La langue française

Pathologique

Définitions du mot « pathologique »

Trésor de la Langue Française informatisé

PATHOLOGIQUE, adj.

A. − Relatif à la pathologie, considéré sous l'angle de la pathologie. Analyse, théorie pathologique. Il lui ressemble évidemment, en ce qu'il diminue, quoique par une voie différente de la respiration, la quantité proportionnelle du carbone et de l'hydrogène du sang; les observations pathologiques paroissent confirmer ce résultat (Cuvier, Anat. comp., t.4, 1805, p.4).L'anatomie pathologique montre dans ce cas qu'au niveau cellulaire l'infection se signe par l'apparition intranucléaire de granulations primitivement acidophiles (P. Morand, Confins vie, 1955, p.137).
B. −
1. Relatif à la maladie, qui est dû à une maladie. Synon. morbide; anton. normal.Accident, cas pathologique; symptôme, syndrome pathologique. Plusieurs savants ont tenté de définir l'état pathologique qui rendait cette jeune fille apte à subir de fausses perceptions de l'ouïe et de la vue (A. France, J. d'Arc, t.1, 1908, p.xxxiv).Elle se manifeste alors par des effets pathologiques en général bruyants, bien qu'ils soient ordinairement peu graves (Calmette, Infection bacill. et turbercul., 1920, p.177).Certaines races se distinguent d'autres toutes voisines par une force de résistance à certaines maladies, de véritables immunités pathologiques (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p.281).
En partic. [En parlant d'un organe ou d'une fonction organique] Qui est anormal, qui est modifié par une maladie. Certains, comme Virchow, y virent une pièce pathologique, un crâne d'homme anormal, d'autres, comme Huxley, le considérèrent comme un crâne humain très primitif (Hist. sc., 1957, p.1414).[L'irradiation] détermine souvent la mort des éléments atteints, effet qui est utilisé pour détruire les tissus pathologiques (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.612).
2. Qui concerne des troubles, des dérèglements d'origine psychique, qui s'écarte de la normalité. L'angoisse pathologique, ressentie en l'absence même des menaces de mort, appartiendrait au premier type d'affections (J. Vuillemin, Essai signif. mort, 1949, p.108).Or, dans toute perspective non scientifique (et aucune société ne peut se targuer de n'y point participer) pensée pathologique et pensée normale ne s'opposent pas, elles se complètent (Lévi-Strauss, Anthropol. struct., 1958, p.199).
Fam. Cas pathologique. Personne au comportement jugé anormal. Il admirait Christophe, comme un cas pathologique. Il savait ses idées sur la Révolution; et il voulait l'arracher au danger stupide que Christophe courait pour une cause qui n'était pas la sienne (Rolland, J.-Chr., Buisson ard., 1911, p.1326).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Elle pose le problème de savoir si la liaison établie par les constitutionnalistes entre le normal et le pathologique est aussi légitime qu'on l'assure (Mounier, Traité caract., 1946, p.34).L'inadaptation dans le jeu peut mener à une inadaptation caractérielle. Mais gardons-nous de conclure du domaine du pathologique, dans lequel certains processus s'exaspèrent, au domaine du normal (Jeux et sports, 1967, p.131).
3. Qui concerne les troubles, les états maladifs ou morbides liés à des phénomènes de société:
. ... les recherches sur Paris sont présentées, saluées, comme une véritable révélation de ces phénomènes que l'on soupçonnait mais que l'on connaissait mal et auxquels le chiffre apporte, en quelque sorte, une forme nouvelle d'existence et une gravité supplémentaire: le développement de la population urbaine, l'inégalité devant la mort, les divers aspects pathologiques de l'existence urbaine. Traité sociol., 1967, p.300.
P. métaph. Je finirai par croire qu'il y a parmi les intellectuels des anticommunistes organiques, comme il y a des antisémites pathologiques (Triolet, Prem. accroc, 1945, p.327).
REM.
-pathologique, élém. de compos. servant à construire des adj. du vocab. sav. spécifiant la localisation d'une maladie et qui est toujours vivant.a)
Anatomo-pathologique, adj.Relatif à une affection atteignant un élément anatomique. Les effets de l'intoxication (...) se traduiront bientôt par cet état anatomo-pathologique si particulier que nous avons étudié sous le nom de cellule géante, premier stade de la lésion tuberculeuse (Calmette, Infection bacill. et turbercul., 1920, p.117).
b)
Physio-pathologique, adj.Relatif à un trouble, une atteinte physiologique. Il en résulte cette conséquence physio-pathologique très importante que l'atteinte anatomique ou fonctionnelle du rein, suivant les éléments de l'organe qu'elle frappe, détermine soit une rétention excessive et un défaut d'épuration, soit une élimination d'éléments qui devraient normalement réintégrer la circulation (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p.694).
c)
Psycho-pathologique, adj.Relatif à un trouble d'origine psychologique. Tout suicide peut et doit être expliqué à la fois par des causes sociales (y compris les cas psycho-pathologiques) et par des causes individuelles (Traité sociol., 1967, p.51).
Prononc. et Orth.: [patɔlɔ ʒik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1552 (G. Paradin, Méthode de Fuchs, p.24 ds DG). Empr. au gr. π α θ ο λ ο γ ι κ ο ́ ς «qui traite des passions, des maladies». Fréq. abs. littér.: 360. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 64, b) 1214; xxes.: a) 289, b) 650.
DÉR.
Pathologiquement, adv.a) Du point de vue de la pathologie. L'étude des affections du coeur se divise en trois groupes distincts anatomiquement et pathologiquement (Garcin, Guide vétér., 1944, p.188).b) Sur le plan pathologique. Tout ce qui existe pathologiquement doit se trouver et s'expliquer physiologiquement (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p.111). [patɔlɔ ʒikmɑ ̃]. 1reattest. 1617 (D'Aubigné, Avantures du baron de Faeneste, III, 22 ds Littré); de pathologique, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 10.

Wiktionnaire

Adjectif

pathologique \pa.tɔ.lɔ.ʒik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui appartient à la pathologie.
    • Il serait superflu de rappeler ici le tableau de l’alcoolisme […] ; mais nous voulons appeler l’attention sur la ressemblance que présentent avec lui le caféisme, le théisme, le cocaïsme, états pathologiques beaucoup plus rares et beaucoup moins connus, mais pourtant réels. — (Actes de l’Académie nationale des sciences, belles-lettres et des arts de Bordeaux, 3e série, 32e année, Paris, E. Dentu, 1870, page 207.)
    • La sérine du sang ressemble beaucoup à l’albumine de l’œuf ; elle constitue également l’albumine pathologique des urines. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911.)
  2. (Figuré) Qui confine à l’anomalie, à la pathologie ; maladif.
    • Chez les nations de langue anglaise Hitler et Goering ont été aisément reconnus comme des cas pathologiques étalant leur anormalité dans chacun de leurs actes, dans tous les gestes de leur vie. — (E. L. Woodward, Les origines de la guerre, Oxford University Press, édition de 1944, page 26.)
    • Ces injurieurs pathologiques, - ou injuromanes - sont aisément reconnaissables, notamment par un détail qui ne saurait échapper à l’observateur averti : jamais il ne répliquent avec à-propos. Même si « l’échange » se prolonge - et quelles que soient les réactions de leur interlocuteur - ils ne font que poursuivre un monotone monologue, sans s’écarter du thème qui leur tient à cœur, […]. — (Robert Édouard, Dictionnaire des injures, précédé d'un petit traité d’injurologie, Paris : Claude Tchou éd., 1967, page 234.)
    • Je ne vais pas lui tresser des lauriers, reprend-il, il faut juste montrer qu'elle n'était pas une baiseuse pathologique ni une obsédée du pouvoir. — (Andreï Makine, Une femme aimée, Éditions du Seuil, 2013)
  3. (En particulier) (Mathématiques) Se dit d’un cas particulier contre-intuitif d’un raisonnement qui ne peut être traité avec les autres.
    • Cette géométrie permet d’étudier des objets a priori pathologiques. — (Antoine Chambert-Loir, « Une hypothèse qui vaut 1 million de $ », Les nombres complexes, Bibliothèque Tangente no 63, mai 2018, page 119.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PATHOLOGIQUE. adj. des deux genres
. T. de Médecine. Qui appartient à la pathologie. Questions pathologiques. Signes pathologiques.

