La langue française

Pêcheur, pêcheuse

Définitions du mot « pêcheur, pêcheuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

PÊCHEUR, -EUSE, subst. et adj.

I. − Substantif
A. −
1. Personne qui pêche, par métier ou pour son plaisir. Une vieille pêcheuse de fruits de mer (Hugo, Travaill. mer, 1866, p.231).Les gens de Granville, tous marins, pêcheurs de baleine et de morue, de père en fils (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t.2, 1870, p.236).La patience d'un pêcheur au-dessus de son hameçon (Triolet, Prem. accroc, 1945, p.183).
En appos. Jean (...) né à Toulon d'un père pêcheur et d'une mère ouvrière (Triolet, Prem. accroc, 1945, p.335).
Marin(-)pêcheur. V. marin.
P. métaph. M. Levrault désespérait parfois de le prendre dans ses filets: il était le poisson, et croyait être le pêcheur (Sandeau, Sacs, 1851, p.11).Ce couple (...) va-t-il se laisser saisir par l'hameçon des pêcheuses à la ligne de célébrités mondaines? (Blanche, Modèles, 1928, p.35).
Noeud de pêcheur. Noeud utilisé pour joindre deux bouts de ligne. (Dict.xxes.).
Anneau* du pêcheur.
SYNT. Pêcheur breton, corse, normand; pêcheur adroit, amateur, émérite, enragé, habile, hardi, malchanceux, mauvais, professionnel; bon, excellent pêcheur; famille, groupe, village de pêcheurs; cabane, filet de pêcheur; pêcheur côtier, pêcheur-sous(-)marin; pêcheur au filet, à la ligne; pêcheur de crabes, d'écrevisses, de clovisses, de grenouilles, d'huîtres, de truites.
2. P. anal. Personne qui pêche.
a) [Le déterm. désigne un produit du milieu aquatique, non comestible] L'obscur et patient pêcheur de perles qui plonge dans les bas-fonds et qui revient les mains vides et la face bleuie (Flaub., Corresp., 1846, p.360).Un revenu Que lui doivent, le droit de César retenu, Les chercheurs de corail et les pêcheurs d'éponges (Hugo, Fin Satan, 1885, p.869).Grosses chaloupes de pêcheurs de goémon (Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr., 1908, p.337).
b) [Le déterm. désigne une chose qui n'appartient pas au milieu aquatique] Pêcheur d'épaves. [Le marquis à Bruce]: Te voilà devenu pêcheur de trésors? Prends garde d'en perdre tout à fait la tête (La Varende, Roi d'Écosse, 1941, p.136).
B. − Au fig. Pêcheur de qqc.
1. Personne qui cherche et recueille éventuellement quelque chose. Néanmoins, en se sentant appuyé sur tout le monde, ce pêcheur d'idées avait exigé des arrhes (Balzac, Employés, 1837, p.35).
2. Loc. nom.
a) Pêcheur d'âmes, d'hommes. [P. réf. à l'Évangile, Luc 5-10] Personne qui exerce une activité apostolique, missionnaire, qui convertit à la doctrine chrétienne. La Vierge (...) veilla, ainsi qu'une douce aïeule, sur cet être débile [l'enfant] que, nouvel Hérode, l'univers cherchait de toutes parts pour l'égorger; elle forma la petite église, lui enseigna son métier de pêcheuse d'âmes (Huysmans, Oblat, t.2, 1903, p.162).
