Pelotage : définition de pelotage

chevron_left
chevron_right

Pelotage : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PELOTAGE, subst. masc.

A. − [Corresp. à peloter B 1] Action de mettre en pelote (v. ce mot A et B). Pelotage des écheveaux (Rob.); le pelotage de la laine (Lar. encyclop.). Amené par le pilage à l'état de pâte homogène plastique, on lui fait subir [à la pâte de savon] l'opération du pelotage par lequel on lui donne la forme de petits pains (Wurtz, Dict. chim., t.2, 2evol., 1876, p.1450).
B. − [Corresp. à peloter B 2] Fam.
1. Action de peloter, de se peloter; caresses érotiques. Sur les théâtres de Londres, le baiser, la caresse, le pelotage vont plus loin qu'on ne l'oserait sur un théâtre de France (Goncourt, Journal, 1895, p.804):
. Dominique (...) demeurait vachement honnête et prude quoiqu'elle ait fini par concéder un peu de pelotage laissant Jacques passer de temps à autre et modérément une main admirative et pleine de tact sur un sein ou une cuisse par-dessus le corsage ou la jupe bien entendu. Queneau, Loin Rueil, 1944, p.172.
P. méton., pop., vieilli. (Avoir) du pelotage. (Avoir) des formes arrondies. Une gonzesse toute petite, et sèche, et plate, pas plus de pelotage que sur ma main (Méténier, Lutte pour amour, 1891, p.160).
2. CIRQUE. Manière de dresser les fauves en usant de douceur. C'est des bêtes! (...) On voit que ce ne sont pas des fauves dressés en pelotage mais en férocité (Vialar, Zingari, 1959, p.87).
Prononc.: [pəlɔta:ʒ]. Étymol. et Hist.1. a) 1remoit. xviiies. «amusement, activité futile» (Saint-Simon, Mémoires, éd. A. de Boislisle, Grands écrivains de la France, t.4, p.233); b) 1846 (Besch.: Pelotage [...] Au jeu de paume, au billard, Action de jouer negligemment, sans s'astreindre aux règles); 2. 1723 laine pelotage «laine de vigogne qui vient d'Espagne en pelotes» (Savary t.2, col. 1041); 3. 1832 «action de transformer les écheveaux en pelotes» (Raymond); 4. a) 1863 «action de caresser les rondeurs d'une femme» (Goncourt, Journal, p.1234); b) 1872 «flatterie» (Larch., p.192). Dér. de peloter*; suff. -age*. Fréq. abs. littér.: 10.

Pelotage : définition du Wiktionnaire

Nom commun

pelotage \pə.lɔ.taʒ\ masculin

  1. Mise en pelote.
    • Le filage et le pelotage du chanvre.
  2. Action de peloter, de caresser érotiquement.
    • Durant quelques semaines, il l'invita l'après-midi dans des bars sombres du centre-ville où elle consentait à des baisers mouillés et des pelotages qui lui allumaient le corps. — (Denise Bombardier, Edna, Irma et Gloria, Albin Michel, 2007, p. 204)
    • — Sérieux ? Vous ne vous êtes pas vaguement amusés sans sous-tif ? Pas de pelotage ?
      — Non! Je t'ai déjà dit que ma sœur et moi, on n'est pas comme ça.
      — (Jenny Han, À tous les garçons que j'ai aimés..., traduit de l'anglais (USA) par Ada Le Bihan, Éditions Scarlett (Panini), 2015, chap. 33)
  3. (Figuré) (Familier) Flagornerie vis-à-vis d'une personne pour en obtenir les faveurs.
    • À force de minauderies, de chatteries et de pelotage honteux des progressistes, l'Église catholique était devenue incapable de s'opposer à la décadence des mœurs, de rejeter nettement, vigoureusement, le mariage homosexuel, le droit à l'avortement et le travail des femmes : parvenue à un degré de décomposition répugnant, l'Europe occidentale n'était plus en état de se sauver elle-même — (Michel Houellebecq, Soumission, 2015, p. 275-276).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pelotage : définition du Littré (1872-1877)

PELOTAGE (pe-lo-ta-j') s. m.
  • 1Action de mettre les écheveaux en pelotes.
  • 2Nom qu'on donne à la troisième sorte des laines de vigogne, par la seule raison qu'elles viennent d'Espagne en pelotes.
  • 3Poil de chevreau qu'on tire d'Orient.
  • 4Au jeu de paume et au billard, action de jouer négligemment, sans s'astreindre aux règles.

    Fig. Action de peloter, de s'amuser à quelque chose de peu sérieux. La prise de Barcelone fut un nouvel aiguillon qui rendit effectif et sérieux à Riswick ce qui jusqu'alors n'avait été qu'un indécent pelotage, Saint-Simon, 49, 78.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pelotage »

Étymologie de pelotage - Littré

Peloter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de pelotage - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) De peloter avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pelotage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pelotage pœlɔtaʒ play_arrow

Citations contenant le mot « pelotage »

  • Quand vous étiez ado et que vous flirtiez avec votre chéri(e), vous cherchiez des endroits romantiques, accueillants et discrets pour roucouler. Un petit paradis secret où déclarer votre flamme à votre moitié et – éventuellement – vous adonner à une petite séance de pelotage. Voici.fr, PHOTOS Katy Perry et Orlando Bloom : leur séance de pelotage en public… - Voici
  • Ainsi, sous les feux des projecteurs, de nombreuses célébrités offrent des leçons de pelotages... pour le moins déstabilisantes. Il suffit de se rappeler des MTV Movie Awards dimanche dernier lorsque, sur scène, Mila Kunis et Justin Timberlake se sont livrés à quelques attouchements. Et ce n'est pas la première fois que le chanteur offrait ce genre de spectacle, puisque en 2003, il avait peloté le popotin de Kylie Minogue sur scène. , Leçon de pelotage - Puretrend
  • Photos : Kim Kardashian et Kanye West : câlins et pelotage de fesses à Paris ! Public.fr, Photos : Kim Kardashian et Kanye West : câlins et pelotage de fesses à Paris !
  • Au Japon, où le trajet en train de banlieue ou métro peut souvent devenir un calvaire pour femmes et adolescentes, une compagnie d'assurance connaît une ruée sur ses contrats pour hommes "faussement accusés de pelotage". La nette hausse du nombre de détenteurs de sa police d'assurance de 6.400 yens (51 euros) par an incluant entre autres ce service a été provoquée par une récente série d'incidents médiatisés au cours desquels des hommes soupçonnés d'avoir tripoté des passagères avaient fui en descendant le long des voies, a précisé la compagnie basée à Tokyo. LaLibre.be, Au Japon, il existe une assurance contre les accusations de pelotage - La Libre
  • La danse, c’est du pelotage : tout ce qu’on fait avec les pieds est parfaitement secondaire. Tout le monde s’en fout. De Michel Audiard / Les lions sont lâchés

Vidéos relatives au mot « pelotage »

Traductions du mot « pelotage »

Langue Traduction
Corse pettinendu
Basque inor
Japonais ペッティング
Russe ласки
Portugais carinho
Arabe الملاعبة
Chinois 抚摸
Allemand petting
Italien petting
Espagnol caricias
Anglais petting
Source : Google Translate API

Synonymes de « pelotage »

Source : synonymes de pelotage sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires