Pioche : définition de pioche


Pioche : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PIOCHE, subst. fém.

A. − Outil à main pour creuser le sol ou défoncer, composé d'un fer recourbé possédant une extrémité pointue et l'autre tranchante, ou deux extrémités pointues, et dont le milieu est percé d'un oeil dans lequel est fixé un manche en bois. Fer de pioche. Il introduisit dans une des fissures la pointe de la pioche, pesa sur le manche et vit avec joie la pierre rouler comme sur des gonds et tomber à ses pieds (Dumas père, Monte-Cristo,t.1, 1846, p.293).Le Congo français aura attendu un demi-siècle son chemin de fer (...) et il aura fallu toute une génération pour obtenir, avant le premier coup de pioche, la décision de principe (Colloque géogr. appl.,1962, p.96).V. couvercle A 1 ex. de Dumas père.
. ... le cantonnier parcourt son canton avec sa pioche et son balai et il assure un écoulement immédiat à toutes les eaux stagnantes. Avec son balai, il chasse l'eau des flaches, avec la pioche, il ouvre et dégage toutes les issues qui peuvent en assurer l'écoulement. Bourde, Trav. publ.,1929, p.146.
Loc. fam. Tête de pioche. Personne très entêtée, stupide. Une épouvante avait dispersé les curieux, devant les coups de fouet et le train emporté de la carriole. Mais, comme il la lançait sur la pente, à fracasser les roues, des hommes coururent pour l'arrêter. Cette sacrée tête de pioche était bien capable de faire le plongeon, histoire d'embêter les autres (Zola, Terre,1887, p.395).Ton malheur était de n'avoir pas encore l'âge de t'engager pour aller en tuer de ces Boches, de ces têtes de pioches, de ces têtes carrées, de ces têtes de cochons! (Verlaine, Souv. et fantais.,1896, p.261).
B. −
1. Au fig., vieilli et fam. Travail (intellectuel) assidu. Synon. piochage.Pioche forcenée; aller, se mettre à la pioche; se livrer à une rude pioche. S'il vous fallait entrer à fond dans ces études [la peinture ou la musique], elles seraient aussi ardues que le Droit (...). Vous auriez devant vous dix ans de pioche avant d'être productif (Sand, Corresp.,t.6, 1876, p.386).J'ai poussé depuis trois mois une pioche vigoureuse. Mon chapitre de la littérature est fait, celui de la politique le sera vers la fin de novembre, je crois (Flaub., Corresp.,1878, p.139).
2. JEUX. Tas de dominos ou de cartes non distribués, parmi lesquels un joueur peut puiser sous certaines conditions. (Dict.xxes.). Synon. pêche2, talon.Aller à la pioche.
Prononc. et Orth.: [pjɔ ʃ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.A. [1272-73 Pioce surnom (Baude Fastoul, Li Congié, éd. P. Ruelle, 594; v. Index des noms propres, p.207: désignerait p. métaph. le pic, robuste passereau au bec droit et fort, aux pattes courtes, cf. les particularités physiques exprimées au vers 593)]; 1. 1400 pioiches «instrument servant à creuser» (doc. Arch. Côte-d'Or ds Gdf. Compl.); 2. 1867 p.anal. de forme désigne le no7 dans le jeu de loto (Delvau, p.374a); 3. id. empl. adj., arg. être pioche «être bête comme une pioche» (ibid., p.374b). B. 1. 1840 «travail intellectuel assidu» le temps de pioche (arg. École polytechnique d'apr. Esn.); 1867 «travail, besogne» se mettre à la pioche (arg. des ouvriers d'apr. Delvau, p.374a); 2. id. aller à la pioche «(au jeu de dominos) puiser dans le tas de dominos non distribués» (ibid., p.374b). A dér. de pic2* (prononcé [pi]; cf. le m.fr. piasse «sorte de hoyau» 1325 ds Gdf.; piarde «pioche» 1454, ibid.; piart «id.» 1455, ibid.; cf. aussi pivert); suff. -oche*. B déverbal de piocher*. Fréq. abs. littér.: 495. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 333, b) 1571; xxes.: a) 777, b) 506.
DÉR.
Piochon, subst. masc.a) Outil de jardinage à manche court, utilisé pour le binage. De même que les bêches, les serfouettes ou piochons peuvent être pleines ou à dents (Jardinage [guide pratique], Paris, Édilec, 1976, p.21).b) Outil de charpentier dont le fer est plat d'un côté et en bec d'âne de l'autre, servant à tailler les mortaises. (Dict. xixeet xxes.). [pjɔ ʃ ɔ ̃]. 1resattest. a) 1410 pieuchon «petite pioche» (Arch. nat. JJ 165, pièce 352 ds Gdf.), 1472 piochon (doc. Nevers, ibid.), b) 1694 «besaiguë du charpentier» (Corneille t.2, p.226b); de pioche, suff. -on1*. Terme des dial. du Centre (Jaub.), d'où il s'est étendu vers le domaine fr.-prov., FEW t.8, p.435b.
BBG.Chautard Vie étrange Argot 1931, p.532. _Meier (H.). Lateinisch-romanische Etymologien. Wiesbaden, 1981, p.60. _Quem. DDL t.27, 28. _Sain. Sources t.3 1972 [1930], pp.19-20.