Littré (1872-1877)

PATHOLOGIQUE (pa-to-lo-ji-k') adj.
  • Qui appartient à la pathologie. L'anatomie pathologique.

    Signe pathologique, signe qui dénote une lésion ; on dit plutôt aujourd'hui : signe pathognomonique. Tout le monde me regardait, en retirant doucement vers les joues les deux coins de la bouche, et en mettant les mains sur les côtés, ce qui est le signe pathologique de la joie, Voltaire, Facéties, relation du voyage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pathologique »

Du grec ancien παθολογικός, pathologikós.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Παθολογιϰὸς, de παθολογία, pathologie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pathologique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pathologique patɔlɔʒik

Citations contenant le mot « pathologique »

  • Excepté quelques cas pathologiques graves, les gens deviennent fous quand ils essaient d'échapper à la routine. De Paulo Coelho / Veronika décide de mourir
  • Les premiers résultats de l'étude sont explicites : 15,1 % des participants ont déclaré avoir un niveau d'anxiété pathologique et 26,5 % un niveau de dépression pathologique. Ce seuil « pathologique » est atteint lorsque « les participants dépassent un score anormalement élevé (en répondant aux questions), même si ce score n’est pas directement lié à un tableau clinique officiel », explique Jonathan Del Monte, maître de conférence à l’université de Nîmes et auteur de l'étude. , 26,5 % des Français ont un niveau de dépression pathologique
  • L’arrêt rendu par la deuxième chambre civile le 20 mai 2020 énonce que le droit à réparation de la victime d’un préjudice corporel ne saurait être réduit en raison d’une prédisposition pathologique latente, sauf dans l’hypothèse où cette dernière se serait manifestée, indépendamment du fait dommageable, dans un délai prévisible. , Réparation intégrale du préjudice corporel en présence d’une pathologie latente de la victime - Responsabilité | Dalloz Actualité
  • Une fois que ce phénomène se produit, il est ensuite interprété à travers le prisme de la peur, ce qui entraîne plus d'anxiété et des réveils non désirés, et, de fait, plus de paralysies du sommeil. Ce cercle vicieux continue à s'alimenter jusqu'à ce que la paralysie du sommeil devienne chronique, prolongée et, pire encore, potentiellement psychopathologique. Slate.fr, À l'origine des paralysies du sommeil | Slate.fr
  • Un rituel totalement normal. "Les hommes qui ont des rituels masturbatoires, c'est pas pathologique, le matin ça les met en forme, le soir ça leur permet de dormir et de faire descendre le taux de stress de la journée, où est le problème ? Il vaut mieux qu'ils se masturbent plutôt que de prendre un symnox, ou un booster le matin ou un anxiolotique", résume Alain Héril. RTL.fr, Sexe : pourquoi la masturbation ne devrait plus être un tabou
  • Riolo sur le cas verratti je pense que c’est pathologique. Ça peut pas être que de l’incompétence. Au moins, s’il rencontre verratti il se fera peut être moins caca dessus que quand il avait vu dupraz 90min.com, Twitter se déchaine sur Daniel Riolo après sa nouvelle sortie sur Marco Verratti
  • Ne laissez pas passer le film policier Les fugitifs, sur France 3 à 21h05. Voici ce qui vous attend en quelques mots. Par un concours de circonstances, un gangster repenti est embarqué dans la cavale d'un braqueur de banque débutant, affligé d'une maladresse pathologique. Ce film français dure 1h30. Il a été réalisé en 1986. Télé 7 Jours, Le programme TV de demain, lundi 27 juillet 2020

Traductions du mot « pathologique »

Langue Traduction
Anglais pathological
Espagnol patológico
Italien patologico
Allemand pathologisch
Chinois 病态的
Arabe مرضي
Portugais patológico
Russe патологический
Japonais 病理学的
Basque patologikoa
Corse patologicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « pathologique »

Source : synonymes de pathologique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pathologique »

Pathologique

Retour au sommaire ➦

Partager