La langue française

Perfectif

Sommaire

  • Définitions du mot perfectif
  • Étymologie de « perfectif »
  • Phonétique de « perfectif »
  • Citations contenant le mot « perfectif »
  • Traductions du mot « perfectif »
  • Synonymes de « perfectif »
  • Antonymes de « perfectif »

Définitions du mot « perfectif »

Trésor de la Langue Française informatisé

PERFECTIF, -IVE, adj. et subst. masc.

I.− Adj. et subst. masc., LING. (Aspect grammatical) qui envisage le procès dans son terme (d'apr. Mar. Lex. 1933, 1951).
Rem. En fr., le passé simple est perfectif. Il sortit quand le téléphone sonna implique qu'il est sorti. Il n'en est pas nécessairement ainsi avec l'imp. : Il sortait quand le téléphone sonna? « il allait sortir, est-il sorti? ».
En partic. [Dans certaines lang., notamment les lang. slaves] Formes perfectives ou perfectif. Paradigme des formes verbales qui s'oppose à l'imperfectif et dont le propre est de représenter le procès dans sa totalité. V. imperfectif ex. de Saussure.
P. ext. (dans le domaine du lexique). Verbe perfectif. Verbe qui désigne un procès comportant en lui un seuil au delà duquel il ne peut être que recommencé et non pas prolongé. Synon. transformatif, cyclique.[Entrer est perfectif : une fois qu'on est entré, on ne peut que ressortir pour recommencer l'action; marcher est imperfectif : cette action peut être indéfiniment prolongée]. Il est sans doute utile de distinguer entre des verbes « perfectifs » (pour lesquels l'action n'a pas eu lieu si elle n'est pas portée à son terme, p. ex. tuer) et des verbes « imperfectifs » (dont l'action s'effectue vraiment dès qu'elle a commencé, (...) p. ex. jouer) (H. Sten, Les Temps du verbe fini [indicatif] en fr. mod., Paris, København, 1952, p. 8).
II.− Adjectif
A.− PHILOS. Qui confère la perfection, une valeur plénière (à). Qui sait si les contradictions en apparence les plus cruelles ne lui révéleront pas le sens primitif et la forme parfaite de sa volonté? (...) Est-ce qu'enfin l'action, par sa propre vertu, ne sera pas médiatrice et unitive, rédemptrice et perfective? (Blondel, Action,1893, p. 148).
Rem. Qq. dict. du xixes. (Besch. 1845-46, Lar. 19e-20e, Guérin 1892) attribuent à perfectif dans ce domaine le sens de ,,qui est arrivé au dernier degré de perfection; qui est dans un état de perfection absolue; qui a le caractère de la perfection``.
B.− Domaine mor., relig.Qui permet d'atteindre la perfection spirituelle. Saint Thomas qui (...) aurait enseigné une causalité simplement dispositive, le sacrement ne produisant immédiatement qu'une disposition à la grâce, pour se rétracter, (...) enseignant une causalité perfective, atteignant la grâce elle-même (Théol. cath.t. 14, 11939, p. 585):
... la vie du pieux Hindou est soutenue, surélevée par (...) des rites perfectifs appropriés à ses moments décisifs. (...) Mettons à part l'initiation par laquelle l'enfant (...) est intégré à l'ordre saint de façon plénière et définitive. Le mariage (...) crée entre les époux un lien perpétuel (...). Quant aux funérailles, elles se prolongent en des rites perfectifs spéciaux (...), grâce auxquels le défunt ne tombe pas dans la condition misérable et redoutable de trépasse malfaisant, mais passe au rang des mânes heureux et bienveillants. Philos., Relig., 1957, p. 52-9.
Prononc. : [pε ʀfεktif], fém. [-i:v]. Étymol. et Hist. 1. Ca 1485 « parfait » (Viel Testament, 140, éd. J. de Rothschild, t. 1, p. 6) − 1551, Leon Hebrieu, Trad. Pontus de Tyard, II, 381 d'apr. H. Vaganay ds Z. rom. Philol. t. 29, p. 92; ca 1840 philos. « qui a le caractère de la perfection » (Jouff[roy] ds Besch.); 2. 1875 ling. verbes perfectifs (Lar. 19e, s.v. Slave, p. 783a); 1916 subst. (Sauss., p. 161 et 186). Dér. du rad. du supin perfectum du verbe perficere (v. parfait1 et 2étymol.) selon un type lat. *perfectivus (v. suff. -if). Bbg. Kochanowski (J.). L'Aspect verbal ds les lang. indoeuropéennes mod. B. Soc. Ling. 1979, t. 74, no1, pp. II-VIII. − Martin (R.). Gramm. et lex. B. jeunes Rom. 1962, no6, pp. 18-24; La Not. d'aspect. Actes du Colloque de Metz 1978. Paris, 1980, 248 p.; Temps et aspect. Paris, 1971, pp. 52-83. − Popin (J.). De l'aspect. Grammatica. 1979, no7, 3-9. − Pottier Ling. gén. 1974, § 233. − Vet (C.). Temps, aspects et adv. de temps en fr. contemp. Genève, 1980, pp. 46-48, 75-83.

