La langue française

Pasquinade

Définitions du mot « pasquinade »

Trésor de la Langue Française informatisé

PASQUINADE, subst. fém.

Vieilli
A. − HIST. LITTÉR. [Corresp. à pasquin A]
1. Placard satirique que les Romains accrochaient sur le socle de la statue de Pasquin. Vous prétendez interdire et supprimer les simples bruits qui vous importunent. Vous inscrivez cela dans la loi (...) mais alors, comme sous l'ancien régime aussi, gare les nouvelles à la main, gare les pasquinades comme à Rome! (Sainte-Beuve, Prem. lundis, t.3, 1868, p.270).
2. Pamphlet, satire grossière et, p.ext., parole satirique. Est-il possible, s'écria mon homme, qu'il y ait des écrivains assez peu sensés pour nuire à la cause publique par des pasquinades? (Marat, Pamphlets, Charlatans mod., 1791, p.286).L'hérédité de la pairie et ses majorats tombèrent sous les pasquinades d'un homme qui se vantait d'avoir adroitement disputé quelques têtes au bourreau, mais qui tuait maladroitement de grandes institutions (Balzac, Langeais, 1834, p.226):
. La chose qu'il récite, Alexandre, il la récite avec le sans-gêne familier d'un Lambert-Thiboust apportant un plan aux cabotins des variétés. L'exorde est tout plein de gamineries, de pasquinades, de traits d'esprit de boulevard, de grossiers manques de tact. Goncourt, Journal, 1875, p.1041.
B. − [Corresp. à pasquin B] Vieilli. Ensemble de gestes spectaculaires, facéties du bouffon. Synon. pitrerie.[Ce bouffon] a son habit bleu, son gilet extravagant, sa perruque de fou mi-partie verte et rouge; il vous regarde, il vous arrête, il vous tire par la manche, il vous fait sa grosse pasquinade stupide, et il vous rit au nez (Hugo, Rhin, 1842, p.337).
Prononc. et Orth.: [paskinad]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1566 «écrit satirique» (lettre du prévôt Morillon au cardinal de Granvelle, 7 juill. ds Corresp. du cardinal de Granvelle, éd. E. Poullet, t.1, p.515) attest. isolée; 1648 (J.-L. Guez de Balzac, Le Barbon, p.36). Empr. à l'ital. pasquinata «satire» (dep. le xvies., Le Tasse, Davanzati d'apr. DEI), dér. de Pasquino (pasquin*). Bbg. Hope 1971, pp.297-298.

pasquinade, -

Wiktionnaire

Nom commun

pasquinade \pas.ki.nad\ féminin

  1. (Histoire) Placards satiriques qu’on attachait à la statue de Pasquin à Rome.
  2. (Par extension) Railleries bouffonnes et triviales.
    • Je n’aurais pas pardonné aux Excellences leurs pasquinades diplomatiques, si elles avaient dérangé ma vie. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Pour comble de malheur, un jeune homme ayant composé, à la mode de province, un impromptu sur les danseurs, on attribua cette pasquinade à Tchitchikov. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1925, p. 199)
    • Freemantle, homme grossier et sans grande imagination, a recours à la lamentable pasquinade que vous connaissez pour arriver à ses fins. — (Jean Ray, La Cité de l’indicible peur, 1943)
    • Faire des pasquinades.
    • Un faiseur de pasquinades.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PASQUINADE. n. f.
Il se dit des Placards satiriques qu'on attachait à la statue de Pasquin à Rome; et, par extension, de Railleries bouffonnes et triviales. Faire des pasquinades. Un faiseur de pasquinades.

Littré (1872-1877)

PASQUINADE (pa-ski-na-d') s. f.
  • 1Placard satirique attaché à la statue de Pasquin. Il y a eu une pasquinade à Rome, qui disait que, le cardinal Alfieri s'étant confessé, gli hanno date per penitenza quattro corone ; ce dernier mot, à leur manière, veut dire quatre chapelets aussi bien que quatre couronnes, Pellisson, Lett. hist. t. II, p. 237, dans POUGENS.
  • 2 Par extension, raillerie bouffonne et triviale. Il courut cent pasquinades représentant milord Aaron et milord Judas, séants dans la chambre des pairs, Voltaire, Mœurs, 103. Ballottée entre deux guerres civiles sur les bords de la Tamise, elle [la reine d'Angleterre] rencontre les crimes sérieux des révolutions ; sur les rivages de la Seine, les pasquinades sanglantes de la Fronde ; là le drame de la liberté, ici sa parodie, Chateaubriand, Les quatre Stuarts, Henriette-Marie. Je croyais être venu ici pour discuter des intérêts sérieux, et non pour écouter des pasquinades d'écolier, Ch. de Bernard, Un homme sérieux, § XVI.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pasquinade »

Ital. pasquinata, de Pasquino, Pasquin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) En réference à la pratique antique du libelle sur la statue de Pasquin. → voir pasquin et -ade
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pasquinade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pasquinade paskɛ̃ad

Citations contenant le mot « pasquinade »

  • FLEGME BRITISH Pas de « moi, je » avec lui. Haroun fait du pur stand-up politique. De la « pasquinade », explique-t-il. C’est-à-dire de la satire qui sort les crocs, sans la muselière de l’autocensure. Uniforme sobre – veste, lunettes –, droit devant le micro, l’humoriste castagne sur un ton nonchalant et sarcastique l’hypocrisie ambiante, le racisme, la xénophobie. « A force d’épurer, j’ai trouvé mon personnage. L’économie du mouvement met en valeur le texte », éclaire Haroun, nourri des lectures de Hannah Arendt, Schopenhauer, Céline. , Haroun : "A force d’épurer, j’ai trouvé mon personnage"
  • Les affiches ont été aussitôt couvertes par la municipalité. Le Vatican a fait savoir que le pape François avait réagi «avec sérénité et distance» aux libelles. Cette «pasquinade» (du nom de la pratique antique qui consistait à attacher des libelles sur la statue de Pasquin à Rome) est toutefois prise très au sérieux par les autorités qui ont diligenté une enquête. Le Figaro.fr, Des affiches anti-pape François sur les murs de Rome

Traductions du mot « pasquinade »

Langue Traduction
Anglais pasquinade
Espagnol pasquín
Italien pasquinata
Allemand pasquinade
Chinois 讽刺
Arabe باسكيناد
Portugais pasquinade
Russe пасквиль
Japonais パスキナード
Basque pasquinade
Corse pasquinade
Source : Google Translate API

Synonymes de « pasquinade »

Source : synonymes de pasquinade sur lebonsynonyme.fr

Pasquinade

Retour au sommaire ➦

Partager