Pioche : définition du Wiktionnaire

Nom commun

pioche \pjɔʃ\ féminin

  1. (Généralement) Outil composé d'un fer emmanché, à une pointe d'un côté et un tranchant de l'autre, ou, à deux pointes.
    • Si le sou n’est pas là, le trésor y est, répondit-il ; et, au lieu de rire, tu ferais mieux d’aller chercher ma bêche et ma pioche. — (Lucien Biart, Voyages et aventures de deux enfants dans un parc, Primento, 2015)
    1. (Spécifiquement) (Construction) Outil servant à l’excavation, au creusement et au tranchage.
      • Les terres qu’on excave avec la pioche sont : les argiles, les marnes, les sables compactes, les grès, et même les terres végatales. — (Ch. Etienne, ‎Ad. Masson, Nouveau manuel complet du terrassier et de l’entrepreneur de terrassements, Librairie Encyclopédique de Roret, 1850, page 104)
    2. (Spécifiquement) (Taille de pierre) Marteau à deux fers pointus.
      • Le tailleur de pierres se sert de deux marteaux, l’un appelé pioche, & l’autre marteau bertelé. — (Encyclopédie méthodique : Arts et métiers mécaniques, chez Charles-Joseph Panckoucke, 1791, page 59)
  2. (Généralement) Réserve d'éléments dans laquelle on se sert sans façon.
    • Matériel : une pioche de lettres (pour constituer cette pioche, l’enseignant doit tenir compte de la fréquence des lettres dans notre langue) […] — (Renée Léon, Un jour, un mot - Cycle 2 et 3, Hachette Éducation, 2007)
    1. (Spécifiquement) (Jeux) Tas de cartes, ensemble de jetons, tickets ou pièces dans lequel on va tirer au hasard.
      • Le donneur distribue 7 cartes à chaque joueur et retourne la première carte de la pioche, qui constitue l’entame. — (Yann Caudal, Le grand guide des jeux de cartes, Éditions Eyrolles, 2011, page71)
    2. (Figuré) (Familier) Choix heureux ou malheureux.
      • Pour les amateurs de vin, là-aussi, bonne pioche, puisque le bistrot fait également bar à vins. — (Petit Futé Caen 2015)
      • — Mauvaise pioche, alors ? grimaçai—je avec peine.
        — Très mauvaise pioche. Si cela vous dit, et si je ne vous ai pas complètement écœurée, essayez d’en voir un autre, histoire de ne pas rester sur cette mauvaise impression.
        — (Salima Bitout, L’amour au kilo, 12-21/Amorosa, 2013, chap.4)
  3. (Héraldique) Meuble représentant l’outil du même nom dans les armoiries. Elle est généralement représentée en pal. Son fer est pointu d’un côté et plat de l’autre et courbé avec un manche long et centré par rapport au fer. Il est vers le chef, pointe à dextre. Si son manche est d'un émail particulier, on la dit emmanchée. À rapprocher de pic de mineur, piolet et pointerolle de mineur.
    • Parti mi coupé à senestre: 1) d’azur à une crosse d'or, 2) de gueules à une tête de chamois le cou sectionné à la verticale, d’or allumé du champ; 3) d’or à une pioche de sable le manche en pal, la pointe du fer à dextre, qui est de la commune de Cogne en Italie → voir illustration « armoiries avec une pioche »
  4. (Argot) (Vieilli) Désigne un travail pénible, assidu et long. → voir se mettre à la pioche
    • Action de piocher ; travail fait avec la pioche. Figur. et fam. Travail assidu et continu. Quand j’étais étudiant, je me livrais à un piochage qui étonnait tout le monde et moi-méme. — (Maurice La Châtre, Le dictionnaire universel, Volume 2, Administration de librairie, 1853, page 859)

