La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « moutarde »

Moutarde

Définitions de « moutarde »

Trésor de la Langue Française informatisé

MOUTARDE, subst. fém.

A.− Plante dicotylédone herbacée (de la famille des Crucifères), annuelle, à fleurs jaunes et comportant plusieurs variétés. Pour rappeler l'humeur à l'extérieur, on emploiera pour topique la graine de moutarde et l'ail pilés, et si cela ne suffit pas, on appliquera des vésicatoires (Geoffroy, Méd. prat.,1800, p. 413).Encore n'avais-je pas bien étudié la moutarde et savais-je tout au plus que cette plante est de la famille des Crucifères (Sand, Hist. vie,t. 4, 1855, p. 68).V. désherber ex. 2.
Moutarde blanche (Sinapis); moutarde noire (Brassica). La graine de moutarde noire est plus fine que celle de moutarde blanche (Deschamps d'Avallon, Compendium pharm. prat.,1868, p. 815).
Moutarde sauvage ou moutarde des champs. Synon. sanve, sénevé.La destruction, dans les champs de céréales des sanves, encore appelées séné ou moutarde des champs (Passelègue, Mach. agric.,1930, p. 158).
B.− P. méton.
1. Graine de cette plante. Ils frictionnaient sa bosse avec de la graisse camphrée, y mettaient pendant vingt minutes un cataplasme de moutarde (Flaub., Bouvard,t. 1, 1880, p. 49).Ça sentait comme quand on prépare les grosses salades d'été et qu'on écrase au fond du saladier le vinaigre et l'ail et la poudre de moutarde (Giono, Gd troupeau,1931, p. 49).
Farine de moutarde. V. farine B 2.
2. Condiment préparé avec de la graine de moutarde broyée, délayée dans du verjus, du vinaigre ou du moût, additionnée de sel, d'épices, d'aromates ou de fruits. Moutarde blanche, douce, forte, extra-forte; moutarde à l'estragon; moutarde de Bordeaux, de Dijon, de Meaux; moutarde en tube; cuiller, pot à moutarde. Donnez-moi de la moutarde et aussi des cornichons. Si je mange froid, du moins, qu'on me donne des cornichons (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 136).La petite rousse prit une saucisse à pleine main, la barbouilla de moutarde, en croqua un grand morceau (Druon, Gdes fam.,t. 1, 1948, p. 75):
1. L'antiquité la plus reculée a connu la moutarde de table et un grand nombre d'auteurs en font mention quand ils nous rendent compte des fastes culinaires de leur temps. Les Grecs et les Romains l'employaient; en Gaule, l'usage en est répandu dès le ivesiècle et le moyen âge en fit une large consommation. Brunerie, Industr. alim.,1949, p. 107.
Moutarde de Crémone. Fruits confits dans un sirop aromatisé à la moutarde.
À la moutarde ou moutarde.[En fonction d'appos. ou d'adj. inv.] Homard, lapin à la moutarde. On venait de servir une superbe anguille à la moutarde (Erckm.-Chatr., Ami Fritz,1864, p. 185).Ainsi devisant ils venaient à bout du thon grillé, du lapin moutarde et des asperges (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 71).
Sauce à la moutarde, sauce moutarde. Sauce chaude au beurre à laquelle on incorpore de la moutarde. La sauce moutarde fait merveille avec le poisson, froid ou chaud (Ac. Gastr.1962).
P. anal. [En fonction d'appos. ou d'adj. inv.]
P. anal. (de couleur). Couleur moutarde; jaune moutarde; costume, cravate, chaussette moutarde. Oncle Ben, avec une robe réséda, est-ce que je pourrais porter une ceinture moutarde? (Green, Journal,1928-34, p. 277).L'odieuse couleur moutarde de leurs vareuses s'était fanée au soleil, et l'argent des médailles, le bariolage des rubans à rayures y éclataient (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 214).L'église, les façades, la place, tout est vert. D'un beau vert-moutarde qui rend les visages livides (H. Bazin, Huile sur feu,1954, p. 213).
En partic. Gaz moutarde. Synon. de ypérite.Cet homme doux présidait (...) à la perfection d'une usine où se mijotaient amoureusement les gaz ypérites, moutardes, corrosifs (...) des futures offensives (Vialar, Morts viv.,1947, p. 8).
Au fig., expr. fam.
La moutarde lui monte au nez. Il est sur le point de se mettre en colère; il s'impatiente. Quand il l'avait vue faisant mine de le mépriser, la moutarde lui avait monté au nez (A. France, Crainquebille, Putois, Riquet,1904, p. 46):
2. le duc. : Est-ce qu'il faut longtemps pour défaire des malles? gabrielle, sentant la moutarde lui monter au nez : Hein! Mais je ne sais pas! ça dépend! quand on n'est pas dérangé... Feydeau, Dame Maxim's,1914, III, 3, p. 58.
C'est (comme) de la moutarde après dîner (vieilli). C'est quelque chose qui vient lorsqu'on n'en a plus besoin, hors de propos. V. farce2ex. 4.
C.− Moutarde d'Allemagne. Synon. de moutardelle (infra rem.).Cultivez aussi du raifort ou « moutarde d'Allemagne » : une racine (pas très belle) à râper pour obtenir un condiment... ou donner au fromage blanc un certain piquant (Rustica,25 févr. 1981, no583, p. 15).
REM. 1.
Moutardelle, subst. fém.Variété de raifort. (Dict. xixeet xxes.).
2.
Moutarder, verbe trans.Assaisonner de moutarde. Votre salade est un peu trop moutardée (Rob.Suppl.1970).
3.
Moutardeux, -euse, adj.,hapax. Au fond du Breuil est la tannerie avec (...) son odeur aigre. Je l'adore, cette odeur montante, moutardeuse, verte, − si l'on peut dire verte, − comme les cuirs qui faisandent dans l'humidité ou qui font sécher leur sueur au soleil (Vallès, J. Vingtras,Enf., 1879, p. 53).
Prononc. et Orth. : [mutaʀd̥]. Ac. 1694, 1718 : moustarde; dep. 1740 : moutarde. V. moût. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1223 « condiment préparé avec des graines de moutarde pilées, additionnées d'aromates et délayées avec du moût » (Gautier de Coinci, éd. V. F. Koenig, I Mir. 11, 1081); b) 1269-78 bot. (Jean de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 14426 : un grain de moustarde); 2. 1640 la moustarde me monte au nez (Oudin Ital.-Fr., s.v. mostarda); 3. a) 1658 sauce moutarde « galantine » (d'apr. FEW t. 6, 3, p. 272b); b) 1935 sauce moutarde (Ac.); 4. 1916 en appos. « couleur de moutarde » (d'apr. Esn. Poilu, 297); 5. 1931 gaz moutarde « ypérite » (Lar. 20e). Dér. de moût*, ce condiment étant d'abord fabriqué avec du moût. Fréq. abs. littér. : 135.

moutarde (sur moût); -

Wiktionnaire

Adjectif - français

moutarde \mu.taʁd\ invariable

  1. (Colorimétrie) D’une couleur jaune soutenu très légèrement verdâtre. #C7CF00
    • Même avec la fenêtre ouverte, l’odeur de la pompeuse table de nuit, au dessus de marbre rouge, emplissait la pièce. Un tapis à fond moutarde recouvrait la table. Cet ensemble me plaisait comme un raccourci de la laideur et de la prétention humaine. — (François Mauriac, Le Nœud de vipères, Grasset, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 123)

Nom commun - français

moutarde \mu.taʁd\ féminin

  1. Plante de la famille des Brassicacées (ou Crucifères) à fleurs jaunes dont certaines espèces sont cultivées pour le fourrage et d'autres pour les graines, ingrédient de base de condiments.
    • — Je suis congestionné. J’ai le sang à la tête. Préparez-moi un bain de pieds à la moutarde... — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 333)
  2. (Cuisine) Condiment préparé à partir de graines de moutarde broyées dans du vinaigre.
    • La moutarde de Dijon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOUTARDE. n. f.
T. de Botanique. Il se dit de Plantes de la famille des Crucifères. Moutarde blanche, Sorte de fourrage. Moutarde noire ou, par abréviation, Moutarde, Plante à fleurs jaunes dont les graines, qui sont noires, s'emploient écrasées avec du sel et délayées dans de l'eau ou macérées avec du moût, du vinaigre, des aromates, etc. Grain de moutarde. Il se dit spécialement du Condiment ainsi composé. Moutarde de Dijon, Moutarde douce, piquante, forte. Moutarde brune, moutarde jaune. De la moutarde fort piquante. Par apposition, Sauce moutarde, Sauce faite avec de la moutarde délayée dans de l'huile. Farine de moutarde, Graine de moutarde pulvérisée avec laquelle on prépare les cataplasmes sinapisés. Fig. et fam., La moutarde lui monte au nez, Il commence à s'impatienter de ce qu'on lui dit ou de ce qu'on lui fait. Fig. et fam., C'est de la moutarde après dîner, Cela vient lorsqu'on n'en a plus besoin.

Littré (1872-1877)

MOUTARDE (mou-tar-d') s. f.
  • 1Composition faite de graine de sénevé broyée avec du moût, du vinaigre, ou quelque autre liquide. De trois choses Dieu vous garde, Du bœuf salé sans moutarde, D'un valet qui se regarde, D'une femme qui se farde, Dicton dans RICHELET. Pour faire les moutardes fines dont la saveur est sucrée, on emploie, au lieu de vinaigre, du vin muté fait avec du moût dont on a empêché la fermentation par le moyen du soufrage, et qui par ce moyen reste toujours doux et sucré, Dict. des arts et mét. Vinaigrier.

    Fig. Sucrer la moutarde, adoucir une réprimande, quelque chose de fâcheux. Cependant il vaut mieux sucrer notre moutarde : L'homme pour un caprice est sot qui se hasarde, Régnier, Sat. II.

    Fig. S'amuser à la moutarde, s'occuper à des bagatelles, perdre son temps, attendu que la moutarde n'est dans un repas qu'un accessoire, un assaisonnement.

    Il est fin comme moutarde, plus fin que moutarde, se dit d'un homme rusé.

    La moutarde monte au nez, se dit au propre d'une sensation particulière qu'on éprouve dans le nez quand on prend un peu trop de moutarde ; et fig. la moutarde lui monte au nez, il commence à s'impatienter de ce qu'on lui dit ou de ce qu'on lui fait.

    Fig. C'est de la moutarde après dîner, cela vient lorsqu'on n'en a plus besoin. Je lui ai envoyé le Cri du sang innocent, et cette diatribe dont vous me parlez ; tout cela est un peu de la moutarde après dîner ; le jeune homme qui faisait crier le sang innocent [condamné par les juges d'Arras] n'a plus à crier ; le roi [de Prusse] l'appelle auprès de sa personne…, Voltaire, Lett. Laharpe, 15 août 1775.

    Fig. Le reste en moutarde, se dit quand un homme ne peut justifier à quoi il a employé de l'argent qu'il a reçu.

    Les enfants en vont à la moutarde, se dit de quelque affaire qui est complétement ébruitée. Mais on ne laissa pas de publier ceci par tout ce pays, car mon compère ne fut pas secret, tellement que les enfants en vont aujourd'hui à la moutarde, Francion, liv. VIII, p. 331. Avec son mariage qu'elle dit qui sera secret, et tout le monde en va à la moutarde, Dancourt, le Charivari, 14.

    Par une plaisanterie grossière, le baril de moutarde, le derrière. En le lançant, il dit : prends garde ! Je vise au baril de moutarde, la Suite du Virgile travesti, liv. X.

  • 2La graine de sénevé (sinapis nigra, L.).

    Farine de moutarde, graine de moutarde pulvérisée, avec laquelle on fait les sinapismes.

    Moutarde blanche, la graine ou semence du sinapis alba, qui est le double en grosseur de la noire, et n'en a pas la saveur âcre et piquante.

    Nom donné quelquefois à la plante même. Il y a des plantes comme la moutarde, les choux, etc. qui fournissent du sel ammoniac, Buffon, Min. t. III, p. 454.

HISTORIQUE

XIIIe s. Car aquerre, s'il n'i a garde, Ne vaut pas un grain de moutarde, la Rose, 14658.

XVe s. En icelluy temps chantoient les petits enfans au soir, en allant au vin ou à la moustarde…, Journ. d'un bourgeois de Paris, an 1413. Mais quant ce vint au fait de la despence, Il restraignit eufs, chandelle et moustarde, Et oublia pain, vin, char et finance : Tout se detruit et par defaut de garde, Deschamps, Administration de l'hôtel du prince. La demoiselle estoit plus fine que moustarde ; car, la merci Dieu, elle avoit rodé et couru le pays tant, que du monde ne savoit que trop, Louis XI, Nouv. LXXVI.

XVIe s. Et en feut faicte une chanson, dont les petits enfans alloyent à la moustarde, Rabelais, II, 21. Baveur comme un pot à moustarde, Leroux de Lincy, Prov. t. II, p. 303. Moi qui m'en vois, resignerois facilement à quelqu'un qui veinst, ce que j'apprends de prudence pour le commerce du monde : moustarde aprez disner ; je n'ay que faire du bien duquel je ne puis rien faire, Montaigne, IV, 156.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MOUTARDE, s. f. (Hist. nat. Botan.) sinapi, genre de plante à fleur en croix, & composée de quatre pétales. Le pistil sort du calice & devient dans la suite un fruit, ou une silique, qui est divisée en deux loges, par une cloison à laquelle tiennent des panneaux de chaque côté ; cette silique contient des semences le plus souvent arrondies, & elle est terminée pour l’ordinaire par une sorte de corne d’une substance fongueuse, qui renferme une semence semblable aux autres : ajoûtez à ce caractere le goût âcre & brûlant de la moutarde. Tournefort, Inst. rei. herb. Voyez Plante.

Tournefort compte douze especes de ce genre de plante, & Boerhaave quatorze ou quinze, au nombre desquelles la moutarde commune, & la moutarde blanche méritent une courte description.

Ce que j’appelle la moutarde commune, le sénevé ordinaire, ou la grande moutarde cultivée, est le sinapi sativum, apii folio, de C.B.P. 99. & de Tournefort I. R. H. 227.

Sa racine est annuelle, blanchâtre, ligneuse, fragile, branchue, garnie de fibres. Elle pousse une tige à la hauteur de trois, quatre, & cinq piés, moelleuse, unie, velue par le bas, divisée en plusieurs rameaux. Ses feuilles sont larges, assez semblables à celles de la rave ordinaire, mais plus petites & plus rudes ; les sommités de la tige & des rameaux sent garnies de petites fleurs jaunes, à quatre feuilles, disposées en croix, & fleurissant successivement. Lorsque ces fleurs sont tombées, il leur succede des siliques lisses & sans poil, assez courtes, anguleuses, pointues, remplies de semences presque rendes, rousses, noirâtres, d’un goût âcre & piquant.

Cette plante croît fréquemment sur les bords des fossés, parmi les pierres, & dans les terres nouvellement remuées ; on la cultive dans les champs, dans les jardins, & les Anglois ont extrèmement perfectionné cette culture ; leur graine de moutarde est la meilleure de l’Europe, elle fleurit en Juin : sa graine est sur-tout d’usage, tant dans les cuisines qu’en médecine.

La moutarde blanche, ou le sénevé blanc, sinapi apii folio siliqua hirsutâ, semine albo, aut rufo de Tournefort, I.R.H. 227 ; sa racine est simple, longue comme la main, grosse comme le doigt, ligneuse, blanche, & fibreuse.

