La langue française

Nûment

Définitions du mot « nûment »

Trésor de la Langue Française informatisé

NÛMENT, adv.

Rare et littér.
A. − De manière nue, directe; sans déguisement. Synon. crûment, franchement.Une espèce de pudeur l'empêchait de raconter nûment ce qu'avait été là-bas sa vie de chaque jour (Martin du G., Thib., Pénitenc., 1922, p.791).V. barbifiant B.
B. − Tel quel, sans condition. Sans parti-pris social ni moral, sans peser les bénéfices de ses guerres ni la valeur de son despotisme administratif, ils aiment Bonaparte: nûment... Oui, nûment, et sans circonstances! (Barrès, Déracinés, 1897, p.247).
Prononc. et Orth.: [nymɑ ̃]. Ac. 1694-1762: nuement; 1798-1878: nû- et nue-; 1935: nû-; Littré: nû- ou nue-; DG: nu- et vieilli nue-; Rob.: nû- ou nue-; Lar. Lang. fr.: nû- ,,on écrit aussi parfois nuement``. Étymol. et Hist. 1. Ca 1210 «en état de nudité» (Dolopathos, 143 ds T.-L.: sa char nüe, Que ge sentoie nüement); 2. 1213 «simplement, sans rien ajouter» (Faits des Romains, éd. L.-F. Flutre et K. Sneyders de Vogel, p.601, 30); 3. ca 1350 «sans déguisement, sans fard» (Gilles Le Muisit, Poésies, I, 28 ds T.-L.: Et nüement (doies) dire tes fais et purement sans rien celer, sans rien tenir). Dér. de nu2*, nue; suff. -ment2*.

Trésor de la Langue Française informatisé

NÛMENT, adv.

Rare et littér.
A. − De manière nue, directe; sans déguisement. Synon. crûment, franchement.Une espèce de pudeur l'empêchait de raconter nûment ce qu'avait été là-bas sa vie de chaque jour (Martin du G., Thib., Pénitenc., 1922, p.791).V. barbifiant B.
B. − Tel quel, sans condition. Sans parti-pris social ni moral, sans peser les bénéfices de ses guerres ni la valeur de son despotisme administratif, ils aiment Bonaparte: nûment... Oui, nûment, et sans circonstances! (Barrès, Déracinés, 1897, p.247).
Prononc. et Orth.: [nymɑ ̃]. Ac. 1694-1762: nuement; 1798-1878: nû- et nue-; 1935: nû-; Littré: nû- ou nue-; DG: nu- et vieilli nue-; Rob.: nû- ou nue-; Lar. Lang. fr.: nû- ,,on écrit aussi parfois nuement``. Étymol. et Hist. 1. Ca 1210 «en état de nudité» (Dolopathos, 143 ds T.-L.: sa char nüe, Que ge sentoie nüement); 2. 1213 «simplement, sans rien ajouter» (Faits des Romains, éd. L.-F. Flutre et K. Sneyders de Vogel, p.601, 30); 3. ca 1350 «sans déguisement, sans fard» (Gilles Le Muisit, Poésies, I, 28 ds T.-L.: Et nüement (doies) dire tes fais et purement sans rien celer, sans rien tenir). Dér. de nu2*, nue; suff. -ment2*.

Wiktionnaire

Adverbe

nûment \Prononciation ?\

  1. En état de nudité.
    • Les animaux ne pouvant ni se vêtir, ni s'abriter, ni faire usage de l'élément du feu pour se réchauffer, ils demeurent nûment exposés, et pleinement livrés à l'action de l'air et à toutes les intempéries du climat. — (Buffon, Quadrupèdes t. VII, p. 200)
  2. Simplement, crûment, franchement, sans déguisement.
    • Je vous dirai nûment la vérité. - Je vous conterai nûment le fait.
    • Au nom du ciel, après un peintre comme Monet, qui est tout bonnement un génie, n’allez pas nommer un vieux poncif sans talent comme Poussin. Je vous dirai tout nûment que je le trouve le plus barbifiant des raseurs. Qu’est-ce que vous voulez, je ne peux pourtant pas appeler cela de la peinture. — (Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe, in À la recherche du temps perdu, t. III, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1988, p. 206)
  3. (Droit féodal) Immédiatement, sans intermédiaire, directement.
    • Ce domaine dépend nûment du comté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NUMENT. adv.
Simplement, sans déguisement. Je vous dirai nûment la vérité. Je vous conterai nûment le fait.

Littré (1872-1877)

NÛMENT (nu-man) adv.
  • 1En état de nudité. Les animaux ne pouvant ni se vêtir, ni s'abriter, ni faire usage de l'élément du feu pour se réchauffer, ils demeurent nûment exposés, et pleinement livrés à l'action de l'air et à toutes les intempéries du climat, Buffon, Quadrup. t. VII, p. 200.
  • 2 Fig. D'une façon nue, sans rien d'ajouté. Souffrez, s'il vous plaît, monseigneur, que je ne vous flatte point, et qu'en fidèle historien je raconte nuement les choses comme elles sont, Voiture, Lett. 10. L'on ne souhaite pas nûment une beauté ; mais l'on y désire mille circonstances…, Pascal, Passions de l'amour. Les historiens de ce siècle-là… se sont bien gardés d'écrire les faits nuement et sèchement, ils les ont accompagnés de motifs et y ont mêlé les portraits de leurs personnages, Fontenelle, Orig. fabl. t. III, p. 281, dans POUGENS. Le président ne l'appelle [le lieutenant de police] ni maître, ni monsieur, mais nûment par son nom, Saint-Simon, 450, 32.
  • 3 Fig. Sans déguisement. Je répondrai nuement à tous les chefs de son accusation, sans me servir de ses couleurs ni de ses artifices, Perrot D'Ablancourt, Lucien, la Double accusation. Je vais vous instruire nuement et sans détour des plus petites particularités, Retz, I, 2. Pour développer devant moi ma conscience et pour être prêt à l'exposer dans la confession nûment et sans déguisement, Bourdaloue, Pensées, t. I, p. 317. Je n'aurai qu'à raconter nûment et simplement les faits, comme ils se sont passés, Grimm, Corresp. t. I, p. 374, dans POUGENS.
  • 4En jurisprudence féodale, immédiatement, sans intermédiaire. Ceux qui étaient autrefois nuement sous la puissance du roi, en qualité d'hommes libres sous le comte, devinrent insensiblement vassaux les uns des autres, Montesquieu, Esp. XXXI, 25.

HISTORIQUE

XIVe s. Qui lui depecheroit [dépécerait] sa robe tant que l'on veist son bras ou sa poitrine nuement, sa beauté naturel s'en montreroit mieulx, Oresme, Eth. 25.

XVe s. Adonc va dire messire Gabriel, qui là estoit, que dès lors dejà vouloit et se consentoit… que le dict chastel de Ligourne fust nuement et absolument au mareschal, Boucic. III, 10.

XVIe s. Il faut se rapporter nuement aux formules de la foy establies par les anciens, Montaigne, I, 399. Ce meurtre, à l'ouir nuement et simplement reciter, sembleroit encore plus cruel que celui de Philotas, Amyot, Alex. 86. Or j'enten que nous cognoissons Dieu, non pas quand nous entendons nuement qu'il y a quelque Dieu, mais quand…, Calvin, Instit. 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « nûment »

Nue, et le suffixe ment ; provenç. nudament ; espagn. et ital. nudamente ; portug. nuamente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « nûment »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nûment nymɑ̃

Citations contenant le mot « nûment »

  • Disons le nûment : ce pape a jeté l’enfant Jésus avec l’eau du baptême dans l’indifférence de la gent catholique. A part une poignée de purs, son troupeau BCBG a gobé l’ignominie. Il est vrai que déjà Montesquieu se moquait de « la vieille idole » (le pape donc), que Feuerbach parla de cette pseudo-religion théâtrale pour bourgeois il y a déjà un siècle et demi : « depuis longtemps la religion a disparu et sa place est occupée par son apparence, son masque, c’est-à-dire par l’Eglise… » Dedefensa.org, Dedefensa.org | Les Carnets de Nicolas Bonnal | Frithjof Schuon et la liquidation chretienne
  • Non, Madame, la répartition est nûment réfléchie. «Les [six] lieux ont été choisis en fonction du nombre de grillades «sauvages» constatées», lesquels provoquent «d’importants dégâts», voire carrément «des débuts d’incendie», résume Cédric Waelti, porte-parole du Département de l’environnement. Traduction: la démographie de la Rive droite serait davantage adepte de la saucisse informelle que son vis-à-vis lémanique. Le Temps, La ville de Genève dresse une barrière de la saucisse entre ses deux rives - Le Temps
  • Ces froides fonctionnaires sans enfant remplissent nûment leur tâche ingrate, oubliant au passage que l’homme a été créé égal à la femme, l’électeur à son élu. » Dedefensa.org, Dedefensa.org | Les Carnets de Nicolas Bonnal | Dame Greta et la chasse au petit blanc
  • On tonne justement contre nos élites, or je me suis rendu compte que les deux derniers grands cinéastes, tous deux juifs d’origine austro-hongroise (bel empire multi-ethnique qui magnifia la culture comme aucun autre), nous avaient nûment éclairé à ce sujet.  Dedefensa.org, Dedefensa.org | Les Carnets de Nicolas Bonnal | Kubrick et Polanski contre les elites occidentales
  • Dostoïevski décrit nûment lui dans les Possédés le basculement occidental vers l'adoration du mal à cette époque flétrie; Il écrit: , Dostoïevski et la prophétie du Nouvel Ordre Mondial - Sputnik France
  • En somme il eût été plus simple et plus correct, plus français et plus léger, de nous dire tout bonnement, tout nûment, tout crûment, tout bêtement, tout naïvement : « Notre train va partir ». Notez que je ne pousse pas le goût de la sobriété jusqu’à faire observer que l’on aurait pu dire, encore plus simplement : « On part ». , « Le départ de notre train est imminent »
  • Et d’enfoncer nûment son clou : Dedefensa.org, Dedefensa.org | Les Carnets de Nicolas Bonnal | Guenon et le rejet des elites en Chine ancienne

Images d'illustration du mot « nûment »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « nûment »

Langue Traduction
Anglais quite
Espagnol bastante
Italien abbastanza
Allemand ziemlich
Chinois 相当
Arabe الى حد كبير
Portugais bastante
Russe довольно
Japonais かなり
Basque nahiko
Corse piuttostu
Source : Google Translate API

Nûment

Retour au sommaire ➦

Partager