Parentage : définition de parentage


Parentage : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PARENTAGE, subst. masc.

A. − Lien de parenté. Croiriez-vous qu'ils [les bohémiens] se mirent tous à m'adorer la-dedans! Les marmots, cousins ou frères, car notre parentage était embrouillé, volaient pour moi des raisins et des pêches (Arène, J. desFigues, 1870, p.89).Ibrahim pouvait appuyer ses prétentions (...) sur son parentage avec le prophète béni (Tharaud, Mille et un jours Islam, 1935, p.196).
P. métaph. J'étais astre, feuillage, aile, parfum, nuage, Doux chant du monde ralenti, Mon âme recouvrait son tendre parentage En touchant les cieux arrondis (Noailles, Forces étern., 1920, p.198).
B. − Ensemble des parents. L'entreprise en fût peut-être restée là si le roi de Hongrie, seul de tout le parentage, n'avait répondu (Druon, Lis et lion, 1960, p.378):
. Quand l'homme reviendra dans son premier village Chercher son ancien corps parmi ses compagnons Dans ce modeste enclos où nous accompagnons Les morts de la paroisse et ceux du voisinage; Quand il reconnaîtra ceux de son parentage Modestement couchés à l'ombre de l'église... Péguy, Ève, 1913, p.752.
Prononc. et Orth.: [paʀ ɑ ̃ta:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Ca 1140 «ensemble des parents» (Geffrei Gaimar, L'Estoire des Engleis, éd. A. Bell, 158); 2. 1538 «lien du sang» (Est.); 3. 1678 fig. «rapport de ressemblance, affinité» (La Fontaine, Fables, X, II, 35, La Tortue et les deux canards, éd. Ad. Regnier, 3, 17). Dér. de parent*; suff. -age*. Bbg. Gohin 1903, p.308.

Parentage : définition du Wiktionnaire

Nom commun

parentage \pa.ʁɑ̃.taʒ\ masculin

  1. (Vieilli) (Famille) Ensemble des parents.
    • Tout le parentage s’émut. Assembler tout le parentage.
  2. (Vieilli) (Famille) Parenté.
    • Imprudence, babil, et sotte vanité,
      Et vaine curiosité,
      Ont ensemble étroit parentage.
      Ce sont enfants tous d’un lignage.

      — (Jean de La Fontaine, Fables X, 3, La Tortue et les deux Canards)
  3. (Éducation) rôle parental, éducation familiale, éducation des enfants.

Nom commun

parentage \ˈpeəɹ.ən.tɪdʒ\ ou \ˈpæɹ.ən.tɪdʒ\

  1. Parentage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Parentage : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARENTAGE. n. m.
Ensemble des parents. Tout le parentage s'émut. Assembler tout le parentage. Il est vieux.

Parentage : définition du Littré (1872-1877)

PARENTAGE (pa-ran-ta-j') s. m.
  • Union par les liens du sang ou par les alliances de. famille. Si nommer en son parentage Une longue suite d'aïeux, Que la gloire a mis dans les cieux, Est réputé grand avantage, Malherbe, IV, 5. Tous ceux que le parentage ou l'alliance oblige à nous assister, Malherbe, le Traité des bienf. de Sénèque, III, 18. Un lion de haut parentage Et passant par un certain pré Rencontra bergère à son gré, La Fontaine, Fabl. IV, 1. Un cousin, abusant d'un fâcheux parentage, Veut qu'encor tout poudreux, et sans me débotter, Chez vingt juges pour lui j'aille solliciter, Boileau, Épît. VI. Un cousin, abusant d'un fâcheux parentage, est venu malheureusement me voir, et il ne fait que de sortir de chez moi, Racine, Lett. à Boileau, 15.

    Fig. Impudence, babil et sotte vanité, Et vaine curiosité, Ont ensemble étroit parentage, Ce sont enfants tous d'un lignage, La Fontaine, Fabl. x, 3.

HISTORIQUE

XIIe s. Guenes i mist cels de son parentage, Ronc. p. 182.

XIIIe s. Te metrai je en si haut fuer [prix], En tel tor et en tel estage, Que n'ert [ne sera] de si haut parentage, Qui mes te puisse fere anui, Ren. 7717.

XVIe s. Elle a causé vengeances horribles, mesconnoissance de consanguinité et parentage, Lanoue, 56. Après avoir obtenu la dispense du parentaige du quart vis-à-vis [au 4e degré], Carloix, III, 18.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Parentage : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PARENTAGE, s. m. (Lang. franç.) nom collectif qui se dit de tous les parens ensemble, & qui signifie quelquefois seulement l’origine ; ce mot étoit fort en usage du tems de Malherbe ; mais il a vieilli en prose, & s’est conservé dans les vers où il est bien plus poétique que celui de parenté. Voyez Parenté.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « parentage »

Étymologie de parentage - Littré

Parent ; wallon, parinteg.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de parentage - Wiktionnaire

 Dérivé de parent avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de parentage - Wiktionnaire

De parent avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « parentage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parentage parɑ̃taʒ play_arrow

Citations contenant le mot « parentage »

  • Les auteures de l'étude ont examiné le lien entre le parentage positif des mères lorsque leur enfant avait quatre ans, ainsi que le contrôle inhibiteur de l'enfant, afin de prédire les symptômes du TDAH à l'âge de sept ans. , Des pratiques parentales positives en bas âge pourraient prévenir les symptômes du TDAH chez l’enfant | UdeMNouvelles

Traductions du mot « parentage »

Langue Traduction
Corse genitori
Basque jatorria
Japonais 血統
Russe отцовство
Portugais parentesco
Arabe النسب
Chinois 亲子关系
Allemand abstammung
Italien origine
Espagnol familia
Anglais parentage
Source : Google Translate API

Synonymes de « parentage »

Source : synonymes de parentage sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires