La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « paf »

Paf

Variantes Singulier Pluriel
Masculin paf pafs

Définitions de « paf »

Trésor de la Langue Française informatisé

PAF2, adj. inv.

Pop. Ivre. Au bout de trois verres, elle cria: je suis paf! Et elle partit d'un éclat de rire (Goncourt,G. Lacerteux, 1864, p.127).Pardi! murmura Augustine, dont la tête roulait sur les épaules, ils [les enfants] sont paf; ils ont chanté comme les grandes personnes (Zola,Assommoir, 1877, p.593).
Rem. On relève toutefois qq. rares ex. où cet adj. est accordé: Gervaise en vit deux autres devant le comptoir en train de se gargariser, si pafs, qu'ils se jetaient leur petit verre sous le menton, et imbibaient leur chemise, en croyant se rincer la dalle (Zola, Assomoir, 1877, p.704).
Prononc. et Orth.: [paf]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1806 être paff (Frédéric et Roset, M. Rikiki, p.14 ds Quem. DDL t.19). De paffé, part. passé de se paffer «se gaver» (1827-1948 d'apr. Esn.), synon. de s'empaffer «se gaver d'aliments et de vin» (1790, ibid.), l'un et l'autre étant des apophonies de se piffrer (v. piffre) et s'empiffrer* (v. Esn.). Bbg. Quem. DDL t.19.

PAF3, subst. masc.

Arg. Membre viril. Les tapineuses de la rue Blondel disaient que c'était l'Aristo qu'avait le plus beau paf du secteur (Le Breton1960).Ah! je peux dire que j'étais retourné, j'en voyais les trente-six chandelles... et puis aussi des vues salopes, des imaginations cochonnes... qu'étaient à hurler... à rugir... tellement ça me prenait soudain, ça m'empoignait le paf... Ah! le feu du cul! (Céline,Le Pont de Londres, 1961, p.151 ds Cellard-Rey 1980).
Prononc.: [paf]. Étymol. et Hist. 1890 «membre viril» (d'apr. Esn.); 1894 (Virmaitre, Dict. arg. fin-de-s., p.202). Orig. incertaine. Peut-être ext. de paf1onomat., p. allus. à la métaph. du «coup» (cf. arg. tirer un coup, v. coup) et p.anal. avec les termes offensifs désignant le membre viril: braquemart, dard, pointe, sabre (v. Cellard-Rey). D'apr. Esn. paf serait à rattacher à un comp. du lat. palus «pieu, pal, poteau» (cf. paufer [palus + ferrus] «gros levier de fer», xves., v. FEW t.7, p.528).

Wiktionnaire

Nom commun - français

paf \paf\ masculin

  1. (Argot) Pénis.
    • Elle ferme les yeux, tâchant à recomposer dans son esprit le plantureux paf de Bérurier. — (San Antonio, Les cochons sont lâchés, S-A 148, 1991)
    • Cette jeune personne américaine, donc, saisissait un petit pain mollet, le plantait d’un geste assez sauvage, un vrai geste de cow-boy, sur une espèce de paf pointu en chromé qu’elle avait devant elle, dressé en l’air, elle enfonçait le petit pain jusqu’au fond. — (François Cavanna, Lune de miel, Gallimard, 2011, collection Folio, page 172)

Adjectif - français

paf \paf\ invariable

  1. (Populaire) Ivre.
    • […] mais, pour ce lièvre-là, ça n’avait pas d’importance, puisque j’étais si paf que je n’aurais pas pu le tirer. — (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Tu étais complètement paf, mon vieux. De quoi veux-tu te souvenir ? — (Pierre Frédérix, On ne vit qu’une fois, 1949, page 280)
  2. (Technique) Qualifie une pierre de construction, un marbre, de moyenne dureté.
    • Le Cardinal de Berilé , représenté à genoux devant un génie qui lui tient son livre, exécuté en marbre paf. — (A. Lenoir, Notice historique des monumens des arts, réunis au Depot national, rue des Petits Augustins,Éd. Cussac, An IV de la république, Paris)

Interjection - français

paf \paf\ invariable

  1. Onomatopée dont on se sert pour exprimer le bruit d’un coup, d’une chute.
    • Voilà qui était beau à voir comme ils se renvoyaient les balles. Paf ! paf ! Jamais elles ne touchaient terre. — (Prosper Mérimée, La Vénus d’Ille, 1837, chapitre I)
    • Pif ! Paf ! en voilà quatre d’assommés par ce grand bougre de lieutenant. — (Alfred Jarry, Ubu Roi, 1896)
    • Pif ! paf ! les gifles commencèrent à pleuvoir et la vaisselle à danser […] — (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Du sang, les bruits sourds des coups, des cris. Et bam et croutch et paf ! — (David Goudreault, La bête et sa cage (2016), in La bête intégrale, Stanké, 2018, page 314)
    • On transpire quand on danse, on serre bien la cavalière, on la pousse à la faute jusqu’à ce qu’elle rapproche sa poitrine et sa bouche. Et là, paf, on passe à l’action directe. — (Alain Mabanckou, Black Bazar, Seuil, 2009, page 257)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAF. interj.
Onomatopée dont on se sert pour exprimer le bruit d'un coup, d'une chute. Paf! Il est tombé par terre.

Littré (1872-1877)

PAF (paf)
  • 1Interj. indiquant un coup donné. Pif, paf, en veux-tu, en voilà.
  • 2Il se dit, adjectivement, de l'homme assez ivre pour tomber à terre et faire paf, et signifie gris, ivre. Vous avez été joliment paf hier, Honoré de Balzac, Un grand homme de province à Paris, 1839, in-8°, t. I, p. 338.
  • 3 S. m. Dans un ancien langage populaire, par la métonymie de la cause pour l'effet, ce qui rend paf, vin, liqueur. Viens d'amitié boire nous trois un coup de paf, Vadé, (1758), dans Excentricités du langage.
  • 4Grès paf, voy. GRÈS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « paf »

(Interjection) Onomatopée.[1]
(Adjectif)(sens ivre) : Dérivé de paffé, participe passé de paffer (« se gaver »).[1]
(Nom) Incertain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paf »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paf paf

Citations contenant le mot « paf »

  • Ptdr moi j'ai installé Catalina sur un SSD externe, j'ai pu bosser quelques jours et paf mon mac démarre plus du tout 😂👏🏻🤦🏻‍♂️ Il commence à démarrer pendant 1-2 secondes et s'éteint net... yes MacGeneration, macOS 10.15.6 provoque des kernel panic avec les virtualiseurs | MacGeneration
  • « Cette procédure relève à l’évidence de visées plus médiatiques que juridiques, estime-t-il. Nous réagirons par toutes voies de droit à ces tentatives de déstabilisation ». Me Pardo assure que Mohamed Ajroudi est « un entrepreneur et homme d’affaires sérieux et respectable, passionné par l’OM dont il sait, lui, que c’est bien plus qu’une entreprise ». Et paf, dans les dents. , Rachat de l’OM : Mohamed Ajroudi dénonce « une campagne de presse dénigrante » menée à son encontre
  • Entretien avec le patron des 700 « pafistes » d'Orly, le commissaire général Serge Galloni. leparisien.fr, Réouverture d’Orly : les policiers de la PAF ont hâte de retourner sur le terrain - Le Parisien
  • @gg91: faisons ça sans la sncf passons par Une entreprise privée , et paf tout le monde sera gagnant et ce sera rentable . C’est pas beau la vie midilibre.fr, Frêt ferroviaire : Jean Castex veut combler le retard et s'engage pour la ligne Perpignan-Rungis - midilibre.fr
  • L’air de rien, paf ! Voilà du Forró dans ton cœur et tes gambettes. Forró ? Cette musique envoûtante, le bal festif pour tous, du Nordeste brésilien. Proposé par Lola Calvet. Infos/billetterie : 06.07.82.70.49 ou www.cirqonflex.fr/evenements/prise-de-cirq/ Se laisser enivrer par les rythmes, les danses, en couples, seul ou en rondes... Un moment où il fait bon et chaud se faire emporter par le bal ! En scène, quatre musiciens passionnés de Forró pour vous faire goûter à ses saveurs, et repartir la tête et le corps pleins de nouvelles sensations. , Paf ! Forro concert bal : Musique du monde a Dijon

Images d'illustration du mot « paf »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « paf »

Langue Traduction
Anglais bang
Espagnol explosión
Italien scoppio
Allemand knall
Chinois
Arabe انفجار
Portugais estrondo
Russe бах
Japonais 強打
Basque bang
Corse bang
Source : Google Translate API

Synonymes de « paf »

Source : synonymes de paf sur lebonsynonyme.fr

Paf

Retour au sommaire ➦

Partager