La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « orde »

Orde

Définitions de « orde »

Trésor de la Langue Française informatisé

BUTOR, ORDE, subst.

A.− Subst. masc. Oiseau échassier de l'ordre des ardéidés au plumage brun tacheté et aux formes ramassées (cf. héron). Butor étoilé. Le butor doré, (...) qui se tient immobile sur une longue patte, comme sur un épieu (Chateaubriand, Génie du Christianisme,t. 1, 1803, p. 207):
1. ... il n'y eut rien qu'un oiseau terne, au vol bas, qui se leva devant eux sans un cri : quelque petit butor sans doute, troublé dans sa solitude. Ils l'entendirent longtemps après pousser sa clameur étrange, son beuglement mélancolique. Genevoix, Raboliot,1925, p. 68.
B.− Subst. masc. ou fém., fig., fam. Personne lourde, stupide, grossière (cf. balourd, lourdaud). Butor de pied plat ridicule (E. Rostand, Cyrano de Bergerac,1898, I, 4, p. 44):
2. Un jour qu'elle balayait ma chambre et qu'il passait dans le corridor, elle lui avait jeté de la poussière sur ses beaux souliers reluisants. Lui de la traiter de butorde, elle de le qualifier de crocheteur; ... G. Sand, Histoire de ma vie,t. 3, 1855, p. 38.
Emploi adj., rare. L'architecture butorde de Paestum (P. Borel, Champavert,M. de l'Argentière, l'accusateur, 1833, p. 10):
3. Elle [Rosine] détestait M. de Nelles, si butor envers les fournisseurs qu'elle craignait de le rencontrer rue de Prony. Barrès, L'Appel au soldat,1897, p. 431.
Rem. 1. Le fém. butorde est rare. 2. La plupart des dict. gén. indiquent que le fém. est plus fam. que le masc. 3. On rencontre dans la docum. butorder, verbe intrans. Se comporter en butor (cf. E. et J. de Goncourt, Journal, 1891, p. 122).
PRONONC. : [bytɔ:ʀ], fém. [-ɔ ʀd].
ÉTYMOL. ET HIST. − Fin xiies. (Folie Tristan d'Oxford, éd. E. Hoepffner, v. 498); 1661 fig. (Molière, École des Maris, III, 7 dans Ch.-L. Livet, Lex. de la lang. de Molière, Paris, p. 307). Sans doute d'un lat. vulg. *buti-taurus, composé du rad. de butio « butor » et de taurus « taureau ». Pline signale qu'à Arles, on appelait le butor taurus, à cause de son cri rappelant le mugissement des bœufs ou des taureaux (Hist. nat. 10, 42, 57 dans Forc., s.v. taurus, p. 671a).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 118.
BBG. − Darm. Vie 1932, p. 98. − Le Gentil (P.). Notes sur un vers de la Ballade contre les ennemis de la France (Villon, poésies diverses, V). Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1970, t. 8, no1, pp. 129-134. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 313. − Rog. 1965, p. 39. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 414; t. 2 1972 [1925], p. 376; t. 3 1972 [1930], p. 183, 237; pp. 243-246. − Tobler (A.). Etymologisches. In : [Mél. Caix (N.) et Callone (U. A.)]. Firenze, 1886, pp. 71-72.

DISCORD2, ORDE, adj.

Littér., gén. employé au masc. [En parlant de plusieurs pers. ou, plus rarement, de plusieurs choses] Qui manque d'unité, d'accord. Ils discutaient métaphysique, toujours d'accord sur les hommes et discors sur les éléments (Giraudoux, Bella,1926, p. 134).Une grande confusion vint de ce que l'on a voulu voir une profession de foi personnelle dans chaque déclaration de mes héros, si divers et discords fussent-ils (Gide, Journal,1930, p. 984).
Spéc., domaine mus.Qui manque d'harmonie, d'unité; désaccordé. Une sorte de clavecin aigre et discord (Vigny, Serv. et grand. milit.,1835, p. 87).
P. métaph. Ô désir surchargé de désirs! goûtait-elle bien (...) ce qu'il y a d'équivoque, de discord, de strident, ce qu'il y a de double, de triple, de pareil à la tierce, de pareil à l'arpège dans le désir (Noailles, Domination,1905, p. 281).
P. ext. Des voix un peu discordes mais éclatantes (Giraudoux, Ondine,1939, p. 85).
Prononc. et Orth. : [diskɔ:ʀ], fém. [-kɔ ʀd]. Ds Ac. 1762-1878. La graph. du plur. (supra Giraudoux, loc. cit.) est celle de l'anc. lang. qui supprime la consomme devant s de flexion. À ce sujet cf. Rheims 1969 qui cite un ex. de Verlaine : ,,Bah! que ma règle suprême soit nous, discors ou d'accord.`` Étymol. et Hist. 1erquart xiiies. descort (Reclus de Molliens, Miserere, 84, 2 ds T.-L.); 1304 discors (Comprom., Fontevr., anc. tit., 494, Arch. M.-et-Loire ds Gdf., s.v. descort) − xvies. (Hug.), à nouv. fin xviiies. (Volney, Ruines, 1791, p. 158) et spéc. en mus. 1823 sous discords (Lamart., Socrate, 355 ds Littré). Du lat. class. discordis (composé de dis et cor « le cœur ») « qui est en désaccord (de personnes, de choses) »; les formes en dis- par réfection étymologique. Fréq. abs. littér. : 25.

ORD, ORDE, adj.

Vx, littér. D'une saleté repoussante. Une chambre où l'on descendait comme dans une cave, orde, sombre (A. Daudet, Jack, t.2, 1876, p.320).Pourtant un jour le beau manoir fut attaqué par tels ennemis, ords et velus (Kahn, Conte or et silence, 1898, p.106).Je dirai même que plus d'un De tes confrères n'est pas digne De ce noble nom de bistro, Qui me fait du jus de la Vigne On ne sait quelle orde et bistre eau (Ponchon, Muse cabaret, 1920, p.17).
P. méton. Qui suscite l'horreur, le dégoût. Les peintres (...) peignaient des femmes nues (...). Les insignes maîtres, qui trouvaient ces peintures ordes et vilaines, voulaient faire (...) un grief à Jeanne d'en avoir contemplé de telles (A. France, J. d'Arc, t.2, 1908, p.297).
Prononc. et Orth.: [ɔ:ʀ], [ɔ ʀd̥]. Homon. or, ort. Étymol. et Hist. Début xiies. (St Brendan, éd. E. G. R. Waters, 1421). Du lat. horridus «qui fait frissonner; sauvage», au propre «hérissé», dér. de horrere «frissonner de peur» et «être hérissé, se hérisser». Fréq. abs. littér.: 10.

Wiktionnaire

Adjectif - ancien français

orde \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. Variante de ort.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « orde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
orde ɔrd

Citations contenant le mot « orde »

  • Cette tendance de la corde à sauter, l'activité cardio par excellence, c'est bien joli mais comment je fais moi dans mon studio bas de plafond ? Pas de souci ! Nous avons déniché THE trouvaille fitness pour vous ! Une corde à sauter sans... corde ! aufeminin, orde a sauter sans corde : pour sauter chez soi

Traductions du mot « orde »

Langue Traduction
Anglais order
Espagnol orden
Italien ordine
Allemand auftrag
Chinois 订购
Arabe طلب
Portugais ordem
Russe заказ
Japonais 注文
Basque agindua
Corse ordine
Source : Google Translate API

Synonymes de « orde »

Source : synonymes de orde sur lebonsynonyme.fr

Orde

Retour au sommaire ➦

Partager