La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « moricaud »

Moricaud

Variantes Singulier Pluriel
Masculin moricaud moricauds
Féminin moricaude moricaudes

Définitions de « moricaud »

Trésor de la Langue Française informatisé

MORICAUD, -AUDE, adj. et subst.

I. − Adj. et subst., fam.
A. − Emploi adj. Qui a un teint très brun, comme celui des Maures. Synon. basané, noiraud.Le Père Bataillet avait fait jeter sur leur nudité moricaude quelques couvertures (A. Daudet,Port-Tarascon,1890, p.172).Je m'enhardis jusqu'à prendre sa main, qu'elle laissait pendante, presque à toucher mon carton, − sa petite main moricaude, experte à commettre des vols (Loti,Prime jeun., 1919, p.145).
B. − Emploi subst.
1. Personne au teint très brun, basané. Il revient tout bronzé de ses vacances à la mer: c'est un vrai moricaud (Lar. encyclop.). Physiquement, Rouvière était un petit moricaud nerveux, ayant gardé jusqu'à la fin l'accent du Midi (Baudel.,Art romant.,Le Comédien Rouvière, 1865, p.613).Dans ta famille, de génération en génération, vous êtes noirs comme des charbonniers (...) pense à ton neveu Montagnol, qui continue si heureusement votre lignée de moricauds (Fabre,Lucifer,1884, p.79).
2. Péj. Homme ou femme de couleur. Synon. mulâtre, nègre, noir.Il est venu de votre part un médecin nègre voir la femme de Morel... Eh! eh! eh! dites donc, monsieur Rodolphe, je me suis dit à moi-même: Ah! çà, mais c'est donc le médecin des charbonniers, ce moricaud-là? il peut leur tâter le pouls sans se salir les mains (Sue,Myst. Paris,t.5, 1843, p.275).[Une pirogue] est montée par deux petits moricauds L'un est couché sur le dos immobile L'autre accroupi à l'avant pagaie nonchalamment (Cendrars,Du monde entier,1924, p.203).
II. − Subst. masc., arg. et pop.
A. − Vx. ,,Broc pour servir le vin dans les pots de terre dits petits pères noirs`` (Esn. 1966).
B. − Vieilli. ,,Café noir`` (Esn. 1966). Synon. mod. noir.
Prononc. et Orth.: [mɔ ʀiko], fém. [-o:d]. Ac. 1718-98: mo-; 1835, 1878: mo-, mau-; 1935: mo-. Kock, Âne M. Martin, 1862, p.123 et Mérimée, Théâtre Gazul, 1825, p.25: mau-. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. 1563 «personne au teint très brun» (Catherine de Médicis, Corresp., I, 6182ds Barb. Misc. 10, p.104); 2. 1843 «nègre» (Sue, loc. cit.). B. Adj. 1583 moricault «qui a le teint basané» (G. du Préau, Histoire de l'Église, I, 40 vods Delb. Notes mss). Dér. de more (var. de maure*); suff. -aud*, avec élargissement de forme d'orig. obsc. On note également Moricault, nom propre d'un chien de chasse, vers 1481-90 (Jacques de Brezé, Livre de la chasse, éd. G. Tilander, p.32, §13, 7). Fréq. abs. littér.: 31.

Wiktionnaire

Nom commun - français

moricaud \mɔ.ʁi.ko\ masculin (pour une femme, on dit : moricaude)

  1. (France) (Familier) (Péjoratif) Personne au visage de couleur brune.
    • Mais c’est donc le médecin des charbonniers, ce moricaud-là ? — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Allons, soyez sage, moricaud, lui dit le pirate, restez tranquille ici, si vous ne voulez pas recevoir une balle dans la tête. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Vous ne pensez pas sans doute, comme la plupart de ces moricauds, que Brahma et Vichnou vont descendre de l’Empyrée pour jeter les Anglais à la mer. — (Alfred Assollant, Aventures merveilleuses mais authentiques du capitaine Corcoran, Première partie, 1867, 9e édition, Librairie Hachette et Cie, Paris, 1898, ch. XVIII, p. 263)
    • Le moricaud est panné, en ce moment ; je crois qu’il a perdu au jeu. — (Émile Zola, Nana, 1881)
    • – Sergent, sergent !
      – Qu’est-ce qu’il y a ? Qu’est-ce que tu me veux, moricaud ?
      — (Pierre Benoit, Monsieur de la Ferté, Albin Michel, 1934, Cercle du Bibliophile, page 316.)
    • Ce n’est pas dans un voyage de trois mois, au bras d’un bel officier à moustaches qui s’amuse à choquer sa famille avec la présence d’une moricaude, qu’on peut tout à fait découvrir la province française au début du nouveau siècle. — (Robert Brasillach, La Conquérante, Première partie, ch. ier, Librairie Plon, 1943, p. 6)
    • Voilà, j'ai eu un accident de voiture. Et je cherchais du secours, quand je suis tombé sur une bande de moricauds en train de s'entretuer. Des moricauds, avec les figures marron-jaune, vous savez. Moricauds. Et surtout un gros huileux, frisotté, avec des petits yeux cruels, avec des lunettes noires. Une vraie tête d'assassin ! — (Gérard Oury, Les Aventures de Rabbi Jacob, 1973)

