qui se sont empêtrés, les dépose tous en différents endroits, surtout au bord des chemins, dans les ornières, sous de la mousse, sous un genièvre, les y laisse quelquefois deux ou trois jours, et sait parfaitement les retrouver au besoin. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Renard », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 779.)
    • Après qu'on s'est renfermé dans la loge, on observe un grand silence : le Pipeur commence à frouer, ce qu'il fait en soufflant dans une feuille de lierre, …. — (« L'agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur. », Rouen, 1787)

Nom commun

pipeuse \pi.pøz\ féminin (pour un homme on dit : pipeur)

  1. (Vieilli) Celle qui pipe au jeu.

Nom commun

pipeuse \pi.pøz\ féminin (pour un homme on dit : pipeur)

  1. (Vieilli) Celle qui pipe au jeu.

Nom commun

pipeuse \pi.pøz\ féminin (pour un homme on dit : pipeur)

  1. (Vieilli) Celle qui pipe au jeu.

Nom commun

pipeuse \pi.pøz\ féminin (pour un homme on dit : pipeur)

  1. (Vieilli) Celle qui pipe au jeu.

Nom commun

pipeuse \pi.pøz\ féminin (pour un homme on dit : pipeur)

  1. (Vieilli) Celle qui pipe au jeu.

Nom commun

pipeuse \pi.pøz\ féminin (pour un homme on dit : pipeur)

  1. (Vieilli) Celle qui pipe au jeu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PIPEUR. n. m.
Celui qui pipe au jeu. C'est un grand pipeur. Un pipeur insigne. Un pipeur fieffé. Il désigne aussi Celui qui trompe de quelque manière que ce soit. Avec ses belles promesses, ce n'est qu'un pipeur. Il est vieux.

Littré (1872-1877)

PIPEUR (pi-peur) s. m.
  • 1 Terme de chasse. Celui qui fait jouer les pipeaux.
  • 2 Fig. Filou qui trompe au jeu, en substituant de fausses cartes ou de faux dés en la place des bons Menteur effroyable, joueur et pipeur, Patin, Nouv. lett. t. I, p. 274, dans POUGENS.
  • 3Celui qui trompe de quelque manière que ce soit. L'étalage de l'espérance est le leurre de tous les pipeurs d'argent, Buffon, Homme, arithm. morale.

    On peut dire au féminin pipeuse, et, dans le style un peu élevé ou poétique, piperesse, bien que le Dictionnaire de l'Académie ne les donne pas.

    Adjectivement. Mais quoi ? les beaux yeux des bergères Se trouveront aussi trompeurs Que des cours les attraits pipeurs, D'Urfé, l'Astrée, I, 4. Les longueurs infinies [des charlatans], Qui ne sont, après tout, qu'un mystère pipeur Pour se faire valoir et pour vous faire peur, Corneille, l'Illus. com. I, 2.

HISTORIQUE

XVe s. En ce temps fut faicte justice de plusieurs povres et indigentes creatures, comme de larrons, sacrileges, pipeurs et crocheteurs, J. de Troyes, Chron. 1460.

XVIe s. J'avois un jour un valet de Gascongne… Pipeur, larron, jureur, blasphemateur, Marot, Épître au roi. Une pipeuse esperance, Montaigne, I, 349. Art piperesse et mensongere, Montaigne, t. I, p. 617, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pipeur »

 Dérivé de piper avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Piper.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pipeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pipeur pipœr

Citations contenant le mot « pipeur »

