La langue française

Opercule

Sommaire

  • Définitions du mot opercule
  • Étymologie de « opercule »
  • Phonétique de « opercule »
  • Citations contenant le mot « opercule »
  • Traductions du mot « opercule »
  • Synonymes de « opercule »

Définitions du mot opercule

Trésor de la Langue Française informatisé

OPERCULE, subst. masc.

A. − Membrane, organe, pièce servant à fermer une ouverture artificielle ou naturelle:
. Les panthères abondent dans la région, et, nous dit-on, ne répugnent pas aux visites domiciliaires. Mais on étouffe dans la case, et plutôt que de manquer d'air en ramenant l'énorme opercule d'écorce, nous dressons nos chaises de bord en travers de la porte. Gide,Voy. Congo,1927, p.762.
B. − Spécialement
1. APIC. Mince couvercle qui ferme les alvéoles des abeilles ou des guêpes. Le miel est une substance sucrée récoltée par les abeilles butineuses sur les fleurs mellifères et mise en réserve dans les alvéoles des gâteaux de cire, que les ouvrières cachètent avec un mince opercule de cire (Brunerie,Industr. alim.,1949, p.29).
2. BOT. Couvercle qui ferme l'urne du sporogone chez les mousses. (Dict. xixeet xxes.).
3. ZOOLOGIE
Membrane qui recouvre, chez les oiseaux, l'ouverture des narines (Dict. xixeet xxes.).
Pièce paire qui recouvre les branchies des poissons osseux. Dans les poissons qui ont un opercule osseux, il y a deux muscles pour chaque opercule, l'un qui le ferme et l'autre qui l'ouvre; et un muscle commun aux deux opercules, qui les rapproche l'un de l'autre (Cuvier,Anat. comp.,t.4, 1805, p.383).
Pièce cornée ou calcifiée qui permet aux mollusques gastropodes de fermer leur coquille. Ils sculptent aussi très-passablement toutes sortes de figures d'hommes, d'animaux, en bois ou en pierre; marquètent, avec des opercules de coquilles des coffres dont la forme est assez élégante (Voy. La Pérouse,t.2, 1797, p.207).
4. TECHNOLOGIE
Toute pièce formant couvercle. Ôtez le Rentier (...) l'Observateur, cette variété de la Tribu des Gâte-Papier, ne verrait plus défilant sur les boulevards, ces curiosités humaines (...) qui marchent sans mouvement (...) qui sont trois minutes à ouvrir et à fermer l'opercule de leur tabatière (Balzac,OEuvres div.,t.3, 1840, p.211).
ARM. Pièce circulaire qui, dans l'obus, isole le compartiment à poudre. V. Pyrotechnie 1972.
REM.
Operculeux, -euse, adj.Abeille operculeuse. Abeille dont le travail est de sceller les alvéoles d'un opercule (v. supra B 1). Il impose leur tâche aux chimistes, qui assurent la conservation du miel en y instillant à l'aide de leur dard une goutte d'acide formique, aux operculeuses qui scellent les alvéoles dont le trésor est mûr (Maeterl.,Vie abeilles,1901, p.29).
Prononc. et Orth.: [ɔpε ʀkyl]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1736 (Gersaint, Catal. raisonné de coquilles et d'autres curiosités naturelles, p.26). Adaptation du lat. operculum «couvercle», att. en b. lat. au sens de «coquille» (début ves. ds Blaise Lat. chrét.), dér. de operire «couvrir, recouvrir». Fréq. abs. littér.: 45.
DÉR. 1.
Operculaire, adj.Qui concerne l'opercule; qui sert d'opercule. Fente, lame, muscle, pièce, portion, prolongement, région, valve operculaire. Dans l'embranchement des mollusques, il cite de nombreux pétoncles pectiniformes, (...) des peignes operculaires de couleurs variées (Verne,Vingt mille lieues,t.2, 1870, p.79). [ɔpε ʀkylε:ʀ]. 1resattest. a) 1803 bot. subst. masc. (Boiste), 1824 subst. fém. (Ac. Suppl.), b) 1815 adj. (Brisseau, Mirbel, Elemens de physiol. vegetale, 2epart., p.711); de opercule, suff. -aire1*.
2.
Operculé, -ée, adj.Muni d'un opercule. Coquillages operculés (voir Lhote, Peint. d'abord, 1942, p.29). Empl. subst. E. Boudier (1879, 1907) reconnaissait la valeur taxonomique des caractères liés à la déhiscence de l'asque et il divisait les Discomycètes en Operculés et Inoperculés (groupe hétérogène et encore mal connu) (Hist. gén. sc.,t.3, vol.2, 1964, p.789). [ɔpε ʀkyle]. Att. ds Ac. dep. 1835. 1reattest. 1767 (Valm. t.2, p.271, s.v. coquillage); de opercule, suff. *.

Wiktionnaire

Nom commun

opercule \ɔ.pɛʁ.kyl\ masculin

  1. (Didactique) Couvercle, organes servant de clapet ou de fermeture, soit chez les animaux, soit dans les végétaux.
  2. (Zoologie) Pièce testacée ou cartilagineuse, ou même membraneuse, qui ferme en tout ou partie l’ouverture de quelques coquilles univalves.
  3. (Anatomie) Plaque osseuse qui, chez le poisson, est présente en deux exemplaires et ferme l’accès aux branchies pour permettre la respiration.
  4. (Apiculture) Pellicule de cire que les abeilles utilisent pour fermer les alvéoles pleines de miel.
  5. Organe exclusif aux insectes laissant entrer l’air et sortir le dioxyde de carbone des trachées.
  6. Membrane placée à la base du bec des oiseaux et qui recouvre l’ouverture de leurs narines Référence nécessaire
  7. (Courant) Pièce mince servant de couvercle d’un emballage ou d’un contenant (pot de yaourt, pâte à tartiner, sauce…), qui peut être en papier ou en plastique.

Forme de verbe

opercule \ɔ.pɛʁ.kyl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de operculer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de operculer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de operculer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de operculer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de operculer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OPERCULE. n. m.
T. didactique. Couvercle. Il se dit de la Membrane placée à la base du bec des oiseaux et qui recouvre l'ouverture de leurs narines; de la Pièce testacée ou cartilagineuse, ou même membraneuse, qui ferme en tout ou en partie l'ouverture de quelques coquilles univalves; de l'Espèce de couvercle qui ferme l'urne des mousses; et d'Autres organes analogues, soit chez les animaux, soit dans les végétaux.

Littré (1872-1877)

OPERCULE (o-pèr-ku-l') s. m.
  • 1 Terme de botanique. Espèce de couvercle qui ferme l'urne des mousses.
  • 2 Terme d'ichthyologie. Appareil osseux composé de quatre pièces, qui, dans beaucoup de poissons, couvre et protége les branchies.

    Il se dit aussi pour les oiseaux. Les ouvertures des narines qui se trouvent à la base du bec, sont plus qu'à demi recouvertes par un opercule de même couleur que le bec, mais d'une substance plus molle, Buffon, Ois. t. IV, p. 188.

  • 3 Terme de conchyliologie. Pierre calcaire ou cornée qui sert à fermer plus ou moins complétement l'ouverture de certaines coquilles univalves.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

OPERCULE. Ajoutez :
4 Terme d'artillerie. Plaque de métal qui, dans certains obus à balles, sépare la cavité où sont contenues les balles de celle qui renferme la poudre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

OPERCULE, s. m. (Conchyl.) en latin operculum, nom donné par les conchyliologistes au couvercle dont le poisson se sert pour défendre l’entrée de la bouche de la coquille.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « opercule »

Du latin operculum (« couvercle »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. operculum, de operire, couvrir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « opercule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
opercule ɔpɛrkyl

Citations contenant le mot « opercule »

  • La coopérative danoise Arla Foods a choisi la solution Walki-Lid pour operculer certains de ses yaourts avec du carton, sans aluminium. De sorte de faciliter leur recyclabilité. , Recyclabilité : Arla adopte un opercule sans aluminium sur ses yaourts / Emballage - Process Alimentaire
  • La production du rucher de l’association Pollen a été meilleure que celle de la saison passée. Les apiculteurs ont récolté près de 10 kg de ce précieux nectar qu’est le miel. Fruit du travail méticuleux d’une poignée de passionnés qui œuvrent pour le bien-être de leurs amies les abeilles. Elles le leur rendent bien en offrant en retour un trésor dont les humains se délectent. Les butineuses, infatigables travailleuses, n’ont qu’un seul objectif : alimenter la ruche. Les cadres se remplissent petit à petit et chaque opercule renferme un peu de ce liquide, dont la robe couleur or, rappelle la noblesse de ce produit. ladepeche.fr, Nègrepelisse. Pollen : belle récolte au rucher de l’assocation - ladepeche.fr
  • L'"iris oméga" des Loricariidés permet d'ajuster la quantité de lumière qui entre dans leurs yeux. Exceptionnellement pour les poissons osseux, de nombreuses espèces ont une modification de l'iris appelé iris oméga. La partie supérieure de l'iris descend pour former une boucle qui se dilate et se contracte, appelée opercule, quand la lumière est plus intense, le diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre...) de la pupille (Dans l'œil, la pupille est le trou situé au milieu de l'iris. Il nous apparaît noir étant donné que la majorité de la lumière entrant à l'intérieur de l'œil est absorbée...) se réduit et la boucle augmente pour couvrir le centre de la pupille en créant une forme de croissant, laissant passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) peu de lumière. Ce dispositif tire son nom de sa ressemblance avec la lettre grecque oméga (Ω), comme la boucle de l'iris ressemble à la boucle au-dessus des barres horizontales de la lettre, mais inversée. Les origines de cette structure ne sont pas connues. Les espèces du groupe Rhinelepini sont une exception parmi les Loricariidés, ils disposent d'un iris normal. La présence ou l'absence de l'iris opercule peut également être utilisée pour l'identification des espèces de la sous-famille Loricariinae. Techno-Science.net, 🔎 Loricariidae - Définition et Explications
  • Le fabricant assure que c’est le premier opercule en polyéthylène téréphtalate (PET) sur le marché ainsi conçu : Danapak Flexibles annonce l’ajout d’une option composée de 70% de PET recyclé (rPET) à sa gamme d’opercules thermoscellables DanaCoverseal PET 36 µm. « Après les opercules réduits en épaisseur, Danapak franchit une nouvelle étape dans la réduction de son impact environnemental »,[…] emballagesmagazine.com, Du rPET dans des opercules thermoscellables
  • Un score de francité ? Presque ! Le Franco-Score, c’est une petite jauge assortie d’une hexagone bleu-blanc-rouge (cocoricoooo) qui indique de façon claire et visible sur l’emballage le pourcentage d’ingrédients réellement d’origine française dans le produit fini. Autrement dit, si j’achète des merguez avec un Franco-Score à 98 %, cela signifie que seulement 2 % des composants du produit viennent d’un autre pays. Les épices, par exemple ! Le Franco-Score est une invention du d’Intermarché, l’enseigne des Producteurs et Commerçants du Groupement Les Mousquetaires, bien décidé à aider leurs consommateurs à choisir des produits made in France. Et pour rendre ce choix plus facile, il fallait leur permettre d’accéder à l’information sans avoir à déchiffrer de petites lignes imprimées en minuscule et sans critères de vérification bien définis, quelque part sur le paquet (en-dessous ? sur l’opercule ? mais elle est où, cette info ??). Les hypermétropes, les fans du made in France et les clientes pressées leur disent déjà merci pour une idée d’apparence toute simple mais ô combien utile. Tout comme nos producteurs nationaux, qui méritent bien d’être encouragés. Femme Actuelle, Made in France : on a testé les produits Franco-Score Intermarché : Femme Actuelle Le MAG

Traductions du mot « opercule »

Langue Traduction
Anglais operculum
Espagnol opérculo
Italien opercolo
Allemand deckel
Chinois
Arabe غطاء
Portugais opérculo
Russe крышечки
Japonais 支柱
Basque operculum
Corse operculum
Source : Google Translate API

Synonymes de « opercule »

Source : synonymes de opercule sur lebonsynonyme.fr
Partager