Wiktionnaire

Adjectif

perfectif \pɛʁ.fɛk.tif\

  1. (Linguistique) Relatif à l’aspect achevé d’une action.
    • Aspect perfectif du verbe.

Nom commun

perfectif \pɛʁ.fɛk.tif\ masculin

  1. (Linguistique) Aspect verbal qui indique que l’action est achevée.
    • En tchèque, le perfectif du verbe utratit est utrácet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « perfectif »

Du latin perfectivus (« qui tend à la perfection »), apparenté à perfectus (« achevé ») participe du verbe perficere (« parfaire ») avec le suffixe adjectival -ivus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « perfectif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
perfectif sesatif

Citations contenant le mot « perfectif »

  • Non, la forme 〜ている est ici utilisée dans son aspect perfectif. Kanpai, Signification de la forme "naku natte iru" ?
  • L’une des erreurs communes pouvant vous trahir est la confusion entre les verbes perfectifs et imperfectifs. Malheureusement, à cet égard, le seul moyen pour vous en sortir est d’avoir une bonne dose de pratique, car apprendre les règles ne suffira pas et les natifs seront généralement incapables de vous expliquer la différence (une tâche s’avérant même difficile pour les professeurs), cette logique leur étant presque innée. , Comment votre prononciation du russe trahit-elle votre statut d’étranger? - Russia Beyond FR
  • Si vous réussissez à vous en sortir dans les déclinaisons, cela signifie que vous êtes en bonne voie pour maîtriser la langue. Aussi, plus vous vous plongerez dans ce labyrinthe linguistique, plus ce qui vous paraissait autrefois être de la torture vous semblera amusant. Par exemple, une fois que vous aurez compris que l’ordre des mots n’a que peu d’importance, vous cesserez de maudire les cieux et commencerez à en jouer. Une fois que vous aurez saisi les subtilités d’emploi de l’imperfectif et du perfectif, vous pourrez … Ah non, ça c’est impossible. , Pourquoi apprendre le russe est un véritable parcours du combattant? - Russia Beyond FR
  • Le passé composé enfin est un temps accompli et perfectif; or, ces aspects soulignent l'autorité gaullienne: il n'est plus besoin de discuter ou de débattre si l'affaire est d'ores et déjà comprise. Notons enfin que la clôture du discours reprend le verbe comprendre, mais en associant un complément d'objet moins ambigu: la France. rts.ch, De Gaulle, "Je vous ai compris" - rts.ch - Les grands discours
  • L’une des choses les plus dures pour les étrangers dans le russe est la forme des verbes, bien qu’il n’y en ait que deux : l’imperfectif et le perfectif. « J’espère vraiment qu’un jour ou l’autre je pourrai le comprendre », dit poliment, mais sans grand espoir Simon Schirrmacher. , Pourquoi la langue russe est-elle si difficile? - Russia Beyond FR

Traductions du mot « perfectif »

Langue Traduction
Anglais perfective
Espagnol perfectivo
Italien perfective
Allemand perfektiv
Chinois 完美的
Arabe مكتمل
Portugais perfectivo
Russe совершенный
Japonais 完璧な
Basque perfective
Corse perfettu
Source : Google Translate API

Synonymes de « perfectif »

Source : synonymes de perfectif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « perfectif »

Partager