  • "Je suis le dernier "pipeur" français. Cela me fait drôle... Et c'est un pincement au coeur. Je m'entrainerais toujours avec Greg Guenet et avec les slopestyleurs, notamment Antoine Adelisse et Tess Ledeux (sa cousine). Je pense avoir l'expérience pour m'adapter." , SkiChrono | Accident, poudreuse, reprise, dernier rescapé : entretien avec Kevin Rolland
  • Dans la rue, un homme m'a déjà insultée de ''lèvres de pipeuse” parce que j'avais osé mettre un rouge à lèvres bordeaux. En sortant du travail, un gamin qui avait l'âge de mon petit frère m'a lancé “toi, je vais t'enculer”. Ma tenue n'avait rien d'extravagant : un chemisier et un jean. , Journaliste en résidence | VIDEO. Journaliste en résidence à Metz : que portais-tu ce jour-là ?
  • Toujours forte en gueule, le gosier en pente et collectionneuse de parties de jambes en l'air, Mémé poursuit les scouts en "gazelle pipeuse", les marins pour leur pompon et les garçons bouchers qu'elle initie aux joies de la littérature. Elle focalise toujours sur JCVD même si elle se ferait bien un petit Nespresso avec Clooney! Site-LeVifFocus-FR, Critique livre: Mémé goes to Hollywood, de Nadine Monfils - Livres-BD - FocusVif
  • Kokola Kennedy Frankly Lange a déjà plusieurs titres sur le marché : "Mwana l’école", " Nsila nlemvo", "Sophie la pipeuse", "Nsa kisalu ", "Flow virus", etc.  , Musique : Key Kolos quitte Vibe Unit et lance un Plan B | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo
  • Au sud de la Corse se trouve Fozzano, un petit village qui tient son caractère de l'un de ses plus célèbres personnages. Dans la vie comme dans les récits de Prosper Mérimée, Colomba est une femme combattante, rebelle et dure. Ici, toutes les générations connaissent son histoire, celle d'une vendetta alimentée par des histoires de cœur et surtout de pouvoir. Mais que l'on ne s'y méprenne pas. Fozzano, ce n'est pas uniquement le mythe de Colomba. C'est également des artisans, amoureux de leur village et surtout de leur héritage. On retrouve par exemple Jeff Nicolier, le dernier tourneur-pipeur de Corse, et Jean Biancamaria, qui garde jalousement sa recette du biscuit corse traditionnel. Des richesses et une culture propre qui rappellent à jamais les racines. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du mercredi 15 août 2018 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 15 août 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. LCI, Fozzano, un village chargé d'histoires | LCI
  • Un drôle de petit malin, ce Philippe Varin, ancien PDG de PSA. Sans doute se souvient-on qu’il y 
a un an, devant le tollé soulevé par le montant annoncé d’une retraite chapeau dorée, il avait déclaré y renoncer, faisant ainsi preuve de vertu et d’esprit républicain dans une période difficile pour la nation, les salariés du groupe, etc. Chacun saluant
la beauté du geste. Mais voilà. On vient d’apprendre qu’avec un tour de passe-passe, il toucherait une jolie retraite de 300 000 euros par an jusqu’à la fin de ses jours, mais qu’il avait fallu pour cela, en plus, un de ces petits arrangements qui viennent flirter avec la morale si 
ce n’est avec la légalité. Pour y avoir droit en effet, il fallait qu’il reste chez PSA jusqu’au 1er juin 2014 après avoir quitté son poste. Et donc, pour faire le compte, on lui avait confié une sorte de « mission d’assistance à la mise en œuvre des accords entre PSA et le groupe chinois Dong Feng »... On voit ça d’ici. Petit malin, disions-nous, 
ou filou, pipeur, carambouilleur, coquin, c’est au choix, il y a 
une trentaine de synonymes 
qui méritent autant de mépris. L'Humanité, Filou | L'Humanité
  • ter more espece de fils de pute ta mere ma laicher la queu hier soir cer pr ca quel etai pa la el suce tr bien cer  la rene der  pipeuse ta mere je la prend de tt ler cotes je la ft chouir comme une grosse pute aller fils de pute a + , Quand charbon rime avec pollution – Enerzine
  • Cruella ? non, Irina......tu sais, la pipeuse ... AgoraVox, Mali : le double jeu algérien (4) - AgoraVox le média citoyen
  • Retourne faire de la lèche p’tite pipeuse.t en as plein la bouche . MMA DEFERLANTE, UFC 229: Conor McGregor veut sa revanche - MMA DEFERLANTE
  • « J’ai toujours eu des lèvres pulpeuses et les potes de ma grande sœur qui avaient 20 ans quand j’en avais 16-17 me disaient tous : « Oh, t’as une belle bouche de pipeuse toi », en rigolant grassement. Ce n’était était pas forcément méchant mais j’ai développé une gêne par rapport à l’aspect de ma bouche. Je faisais même attention à ne jamais prononcer un mot avec le son « ch » pour ne pas mettre en avant mes lèvres et me prendre une remarque ! Ce n’est que quelques années plus tard que j’ai compris qu’elles étaient juste jolies et qu’elles n’étaient ni vulgaires, ni ‘une bouche de pipeuse’. Et qu’elles pouvaient même être un atout. Aujourd’hui, un clin d’œil, un petit sifflet s’apparentent plus pour moi à de la profonde bêtise qu’à du sexisme mais c’est peut-être justement parce qu’il est devenu « ordinaire ! » , Harcèlement de rue : vos témoignages - Elle

Traductions du mot « pipeur »

Langue Traduction
Anglais pipeur
Espagnol pipeur
Italien pipeur
Allemand pipeur
Chinois 吹笛者
Arabe الأنابيب
Portugais pipeur
Russe pipeur
Japonais pipeur
Basque pipeur
Corse pipeur
Source : Google Translate API

Synonymes de « pipeur »

Source : synonymes de pipeur sur lebonsynonyme.fr

Pipeur

Retour au sommaire ➦

Partager