Ouvrer : définition de ouvrer


Ouvrer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

OUVRER, verbe trans.

A. − Façonner un matériau, un objet de manière à le rendre propre à être employé. Synon. travailler.Ouvrer une pièce, un produit. Ont été occupés dix-neuf charpentiers pour équarrir, ouvrer et tailler tout ledit bois en la cour de la Bastille pendant vingt jours (Hugo,N.-D. Paris, 1832, p.494).Venant s'était mis à débiter et à ouvrer de belles pièces et à y façonner toutes sortes d'objets de bois (Guèvremont,Survenant, 1945, p.140):
1. ... la fiche de fabrication (...) comprend, par pièce de l'ensemble à ouvrer, tous les renseignements concernant les opérations classées dans un ordre rationnel. Villemer,Organ. industr., 1947, p.40.
Empl. abs. Les uns s'ingénient à bien acheter, d'autres à bien ouvrer, les derniers à bien vendre (Wilbois,Comment fonct. entr., 1941, p.6).
B. − En partic.
1. Orner du linge (de broderies) par des travaux d'aiguille. Autour d'elle, de nombreux morceaux de toile taillés me dénoncèrent ses occupations habituelles, elle ouvrait du linge (Balzac,Gobseck, 1830, p.397).
2. Garnir d'ornements, de décorations généralement sculptés. Synon. ouvragé.L'équipe des joyeux drilles qui ont ouvré les consoles de Cervatos s'est transportée ici pour orner celles de Yermo (T'Serstevens,Itinér. esp., 1963, p.322).
C. − Vx ou littér. Fabriquer, créer quelque chose par son travail. Quelques odes anacréontiques (...) ont été ouvrées fort tard à Constantinople (A. France,Génie lat., 1909, p.5).Ces sandales, je les ai ouvrées de mes propres mains (Arnoux,Juif Errant, 1931, p.116).
Ouvrer à qqc.Travailler à quelque chose. Jacques d'Arc était venu voir ce couronnement auquel sa fille avait tant ouvré (A. France,J. d'Arc, t.1, 1908, p.523).
Empl. abs. Se livrer à un travail généralement de création. Synon. travailler, oeuvrer.J'ai ouvré, j'ai agi −donc, je suis! (Valéry,Corresp.[avec Gide], 1891, p.45).Il faut tes mains libres et tête saine pour ouvrer (Rolland,C. Breugnon, 1919, p.35):
2. Il est convenu [dans les romans de Cherbuliez] que l'on va voir le monde à l'envers, et que cet envers est l'endroit. Ce sont toujours les fous qui voient juste, les fainéants qui savent ouvrer... Veuillot,Odeurs de Paris, 1866, p.418.
REM.
Ouvrabilité, subst. fém.Aptitude d'un matériau à être mis en oeuvre, à être apprêté. Les ciments de laitier à la chaux [ont] des propriétés d'ouvrabilité et de facilité de mise en oeuvre très supérieures [à celles des ciments de laitier au clinker] (Cléret de Langavant,Ciments et bétons, 1953, p.128).
Prononc. et Orth.: [uvʀe], (il) ouvre [u:vʀ ̥]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) Fin xes. intrans. «agir, opérer» (Passion, éd. D'Arco Silvio Avalle, 7: obred [parfait 3epers. du sing.]); 1121-34 ovrer (Philippe de Thaon, Bestiaire, 302 ds T.-L.); b) 1176 id. «agir, travailler» (Chrétien de Troyes, Cligès, éd. A. Micha, 5482: il oevre, et point, et taille); 2. début xiies. trans. «façonner des matériaux» ici part. passé adj. or ... uvrét «travaillé, façonné» (St Brendan, éd. E. G. R. Waters, 1077); en partic. 1140 «orner du linge par des travaux d'aiguille» (Voyage de Charlemagne, éd. P.AEbischer, 430); p.ext. a) ca 1165 «décorer» (Benoît de Ste-Maure, Troie, 963 ds T.-L.); b) 1559 «travailler des objets comme un ouvrage de lingerie» vases ... ouvrez à l'antique (Amyot, P.Aem., 56 ds Littré); 3. a) 1690 bois ouvré «qui est passé par les mains de l'ouvrier» (Fur.); b) 1868 ouvrer les bois «préparer du bois en forêt pour qu'on puisse le mettre en ordre» (Littré); 4. 1690 cynégét. levriers oeuvrez (Fur.); 1771 lévriers ouvrés (Trév.). Du b. lat. operāre, lat. class. operārī «travailler, s'occuper» lui-même dér. de opera «travail, activité», v. oeuvre; a été remplacé dep. le xviies. par travailler*, d'autant mieux que l'homon. de ouvrer et de ouvrir* à diverses formes était gênante (FEW t.7, p.366a) −oeuvrer* lui, étant encore de quelque usage, grâce à oeuvre*−; ouvrer n'a actuellement que des accept. techn. et survit dans quelques parlers de l'Est et du Nord-Est au sens de «travailler» (FEW, op. cit., p.365a).
DÉR.
Ouvraison, subst. fém.,text. Mise en oeuvre des soies consistant à les tordre ou à les mouliner. Ouvraison italienne, française. Aussi la soumet-on [la soie grège] dans des manufactures appelées moulines à des torsions, à des doublages qui en augmentent la solidité (moulinage de la soie ou encore ouvraison) (Doresse,Tissus fém., 1949, p.29).[uvʀ εzɔ ̃]. 1resattest. 1845 «action ou manière de mettre en oeuvre les matières premières» ouvraison des soies (Besch.); p.méton. 1893 «la matière ouvrée» acheter, vendre des ouvraisons (DG); de ouvrer, suff. -aison*.
BBG.Darm. Vie 1932, p.193. _ Gemmingen Arbeit 1973, p.5, 33; pp.89-93; p.103, 118, 123. _ Elsass (A.). R. Ling. rom. 1976, t.40, p.89. _ Sain. Arg. 1972 [1907], p.126.

