La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mousquet »

Mousquet

[muskɛ]
Ecouter

Définitions de « mousquet »

Mousquet - Nom commun

  • Arme à feu antérieure au fusil, actionnée par une mèche enflammée.

    Les terribles prêcheurs de Seize, les moines qui portaient le mousquet aux processions de la Ligue, s'humanisent tout à coup ; les voilà devenus bénins. C'est qu'il faut bien essayer d’endormir ceux qu'on n'a pas pu tuer.
    — Jules Michelet, Le prêtre
  • (Héraldique) Pièce représentant cette arme dans un blason, souvent associée à la chasse ou au conflit.

    Dans les armoiries du Comte de Chambord, le mousquet, symbole de chasse et de conflit, trône fièrement, évoquant son héritage guerrier et passionné de vénerie.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Balle, coup de mousquet
  • Canon de mousquet
  • Charger, décharger un mousquet
  • Crever comme un mousquet (mourir par excès de table, par débauche ou par excès d'embonpoint mourir subitement et stupidement.)
  • Gros, petit mousquet
  • Manier le mousquet
  • Mousquet biscaïen (synon de biscaïen)
  • Mousquet à fusil
  • Mousquet à rouet (mousquet à pierre dont la mise à feu s'opérait à l'aide d'un rouet d'acier.)
    Vis-à-vis le quai de la Grève, des jeunes gens armés de mousquets s'installaient chez des femmes pour tirer. L'un d'eux avait un mousquet à rouet. Ils sonnaient, entraient, et se mettaient à faire des cartouches.
    — Victor Hugo, Les Misérables
  • Porter le mousquet (être soldat dans l'infanterie.)
  • À portée de mousquet (aussi loin qu'un mousquet peut porter.)
    Le soir ils s'enhardirent et vinrent à portée de mousquet, tourner autour du retranchement
    — Gobineau, Nouvelles asiatiques

Étymologie de « mousquet »

Du italien moschetto, masculin de moschetta (flèche de l’arbalète, petite mouche), diminutif de mosca (mouche).

Usage du mot « mousquet »

Évolution historique de l’usage du mot « mousquet » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « mousquet » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « mousquet »

Citations contenant le mot « mousquet »

  • Les Mousquetaires du Roi représentent l'un des corps qui compose la Maison militaire du roi de France. En 1622, Louis XIII détache de sa Garde cinquante cavaliers de la compagnie des « chevau-légers lanciers » (cavalerie légère armée de lances), pour former une unité d'élite indépendante. En 1634, le roi crée le grade de capitaine-lieutenant de la compagnie des mousquetaires, le titre de capitaine lui revenant : le premier commandement est assuré par le comte de Tréville, immortalisé par Alexandre Dumas.
    Futura — Qui étaient les Mousquetaires du roi ?
  • Le père de la Nouvelle-France, le grand Champlain, communiait, ému. Il portait un pourpoint dont les boutons étincelaient au soleil et des hauts-de-chausses brodés; fleuret et mousquet, qui rappelaient les innombrables dangers qu’il devait sans cesse affronter, étaient sagement rangés dans leur fourreau.
    Journaldesvoisins.com — La première messe - Journaldesvoisins.com
  • Depuis vendredi soir, la cité du bout du lac s’est plongée dans la vie quotidienne du 17e siècle avec de nombreuses animations en Vieille-Ville. Arquebusiers, hallebardiers, forgerons, artilleurs, cavaliers, tirs de mousquet, fifres et tambours ont animé les rues genevoises.
    Les Genevois ont célébré leur victoire de 1602 sur les...
  • "Les terribles prêcheurs de Seize, les moines qui portaient le mousquet aux processions de la Ligue, s'humanisent tout à coup ; les voilà devenus bénins. C'est qu'il faut bien essayer d’endormir ceux qu'on n'a pas pu tuer.
    Jules Michelet — Le prêtre"
  • Les terribles prêcheurs de Seize, les moines qui portaient le mousquet aux processions de la Ligue, s'humanisent tout à coup ; les voilà devenus bénins. C'est qu'il faut bien essayer d’endormir ceux qu'on n'a pas pu tuer.
    Jules Michelet — Le prêtre
  • Dans les tranchées, la fourchette en bois, fidèle alliée du soldat, supportait fermement le mousquet lors des tirs incessants.
    (Citation fictive)
  • Le fanatisme de la Ligue, loin de servir à la règle des mœurs, avait beaucoup contribué au relâchement. On s’était tout permis, parce qu’on avait manié l’escopette et porté le mousquet pour la bonne cause.
    Ernest Renan — Souvenirs d’enfance et de jeunesse
  • Les terribles prêcheurs de Seize, les moines qui portaient le mousquet aux processions de la Ligue, s'humanisent tout à coup ; les voilà devenus bénins. C'est qu'il faut bien essayer d’endormir ceux qu'on n'a pas pu tuer.
    Jules Michelet — Le prêtre

Traductions du mot « mousquet »

Langue Traduction
Anglais musket
Espagnol mosquete
Italien moschetto
Allemand muskete
Chinois 滑膛枪
Arabe بندقية قديمة
Portugais mosquete
Russe мушкет
Japonais マスケット銃
Basque moskete
Corse muscola
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

SOMMAIRE

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.