Elle pousse une tige à la hauteur d’un pié & demi ou de deux piés, rameuse, velue, creuse : ses feuilles sont semblables à celles de la rave, découpées, sur-tout celles d’en-bas, garnies de poils roides, & piquans en-dessus & en dessous : ses fleurs sont jaunes, en croix, semblables à celles de l’espece précédente, mais plus larges, d’une couleur plus foncée, portées sur des pédicules plus longs, & d’une odeur agréable. Quand ces fleurs sont passées, il leur succede des siliques velues, terminées par une longue pointe vuide, qui contient quatre ou cinq graines presque rondes, blanchâtres ou roussâtres, âcres, & qui paroissent articulées ou noueuses : cette plante vient dans les champs naturellement parmi les blés ; on la cultive aussi beaucoup ; elle fleurit en Mai & Juin. ses graines murissent en Juillet & Août.

Les deux especes de moutarde que nous venons de décrire ont les même propriétés, & se substituent l’une à l’autre en médecine, on préfere cependant la premiere, parce que sa graine est d’un goût plus âcre & plus mordicant. On en tire une quantité d’huile très-considérable, fort peu de sel fixe simplement salin, beaucoup de terre, peu d’esprit urineux, & point de sel volatil concret.

M. de Tournefort a dêcrit & représenté dans ses voyages du Levant, une espece de moutarde fort jolie, qu’il trouva dans l’île de Sikino : il la nomme sinapi græcum, maritimum, tenuissime laciniatum, flore purpurascente, Coroll. I.R.H. 17. (D. J.)

Moutarde, (Chimie, Diete & Matiere médicale.) La semence de moutarde est la seule partie de cette plante qui soit en usage.

La plante qui la produit est de la classe de celles qui contiennent un alkali volatil spontané, & une des especes de cette classe qui contienne ce principe plus développé, ou pour mieux dire plus concentré, plus abondant.

Tout le monde connoît l’usage diététique de la moutarde, que l’on mange avec presque toutes les viandes rôties ou bouillies, que l’on fait entrer dans diverses sausses, & qui est sur-tout un assaisonnement aussi salutaire qu’agréable, des différens mets tirés du cochon. Cet assaisonnement est actif & échauffant ; il sollicite puissamment les organes de la digestion ; c’est pourquoi il convient singulierement aux estomacs paresseux & aux tempéramens froids, humides, foibles ; au lieu qu’elle peut incommoder ceux qui ont les digestions fongeuses & le tempérament chaud, sec & mobile en général. Cependant elle devient à-peu-près indifférente, par le long usage, à tous les sujets.

On emploie fort rarement cette semence à titre de remede ; on peut cependant y avoir recours dans les cas où les anti-scorbutiques alkalis sont indiqués, comme aux autres substances végétales de cette classe.

Cette semence est un puissant sternutatoire & un masticatoire des plus énergiques. Elle est recommandée principalement sous cette derniere forme contre les menaces de paralysie & d’apoplexie, & pour décharger la tête des humeurs pituiteuses.

La semence de moutarde fournit le principal ingrédient des sinapismes. Voyez Sinapisme.

On tire de la semence de moutarde qui est émulsive, une huile par expression qui ne participe point du-tout de l’âcreté de la semence, & qui possede toutes les qualités communes des huiles par expression, qui est par conséquent très-adoucissante, très-relâchante, lorsqu’elle est récente & tirée sans feu. Ce phénomene parut fort surprenant à Boerhaave, qui rend compte dans ses élémens de chimie des motifs de son étonnement, & des considérations qui le firent cesser. Tout chimiste instruit s’appercevra facilement, que Boerhaave s’étoit embarrassé dans des difficultés qu’il s’étoit lui-même forgées : car il est évident, d’après les notions les plus communes, que les huiles par expression ne participent en rien des qualités des principes renfermées dans leurs enveloppes, & qu’ainsi elles sont également douces, fades, innocentes, soit que ces enveloppes contiennent un alkali volatil très-vif, comme la moutarde, ou une huile essentielle, comme la semence de fenouil ou un extrait narcotique, comme l’écorce de semence de pavot le contient vraissemblablement. (b)

Moutarde, est aussi une composition de graine de senevé, broyée avec du vinaigre ou du moût de vin, dont on se sert pour assaisonner les ragoûts, & qu’on sert sur la table pour en manger avec les différentes viandes. La moutarde de Dijon passe pour la meilleure, & on en fait un grand commerce en France.

La graine de moutarde sert aussi dans la préparation des peaux de chagrin ou d’autres peaux, que les ouvriers passent en chagrin. Voyez Chagrin.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « moutarde »

Bourguig. moutade ; wallon, mostâde ; Hainaut, moustage ; provenç. mostarda ; catal. mostassa, mostalla ; espagn. mostaza ; portug. et ital. mostarda ; du lat. mustum, moût, et différents suffixes ; ce condiment est fait avec du moust.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français moustarde, issu de moût, lui-même issu du latin mustum et arde qui donne aussi le verbe arder (« brûler ») ou ardant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « moutarde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moutarde mutard

Citations contenant le mot « moutarde »

  • La France sans Paris, c'est comme un gigot sans moutarde. De Pierre Perret / Les Pensées
  • Un baiser sans moustache est comme un beefsteak sans moutarde. De Proverbe italien
  • Cependant il vaut mieux sucrer notre moutarde. Mathurin Régnier, Satires, II, à M. le comte de Caramain
  • Chez les gens modestes, le tout est de savoir s'ils cassent les verres plus vite qu'ils n'achètent la moutarde. De José Artur / Parlons de moi, y'a que ça qui m'intéresse
  • Après la moutarde rustique, une création, recette originale, aux graines noires et blanches, vin et vinaigre de vin rouge, Ghislain Durand monte en puissance avec une seconde moutarde traditionnelle, très, très forte, au vin blanc IGP, côtes de Prouilhe. Il la fait goûter à Issel, lors du marché du vendredi, où on peut l’acquérir sur un stand voisin, "Les canards de la Montagne noire". ladepeche.fr, La moutarde de Castelnaudary monte en puissance - ladepeche.fr
  • Ils seraient une quarantaine d'agriculteurs à cultiver de la moutarde dans l'Yonne. Depuis quatre ans, Bertrand Potherat, agriculteur à Héry (Yonne), cultive cette plante dans le but de répondre à la chute du cours du colza. Mais il hésite à tout arrêter en 2021. France Bleu, À Héry, Bertrand Potherat produit de la moutarde, une culture peu répandue dans l'Yonne
  • "Le royaume des Cieux est comparable à une graine de moutarde, si bien que les oiseaux du ciel font leurs nids dans ses branches" Méditation de l'évangile (Mt 13, 31-35) par le pasteur Jean Pierre Sterneberger Chant final: "Augmente notre foi" par le Choeur des moines de l'Abbaye de BELLOC , "Le royaume des Cieux est comparable à une graine de moutarde"Mt 13, 31-35
  • Le rapport sur le marché mondial de Farine de graine de moutarde Market décrit la structure du marché, la portée, la capacité et les perspectives de croissance. La valeur marchande et le taux de croissance de 2020 à 2026 sont également couverts. En dehors de cela, le rapport contient une évaluation concurrentielle, les perspectives de développement, les parts de marché, les revenus, la marge brute, la valeur, l’étendue et d’autres chiffres vitaux du marché, ainsi que l’avancement du statut des domaines clés. Le rapport sur le marché mondial de la farine de graines de moutarde promet des enregistrements exacts concernant divers facteurs qui conduisent ou entravent l’amélioration du secteur des entreprises. Les principales parties prenantes ne peuvent pas oublier les statistiques, tableaux et chiffres mentionnés dans ce rapport pour la planification stratégique qui conduisent au succès des organisations. Instant Interview, Aperçu du marché mondial de la farine de graines de moutarde 2020-2026 par les principaux acteurs Colman’s, McCormick, S&B Foods, G.S. Dunn, Minokyu, Taj Agro – Instant Interview
