La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « papier-monnaie »

Papier-monnaie

Définitions de « papier-monnaie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PAPIER-MONNAIE, subst. masc.

Monnaie fiduciaire non convertible en métal précieux. Plusieurs des députés qui engageaient l'Assemblée constituante à cette énorme émission de papier-monnaie n'en prévoyaient point assurément les suites funestes (Staël, Consid. Révol. fr., t.1, 1817, p.303).La foule assiégeait les guichets pour changer en espèces le papier-monnaie. En Bourse, depuis deux jours, c'était la panique (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p.468).
Prononc. et Orth.: [papjemɔnε]. Att.ds Ac. dep. 1835. Plur. des papiers-monnaies. Étymol. et Hist. 1720, La Haye [d'apr. P. Harsin, Bbg. des oeuvres de J. Law, Liège, 1928, p.4] (Considération sur le numéraire [trad.] ds E. Daire, Économistes financiers du XVIIIes., Paris, 1851, p.497). Calque de l'angl. paper-money (1691, NED), comp. de paper (xives.; empr. à l'a. fr.) et de money (fin xiiie-xiv,NED; également empr. à l'a. fr.), v. papier et monnaie; cf. les tentatives de désignation ant.: 1701-02 argent en papier (ds Mack. t.1, p.163), 1719 papier (ds Brunot t.6, p.155). Fréq. abs. littér.: 61. Bbg. Barb. Infl. 1923, p.5; Loan-words 1921, p.256. _Quem. DDL t.11.

Wiktionnaire

Nom commun - français

papier-monnaie \pa.pje.mɔ.nɛ\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Finance) Monnaie créée par le gouvernement, et imprimée sur papier pour avoir valeur et cours d’argent monnayé.
    • A mesure qu’augmentait les émissions de papier-monnaie, s’accentuait la dépréciation du mark, et de plus en plus les particuliers s’efforçaient, quand ils recevaient de billets, de les échanger aussitôt contre des marchandises. — (Wilfrid Baumgartner, Le Rentenmark (15 octobre 1923 - 11 octobre 1924), Les Presses Universitaires de France, 1925 (réimpr. 2e éd. revue), page 93)
    • On se rappelait l’avoir vu, les poches alourdies d’or et doublées de billets chiffonnés, jetant l’un d’eux au garçon de place qui lui appelait une voiture, nullement par ostentation et à peine par générosité, mais parce qu’il préférait les louis à ces papiers-monnaie qui lui paraissaient toujours sales. — (Marguerite Yourcenar, Archives du Nord, Gallimard, 1977, page 333)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « papier-monnaie »

Composé de papier et de monnaie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « papier-monnaie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
papier-monnaie papiɛrmɔnɛ

Citations contenant le mot « papier-monnaie »

  • Au moment où la République des Etats-Unis a été créée, toutefois, les gens avaient vu ce que le papier-monnaie avait fait à l’Angleterre et à la France, au cours de ce même siècle… et ce que leurs propres « continentals », une sorte de prototype du dollar actuel, avaient fait au cours de la Révolution. La Chronique Agora, Les Américains sont aveuglés par l’argent de la planche à billets
  • Il y a 300 ans, le 17 juillet 1720, une bousculade, rue Vivienne à Paris devant les guichets de la Banque Royale, provoquait la mort d’une quinzaine de personnes et précipitait la chute du Système de Law, la première expérience de papier-monnaie en France. Retour sur cet épisode marquant de l’histoire financière française. La finance pour tous, Le 17 juillet 1720 : la bousculade de la rue Vivienne et la chute du Système de Law - La finance pour tous

Images d'illustration du mot « papier-monnaie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « papier-monnaie »

Langue Traduction
Anglais paper money
Espagnol papel moneda
Italien cartamoneta
Allemand papiergeld
Chinois 纸币
Arabe نقود ورقية
Portugais papel moeda
Russe бумажные деньги
Japonais 紙幣
Basque paperezko dirua
Corse soldi di carta
Source : Google Translate API

Papier-monnaie

Retour au sommaire ➦

Partager