b) Pêcheur en eau trouble. Personne qui se livre à des activités douteuses et plus ou moins malhonnêtes en profitant d'une situation confuse ou difficile. Le camp [de Petrisberg] offrait tous les désavantages d'un immense caravansérail où personne ne connaissait personne, et où les pêcheurs en eau trouble avaient beau jeu d'exercer leur industrie (Ambrière, Gdes vac., 1946, p.49):
1. Êtes-vous prisonnier des fauteurs de désordre? Leur avez-vous donné des gages? (...) Si la négative est vraie (...) et si vous avez (...) quelque esprit politique, le jour même où la chambre criminelle sera saisie, si vous ne vous laissez pas embrigader par les pêcheurs en eau trouble, vous aurez ville gagnée. Proust, Guermantes 1, 1920, p.246.
c) Pêcheur de lune*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'une pers.] Qui pêche par métier ou pour son plaisir. J'attends patiemment la baleinière, sur ce même banc de sable où Marc photographiait les petits enfants pêcheurs (Gide, Retour Tchad, 1928, p.909).
[En parlant d'une collectivité] C'était un peuple essentiellement pêcheur, qui a suivi dans ses déplacements les rivières ou les côtes (Haddon, Races hum., trad. par A. Van Gennep, 1930, p.258).
B. − [En parlant d'un animal] Qui pêche pour se nourrir. Des aigles (...) planent sans cesse au-dessus des rochers et des barques, comme pour (...) fondre sur les oiseaux pêcheurs qui suivent le sillage de ces bateaux le long du bord (Lamart., Raphaël, 1849, p.135).Je me fis conduire au port, qu'habitent les chats pêcheurs. Nombreux comme des oiseaux (Montherl., Pte Inf. Castille, 1929, p.614):
2. ... l'aigle à tête chauve (...) qui aime le poisson sans pouvoir le prendre, et que la rareté du gibier dans cette saison oblige de quitter les montagnes: aussi-tôt qu'il voit l'aigle pêcheur parvenu à la hauteur de son aire, ce monarque des oiseaux quitte le sien, le poursuit à tire-d'aile jusqu'à ce que le pêcheur, convaincu de son infériorité, abandonne sa proie. Crèvecoeur, Voyage, t.1, 1801, p.252.
Martin-pêcheur*.
C. − [En parlant d'un inanimé concr.] Qui est utilisé pour la pêche. Bateau pêcheur. Si d'ici à deux ou trois jours vous rencontrez quelque bâtiment pêcheur ou autre qui vienne dans ces parages, recommandez-moi à lui (Dumas père, Monte-Cristo, t.1, 1846, p.284).
Prononc. et Orth.: [pε ʃoe:ʀ], [pe-], fém. [-ø:z]. Martinet-Walter 1973 [pε-], [pe-] (6/10). Homon. pécheur. Ac. 1694, 1718: pescheur; dep.1740: pêcheur. Étymol. et Hist.1. Ca 1140 pescheür (Geoffroi Gaimar, Hist.des Anglais, éd. A. Bell, 329); 1609 subst. fém. pescheuse (Victor, Tesoro de las tres lenguas); 1776 adj. (Encyclop.Suppl. t.1, p.348a: peuples pêcheurs); 1797 (Voy. La Pérouse, t.2, p.313: bateaux pêcheurs); 2. fin xiiies. p.métaph. pêcheurs d'hommes (M. v. Orelli, Der altfranzösische Bibelwortschatz des Neuen Testamentes im Berner Cod. 28, p.313: vos ferai estre peschëors d'omes [Matth. 4, 19]). Du lat. piscator, -oris, acc. piscatorem «pêcheur», dér. de piscari «pêcher». Au sens 2, expr. biblique: Matth. 4, 19 et Marc 1, 17: faciam vos fieri piscatores hominum, «je vous ferai pêcheurs d'hommes». Fréq. abs. littér.: 1362. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1933, b) 1444; xxes.: a) 2495, b) 1867.