Adjectif - français

moricaud \mɔ.ʁi.ko\ masculin

  1. (France) (Familier) et (Péjoratif) Qui a le visage de couleur brune.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MORICAUD, AUDE. adj.
Qui a le visage de couleur brune. On l'emploie plus ordinairement comme nom. Un moricaud. Une petite moricaude. Il est familier.

Littré (1872-1877)

MORICAUD (mo-ri-kô, kô-d') adj.
  • Terme familier. Qui a le teint de couleur brune. Il est moricaud.

    S. m. et f. Moricaud, moricaude, homme ou femme dont le teint est brun. Mlle de la Garde et Mlle Bardou, toutes deux Françaises, avaient été placées par la reine mère ; la première était une petite moricaude…, Hamilton, Gramm. 9.

    Il se dit familièrement aussi des nègres.

HISTORIQUE

XVIe s. Il [Henri II] estoit beau, encore qu'il fust un peu mauricaut ; mais ce teint brun en effaçoit bien d'autres plus blancs, Brantôme, Cap. franç. t. II, p. 59, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « moricaud »

Dérivé de more, par l'intermédiaire de morisque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de more (XVIe siècle), avec influence du latin médiéval mauriscus, (« mauresque »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « moricaud »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moricaud mɔriko

Citations contenant le mot « moricaud »

  • Cependant, d'autres noms de localités de l'Ile du Sud comme Darkies Creek (crique des moricauds) ou Darkies Terrace restent valides. , Les noms racistes rayés de la carte du pays - Le Matin
  • Le pivot de la malédiction n'est donc chez Thésée que la haine de soi. On retrouve encore ici le mouvement d'Othello ; si Othello condamne Desdémone, c'est qu'il ne peut croire en la vertu d'une femme qui a consenti à l'aimer lui, le moricaud. En sorte que la mort de Desdémone a pour moteur le mépris qu'Othello éprouve pour lui-même : mépris de sa race, Shakespeare sur ce point ne laisse pas place au doute. De même ici, Racine avance jusqu'à l'instant de dévoilement où un père croit reconnaître en son fils ce qui lui fait le plus horreur en lui-même : la sauvagerie sexuelle - la conjonction, au lieu des corps embrassés, de l'obscène et du féroce. , Fabula, Atelier littéraire : Scene perdue de Phedre
  • – Quand on vous traite de moricaud ou de “toi là-bas” quel que soit votre âge et au lieu de votre nom on dit ” John”; , En hommage à MARTIN LUTHER KING : « Quand il faut lutter sans cesse … NOUS NE POUVONS PLUS ATTENDRE » - Bamada.net
  • D’un trot rapide comme le vent, le commandant de l’aile, un Syrien pas plus haut qu’un gamin et noir comme un moricaud, vint s’arrêter à la hauteur de Pilate, cria quelque chose d’une voix fluette et tira son épée du fourreau. Son cheval moreau, rétif et tout en sueur, fit un écart et se cabra. Remettant, d’un geste brusque, son épée au fourreau, le commandant cravacha la bête à l’encolure, la remit en ligne et prit le galop pour s’engager dans la ruelle. À sa suite, ses cavaliers, par rangs de trois, passèrent en coup de vent dans un nuage de poussière. On voyait danser, au rythme du galop, les pointes de leurs légères piques de bambou, et les visages hilares aux dents éclatantes qui défilèrent devant Pilate lui parurent, sous les turbans blancs singulièrement basanés. , Le Maître et Marguerite (1) - Rencontre avec Satan - La Revue des Ressources

Traductions du mot « moricaud »

Langue Traduction
Anglais moricaud
Espagnol moricaud
Italien moricaud
Allemand moricaud
Chinois 莫里科
Arabe موريكو
Portugais moricaud
Russe moricaud
Japonais モリコー
Basque moricaud
Corse moricaud
Source : Google Translate API

Synonymes de « moricaud »

Source : synonymes de moricaud sur lebonsynonyme.fr

Moricaud

Retour au sommaire ➦

Partager