Forme de verbe

pioche \pjɔʃ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de piocher.
    • Et je pioche et déronce et débroussaille. — (Théo Lésoualc’h, Anata-daré ?, 1982, page 57)
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de piocher.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de piocher.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de piocher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de piocher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pioche : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PIOCHE. n. f.
Outil de fer, recourbé, à deux pointes et à manche de bois, dont les terrassiers, les carriers et les maçons se servent pour remuer la terre, tailler des pierres, démolir des murs, etc. Creuser à la pioche. Détacher des roches avec une pioche.

Pioche : définition du Littré (1872-1877)

PIOCHE (pio-ch') s. f.
  • 1Instrument de petite culture employé à faire les défrichements, les défoncements, les tranchées, etc. et composé d'un manche et d'un fer terminé d'un côté par un pic, et de l'autre par un fer de houe, de forme, de longueur et de courbure diverses.

    Pioche à pré, pioche dont le fer est aplati sans cesser d'être étroit, et qui sert à fouir les prés.

  • 2Dans l'argot des écoliers et des étudiants, travail opiniâtre (en cet emploi c'est le substantif du verbe piocher). Le temps de la pioche commence.

HISTORIQUE

XVe s. Icelluy JObelin, qui en sa main tenoit un piochet, en volt ferir les suppliants, Du Cange, piones.

XVIe s. Deux pieuches larges, un pieuchon, un rasteau, Comptes des receveurs de Bourges, 1587-1588.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Pioche : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PIOCHE, s. f. outil d’ouvriers, outil de fer avec un long manche de bois qui sert aux Terrassiers, Carriers & Maçons, pour remuer la terre, tirer des pierres, sapper, démolir, &c. Il y en a de plusieurs sortes : les unes dont le fer a deux côtés, comme un marteau, & un œil au milieu pour l’emmancher ; chaque extrémité de cette pioche est pointue. D’autres sortes de pioches s’emmanchent par le bout du fer : toutes deux sont un peu courbes ; mais l’une est pointue comme le pic, & l’autre qu’on nomme feuille de sauge, a le bout large & tranchant. (D. J.)

Pioches, (Luth.) ce sont de petits crochets de fer (fig. 17. Pl. d’Orgue.), qui traversent la barre de derriere du chassis, & les queues des touches. Voyez Clavier.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pioche »

Étymologie de pioche - Littré

Berry, pleuche, pieuche ; bas-lat. piocus, dans un texte de 1268. Scheler y voit une contraction de picoche, dérivé de pic ; cela est probable ; car de picasse, sorte de hache, on avait fait piasse (voy. DU CANGE, picassa).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de pioche - Wiktionnaire

(1694) De l’ancien français pioche (« ? »). Déverbal de piocher.
Note : Mot de formation romane ou française, reposant sur une base expressive à structure consonantique [p-k], très répandue dans les langues européennes, signifiant « un petit coup donné avec un objet pointu ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pioche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pioche pjɔʃ play_arrow

Citations contenant le mot « pioche »

  • Une bonne pioche puisque moins de trois semaines plus tard, ces deux actifs bondissaient chacun de quelque 25% (cf. les encadrés rouges ci-dessous). La Bourse au Quotidien, Argent métal : encore une bonne pioche !
  • Retrouvez la liste de tous les articles du jour dans la boutique Fortnite du 29 juillet : skins, armes, pioches, danses, emotes ou encore des planeurs ! Millenium, Boutique Fortnite du 29 juillet 2020 - Millenium
  • Le bagne réside là où des coups de pioche sont donnés qui n'ont point de sens, qui ne relient pas celui qui les donne à la communauté des hommes. De Antoine de Saint-Exupéry
  • Un porte-plume, ça fait moins d'ampoules qu'une pioche ! De Yves Montand / du film Jean de Florette

Images d'illustration du mot « pioche »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pioche »

Langue Traduction
Corse piccu
Basque pickaxe
Japonais つるはし
Russe киркомотыга
Portugais picareta
Arabe معول
Chinois
Allemand spitzhacke
Italien piccone
Espagnol pico
Anglais pickaxe
Source : Google Translate API

Synonymes de « pioche »

Source : synonymes de pioche sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires