Niquer : définition de niquer


Niquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

NIQUER, verbe trans.

Arg. et pop.
A.− Posséder (quelqu'un) charnellement. Synon. pop. baiser (v. baiser1I B 2).Les nanas, en Bochie, ça a dû te manquer. C'est fini, la paluche. Tu vas pouvoir niquer (R. Forlani, Guerre et paix au café Sneffle,acte 4, p. 33 ds L'Avant-Scène, 15 juin 1969, no428).
B.− P. anal. Synon. pop. de baiser (v. baiser1I B 3).
1. Attraper quelqu'un (ou quelque chose). Synon. arg. choper.Deux nègres américains en train de boire une bouteille de champagne dans la rue ont été vus par un gendarme; tu parles qu'il les a niqués (Esn.Poilu1919, p. 370).Se faire niquer. L'Engageante vient de se faire niquer par un sous-marin (Esn.Poilu1919, p. 370).
2. Surprendre, prendre, duper. Se faire niquer. On t'a niqué, fils! Kahil t'avait prévenu, c'est moi qui t'ai niqué! Retiens mon nom : Jésus Azoul. En faisant ton rapport à ton maître au Caire, précise bien : « Je me suis fait niquer par un juif » (P. Bonnecarrère, La Guerre cruelle,Paris, Fayard, 1972, p. 188).
Loc. Niquer la gueule (à qqn). Tromper quelqu'un. Niquer le burnous. Surprendre. L'air de rien, mais le temps passe, nous presse, nous talonne, nous nique le burnous, nous décatit, nous marque la tronche (A. Boudard, Les Matadors,1966, p. 19 ds Cellard-Rey 1980).
Prononc. : [nike], (il) nique [nik]. Étymol. et Hist. 1. 1890 arg. milit. « posséder charnellement » (à Alger, d'apr. Esn.); 2. 1918 id. « attraper, punir » (d'apr. Esn. Poilu, p. 370). Mot sabir d'Afrique du Nord, tire de l'ar. nāk : i-nik, 3epers. de l'ind. prés. « il fait l'amour », Lanly, p. 101. Bbg. Barb. Misc. 29 1944-52, pp. 434-435. − Quem. DDL t. 21.

Niquer, verbe intrans.Au jeu de dés, amener au premier jet le point que l'on a annoncé. (Dict. xixeet xxes.). [nike], (il) nique [nik]. 1reattest. 1792 (Encyclop. méthod. Jeux, s.v. krabs, p. 141); de nique, le joueur semblant par sa virtuosité et son audace, faire la nique à son partenaire, dés. -er.

Niquer : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

niquer \ni.ke\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) (Jeu de dés) Obtenir au premier jet ce que l’on avait annoncé.

Verbe 2

niquer \ni.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) aphérèse

  1. (Argot) (Vulgaire) Forniquer ; avoir un rapport sexuel ; faire l’amour.
    • La réalité, c'est que je me suis bougé pour récolter des infos sur le meurtre de Noy. Je l’avais copieusement niquée dans un hôtel de Pigalle et une semaine plus tard, un mec la charcle. Je me demande si quelqu'un essaye de me faire plonger […]. — (Johann Zarca, Le Boss de Boulogne, Don Quichotte éditions, 2014)
    • Puis, des femmes à niquer, il y en a trop. — (Nicolas Morel, Le faux épaule la mort, Seuil, 1990, p. 121)
    • Fais-toi bien niquer, va ! Jouis ton content ! — (Françoise Rey et Rémo Forlani, En toutes lettres, Ramsay, 1992, p. 129)
  2. (Argot) (Vulgaire) Prendre quelqu’un qui a commis une faute, un délit.
  3. (Argot) (Vulgaire) Obtenir quelque chose de quelqu’un par la ruse, le mensonge ; duper.
    • Je t’ai bien niqué sur ce coup-là ! = Je t’ai bien eu.
    • Je les ai déjà trompés en quittant leur mère, ils vont croire que je les nique une seconde fois. C’est l’entourloupe irréparable — (Jean Durieux, Frédéric Dard dit San Antonio : un portrait, Renaudot, 1990, p. 251)
  4. (Argot) (Vulgaire) Subtiliser, voler.
    • Les enfoirés de tansgi t’ont niqué ton portefeuille — (Mélanie Smit, L’appel du vent, Le Manuscrit, p. 29)
  5. (Argot) (Vulgaire) Casser quelque chose.
    • Mais j'étais resté assis trop longtemps dans ce bureau, je m'étais bel et bien niqué les reins à me pencher au-dessus de ces maudits manuscrits. — (Philippe Djian, Échine, B. Barrault, 1988, p. 356)
  6. (Argot) (Vulgaire) Rouer de coups.
    • Mais il répondit seulement avec hargne : « Tu as raison, ce n'est pas fini, on te niquera la gueule. » — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Houa l’autre bouffon, qu’il ne vienne pas raconter ça devant moi parce que même si c’est celui qui couche avec ma sœur, je le nique moi ! — (Vincent Mérand, Juste un petit secret, Publibook, p. 93)
  7. (Argot) (Injurieux) Manifester son mépris.
    • Mais je te nique, moi, répondit Abdel, un autre de ses tics de langage. — (Jean-Marie Langlois, L’Enfer du décor, Le Manuscrit, p. 138)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Niquer : définition du Littré (1872-1877)

