La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mousquetaire »

Mousquetaire

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin mousquetaire mousquetaires

Définitions de « mousquetaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

MOUSQUETAIRE, subst. masc.

A.− HIST. MILIT.
1. Fantassin armé d'un mousquet. Synon. fusilier.Mettre un mousquetaire en sentinelle; border une haie de mousquetaires; mousquetaire à pied, à cheval; mousquetaire espagnol (Ac.1798).Une très belle cavalerie (...) de mousquetaires sous les ordres du vieux comte de Montmorin (...) appuyait notre infanterie (Chateaubr., Mém.,t. 1, 1848, p. 396).Turenne, avec 3 000 cavaliers et 500 mousquetaires, se porte à Paris contre le maréchal d'Hocquincourt (Vigny, Journal poète,1856, p. 1327).[Les cosaques] (...) élevaient des cavaliers qui dominaient les ouvrages des assiégés. Du haut de ces cavaliers, leurs mousquetaires tuaient ou blessaient quantité de monde dans l'intérieur du camp (Mérimée, Cosaques d'autrefois,1865, p. 123).
2. En partic. Cavalier gentilhomme armé d'un mousquet, appartenant à l'origine (1622) à la compagnie des gardes du Roi, à celle de Richelieu puis de Mazarin (ces compagnies se distinguant alors selon la robe grise ou noire de leurs chevaux), et entré à partir de Louis XIV dans la Maison du Roi (et portant uniforme rouge). Mousquetaire gris, de la première compagnie; mousquetaire noir, de la deuxième compagnie; compagnie de mousquetaires; capitaine de mousquetaires; soubreveste des mousquetaires; entrer dans les mousquetaires. Sous Louis XV, Milaud de la Baudraye de simple Écuyer, devint Chevalier, et eut assez de crédit pour placer son fils cornette dans les mousquetaires (Balzac, Muse départ.,1844, p. 57).M. le duc de Rohan, pair de France, officier des mousquetaires rouges en 1815 lorsqu'il était prince de Léon (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 592).Il (...) dit que c'était son plaisir de servir madame la marquise, du ton d'un mousquetaire qui va mourir pour le roi (Boylesve, Leçon d'amour,1902, p. 104):
... ils traînent d'une boutique à l'autre, chuchotent, glissent, immensément paresseux, et passent et repassent devant les pâtisseries et les merceries saumurées et fétides de ce quartier où les mousquetaires venaient autrefois se battre en duel. Fargue, Piéton Paris,1939, p. 102.
[P. allus. littér. au roman d'Alexandre Dumas père Les Trois mousquetaires] Nous cherchions un quatrième mousquetaire pour compléter notre trio (Arnoux, Gentilh. ceinture,1928, p. 153).Le public est, pour le jeu à trois, le quatrième mousquetaire (Serrière, T.N.P.,1959, p. 145).
Fam. Boire comme un mousquetaire ,,Boire beaucoup et de bons vins`` (Lar. 19e-20e, Guérin 1892).
P. anal. Pop. Mousquetaire gris. Pou. Un pauvre vieux qui se plaignait d'être dévoré par les mousquetaires gris depuis qu'il couchait dans ces chambres (Huysmans, La Bièvre,p. 84 ds Cressot, Phrase et vocab. Huysmans, 1938, p. 401).
Mousquetaire à genoux. Apothicaire ,,parce que, anciennement, les apothicaires administraient les lavements`` (Littré).
TENNIS. Chacun des quatre finalistes français de la Coupe Davis en 1926; p. ext., champion qui a du panache (d'apr. Petiot 1982).
Emploi adj.
Qui a le comportement ou le caractère d'un mousquetaire. D'Artagnan : Il s'agit de choisir entre le roi et le cardinal (...) Ah! bah! j'ai le cœur mousquetaire... tant pis! (Dumas père, Jeunesse Mousquet.,1849, i, 2, 3etabl., p. 44).Le Bret : Si tu laissais un peu ton âme mousquetaire La fortune et la gloire (Rostand, Cyrano,1898, ii, 8, p. 92).V. chevalier2ex. 3.
Qui a l'élégance vestimentaire d'un mousquetaire. Air mousquetaire. Son goût, sa culture facile, son élégance mousquetaire et son talent de couturier le leur rendaient indispensable (Faure, Hist. art,1921, p. 28).Il était aussi très remarquable pour son gilet à petits pois... son genre mousquetaire (Céline, Mort à crédit,1936, p. 196).
B.− HIST. DE L'HABILL., MODE. À la mousquetaire et, p. ell., mousquetaire, empl. adj. [P. réf. au costume et à l'allure des mousquetaires du roi] Le bouc à la mousquetaire de l'Inspecteur des haras (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 308).
Chapeau, plume mousquetaire. Ce chapeau mousquetaire, un large chapeau de feutre noir, dont les plumes se balancent dans la brise (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 58).Elle portait un chapeau de chasseresse en gaze bleue, relevé sur le devant, garni de plumes mousquetaires (Camus, Exil et Roy.,1957, p. 1675).
Col mousquetaire. Large col rond de chemisier de femme, rabattu et à pointes écartées. (Dict. xixeet xxes.).
Gants mousquetaire(s). Gants à large crispin évasé ou à larges revers. Les garages où les chauffeurs de grand style arrivent à l'heure du déjeuner, en gants mousquetaires, pour vérifier si leurs Rolls ont été bien lavées (Morand, Londres,1933, p. 177).
Poignets, revers mousquetaire(s). Poignets de chemise d'homme ou de femme à larges revers, rabattus et fermés par des boutons de manchettes. Manches avec revers mousquetaire. Chapeau berger (Mallarmé, Dern. mode,1874, p. 730).Chemise belle popeline (...) poignets simples ou mousquetaires (Catal. Gde Maison de Blanc,1952, p. 24).
Prononc. et Orth. : [muskətε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1583-90 « soldat fantassin armé d'un mousquet » (Brantôme, Grands capitaines estrangers ds Œuvres, éd. L. Lalanne, t. 1, p. 103); 2. 1673 « cavalier d'une des deux compagnies de la Maison du roi » (Pellisson, Lettres hist., Paris, 1729, t. 1, p. 322); 3. 1733 mode (Inventaire après décès du Chevalier Roze, éd. Arnaud d'Agnel, 10 : chapeau my castor bordé d'un gallon mousquetaire); 1767 galon d'or à la mousquetaire (Beaumarchais, Eugénie, I, 58); 1874 manches avec revers mousquetaire (Mallarmé, Dern. mode, p. 730). Dér. de mousquet*; suff. -aire2*. Fréq. abs. littér. : 121. Bbg. Mack. t. 2 1939, p. 179.

