La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « muletier »

Muletier

Variantes Singulier Pluriel
Masculin muletier muletiers
Féminin muletière muletières

Définitions de « muletier »

Trésor de la Langue Française informatisé

MULETIER, subst. masc. et adj.

[Correspond à mulet1]
I.− Subst. masc. Conducteur de mules, de mulets. Elle fit arrêter sa litière, et les muletiers déchargèrent les mules (Schwob, Monelle,1894, p. 98).Le muletier fait boire sa bête, puis la chassant d'une tape sur le mufle, il met sa bouche dans la même eau (Barrès, Voy. Sparte,1906, p. 237):
Le muletier-chef était un Anglais naturalisé dans ce pays depuis vingt ans. Il faisait le métier de louer des mulets aux voyageurs et de les guider à travers les différents passages des Cordillères. Verne, Enf. cap. Grant,t. 1, 1868, p. 90.
II.− Adj. Chemin, sentier muletier. Chemin, sentier étroit et escarpé qui est censé n'être gravi que par les mulets. Quittant la voiture, nous avons, à l'aventure, suivi longtemps un chemin muletier très abrupt, sans autre récompense qu'une glorieuse fatigue (Gide, Journal,1930, p. 1010).Je distinguais déjà entre les arbres la ligne blanchâtre du sentier muletier (Abellio, Pacifiques,1946, p. 106).
Prononc. et Orth. : [myltje]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. ca 1325 « officier de la maison du roi », déf. donnée par Du Cange ds son glossaire (Arch. JJ 62, pièce 451 ds Du Cange, s.v. mulaterius : muletier de noz chiens); 2. fin du xives. « celui qui garde les mulets » (Roques t. 2, 7738). B. Adj. 1. 1577 [éd.] « propre aux mulets » (Jamyn, Iliade, XXIIII ds Gdf.). 2. 1868-69 chemin muletier (Reboisement des montagnes, Compte rendu, 2efasc., p. 47 ds Littré Suppl.). Dér. de mulet1*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 148.

Wiktionnaire

Nom commun - français

muletier \my.lə.tje\ masculin (pour une femme, on dit : muletière)

  1. (Transport) Celui qui conduit les mulets.
    • Les muletiers espagnols.
    • Vinrent enfin des ânes, et, sur cette noble monture, je me suis mis en route en compagnie d’un honnête Prussien, mon compagnon d'infortune, et d’une demi-douzaine de muletiers ou, pour mieux dire, d’âniers. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832 ; rééd. Éditions Complexe, 1989, page 144.)
    • Le muletier-chef était un Anglais naturalisé dans ce pays depuis vingt ans. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846.)
    • Porcs-épics nous laissant en souvenir leurs épines d’une finesse préhistorique, un takin croisé par mon équipier Loson et, par centaine, nous dominant avec mépris, les chevrotains porte-musc martyrisés dans le passé pour les besoin des parfumeurs, et, évidemment, le loup terrorisant nos frères muletiers qui usent de leurs chants inoffensifs pour le faire fuir. — (Constantin de Slizewicz, “Chine : une caravane vers le Shangri-La”, Le Figaro Magazine, nº 23625 et 23626, 31 juillet et 1er août 2020, p. 47.)

Adjectif - français

muletier \my.lə.tje\ masculin

  1. Qualifie le chemin où passent les mulets.
    • D'ailleurs les militaires on ne les voit guère dans la montagne, dans le bled pour l'excellente raison que les troupes n'ont pas de train muletier. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, page 39, France-Empire, 1963)
    • En 1999, lors de mon premier passage à Shangri-la, anciennement Zhongdian, un ami bouddha vivant m’avait parlé de ce territoire caché là-haut, en allant vers les vallées entre Muli et Litang ; un pays perdu situé dans le Kham tibétain, dans la province du Sichuan. Là-bas, me disait-il, les rivières laissent couler de l’or, où nature est synonyme de sauvagerie piquetée de montagnes aux cimes hiératiques, où les hommes fidèles à leurs traditions vivent détachés du monde. Tel un trésor enfoui, je laissais planer ce rêve de découverte. Juin 2020, après cette longue période de confinement qui a touché le monde entier, la Chine connaît un répit de l’épidémie de Covid-19, une trêve, nous laissant ainsi la possibilité de partir trois semaines sur des pistes muletières en quête de ces territoires cachés. — (Constantin de Slizewicz, “Chine : une caravane vers le Shangri-La”, Le Figaro Magazine, nº 23625, 31 juillet et 1er août 2020, p. 43)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MULETIER. n. m.
Celui qui conduit les mulets. Les muletiers espagnols. Adjectivement, Sentier muletier, Sentier où passent les mulets.