NIQUER (ni-ké) v. n.
  • Gagner du premier jet de dés, en amenant le point qu'on a nommé. Ce terme s'emploie au jeu de krabs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « niquer »

Étymologie de niquer - Wiktionnaire

(Verbe 1) Dérivé de nique, de par la locution faire la nique, avec la désinence -er.
(Verbe 2) De l’arabe par l’intermédiaire du sabir.[1][2] Dans l’arabe populaire en Afrique du Nord نك nik (« faire l’amour »), ou de نكاح nikāḥ (« coït »).
Ou abréviation de forniquer passé dans l’argot populaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « niquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
niquer nike play_arrow

Citations contenant le mot « niquer »

  • https://7detable.com/article/nos-cantines/magnifica-pique-niquer-avec-la-box-a-l-italienne-de-mag-a/3057 , Magnifica, pique-niquer avec la box à l'italienne de Magńa ! - 7detable.com
  • Aménagées depuis plusieurs années et soigneusement entretenues, les rives du Vincou offrent un cadre idéal à ceux qui souhaitent s’installer pour pique-niquer. www.lepopulaire.fr, Nos lieux pour pique-niquer cet été : les rives du Vincou à Bellac (1/6) - Bellac (87300)
  • Partis pique-niquer, deux couples d’amis se sont fait violemment agresser dimanche 19 juillet 2020, en bordure de route à Ploubazlanec, près de Paimpol.  , Ploubazlanec : partis pique-niquer, ils se font violemment agresser en bord de route | La Presse d'Armor
  • Le parc de la Moline est un secret bien gardé du 12e arrondissement de Marseille. Cet espace vert qui s’étale sur onze hectares à flanc de colline dans le quartier de Montolivet offre une vue imprenable sur la ville. Ici, les enfants jouent à côté de la fontaine tandis que les parents discutent dans l’herbe ou des groupes d’amis se retrouvent pour se balader… bref, un bel endroit où pique-niquer en cette période estivale. Made in Marseille, Sélection des meilleurs endroits pour pique-niquer cet été à Marseille
  • En été, rien de plus agréable que de profiter d’un repas froid à l’ombre des arbres. Voici 5 idées de lieux où il fait bon pique-niquer dans le Cantal, la Haute-Loire, l’Allier et le Puy-de-Dôme. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Vacances en Auvergne : 5 idées de lieux agréables pour pique-niquer

Images d'illustration du mot « niquer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « niquer »

Langue Traduction
Corse cazzo
Basque arraio
Japonais くそ
Russe блядь
Portugais porra
Arabe اللعنة
Chinois 他妈的
Allemand scheiße
Italien fanculo
Espagnol mierda
Anglais fuck
Source : Google Translate API

Synonymes de « niquer »

Source : synonymes de niquer sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires