La langue française

Monarchiste

Définitions du mot « monarchiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

MONARCHISTE, adj. et subst.

(Individu, groupe) qui est partisan de la monarchie. Donnez au jeune écrivain monarchiste le salut cordial de son aîné républicain (Barrès,Cahiers,t.9, 1911, p.135).Le coup d'État du 2décembre 1851 fut une opération réactionnaire, mais dirigée contre une assemblée monarchiste (Bainville,Hist. Fr.,t.2, 1924, p.196):
. Les monarchistes de l'Assemblée nationale n'avaient signé la paix de Francfort [1871] qu'avec cette arrière-pensée de reprendre par force ce que la force avait ravi. Maurras,Kiel et Tanger,1914, p.8.
HIST. (Révolution fr.). (Individu, groupe) qui était partisan d'une monarchie constitutionnelle. Le parti monarchiste était encore puissant [en juillet 1792] (Chateaubr.,Mém.,t.1, 1848, p.389).Les uns émigrèrent, les autres s'appelèrent les monarchistes (...). Les plus hardis (...) en profitèrent pour soulever les provinces contre la Convention (Lamart.,Confid.,1849, p.310).
[P. méton. du subst.] Propagande monarchiste. Les dirigeants des journaux nationalistes et monarchistes (Giraudoux,Siegfried et Lim.,1922, p.16).Passion monarchiste (Benda,Trah. clercs,1927, p.258).
Prononc. et Orth.: [mɔnaʀ ʃist]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. Ca 1550 (Fr. Bonnivard ds Delboulle d'apr. Brunot t.6, p.434, note 6); 1780 adj. (Raynal, Hist. philos. et pol. des établissements et du comm. des Européens dans les deux Indes, t.1, p.189). Dér. de monarchie*; suff. -iste*. Fréq. abs. littér.: 92. Bbg. Dub. Pol. 1962, p.346. _ Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p.270.

Wiktionnaire

Adjectif

monarchiste \mɔ.naʁ.ʃist\ masculin et féminin identiques

  1. (Politique) Favorable à la monarchie.
    • Confusion : le kaiser s'est enfui en Hollande, mais le militarisme demeure et les chefs sociaux-démocrates du nouveau régime, républicain, font alliance avec les généraux monarchistes et les corps francs à croix gammée contre les spartakistes. — (Jacques Delpierrié de Bayac, Histoire du Front populaire, Fayard, 1972, page 12)
    • Un peuple monarchiste veut étendre au-delà des mers, la gloire & l'empire de son maître. — (1781, Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des européens dans les deux Indes, Tome 1, par Guillaume-Thomas Raynal.)
  2. (Histoire) Partisan d'une monarchie constitutionnelle lors de la Révolution française. Antonyme : absolutiste ou républicain.
    • Le parti monarchiste était encore puissant.

Nom commun

monarchiste \mɔ.naʁ.ʃist\ masculin et féminin identiques

  1. Partisan de la monarchie.
    • Les monarchistes proprement dits ont été proscrits du sol mexicain. — (Anonyme, Mexique.- Situation des partis, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Il y a l'abbé Fortier, ce monarchiste rigide, qui bien certainement ne voudra pas se transformer en prêtre constitutionnel, et qui préférera la persécution au serment. — (Alexandre Dumas, La Comtesse de Charny, avant-propos, 1853)
    • […]: prononcer , par exemple, avec les monarchistes français, que l'idéal démocratique est lié nécessairement à une mauvaise littérature, c'est, dans un pays de dévotion littéraire comme la France, porter un coup réel à cet idéal, du moins auprès de ceux qui acceptent de prendre Victor Hugo et Michelet pour de grimauds. — (Julien Benda, La trahison des clercs, 1927, édition revue & augmentée, Grasset, 1946, p.154)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MONARCHISTE. n. m.
Partisan de la monarchie. Adjectivement, Idées, menées monarchistes.

Littré (1872-1877)

MONARCHISTE (mo-nar-chi-st') s. m.
  • Partisan de la monarchie.

    Adj. Un peuple monarchiste veut étendre au delà des mers la gloire et l'empire de son maître, Raynal, Hist. phil. II, 12.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « monarchiste »

(Siècle à préciser) De monarchie avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « monarchiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
monarchiste mɔnarʃist

Citations contenant le mot « monarchiste »

  • Je suis un monarchiste, la République n'est pas le régime qu'il faut à la France. De Charles de Gaulle
  • C'est l'un de ces moments politiques, nombreux au XIXe siècle, où la France hésite sur le chemin qu'elle doit prendre. En septembre 1870, après la traumatisante défaite de Sedan et la chute du second Empire, Gambetta proclame la République depuis l'Hôtel de Ville de Paris. Mais celle-ci ne repose sur rien de tangible en droit. En réalité, sa naissance laborieuse prendra des années. Pour l'instant, les monarchistes sont en position de force à l'Assemblée nationale, eux qui ont remporté les élections de l'hiver 1871. Mais ils sont divisés : les légitimistes rêvent d'une véritable restauration qui verrait le comte de Chambord monter sur le trône, alors que les orléanistes, partisans du comte de Paris, penchent pour une monarchie constitutionnelle. Cette querelle favorise la progression des idées républicaines. Thiers, le chef de l'exécutif, n'y est pas pour rien. S'il a réprimé la Commune dans le sang, ce monarchiste de cœur s'éloigne de ses positions pour tenter d'imposer une « République conservatrice ». Les monarchistes le remplacent en 1873 par le maréchal de Mac-Mahon, mais certains s'impatientent de cet entre-deux ambigu. D'autant que l'intransigeant comte de Chambord, en refusant le drapeau tricolore et les acquis de 1789, empêche tout projet de restauration viable… Marianne, Ces votes qui ont fait l'Histoire : 1875, l’amendement Wallon, qui donne naissance à la IIIe République
  • Avouons-le d’entrée : en donnant rendez-vous à un monarchiste au café du musée de la République de Rio de Janeiro, on voulait faire une petite provocation. « Mais non ! Ça ne me dérange pas du tout ! Nous les monarchistes, on ne veut pas abolir l’histoire de notre pays ! », lance tout sourire Rodrigo Dias, en s’asseyant sous les voûtes du palais du Catete, qui fut jusqu’en 1960 le siège de présidence brésilienne. Le Monde.fr, Dans le Brésil de Bolsonaro, les monarchistes se prennent à rêver de restauration
  • En 1873, toutes les planètes étaient alignées afin qu’Henri V, comte de Chambord, monte triomphalement sur le trône de France, restaurant ainsi la monarchie. L’Assemblée nationale n’avait jamais été si monarchiste, légitimistes et orléanistes s’étaient réconciliés, la République était discréditée et l’Empire à terre. Et pourtant, par un entêtement aussi incompréhensible que mystérieux, l’enfant du miracle laissera son destin lui échapper. La faute, selon lui, à un drapeau tricolore qu’il se refusera toujours à revendiquer. Ainsi Henri V fut-il l’un des principaux fondateurs de la IIIe République. Comment expliquer cette terrible obstination ? Ce grand refus qui sera le dernier clou au cercueil de la monarchie française ? Retour sur l’énigme insoluble du comte de Chambord. TVLibertés - 1ère chaîne de réinformation | Nous, c'est vous, Le jour où le drapeau blanc a tué la monarchie - La Petite Histoire - TVL
  • Sous la Troisième République, après la démission du président monarchiste Mac Mahon, l’accession de Jules Grévy à la Présidence  consolide le régime et symbolise "La République des Républicains". Le 21 mai 1880, un député de Paris dépose un projet de loi faisant du 14 juillet le jour de la Fête Nationale. La loi est promulguée le 6 juillet 1880, quelques jours avant la date de la première célébration, en 1790, et ce n’est pas sans signification. Europe 1, LE SAVIEZ-VOUS ? La fête nationale française n'a pas toujours été célébrée le 14 juillet
  • Sans forcément être monarchiste, on est tous un peu curieux de connaître les ors des palais où vivent et travaillent le Grand-Duc et la Grande-Duchesse de Luxembourg. , RTL 5minutes - Visites guidées: À la découverte de la vie du Palais
  • Eric Coquerel voit là une nouvelle occasion de critiquer Emmanuel  Macron, qui concentre selon lui tous les pouvoirs. "C’est une manière d’exacerber le caractère monarchiste de la Cinquième République, parce qu’en réalité un homme a tout décidé", a-t-il jugé. "Cet homme c’est Emmanuel Macron, qui a donné une interview le 3 juillet dans la presse quotidienne régionale où il a annoncé le programme du gouvernement. Il est président, Premier ministre à la fois et Monsieur Castex est son secrétaire général bis." Europe 1, Avant les questions au gouvernement, Eric Coquerel dénonce "une caricature de démocratie"
  • Il faut vous dire que ma maman, que j’aimais tant, était monarchiste. Il faut vous dire qu’elle habitait Versailles. J’ai été nourri d’histoires de monarques. Lesquels, pour être franc, ne m’intéressaient guère. Adonnante.com - Surfez sur l'Actualité Voile Sportive - Course au Large - America's Cup - Voile Légère, IMOCA - Vendée Globe 2020 - Jamais le bateau n'a été aussi optimisé"Adonnante.com – Surfez sur l'Actualité Voile Sportive – Course au Large – America's Cup – Voile Légère | Surfez sur l'actualité voile sportive

Traductions du mot « monarchiste »

Langue Traduction
Anglais monarchist
Espagnol monárquico
Italien monarchico
Allemand monarchist
Chinois 君主制
Arabe ملكي
Portugais monarquista
Russe монархист
Japonais 君主主義者
Basque erregezale
Corse monárquico
Source : Google Translate API

Synonymes de « monarchiste »

Source : synonymes de monarchiste sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « monarchiste »

Monarchiste

Retour au sommaire ➦

Partager