Littré (1872-1877)

MULETIER (mu-le-tié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des mu-le-tié-z actifs) s. m.
  • Conducteur de mulets.

HISTORIQUE

XVIe s. Laisser un si honneste gentilhomme pour un si vilain muletier, Marguerite de Navarre, Nouv. XX.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MULETIER. Ajoutez :

Adj. Muletier, muletière qui appartient aux mulets. L'ouverture d'un chemin muletier de 500 mètres de longueur, Reboisement des montagnes, Compte rendu, 1868-69, 2e fasc. p. 47. On arrive à ces ports par des sentiers muletiers d'un accès souvent difficile… des chemins muletiers en bon état, Journ. offic. 22 nov. 1876, p. 8567.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MULETIER, s. m. (Maréchal.) palefrenier & conducteur de mulets.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « muletier »

Mulet 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de mulet, avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « muletier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
muletier mylœtje

Citations contenant le mot « muletier »

  • Le Cravan doit son nom à cet artiste-boxeur britannique, auto-revendiqué "chevalier d’industrie, marin sur le Paci­fique, muletier, cueilleur d’oranges en Californie, charmeur de serpents, rat d’hôtel, neveu d’Oscar Wilde, bûcheron dans les ­forêts géantes, ex-champion de France de boxe amateur, petit-fils du chancelier de la reine, chauffeur d’automobile à Berlin, cambrioleur", considéré comme un des fondateurs du mouvement surréa­liste. Ce drôle de zigue disparut dans le golfe de Tehuantepec, au Mexique, en 1918, pour réapparaître un siècle plus tard rue Jean-de-La-Fontaine et donner un nouvel élan à la mixologie ­parisienne. En imaginant un lieu à son image et à celle de ce héros fantasmago­rique, Franck Audoux donne à ce coin de ­Paris une touche totalement sexy. Le Figaro - Le Figaro Vin, Cravan, un restau-bar parisien et poétique - Le Figaro Vin
  • C’était bien sûr jusqu’à lundi, lorsque l’équipe a prononcé le retrait du nom et du logo «Redskins». Cet effort de changement de marque, dénouement d’un débat linguistique et juridique de plusieurs décennies, marque un renversement renversant pour sans doute le steward le plus muletier de toute franchise sportive américaine. Depuis que Snyder a racheté l’équipe au tournant du siècle, il s’est accroché à l’idée que le nom honore réellement les Amérindiens. « Dan se soucie plus que quiconque », a déclaré sa femme, Tanya, à ESPN. « C’est le fan le plus passionné qui soit. » Urban Fusions, Snyder a pris un certain temps pour abandonner le surnom raciste de Washington. Et il en profitera toujours | sport | Sports
  • Le site exceptionnel du lac du Bouchet (archives Cédric Dedieu). D’aucuns vous diront que, par un temps bien clair, alors que les eaux ont une grande transparence, on aperçoit à leur surface l’image des ruines du bourg, d’autres assurent qu’on entend, dans le silence de la nuit, le son d’une cloche montant du fond du lac. Le braconnier des environs renonce volontiers à sa proie quand il faut aller la relever un peu loin des rives. On croit que ce réservoir, si tranquille en apparence, engloutirait, dans un tourbillon rapide, tout imprudent qui oserait fendre ses flots. Cependant, on assure qu’un villageois s’aventura, un jour, jusqu’au milieu du lac, pour en sonder la profondeur au moyen d’une marmite attachée à une corde prodigieusement longue. Il la retira pleine de sang. Si celui-là put regagner le bord, c’est évidemment qu’il fut protégé par saint Nicolas, patron du lieu. Nombre de femmes osaient à peine s’en approcher pour y laver leur linge, tant elles redoutaient le monstre affreux qui, dit-on, sort menaçant de l’abîme quand on ose profaner son séjour humide. On raconte encore qu’une canne, tombée par un muletier dans le lac, fut retrouvée dans le bassin de la fontaine de Fontannes, sur la commune de Chaspuzac à une vingtaine de kilomètres de là. www.leveil.fr, Ces légendes de villages engloutis dans les lacs de Saint-Front, d'Issarlès et du Bouchet - Le Bouchet-Saint-Nicolas (43510)

Traductions du mot « muletier »

Langue Traduction
Anglais muleteer
Espagnol arriero
Italien mulattiere
Allemand maultiertreiber
Chinois 多义者
Arabe البغال
Portugais arrieiro
Russe погонщик мулов
Japonais ムラタ
Basque mandazaina
Corse muletta
Source : Google Translate API

Synonymes de « muletier »

Source : synonymes de muletier sur lebonsynonyme.fr

Muletier

Retour au sommaire ➦

Partager