Wiktionnaire

Nom commun

pêcheur \pɛ.ʃœʁ\ ou \pe.ʃœʁ\ masculin (pour une femme on dit : pêcheuse)

  1. Celui qui fait métier et profession de pêcher, ou qui a le goût et l’habitude de la pêche.
    • Les poissons qu'on y pêche sont d'un goût excellent; ceux qu'on estime le plus et qu'on rencontre le plus fréquemment, sont : le rouget, le maquereau, le loup, la sole, deux espèces de sardines enfin et sur-tout le mulet (vulgairement muge), dont nos pêcheurs distinguent aussi deux variétés. — (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue », dans les Annales de l'agriculture française, 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, page 76)
    • De ces trois classes, celle qui doit sans contredit occuper le premier rang est la colonie de pêcheurs, dont les sept à huit familles habitent un petit cap de l’autre côté du port de Chausey. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • Les sardiniers et les pêcheurs de thon de Douarnenez, de Concarneau et d’Audierne, eux, sont les véritables prolétaires de la mer. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Adjectif

pêcheur \pɛ.ʃœʁ\ ou \pe.ʃœʁ\

  1. Qui pêche.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

pêcheuse \pɛ.ʃøz\ féminin (pour un homme on dit : pêcheur)

  1. Celle qui pêche.
    • Ce n’étaient plus un petit bûcheron et une petite pêcheuse, - mais un Sylphe et une Ondine, lesquels, plus tard, furent unis légitimement. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)

Forme d’adjectif

pêcheuse \pɛ.ʃøz\

  1. Féminin singulier de pêcheur.
    • Parmi les quadrupèdes digitigrades, qui sont en grand nombre, on distingue la martre vison et la martre pekan ou belette pêcheuse, dans les forêts du nord [...]. — (Dictionnaire géographique universel, A.-J. Killian éditeur, 1826, p. 692)

Nom commun

pêcheuse \pɛ.ʃøz\ féminin (pour un homme on dit : pêcheur)

  1. Celle qui pêche.
    • Ce n’étaient plus un petit bûcheron et une petite pêcheuse, - mais un Sylphe et une Ondine, lesquels, plus tard, furent unis légitimement. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)

Forme d’adjectif

pêcheuse \pɛ.ʃøz\

  1. Féminin singulier de pêcheur.
    • Parmi les quadrupèdes digitigrades, qui sont en grand nombre, on distingue la martre vison et la martre pekan ou belette pêcheuse, dans les forêts du nord [...]. — (Dictionnaire géographique universel, A.-J. Killian éditeur, 1826, p. 692)

Nom commun

pêcheuse \pɛ.ʃøz\ féminin (pour un homme on dit : pêcheur)

  1. Celle qui pêche.
    • Ce n’étaient plus un petit bûcheron et une petite pêcheuse, - mais un Sylphe et une Ondine, lesquels, plus tard, furent unis légitimement. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)

Forme d’adjectif

pêcheuse \pɛ.ʃøz\

  1. Féminin singulier de pêcheur.
    • Parmi les quadrupèdes digitigrades, qui sont en grand nombre, on distingue la martre vison et la martre pekan ou belette pêcheuse, dans les forêts du nord [...]. — (Dictionnaire géographique universel, A.-J. Killian éditeur, 1826, p. 692)

Nom commun

pêcheuse \pɛ.ʃøz\ féminin (pour un homme on dit : pêcheur)

  1. Celle qui pêche.
    • Ce n’étaient plus un petit bûcheron et une petite pêcheuse, - mais un Sylphe et une Ondine, lesquels, plus tard, furent unis légitimement. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)

Forme d’adjectif

pêcheuse \pɛ.ʃøz\

  1. Féminin singulier de pêcheur.
    • Parmi les quadrupèdes digitigrades, qui sont en grand nombre, on distingue la martre vison et la martre pekan ou belette pêcheuse, dans les forêts du nord [...]. — (Dictionnaire géographique universel, A.-J. Killian éditeur, 1826, p. 692)

Nom commun

pêcheuse \pɛ.ʃøz\ féminin (pour un homme on dit : pêcheur)

  1. Celle qui pêche.
    • Ce n’étaient plus un petit bûcheron et une petite pêcheuse, - mais un Sylphe et une Ondine, lesquels, plus tard, furent unis légitimement. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)

Forme d’adjectif

pêcheuse \pɛ.ʃøz\

  1. Féminin singulier de pêcheur.
    • Parmi les quadrupèdes digitigrades, qui sont en grand nombre, on distingue la martre vison et la martre pekan ou belette pêcheuse, dans les forêts du nord [...]. — (Dictionnaire géographique universel, A.-J. Killian éditeur, 1826, p. 692)

Nom commun

pêcheuse \pɛ.ʃøz\ féminin (pour un homme on dit : pêcheur)

  1. Celle qui pêche.
    • Ce n’étaient plus un petit bûcheron et une petite pêcheuse, - mais un Sylphe et une Ondine, lesquels, plus tard, furent unis légitimement. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)

Forme d’adjectif

pêcheuse \pɛ.ʃøz\

  1. Féminin singulier de pêcheur.
    • Parmi les quadrupèdes digitigrades, qui sont en grand nombre, on distingue la martre vison et la martre pekan ou belette pêcheuse, dans les forêts du nord [...]. — (Dictionnaire géographique universel, A.-J. Killian éditeur, 1826, p. 692)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PÊCHEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui fait métier et profession de pêcher, ou qui a le goût et l'habitude de la pêche. Une barque de pêcheur. Les filets d'un pêcheur. Pêcheur à la ligne. Pêcheur d'Islande. Un village de pêcheurs. Une pêcheuse de crevettes. JÉSUS-CHRIST a dit à ses apôtres, qui étaient des pêcheurs, qu'il les ferait pêcheurs d'hommes. L'anneau du pêcheur, Le sceau qui est apposé à certaines expéditions de la cour de Rome. Des brefs donnés sous l'anneau du pêcheur. Martin-pêcheur. Voyez ce mot à son rang alphabétique.

Littré (1872-1877)

PÊCHEUR (pê-cheur) s. m.
  • 1Celui qui pêche, qui fait métier de pêcher. Un carpeau qui n'était encore que fretin, Fut pris par un pêcheur au bord d'une rivière, La Fontaine, Fabl. V, 3. Telles sont les instructions que reçurent les apôtres ; sur ce fondement, douze pêcheurs entreprennent de convertir le monde entier, qu'ils voyaient si opposé aux lois qu'ils avaient à lui prescrire et aux vérités qu'ils avaient à lui annoncer, Bossuet, Hist. II, 6. Nos pêcheurs ont, pour attirer le poisson, des mélanges formés d'herbes fortes ; il en est qu'ils aromatisent avec du musc, de l'huile de térébenthine et même de l'huile de pétrole, Ameilhon, Instit. Mém. litt. et beaux-arts, t. V, p. 371.

    Pêcheur à verge, celui qui pêche à la ligne.

    Prud'hommes pêcheurs, juges spéciaux chargés de faire exécuter les règlements de la pêche dans plusieurs ports de mer.

    L'anneau du pêcheur, le sceau du pape, parce qu'il est le successeur de saint Pierre, qui fut pêcheur.

    Pêcheurs d'hommes, expression figurée par laquelle Jésus désigne ses disciples remplissant leur mission apostolique. Par quels moyens est-il arrivé que les pêcheurs de poissons sont devenus des pêcheurs d'hommes ? Bonnet, Paling. XXI, 9.

  • 2 S. f. Pêcheuse, femme qui prend du poisson, qui fait son métier de la pêche. Les pêcheuses de moules, de crevettes.
  • 3 Adj. Pêcheur, pêcheuse, qui concerne la pêche ; qui sert pour la pêche. Bâtiment pêcheur. Barque pêcheuse.

    Il y a aussi un féminin pêcheresse. Raie pêcheresse, la baudroie.

    On trouve aussi : entreprise, navigation, ordonnance pêcheresse ; mais cela est très peu usité.

    Trêve pêcheresse, traité fait entre des puissances belligérantes pour respecter réciproquement, pendant la guerre, les pêcheries et les bateaux pêcheurs.

  • 4Le pêcheur, le martin-pêcheur.

    Pêcheur du Sénégal, oiseau de plumage brillant et varié, gros comme notre moineau.

    Pêcheur marin, la lophie ou baudroie qui attire le poisson par une amorce.

  • 5Martin-pêcheur, ou martinet-pêcheur, voy. MARTIN-PÊCHEUR.

HISTORIQUE

XIIe s. Uns pescherre de Seigne [Seine]…, Benoit de Sainte-Maure, II, 3815.

XIIIe s. Nus ne puest estre peechiere en l'iaue le roy, c'est à savoir entre la pointe des isles Nostre-Dame…, Liv. des mét. 260.

XVe s. Veulx-tu apprendre au filz de pescheur à manger du poisson, Leroux de Lincy, Prov. t. II, p. 434.

XVIe s. À grand pescheur eschappe anguille, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PÊCHEUR, s. m. celui qui fait métier de la pêche. Voyez l’article Pêche.

Pécheur, (Gramm. & Théolog.) celui qui commet le péché. Voyez l’article. Péché.

Pêcheur, voyez Martin-pêcheur.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pêcheur »

Provenç. pescaire, pescador ; esp. pescador ; ital. pescatore ; du lat. piscatorem, qui vient de piscari, pêcher. Le français peschere et le provençal pescaire est le nominatif, et vient du latin piscátor ; pescheor et pescador est le régime et vient de piscatórem.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de pêcher avec le suffixe -eur. (Vers 1140) pescheur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pêcheur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pêcheur pɛʃœr

Citations contenant le mot « pêcheur »

  • Un bon pêcheur meurt debout dans sa barque. De Proverbe québécois
  • Quand il est converti, un cannibale, le vendredi, ne mange que des pêcheurs. De Emily Lotney
  • C’est le moment choquant où un pêcheur essaie d’empêcher un phoque de se faire prendre sur sa ligne de pêche en lui lançant une bouteille de bière en verre. News 24, Moment pêcheur Yob lance une bouteille de bière sur un SEAL pour l'empêcher de s'emmêler dans sa ligne de pêche - News 24
  • Les pêcheurs irlandais craignent un Brexit sans accord, synonyme d'interdiction d'accéder aux eaux britanniques. LExpress.fr, Irlande : les pêcheurs pris dans les filets du Brexit - L'Express
  • Un pêcheur a été condamné à une amende pour pêche illégale du saumon à Saint-Laurent-de-Terregatte. Les faits remontent à plus de deux ans. tendanceouest.com, Sud-Manche. Pêche au saumon illégale : un pêcheur condamné
  • Mi-mai, à peine le déconfinement prononcé, le rendez-vous est pris au port de Perros-Guirec. Domitille Courtemanche, Lena Plumer Chabot, Noé Couture, Raphaël Aubry et Valentin Vancutsem, étudiants en licence professionnelle journalisme à l’IUT de Lannion, y rencontrent Christophe Darras, patron pêcheur. Le but de cet échange ? « Comprendre comment la pêche bretonne a fait face à l’épreuve du coronavirus dans le cadre de notre projet annuel de création éditoriale », indique Lena Plumer Chabot. Une création qui prend forme de podcast pour les cinq journalistes en formation spécialisés dans le domaine de la radio. Intitulé « Pêche et coronavirus : comment s’en sortent les pêcheurs bretons », il a été diffusé début juillet sur plusieurs radios locales bretonnes et est toujours disponible sur le site internet du Télégramme. Le Telegramme, Cinq étudiants lannionnais à la rencontre des pêcheurs pendant la crise du coronavirus - Lannion - Le Télégramme
  • Guy Loir, un pêcheur cherbourgeois, a perdu son outil de travail pendant le confinement : son bateau est tombé en panne. Faute de fonds pour le réparer, il a lancé une cagnotte en ligne. France Bleu, Cherbourg : un pêcheur lance une cagnotte en ligne pour réparer son bateau
  • "Je pêchais avec mon papa, mon frère et mon copain. Je l'ai pêché au drachko, au poisson mort", explique la jeune Issoise. N'ayant pas d'épuisette dans sa barque, il a fallu que la pêcheuse rejoigne la berge pour extraire le poisson de la Saône, après 40 minutes de lutte.  , Insolite | Elle attrape un brochet d'1,14 m à Pontailler-sur-Saône
  • Il n'y avait plus eu de ministère de la Mer depuis 1991, sous le second septennat de François Mitterrand. Le gouvernement Jean Castex a décidé de le recréer. Le portefeuille est confié à Annick Girardin, fille de pêcheur née à Saint-Malo. Jean-François Irigoyen, maire de Saint-Jean-de-Luz ainsi que Guillaume Barucq, conseiller municipal d'opposition à Biarritz se sont félicités de cette nouvelle. Mais pour la patronne-pêcheuse Anne-Marie Vergez, la petite pêche artisanale n'a pas trop d'illusions à se faire. , Le gouvernement Castex relance le ministère de la Mer | Mundua | MEDIABASK

Images d'illustration du mot « pêcheur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pêcheur »

Langue Traduction
Anglais sinner
Espagnol pecador
Italien peccatore
Allemand sünder
Chinois 罪人
Arabe كافر
Portugais pecador
Russe грешник
Japonais 罪人
Basque bekatari
Corse peccatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « pêcheur »

Source : synonymes de pêcheur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pêcheur »

Pêcheur

Retour au sommaire ➦

Partager