  • Farine de graines de moutarde pour le marché des services alimentaires Le rapport d’analyse 2020-2026 donne une évaluation concurrentielle complète qui couvre le profilage des entreprises désignées des principaux acteurs, un aperçu de la nature et des caractéristiques du paysage concurrentiel et d’autres études cruciales. Les nouveaux joueurs peuvent également utiliser cet enregistrement de farine de graines de moutarde pour les services alimentaires pour créer des stratégies d’entreprise et se familiariser avec les futurs défis du marché. En outre, les développements actuels, l’évaluation SWOT et les techniques utilisées par les principaux acteurs du marché Farine de graine de moutarde pour les services alimentaires sont également couverts. Instant Interview, Global Farine de graines de moutarde pour les services alimentaires Aperçu du marché 2020-2026 par les meilleurs joueurs Colman’s, McCormick, Farmer Bros, S&B Foods, G.S. Dunn, Minokyu – Instant Interview
  • A Aizac, grâce à la curiosité de Sylvain Petit, sont réapparus des savoirs-faire en voie de raréfaction dans l'hexagone : la fabrication de vinaigre selon la méthode orléanaise, celle de cornichons et de moutardes à base de matières premières 100% ardéchoises. Des produits aux saveurs uniques. France Bleu, A Aizac, ES vinaigrerie fabrique vinaigres, cornichons et moutardes artisanaux
  • Ce rapport se concentre sur le volume et la valeur du marché Sauces moutarde 2020-2024 au niveau mondial, régional et au niveau de l’entreprise. D’un point de vue mondial, ce rapport représente la taille globale du marché Sauces moutarde en analysant les données historiques et les perspectives futures. Au niveau régional, ce rapport se concentre sur plusieurs régions clés: l’Amérique du Nord, l’Europe, la Chine et le Japon, etc. , Marché Sauces moutarde 2020 Taille par analyse de produit, application, applications, perspectives régionales, stratégies concurrentielles et prévisions jusqu’en 2024 – Commune Magazine
  • Le marché Graines de moutarde a connu une transformation rapide de l’entreprise par de bonnes relations avec les clients, une croissance concurrentielle et des progrès technologiques sur le marché mondial. Il fournit également des données complètes sur le marché Graines de moutarde , qui élabore la dynamique du marché telles que les tendances de l’industrie, les idées clés, les opportunités de croissance, le développement des affaires, les moteurs et les défis commerciaux sur le marché Graines de moutarde. Le marché Graines de moutarde est segmenté en types de produits, applications d’utilisation finale, principaux acteurs du marché et régions géographiques. Cette étude de recherche se concentre également sur les tendances de la chaîne d’approvisionnement, les innovations technologiques, les développements clés et les stratégies futures des fabricants clés de l’industrie Graines de moutarde. gabonflash, Global Graines de moutarde Marché Développements à venir et investissements futurs selon les prévisions jusqu'en 2029 - gabonflash
  • Global Farine de graine de moutarde Marché 2020 Rapport de recherche est un rapport de recherche compétent et approfondi sur les principales conditions du marché régional du monde, en se concentrant sur les principales régions (Amérique du Nord, Europe et Asie-Pacifique). Il couvre le paysage du marché et ses perspectives de croissance dans les années à venir. Le rapport comprend également une discussion sur les principaux fournisseurs opérant sur ce marché mondial avec des approches descendantes et ascendantes et analysés en outre à l’aide d’outils analytiques tels que l’analyse des cinq forces du porteur et découvrir les opportunités, les défis, les contraintes et les tendances du Farine de graine de moutarde mondial Marché. , Farine de graine de moutarde Taille du marché 2020 Rapport d’étude de marché sur les revenus de l’industrie mondiale, la croissance des entreprises, la demande et les applications jusqu’en 2026 – Énergies Renouvelables Afrique

Images d'illustration du mot « moutarde »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « moutarde »

Langue Traduction
Anglais mustard
Espagnol mostaza
Italien mostarda
Allemand senf
Chinois 芥末
Arabe خردل
Portugais mostarda
Russe горчичный
Japonais マスタード
Basque mustard
Corse mustarda
Source : Google Translate API

Synonymes de « moutarde »

Source : synonymes de moutarde sur lebonsynonyme.fr

Moutarde

Retour au sommaire ➦

Partager