Omnibus : définition de omnibus


Omnibus : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

OMNIBUS, subst. masc. et adj. inv.

I. − Subst. masc., domaine des transp.
A. − Véhicule, initialement hippomobile puis automobile, qui servait au transport en commun des voyageurs, et qui accomplissait un trajet à arrêts déterminés entre divers quartiers d'une ville, ou qui desservait une gare maritime, une station de chemin de fer, un hôtel, etc. Omnibus à impériale; attendre, prendre l'omnibus. À cause du mauvais temps, l'omnibus du Grand-Hôtel nous conduisit, Albertine et moi, à la station du petit tram, Balbec-plage (Proust,Sodome, 1922, p.856).Les omnibus ont un nom, comme les bateaux: le Lafayette, le Franklin, le Jefferson (Morand,New-York, 1930, p.115):
1. C'était un omnibus à caisse brune, une des voitures faisant le trajet de la Bastille aux Batignolles, dont les roues passaient sur le corps d'un homme (...). Debout sur son siège, dans un mouvement furieux, le cocher retenait ses deux chevaux noirs, qui se cabraient... Zola,Bonh. dames, 1883, p.749.
P. méton. L'ensemble des voyageurs d'un omnibus. Toutes les conversations suspendues, l'omnibus, haletant, attendait la suite avec en même temps, l'espoir et la frayeur d'un scandale (Duhamel,Notaire Havre, 1933, p.118).
Empl. adj. Par un convoi omnibus, Sir Williams se représenta rue de Buci (Ponson du Terr.,Rocambole, t.3, 1859, p.348).
B. − TRANSP. MAR., FERROVIAIRES, subst., en appos. ou en compos.
(Bateau)(-)omnibus. Bateau à vapeur qui assurait un service de transport public sur un cours d'eau, un lac, etc. Nous décidons un voyage en bateau-omnibus à Loeverodde, la station du fiord avant Faenoe (Bloy,Journal, 1899, p.335):
2. ... on a toute la journée le spectacle du Rhin, les radeaux, les longs bateaux à voiles, les petites barques-flèches et les huit ou dix omnibus à vapeur qui vont et viennent, montent et descendent... Hugo,Rhin, 1842, p.135.
(Train) omnibus. Train qui dessert toutes les stations situées sur son parcours. Anton. (train) direct, express, rapide.Le dernier train, un omnibus de Rouen, entrait en gare à minuit et demi (Zola,Bête hum., 1890, p.129).Ils monta dans un train omnibus qui se dirigeait vers la frontière italienne (G.Leroux,Parfum, 1908, p.66).
II. − Adj. inv. Qui convient à tout le monde, qui sert à tous les usages. Pas de vérité omnibus, chacun doit se chercher la sienne (Martin du G.,Thib., Sorell., 1928, p.1236):
3. Il n'emploie presque jamais les substantifs convenables; il les remplace par deux ou trois mots omnibus: «Vous voyez ce truc? C'est absolument comme un machin...» et il s'étonne, si l'on ne comprend pas. Duhamel,Journal Salav., 1927, p.74.
Spécialement
BANQUE. Chèque(-)omnibus. ,,Chèque mis à la disposition du titulaire d'un compte quand son chéquier personnel est épuisé`` (Esn. 1965). Il ne faut pas confondre le «chèque de dépannage» avec le «chèque omnibus» utilisé pour dépanner le client qui a oublié son chéquier et qui désire effectuer un retrait dans sa propre agence (L. Bernet-Rollande,Principes de techn. bancaires, Paris, C.L.E.T., 1982, p.31).
ÉLECTR. Barre omnibus. Barre collectrice formée de conducteurs de grande section, reliés d'une part aux générateurs, d'autre part aux circuits de distribution. (Dict. xxes.).
Prononc. et Orth.: [ɔmnibys]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. [1825 d'apr. Bl.-W.4-5] 1828 «voiture publique servant au transport des passagers» (Journal de Paris, 16 juillet, p.2, col. 1: On dit qu'à compter du 17 courant, une partie des fiacres et cabriolets stationneront sur les places publiques de Paris sous le titre d'Omnibus, et pourront marcher moyennant vingt-cinq centimes par personne); 2. a) ch. de fer 1836 (Smith, Rapport à la commission d'enquête, 44 ds Wexler, p.121, note 49: le chemin de fer de Lyon a trois sortes de voitures, voitures suspendues, voitures non suspendues, dites omnibus, et cadres); b) 1876 train omnibus (Lar. 19e, s.v. train); 3. 1953 barre omnibus (Lar. 20eSuppl.). Issu, p.ell., de voiture omnibus (1835, Ac.), propr. «voiture pour tous» où omnibus est le datif plur. de l'adj. lat. omnis «tous» (v. omni-). Fréq. abs. littér.: 674. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 239, b) 1579; xxes.: a) 1547, b) 884. Bbg. Darm. 1877, p.182. _ Dauzat Ling. fr. 1946, p.246. _ Wexler 1955, p.84, 121, 127.

Omnibus : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

OMNIBUS, subst. masc. et adj. inv.

I. − Subst. masc., domaine des transp.
A. − Véhicule, initialement hippomobile puis automobile, qui servait au transport en commun des voyageurs, et qui accomplissait un trajet à arrêts déterminés entre divers quartiers d'une ville, ou qui desservait une gare maritime, une station de chemin de fer, un hôtel, etc. Omnibus à impériale; attendre, prendre l'omnibus. À cause du mauvais temps, l'omnibus du Grand-Hôtel nous conduisit, Albertine et moi, à la station du petit tram, Balbec-plage (Proust,Sodome, 1922, p.856).Les omnibus ont un nom, comme les bateaux: le Lafayette, le Franklin, le Jefferson (Morand,New-York, 1930, p.115):
1. C'était un omnibus à caisse brune, une des voitures faisant le trajet de la Bastille aux Batignolles, dont les roues passaient sur le corps d'un homme (...). Debout sur son siège, dans un mouvement furieux, le cocher retenait ses deux chevaux noirs, qui se cabraient... Zola,Bonh. dames, 1883, p.749.
P. méton. L'ensemble des voyageurs d'un omnibus. Toutes les conversations suspendues, l'omnibus, haletant, attendait la suite avec en même temps, l'espoir et la frayeur d'un scandale (Duhamel,Notaire Havre, 1933, p.118).
Empl. adj. Par un convoi omnibus, Sir Williams se représenta rue de Buci (Ponson du Terr.,Rocambole, t.3, 1859, p.348).
B. − TRANSP. MAR., FERROVIAIRES, subst., en appos. ou en compos.
(Bateau)(-)omnibus. Bateau à vapeur qui assurait un service de transport public sur un cours d'eau, un lac, etc. Nous décidons un voyage en bateau-omnibus à Loeverodde, la station du fiord avant Faenoe (Bloy,Journal, 1899, p.335):
2. ... on a toute la journée le spectacle du Rhin, les radeaux, les longs bateaux à voiles, les petites barques-flèches et les huit ou dix omnibus à vapeur qui vont et viennent, montent et descendent... Hugo,Rhin, 1842, p.135.
(Train) omnibus. Train qui dessert toutes les stations situées sur son parcours. Anton. (train) direct, express, rapide.Le dernier train, un omnibus de Rouen, entrait en gare à minuit et demi (Zola,Bête hum., 1890, p.129).Ils monta dans un train omnibus qui se dirigeait vers la frontière italienne (G.Leroux,Parfum, 1908, p.66).
II. − Adj. inv. Qui convient à tout le monde, qui sert à tous les usages. Pas de vérité omnibus, chacun doit se chercher la sienne (Martin du G.,Thib., Sorell., 1928, p.1236):
3. Il n'emploie presque jamais les substantifs convenables; il les remplace par deux ou trois mots omnibus: «Vous voyez ce truc? C'est absolument comme un machin...» et il s'étonne, si l'on ne comprend pas. Duhamel,Journal Salav., 1927, p.74.
Spécialement
BANQUE. Chèque(-)omnibus. ,,Chèque mis à la disposition du titulaire d'un compte quand son chéquier personnel est épuisé`` (Esn. 1965). Il ne faut pas confondre le «chèque de dépannage» avec le «chèque omnibus» utilisé pour dépanner le client qui a oublié son chéquier et qui désire effectuer un retrait dans sa propre agence (L. Bernet-Rollande,Principes de techn. bancaires, Paris, C.L.E.T., 1982, p.31).
ÉLECTR. Barre omnibus. Barre collectrice formée de conducteurs de grande section, reliés d'une part aux générateurs, d'autre part aux circuits de distribution. (Dict. xxes.).
Prononc. et Orth.: [ɔmnibys]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. [1825 d'apr. Bl.-W.4-5] 1828 «voiture publique servant au transport des passagers» (Journal de Paris, 16 juillet, p.2, col. 1: On dit qu'à compter du 17 courant, une partie des fiacres et cabriolets stationneront sur les places publiques de Paris sous le titre d'Omnibus, et pourront marcher moyennant vingt-cinq centimes par personne); 2. a) ch. de fer 1836 (Smith, Rapport à la commission d'enquête, 44 ds Wexler, p.121, note 49: le chemin de fer de Lyon a trois sortes de voitures, voitures suspendues, voitures non suspendues, dites omnibus, et cadres); b) 1876 train omnibus (Lar. 19e, s.v. train); 3. 1953 barre omnibus (Lar. 20eSuppl.). Issu, p.ell., de voiture omnibus (1835, Ac.), propr. «voiture pour tous» où omnibus est le datif plur. de l'adj. lat. omnis «tous» (v. omni-). Fréq. abs. littér.: 674. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 239, b) 1579; xxes.: a) 1547, b) 884. Bbg. Darm. 1877, p.182. _ Dauzat Ling. fr. 1946, p.246. _ Wexler 1955, p.84, 121, 127.

Omnibus : définition du Wiktionnaire

Adjectif

omnibus \ɔm.ni.bys\

  1. (Désuet) Se disait de tout moyen de transport public de voyageurs.
    • Un bateau omnibus sur la Seine.
  2. (Chemin de fer) Qualifie un train, un train de chemin de fer qui dessert toutes les stations.
    • Train omnibus.
  3. (Canada) Projet de loi portant sur plusieurs sujets non reliés.
  4. (Généralisation) Se dit d'une chose passe-partout
    • Une part de l'action symbolique de la télévision, au niveau des informations par exemple, consiste à attirer l'attention sur des faits qui sont de nature à intéresser tout le monde, dont on peut dire qu'ils sont omnibus - c'est-à-dire pour tout le monde. — (Sur la télévision, Pierre Bourdieu, éditions Raisons d'agir 1996)

Nom commun

omnibus \ɔm.ni.bys\ masculin

  1. (Désuet) Voiture hippomobile de transport public dans une ville ou à partir d’une gare de chemin de fer.
    • Notre bonne ville de Paris est autorisée à percevoir, à titre de droit de location, conformément à la délibération du conseil général faisant fonction de conseil municipal, en date du 10 avril 1829, sur les voitures dites Omnibus et autres faisant le transport en commun dans l’intérieur de la ville, qui obtiendront la permission de stationner sur la voie publique dans les endroits qui leur seront désignés [...]. — (Royaume de France, Ordonnance du Roi du 22 juillet 1829)
    • Arrivés de bonne heure par le chemin de fer, qui s’arrête à Saint-Maixent, et ensuite par un omnibus, qui traverse les bois, en suivant la vieille route de Flandre, - nous eûmes l’imprudence d’entrer au café le plus apparent de la ville, pour nous y réconforter. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
    • À toute allure les autobus, les omnibus et les charrettes de commissionnaires voituraient malles et valises vers la gare ; sur les quais envahis, l’exode des hiverneurs d’élite se heurtait à la bousculade des voyageurs de toute espèce. — (Paul Margueritte, Jouir, 1918, T. 2, p. 260)
    • Les tramways, omnibus et corricolos pour les environs d'Alger stationnent sur la place du Gouvernement. — (Louis Piesse, Algérie et Tunisie, Paris : Hachette & Cie (collection Guides-Joanne), 1888, page 28)
    • La capitale autrichienne possède maintenant des voitures d’omnibus éclairées électriquement. — (La Lumière électrique: revue universelle d’électricité, 1892, vol.44, page 250)
  2. (Vieilli) Bus, autobus.
    • Regardez passer sur les routes, m’ont dit les ennemis de la maison Michelin, ces omnibus énormes qui, sans repos ni trêve, s’en vont jusqu’au fond du département arracher les agriculteurs à leurs travaux paisibles. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Quoique […] j’eusse économisé quelques sous sur mes omnibus et mes déjeuners, il me fallut, plusieurs fois, avoir recours à l’obligeance d’un ami afin de payer des termes en retard et les dettes criardes. — (Octave Mirbeau, La tête coupée)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Omnibus : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OMNIBUS. (On prononce l'S.) n. m.
Terme emprunté du latin et qui signifie Pour tous. Il se dit d'une Voiture, généralement publique, servant au transport des habitants d'une ville et aussi à celui de voyageurs allant d'un point à un autre. L'omnibus Madeleine-Bastille. Depuis la substitution de la traction automobile à la traction animale, il est généralement remplacé par AUTOBUS pour désigner les Voitures publiques de Paris, mais il est encore employé dans certains sens spéciaux : Omnibus de gare, Voitures qui mènent les voyageurs de la gare à leur hôtel ou à leur domicile, ou inversement. Adjectivement, Train omnibus, Train de chemin de fer qui dessert toutes les stations.

Omnibus : définition du Littré (1872-1877)

OMNIBUS (o-mni-bus') s. m.
  • Voiture qui parcourt une ville, et où chacun peut monter pour une somme modique. À Paris, les premiers omnibus furent établis sous la Restauration. Lorsqu'un voleur fait le guet à une heure indue et dans quelque endroit isolé, il répond aux agents qui l'ont surpris et lui demandent ce qu'il fait là, qu'il attend l'omnibus. Il [Pascal] inventait ainsi le haquet, la brouette du vinaigrier ; il paraît même, gloire populaire, qu'il entrevit l'omnibus, Sainte-Beuve, Port-Royal, III, 5.

    Une ligne d'omnibus, le trajet que parcourt un service d'omnibus.

    Adj. Voiture omnibus.

    Il se dit aussi d'autres choses qui servent à plusieurs. Les avocats qui vont se faire entendre dans un autre ressort que celui auquel ils sont attachés trouvent des robes d'emprunt, robes omnibus qui servent à tous les pèlerins de l'éloquence, A. Filin, Tout Paris, Siècle, 31 mars 1867.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

OMNIBUS. Ajoutez :
2Un omnibus, un homme qui fait toute sorte de services. L'accusé n'avait pas dans la maison [un restaurant] d'emploi déterminé ; il servait d'aide ; c'était ce que nous appelons un omnibus, Gaz. des Trib. 12 juill. 1871.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « omnibus »

Étymologie de omnibus - Wiktionnaire

Du latin omnibus (« pour tous »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de omnibus - Littré

Lat. omnibus, pour tous, datif pluriel de omnis, tout. Le peuple fait souvent omnibus du fémin, sous-entendant voiture.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de omnibus - Wiktionnaire

(1828) Du latin omnibus (« pour tous »), c’est tout d’abord un adjectif signifiant « collectif, commun » : voiture omnibus (→ voir transport en commun), puis rapidement un substantif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « omnibus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
omnibus ɔmnibys play_arrow

Citations contenant le mot « omnibus »

  • Personne aujourd’hui n’est plus surnommé « Bébert », diminutif de Robert, à moins d’être septuagénaire ; les omnibus qui marquaient un arrêt à toutes les gares ont été remplacés par des TER, des RER ou des autocars. C’est dire si la vision du film d’Yves Robert, cinquante-sept ans après sa sortie, nécessitera, de la part des grands-parents qui pourraient y conduire leurs petits-enfants pour les divertir pendant les vacances de février, une petite explication préalable. Le Monde.fr, « Bébert et l’omnibus », un regard cocasse sur la France périurbaine des années 1960
  • Le gouvernement ontarien du premier ministre Doug Ford a présenté un nouveau projet de loi omnibus qui, selon lui, aidera à l’économie de la province à se remettre de la pandémie de COVID-19. Le Devoir, Le gouvernement Ford présente un projet de loi omnibus pour la relance | Le Devoir
  • Mais très vite, dès sa première année d'exploitation, le métro est un succès. A la fin de l'année 1900, il a déjà transporté 17 millions de voyageurs, et en aura emmené 55 millions en 1901 ! En permettant de traverser Paris en 30 minutes, contre 1h30 en omnibus, ce moyen de locomotion séduit avant tout par sa vitesse. leparisien.fr, Il y a 120 ans, les Parisiens prenaient le métro pour la première fois - Le Parisien
  • Épaté par leur visite, le petit groupe remonte la passerelle qui relie Limay à Mantes-la-Jolie avant de déjeuner dans l'un des nombreux restaurants de la commune. Ils essaieront « Chez Antoine », sans doute le plus réputé et repartiront en train, via l'un des omnibus ou des trop rares directs qui relient la ville à Paris Saint-Lazare en moins d'une heure. leparisien.fr, Une mini-croisière à Mantes-la-Jolie pour voyager dans le temps - Le Parisien
  • D’autant que la ligne est en « phase de test » de l’expérimentation en quelque sorte, puisqu’en raison des travaux sur le RER E, ces mêmes trains directs ont d’ores et déjà été remplacés par des navettes omnibus, Seine-et-Marne : le report des projets de la SNCF inquiète les voyageurs de la ligne P | La Marne
  • L'artiste, c'est le vrai riche. Il roule en automobile, le public suit en omnibus. Comment s'étonnerait-on qu'il suive à distance ? De Jean Cocteau
  • Du tortillard au TGV, en passant par le corail et l’omnibus, les trains changent, la vache reste ! De Vincent Roca / Les Vaches pensent

Images d'illustration du mot « omnibus »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « omnibus »

Langue Traduction
Corse omnibus
Basque kalifikazio
Japonais オムニバス
Russe омнибус
Portugais ônibus
Arabe الجامع
Chinois 综合
Allemand omnibus
Italien autobus
Espagnol general
Anglais omnibus
Source : Google Translate API

Synonymes de « omnibus »

Source : synonymes de omnibus sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « omnibus »



mots du mois

Mots similaires