Ouvrer : définition du Wiktionnaire

Verbe

ouvrer transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Intransitif) Travailler.
    • Les règlements de police défendaient d’ouvrer les dimanches et les jours de fête.
  2. (Arts) Mettre en œuvre ; façonner.
    • Dagobert à son tour dota le monastère, et Saint Éloi, devenu administrateur de son domaine, ouvra une châsse et une croix en l'honneur de la Sainte […]. — (Guy Chastel, Sainte Colombe, son abbaye, ses religieuses, Sens : imprimerie Saint-Gérard, 28 juillet 1937)
    • Le temps que Dieu accorde à chacun de nous est comme un tissu précieux que nous brodons de notre mieux. J’ai ouvré ma trame de toute sorte d’illustrations philologiques. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 87.)
  3. (En particulier) (Foresterie) Préparer le bois en forêt pour qu’on puisse le mettre en œuvre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ouvrer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OUVRER. v. intr.
Travailler. Les règlements de police défendaient d'ouvrer les dimanches et les jours de fête. Il est aussi transitif et signifie, en termes d'Arts, Mettre en œuvre, façonner. Ouvrer la monnaie, Fabriquer des espèces. Ouvrer du bois, Le préparer en forêt pour qu'on puisse le mettre en œuvre. Fer ouvré, cuivre ouvré, Fer, cuivre façonné en ouvrages, à la différence du fer en barres, du cuivre en lames. Linge ouvré, Sorte de linge façonné de manière à représenter des figures, des fleurs, des ornements. Des serviettes, des nappes ouvrées.

Ouvrer : définition du Littré (1872-1877)

OUVRER (ou-vré)
  • 1 V. a. Fabriquer, façonner. Ouvrer la monnaie.

    Terme forestier. Ouvrer les bois, les travailler, les façonner, les mettre en état d'être employés.

    Faire le travail de l'ouvreur dans une papeterie.

    Par extension et plaisanterie. Tant fut ouvré que…, La Fontaine, Faiseur.

  • 2 V. n. Travailler. Il est défendu d'ouvrer les fêtes et les dimanches.

    Vieux en cette acception.

REMARQUE

Ce verbe faisait j'euvre, il euvre, comme je treuve de trouver. Cela est oublié (voy. cependant un verbe ŒUVRER).

HISTORIQUE

XIIe s. Par grant maistrie sont ovré li giron, Ronc. p. 51. Mout ovre bien cui Dame Dex aïue [aide], ib. p. 147. Sire, dist li traïtres, malement ai ovré, ib. p. 198. Qu'um le laisse en avant, cum il soleit, ovrer, Th. le mart. 31.