mousquetaire « fantassin armé d'un mousquet »

Wiktionnaire

Nom commun - français

mousquetaire \mus.kə.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Militaire) Fantassin armé du mousquet.
    • Le mousquetaire a donc besoin de deux types de poudre : amorçage et propulsion : La première, fine, est contenue dans un pulvérin, sorte de fiole en métal, ou en bois, ou en corne. La seconde est renfermée dans une poire à poudre analogue à celle des arquebusiers. — (Quelques réflexions sur l’équipement, dans Infanterie : bulletin de l’Association des Amis du musée de l’infanterie, no 4, 1984, p.9)
  2. (Histoire) Cavalier de la Maison du roi, membre d’une des deux compagnies d’élite distinguées l’une de l’autre par la robe de leurs chevaux.
    • Les mousquetaires gris.
    • Les mousquetaires noirs.
    • Je dirai, pour avoir vu son brevet, que celui-ci était mousquetaire noir. Il n’y paraissait pas quand il allait à pied, car les mousquetaires noirs se distinguaient des mousquetaires gris, non par la couleur de leur habit, mais par la robe de leur cheval. — (Anatole France, Les Sept Femmes de la Barbe-Bleue et autres contes merveilleux, 1909)
  3. (Figuré) Participant qui a gagné ou qui est potentiellement champion.
    • Quatre comme les Lacoste, Borotra, Cochet et Brugnon, ces premiers Mousquetaires à la jointure des années 1920-1930 du siècle précédent, ceux pour qui on décida de construire un stade, en 1928, et de lui donner le nom d’un aviateur afin qu’ils y défendent cette Coupe Davis rapportée des États-Unis. — (Alexandre Pedro, Élisabeth Pineau, Roland-Garros : splendeur et crépuscule des nouveaux Mousquetaires du tennis français, Le Monde. Mis en ligne le 2 juin 2018)
    • Pilier du trio des trois mousquetaires de l’éducation, qu’elle compose avec ses consœurs Rizqy et Labrie. — (Rémi Nadeau, « Voici les bulletins de session des élus à l'Assemblée nationale », Le journal de Québec, 12 décembre 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOUSQUETAIRE. n. m.
On appelait ainsi, originairement, un Soldat à pied armé du mousquet. Il s'est dit ensuite exclusivement de Certains cavaliers qui formaient, dans la Maison du roi, deux compagnies d'élite distinguées l'une de l'autre par la couleur de leurs chevaux. Les mousquetaires gris. Les mousquetaires noirs.

Littré (1872-1877)

MOUSQUETAIRE (mou-ske-tê-r') s. m.
  • 1Autrefois, soldat à pied qui portait le mousquet ; on dit aujourd'hui fusilier.
  • 2Plus tard, deux compagnies de jeune noblesse, qui étaient distinguées par les noms de mousquetaires gris ou blancs et de mousquetaires noirs, à cause de la couleur de leurs chevaux, et qui faisaient partie des troupes de la maison du roi. Les mousquetaires donnèrent des preuves d'une valeur extrême ; on n'en vit jamais reculer un seul ; il en fut tué un grand nombre ; et ceux qui restèrent avaient leurs épées faussées des coups qu'ils avaient donnés, et sanglantes jusqu'aux gardes, Pellisson, Lett. hist. t. I, p. 328, dans POUGENS. Bientôt après, le roi distingua fort bien que ses mousquetaires avec leurs habits rouges étaient dans la demi-lune, Pellisson, ib. t. III, p. 178. Ayant d'un côté la Barre, maréchal des logis des mousquetaires blancs, et de l'autre Reuillas, maréchal des logis des mousquetaires noirs, Pellisson, ib. p. 187. Il [Mazarin] marchait alors avec un faste royal, ayant, outre ses gardes, une compagnie de mousquetaires, qui a été depuis la seconde compagnie des mousquetaires du roi, Voltaire, Louis XIV, 6. Ainsi donc, dit le roi, vous me croyez étourdi et léger comme un mousquetaire, Genlis, Mme de Maintenon, t. I, p. 211, dans POUGENS.
  • 3 Par bouffonnerie. Mousquetaire à genoux, apothicaire, parce que, anciennement, les apothicaires administraient les lavements. Feu mon grand-père était mousquetaire à genoux, Boursault, Merc gal. I, 2. Il périssait faute de rendre, Lorsqu'un mousquetaire à genoux, Seringue en main, vient par derrière, Ode attribuée à Piron et composée en 1744, à l'époque de la convalescence du roi Louis XV, à Metz. Voilà tout bien appareillé, Le mousquetaire agenouillé, Et le malin corps en posture, Piron, le Nez et les pincettes, conte.
  • 4Se disait, au XVIIIe siècle, d'une partie de la coiffure des femmes appelée aussi fripon. Voilà la culebute, et là le mousquetaire, Boursault, les Mots à la mode, sc. 15. La troisième [espèce de dorure] est un galon uni d'une largeur médiocre, sans lames ni festons, à peu près comme nos mousquetaires, Peyssonnel, Traité sur le commerce de la mer Noire, I, 58.
  • 5S'est dit aussi des pièces de six blancs ou trente deniers.

HISTORIQUE

XVIe s. Lors Julian Romero, qui menoit la teste, fit avancer Sarmiento avec 700 mousque taires, desquels l'invention commença par les Espagnols, D'Aubigné, Hist. II, 68. Cette infanterie plus leste qu'aucune n'avoit encores esté veue, comme y aiant desjà en plusieurs compagnies vingt mousquetaires, D'Aubigné, ib. II, 179.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mousquetaire »

(1694) Dérivé de mousquet, avec le suffixe -aire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mousquetaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mousquetaire muskœtɛr

Citations contenant le mot « mousquetaire »

  • La devise des mousquetaires était : Un pour tous, tous pour un.... Celle des politiques est : Un pour tous et tous pour moi..., ce qui n'est pas tout à fait la même chose. De Jean Amadou / Journal d'un bouffon
  • Les très méchants sont les Espagnols et on se perd un peu dans la complexité des complots, intérêts et mésaventures des uns et des autres. Les trois mousquetaires sont la toile de fond de cette revue historique cela dit assez séduisante et leur sort est sans vraie surprise. Sacré Fouquet, Pécau et Duval lui offrent une revanche sur sa vraie vie et à la France de beaux territoires en Amérique dont on devrait réentendre parler. C’est la partie la plus amusante de ces deux albums. Ligne Claire, Jour J tome 40, le dernier mousquetaire et d'Artagnan mal en point
  • L’Opération mousquetaire doit se dérouler du 7 juillet (au mieux) au 6 août au Grand Port maritime. Elle prévoit "l’accueil et le transit de 350 personnels américains, 500 véhicules, 250 conteneurs et d’une soixantaine d’hélicoptères". SudOuest.fr, L’armée américaine débarque à La Rochelle avec 63 hélicoptères et du matériel militaire
  •   Nous sommes à Québec en 1672, peu de temps après la nomination par Louis XIV de Louis BUADE, comte de Frontenac, au poste de Gouverneur Général de la Nouvelle- France. Ce mousquetaire auréolé de gloire militaire devient ainsi le représentant du Roi et le chef des armées sur le continent Très vite son ambition, sa soif de conquêtes et ses méthodes tant guerrières que diplomatiques, vont se heurter aux autorités religieuses. Unidivers, Représentation théâtrale « Les Conquérants » / Festival « La semaine acadienne » Courseulles-sur-Mer mardi 11 août 2020
  • Reste donc ces chevaliers lesquels, comme les trois mousquetaires créés par Alexandre Dumas père, sont comme chacun sait en réalité quatre – d’Artagnan, Athos, Portos et Aramis. , Quatre mousquetaires

Images d'illustration du mot « mousquetaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mousquetaire »

Langue Traduction
Anglais musketeer
Espagnol mosquetero
Italien moschettiere
Allemand musketier
Chinois 火枪手
Arabe الفارس
Portugais mosqueteiro
Russe мушкетер
Japonais 銃士
Basque musketeer
Corse moschettu
Source : Google Translate API

Synonymes de « mousquetaire »

Source : synonymes de mousquetaire sur lebonsynonyme.fr

Mousquetaire

Retour au sommaire ➦

Partager