La langue française

Palan

Définitions du mot « palan »

Trésor de la Langue Française informatisé

PALAN, subst. masc.

Appareil de levage, à système démultiplicateur, permettant de déplacer des charges verticalement, et, sur les navires, d'exécuter certaines manoeuvres. Palan électrique, pneumatique; palan différentiel. Au moyen de palans fixés d'une part au haut des mâts, d'autre part à des chalands lestés ou à des organeaux fixés sur les quais, la coque de ces bateaux est inclinée sur le côté jusqu'à ce que leur quille soit hors de l'eau (Bourde,Trav. publ., 1929, p.289).Le tubage serré dans un elevator est manoeuvré au moyen d'un palan commandé par un des treuils du derrick (Chartrou,Pétroles natur. et artif., 1931, p.55).J'ai établi le projet aussi d'un système de palans, moufles, cabestans, pour le double transbordement à l'entrée et à l'issue du gouffre de Bellegarde (Arnoux,Rhône, 1944, p.60).
TRANSP. MAR. (Livraison) sous palan. (Livraison) dont les frais d'embarquement ou de débarquement sont à la charge du vendeur ou du transporteur (d'apr. cida 1973). Marchandises emballées en sacs, ballots, caisses ou «containers». Celles-ci amenées sous palan sont mises en filet et constituent les «palanquées» (M. Benoist, Pettier,Transp. mar., 1961, p.102).
Prononc. et Orth.: [palɑ ̃]. Att. ds Ac. 1762 et de nouv. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1553 au plur. palantz (N. de Grouchy, Le premier livre de l'hist. de l'Inde [trad. du port.], 63 rod'apr. R. Arveiller ds Fr. mod. t.26, p.55); 1573 palenc (Dupuys); 1636 palanc (Monet); 1643 palan (Fournier Hydrographie, p.11). Empr. à l'ital. palanco, terme de mar. (1612, A. Falconi ds Tomm.-Bell.) d'orig. génoise (lat. médiév. paranchus att. à Gênes en 1268, v. Vidos, p.502), de même orig. que palanca (palanque* et palanche*). Fréq. abs. littér.: 50.

Wiktionnaire

Nom commun

palan \pa.lɑ̃\ masculin

  1. (Marine) Assemblage de poulies et de cordages, dont on se sert soit pour exécuter des manœuvres à bord des navires, soit pour soulever de pesants fardeaux.
    • Les matelots halèrent le monstrueux squale au moyen d’un palan frappé à l’extrémité de la grande vergue. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • Au moyen de palans je « roidis » les étais et j’amarre le beaupré aussi solidement qu’il est possible sur le pont maintenant rasé à l’avant. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Québec) Assemblage de poulies et de cordages ou de chaînes utilisé pour soulever des objets pesants.

Forme de verbe

palan \ˈpɑːlãn\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif du verbe palat.

Forme d’adjectif

palan \ˈpa.lan\

  1. Accusatif singulier de pala.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PALAN. n. m.
T. d'Arts. Assemblage de poulies et de cordages, dont on se sert, soit pour exécuter des manœuvres à bord des navires, soit pour soulever de pesants fardeaux.

Littré (1872-1877)

PALAN (pa-lan) s. m.
  • 1 Terme de marine. Combinaison de deux poulies dans lesquelles passe un cordage dont l'effet est de rapprocher la poulie inférieure de la supérieure.
  • 2Corde qui sert à faire mouvoir le timon des galères.
  • 3Corde qu'on attache à l'étai ou à la grande vergue, ou à la vergue de misaine, pour tirer quelque fardeau ou pour bander les étais.

HISTORIQUE

XVIe s. Là les Portugais gagnerent 2500 pieces de toute artillerie et entre ce nombre une de si extreme grandeur, que les palancs et autres artifices ne la cuiderent jamais rendre à bord, D'Aubigné, Hist. III, 197.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PALAN. Ajoutez :
4 Terme de commerce maritime. Livraison sous palan, livraison à bord d'un autre navire. L'acheteur… avait stipulé que la livraison lui serait faite sous palan, c'est-à-dire à bord d'un autre bâtiment ; dès l'instant, en effet, que la marchandise se détachait du palan, elle devenait la propriété de l'acheteur…, Gaz. des Trib. 30 juil. 1873, p. 729, 2e col.

REMARQUE

Le palan est une réunion de plusieurs poulies sur une même chape, montées sur un même axe autour duquel elles peuvent tourner indépendamment les unes des autres ; dans les moufles, les poulies sont montées sur des axes différents.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PALAN, (Marine & Méchan.) assemblage de poulies jointes ensemble de maniere qu’elles soient les unes à côté des autres, ou les unes au-dessus des autres dans la même boîte ou moufle : cet assemblage de poulies avec leur cordage est ce qu’on appelle palan ou caliorne. Pour savoir combien la force est multipliée dans le palan, il n’y a qu’à compter le nombre de branches de la corde qui soutient le fardeau ; car il est aisé de voir que si cette corde a par exemple quatre branches, chacune soutiendra le quart du poids, & que par conséquent la puissance appliquée à l’extrémité d’une de ces branches soutiendra ce même quart. Voyez la manœuvre des vaisseaux de M. Bouguer, p. 7 ; voyez aussi p. 78 du même ouvrage l’évaluation de l’effet d’un palan lorsque le frottement & la roideur des cordes sont fort considérables. (O)

On se sert du palan pour embarquer & pour débarquer des marchandises & autres pesans fardeaux. Une de ces cordes s’appelle étague, mantel ; & l’autre garant. Le palan, dit un autre auteur, est la corde qu’on attache à l’étai, ou à la grande vergue, ou à la vergue de misene pour tirer quelque fardeau, ou pour bander les étais. Il est composé de trois cordes ; savoir, celle du palan, l’étague & la drisse. Il a des pattes de fer au bout qui descendent en bas. Il a trois poulies, l’une desquelles est double. Celui du mât de misene ne s’en détache jamais, comme étant du service ordinaire.

Grands palans. Ce sont ceux qui tiennent au grand mât.

Palan simple, palan de misene ; ce sont ceux qui sont attachés au mât de misene, & qui servent à haler à bord les ancres & la chaloupe, à rider les haubans, &c.

Palan à caliorne ; c’est la caliorne entiere. Voyez Caliorne.

Palan à candelette. Voyez Candelette.

Palan d’étai. On entend ceux qui sont amarrés à l’étai.

Palan de surpente.

Palan d’amure ; c’est un petit palan dont l’usage est d’amurrer la grande voile par un gros vent.

Palans de bout ; ce sont des petits palans frappés à la tête du mât de beaupré par-dessus, dont l’usage est de tenir la vergue de sivadiere en son lieu, & d’aider à la hisser lorsqu’on la met à la place.

Palans pour rider les haubans.

Palans de retraite ; ce sont aussi de petits palans dont les canonniers se servent pour remettre le canon dedans, quand il a tiré, lorsque le vaisseau est à la bande.

Palans de canon. Voyez Drosse ou Trisse. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « palan »

(1553) De l’italien palanco (« palan »), forme archaïque de paranco.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

L'orthographe palanc met sur la voie, et indique l'italien palanco, rouleau à rouler les faix, qui est, avec changement de genre, le lat. palanca, phalanga, du grec φαλάγγαι, bâtons ronds.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « palan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
palan palɑ̃

Citations contenant le mot « palan »

  • Le rapport du marché palan électrique fournit des informations clés sur lindustrie, y compris les faits précieux et des chiffres, des avis dexperts, ainsi que les derniers développements à travers le monde. Le rapport calcule également la taille du marché, le rapport estime que les revenus générés par les ventes de ce rapport et technologies par divers secteurs dapplication. , palan électrique marché avec Top pays Données: Taille du marché, Partager avec Top End et Manufactures Analyse de lutilisateur par 2026 – JustFamous

Traductions du mot « palan »

Langue Traduction
Anglais hoist
Espagnol izar
Italien montacarichi
Allemand hissen
Chinois 提升
Arabe رفع
Portugais guindaste
Russe подъемник
Japonais ホイスト
Basque hoist
Corse sollevamento
Source : Google Translate API

Synonymes de « palan »

Source : synonymes de palan sur lebonsynonyme.fr

Palan

Retour au sommaire ➦

Partager