XIIIe s. Et clerement fu seu prochainement des Grieus et des François comment il avoit esté estranglés, et comment Morchufles avoit ovré, Villehardouin, XCVIII. Bien surent les deux filles d'or et de soie ouvrer, Berte, LVII. Bertain [elles] treuvent ouvrant d'œuvre très fine et vraie, ib. LVIII. [Sa chambre] Où ele a des hui main mout durement ouvré Au drap de nostre autel que [elle] trouva deschiré, ib. CXXV. Biel signour, li rois de France me requiert ma serour à feme ; j'en voel ouvrer par vo conselg, Chron. de Rains, p. 50. Pour garder ceulx qui ouvroient à la chaucie, fist faire le roy deux beffrois que l'en appelle chas chatiaux, Joinville, 220.

XVe s. On dit, et voir est, que tout edifice est ouvré et maçonné l'une pierre après l'autre… , Froissart, Prol. En tout ce [siége d'Orléans], Dieu ouvroit ; car, quant ung homme venoit pour besogner aus dits pons, il estoit tout ouvrier, comme s'il eust accoustumé toute sa vie, Bibl. des chartes, 2e série, t. III, p. 506.

XVIe s. S'il veut rien faire de nouveau, Qu'il œuvre hardiment en prose, Marot, II, 376. Le sage œuvre, quand il œuvre, par toutes les vertus ensemble, Montaigne, II, 125. Des statues non ouvrées de mortelle main, mais…, Montaigne, II, 148. J'ay la veue claire, mais, à l'ouvrer, elle se trouble, Montaigne, III, 34. De jeunes hommes ceincts de beaux devantez ouvrez à l'aiguille, Amyot, P. Aem. 56. Des vases faits et ouvrez à l'antique, Amyot, ib. Et leseigneur ouvrant avec eux, Bèze, St Marc, XVI, 20. Le temps ouvre, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ouvrer »

Étymologie de ouvrer - Littré

Bourg. ôvrai ; prov. obrar ; ital. operare ; du lat. operari, qui vient de opera (voy. ŒUVRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de ouvrer - Wiktionnaire

(Attesté en 1606, dans le dictionnaire de Nicot) Du latin operari (« travailler »). Par suite de la confusion avec ouvrir, surtout aux formes conjuguées, il fut refait en œuvrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ouvrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ouvrer uvre play_arrow

Conjugaison du verbe « ouvrer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe ouvrer

Citations contenant le mot « ouvrer »

  • Alors que Jacques Chirac est décédé ce jeudi, L'Indépendant ouvrer l'album à souvenirs de ses passages dans le département des Pyrénées-Orientales. lindependant.fr, Jacques Chirac et le pays catalan: une histoire de gastronomie et de coups de pouce - lindependant.fr
  • je ne comprends comment, elle a eu accès à la porte d'entrée, vu que au décollage, tout les passagers doivent boucler les ceintures. manque de surveillance des hôtesses et stewards, ouvrer l, oeil, car il y a toujours un problème avec un passager. lindependant.fr, Panique à bord, une passagère ouvre la porte de l'avion juste avant le décollage - lindependant.fr
  • Selon le département des Affaires étrangères, la participation de la Tunisie aux efforts de maintien de la paix, traduit l’engagement de la Tunisie à ouvrer sans relâche au service de la paix et la sécurité dans le monde et à enraciner les valeurs d’entraide, de solidarité et de coopération. Webmanagercenter, La Tunisie réaffirme sa présence aux missions de maintien de la paix dans le monde | Webmanagercenter
  • Au cours de ces visites, lui seul peut ouvrer n’importe quelle porte, avec des gants et un masque. Il limite aussi le nombre de personnes pouvant se trouver en même temps dans une résidence. , Les visites libres se sont transformées depuis le début de la pandémie | LesAffaires.com

Images d'illustration du mot « ouvrer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ouvrer »

Langue Traduction
Corse artighjanu
Basque artisautza
Japonais クラフト
Russe ремесло
Portugais construir
Arabe حرفة
Chinois 工艺
Allemand kunst
Italien mestiere
Espagnol arte
Anglais craft
Source : Google Translate API

Synonymes de « ouvrer »

Source : synonymes de ouvrer sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires